Andalousie, Voyage

Andalousie, à la découverte de
Ronda la romantique

12 février 2016

C’est dans un noir profond, il est aux alentours des 10h, que nous franchirons le panneau nous indiquant notre prochain point de chute pour deux jours : la belle Ronda dans la province de Malaga.

blog voyage Ronda, AndalousieRonda, Andalousie - www.hellolaroux.com

Nous vous avions laissé dans l’un des villages blancs pour un superbe coucher de soleil de début de printemps. Les derniers rayons caressaient les maisons troglodytiques et nous rappelaient que la route nous attendait encore pour franchir une étape supplémentaire; Ronda. Si nous avons choisi d’évincer Grenade ou encore Cordoue, d’abord par faute cruciale de temps, c’est aussi parce que dans mon imaginaire dansant sur un air de flamenco, Ronda représentait à elle seule l’Andalousie. À l’approche de la Saint-Valentin, et même si nous-mêmes nous ne la fêtons pas, j’espère vous apporter un peu de romantisme et d’envie d’évasion. Ronda est séparée en deux, l’ancienne ville secrète et paisible, et la nouvelle. L’emblème et imposant Puente Nuevo nous plonge dans une autre époque. Grands rêveurs ou non, difficile de rester insensible face à tant de prestance. Des sinueuses et calmes ruelles, jouxtant des placettes fleuries, des patios emplis d’azulejos, le temps arrêté nous mène vers une bâtisse maure, la Casa del Rey Moro aujourd’hui en ruine. Flâner dans les jardins et admirer la vue. Un paon joue au beau, il l’est ! Derrière la maison descend un escalier qui vous mènera à la rive du Guadalevín ou rivière de lait en arabe en passant par la mine. Benjamin s’est plongé corps et âme perdue à essayer d’imaginer les assauts, car c’est dans ce creux de roche que les assaillants essayaient de conquérir la ville. Passé aux mains des Celtes, des Phéniciens, des Romains, des Arabes puis des Rois Catholiques, Ronda toujours debout à énormément à offrir tant sur le plan historique (l’une des plus vieilles villes d’Espagne) que culturel.

La fin de journée approche, nous voulons descendre encore sur cette rivière de lait, mais cette fois de l’autre côté. Nous nous dirigeons vers la plaza de Maria Auxiliadora où nous trouverons des marches nous éloignant des foules. Un des moments que nous avons préféré, regarder le soleil brûlé ces pierres, seuls sur un rocher, près de pins et de fleurs sauvages. La lumière à Ronda est incroyable, particulièrement celle de fin de journée. Des rayons perçaient les nuages et venaient éclairer les vallées, au loin quelques pins alignés m’ont rappelé les paysages de savane. Je commence à comprendre pourquoi Ernest Hemingway ou encore Orson Wells ont posé valise ici. La poésie habite cette ville.

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

 

Nos conseils pour visiter Ronda : 

— La Casa del Rey Moro, entrée 4 euros, attention aux marches (très) glissantes car très humides pour descendre à la Mine
— Je vous conseille d’aller jusqu’à la Plaza Duquesa de Parcent en passant par les tortueuses ruelles, à l’autre bout de la place vous apercevrez un escalier longeant l’Iglesia Maria Auxiliadora suivez-le. Celui-ci vous mènera à l’Arco de Felipe V en contre-bas des maisons. Panorama avec vue sur les campagnes avoisinantes.
— Les marches de la Plaza de Maria Auxiliadora vous mèneront en contre-bas du pont neuf pour un coucher de soleil unique
— Profiter de la vue des falaises escarpées en haut de l’Alameda del tajo, près des arènes (les plus vieilles d’Europe, je pense néanmoins qu’on peut amplement se passer de ce genre de folklore)
— Je ne saurais que vous répétez de vous promener au hasard, que ce soit dans la vieille ou nouvelle ville. Même si cette dernière est à première vue moins typique, elle n’a pas moins de charme, et nous sommes tombés sur des coins vraiment calmes avec des beaux points de vue sur la vieille ville.

 

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

 spécial selfie Saint-Valentin :)

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

Nous reprendrons la route, encore une fois tard le soir pour rejoindre notre airbnb à Gaucìn (désolée les hôtes ont depuis retiré leur annonce). Notre parcours nous conduira ensuite vers Casares, un autre village blanc (mais qui n’en détient pas l’appellation) de la province de Malaga où nous avons fait un rapide stop.

Avant d’atteindre notre prochaine étape ♡ nous longerons les côtes espagnoles, nous verrons de loin Gibraltar. Pour moi qui n’ai pas encore franchis les barrières de l’Europe, je me suis prise à rêver tout le long de la route. Là, derrière cette mer, l’Afrique, si proche de moi. Je l’ai touchée du bout des doigts. Avec Benjamin on s’est mis à rêver du Maghreb, de l’Égypte, pays qui nous fascine depuis très longtemps. Je songeais déjà devant les articles de Seb & Manue, de Violaine & Christophe et d’Alex qui ont navigué à bord du Steam Ship Sudan. Les pyramides, le Nil, la gentillesse des Égyptiens, oh oui j’en rêve, pas vous ? Je vous reparlerais d’Afrique dans le prochain article, inévitable en foulant l’Andalousie de penser à l’époque musulmane qui a profondément marqué la région. Tout le long de ce voyage nous étions ici en Europe, mais nos pensées étaient aussi ailleurs, déjà de l’autre côté de la Méditerranée. La prochaine fois nous vous retrouverons à Vejer de la Frontera ! Hasta pronto ..

Retrouvez nos autres articles sur l’Andalousie :

Instantanés, Andalousie
Road trip en Andalousie nos 10 coups de cœur
Découvrir Séville : du Real Alcazar à la place d’Espagne
Découvrir Séville : la Cathédrale, la Giralda et Triana
La route des villages blancs
Vejer de la Frontera, l’Andalousie secrète

 

*Pour toute transparence, cet article contient un lien sponsorisé

You Might Also Like

25 Comments

  • Reply padoune 12 février 2016 at 8 h 35 min

    Très bel article Amélie, tu me donnes de plus en plus envie de m’intéresser à cette région dont on m’a beaucoup parlé mais qui ne m’avait – jusque-là – jamais vraiment intéressée. Tes photos sont très belles et ton texte invite à la rêverie. On sent l’influence de l’Afrique au travers de ces paysages, j’ai hâte d’en lire + et je te souhaite vraiment de pouvoir aller en Egypte, ce pays est fabuleux, et cela fait vraiment mal au cœur de la savoir déserté… merci pour ton petit clin d’œil, passe un bon week-end !

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 34 min

      C’est vrai que l’Andalousie (surtout quand on habite la méditerranée) nous paraît moins dépaysante ..
      Mais je pense que tu serais charmée par les petits villages blancs notamment :)

      (avec plaisir pour le lien, j’avais beaucoup aimé tes articles & ceux de tes camarades de voyage :)

  • Reply Anne 12 février 2016 at 8 h 38 min

    J’ai le sentiment d’avoir vu les mêmes endroits que toi, la foule en plus! Mais qu’aviez-vous fait des touristes? Quand j’y suis allée, il y en avait partout!
    Ah oui, l’influence mauresque est si forte en Andalousie… quand je suis retournée au Maroc après l’Andalousie, j’ai retrouvé avec encore plus de plaisir les patios, les moucharabieh, les moulures, les peintures, les couleurs… bref, je ne peux que te recommander de franchir le pas et d’y aller!

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 32 min

      je les ai tous photoshopés haha !!!
      Il y avait beaucoup de touristes autour des arènes (touristes espagnols à 80%) qui sont arrivés vers 11h et reparti à 16h ..
      Ensuite dans la nouvelle ville, les artères des magasins il y avait du monde .. mais on a bifurqué, et pris d’autres petits chemins tranquilles :) De ce voyage le tourisme de masse ou pas nous a vraiment mais vraiment pas du tout effleuré ! & tant mieux .. mais sûrement qu’en haute-saison la ville étouffe !
      Tu y es allée quand ?

  • Reply argone 12 février 2016 at 8 h 54 min

    Merci pour ce bel article et les photos, je vais en Andalousie début avril et j’ai très hâte, j’espère avoir le temps de m’arrêter voir Ronda ! :-)

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 29 min

      Tu as déjà un beau programme (dans les grandes lignes) si tu as le temps oui vas-y .. mais il y a tellement de choses à voir en Andalousie ! Le prochain article qui arrive devrait te plaire aussi :)

  • Reply LadyMilonguera 12 février 2016 at 12 h 24 min

    Ronda… Un si joli voyage qui mérite une escapade… J’en garde de chouettes souvenirs…

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 29 min

      Nous aussi ! Une très belle ville :)

  • Reply Pauline 13 février 2016 at 1 h 09 min

    Encore un superbe article… Magique!
    Je partage votre fascination pour l’Egypte, j’en rêvais tellement que mes parents qui y avaient déjà été ont décidé d’y retourner pour m’emmener voir les temples, les pyramides, le désert. C’était il y a 10 ans (mon dieu!! je viens de faire le décompte mais j’ai du mal à y croire…) et je me souviens que j’ai ressenti des émotions vraiment particulières sur les lieux sacrés antiques. Nous avions un guide qui nous racontait toutes les légendes, les histoires, les anecdotes… C’était fabuleux! Voilà, j’ai assez raconté ma vie donc je finirai juste en te souhaitant un voyage au Maghreb dans les mois à venir (le Maroc aussi est époustouflant…)

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 28 min

      Merci Pauline <3
      Oh arrêtes, tes quelques mots me font déjà rêver .. J'espère vraiment pouvoir y aller, si ce n'est pas cette année par manque de temps ou d'argent, ce n'est pas grave .. ça fait 25 ans que je rêve je peux attendre encore un peu :)

  • Reply Julie / hors du temps 13 février 2016 at 12 h 14 min

    Décidément, l’Andalousie a l’air vraiment chouette à découvrir !

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 26 min

      Mais elle l’est, totalement ! En doutes-tu encore ? :)

  • Reply JungleMae 13 février 2016 at 14 h 48 min

    Merci pour ces très belles photos qui invitent à la rêverie… Et très jolie texte aussi !

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 25 min

      Merci beaucoup Maeva & merci à toi d’être passée ici <3

  • Reply Chloé 14 février 2016 at 13 h 47 min

    Bonne Saint-Valentin à vous les copains! J’aimerais bien être à Ronda, moi, en ce moment, haha!

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 24 min

      J’aurais bien aimé y être aussi (même si le soleil est revenu par ici :)
      <3

  • Reply Julie - La Boucle Voyageuse 14 février 2016 at 21 h 04 min

    Ah Ronda, je l’ai étudié à la fac à travers sa carte topographique, que de souvenirs… Ce pont m’a toujours fascinée, cette implantation aussi. Peut-être irais-je finalement, mais en attendant, merci de nous avoir partager ce beau voyage.

    PS : Bonne Saint-Valentin, même si vous ne la fêtez pas :D

    • Reply hellolaroux 20 février 2016 at 14 h 23 min

      En vrai de vrai il est très impressionnant ! Pas le plus haut, ni le plus grand, mais il y a quelque chose qui le rend monstrueusement magique (je trouve) :)

  • Reply Melanie 27 février 2016 at 11 h 18 min

    Vos magnifiques photos et descriptions vont une fois de plus nous aider pour notre futur voyage en Andalousie !! Merci ❤

  • Reply Aventure 28 février 2016 at 15 h 11 min

    Magnifiques ces photos, très évocatrices… J’ai déjà visité l’Andalousie, m

  • Reply Aventure 28 février 2016 at 15 h 20 min

    Magnifiques ces photos, très évocatrices… Je suis déjà allée en Andalousie, mais c’était il y a longtemps, et ces images me donnent envie d’y retourner pour me replonger dans cette architecture et cette culture que j’adore. Notamment les pueblos blancos, j’en avais peu vu.
    Ronda a l’air sublime, surtout en cette saison sans la foule, les petites rues tranquilles et sinueuses font rêver ! En revanche, le pont de Ronda me fait froid dans le dos malgré sa majesté.

    • Reply hellolaroux 12 mars 2016 at 17 h 06 min

      Ah oui pourquoi çà ? C’est vrai qu’il a une forme plutôt originale, on dirait une tête .. Mais je le trouve tout de même impressionnant !

  • Reply traveling brunette 1 mars 2016 at 20 h 05 min

    Tes belles photos me rappellent de tellement bon souvenirs…Même si Ronda est le berceau de la tauromachie, je suis tombée amoureuse de cette ville, qui donne des envies en effet de romantisme et de ballade à travers les coquelicots lorsque arrive le printemps (oh là là, j’ai une envolée lyrique:) , je me souviens d’une très jolie scène d’un peintre en train de dessiner le panorama à l’aquarelle…

    • Reply hellolaroux 12 mars 2016 at 17 h 05 min

      J’imagine parfaitement la scène !
      Nous c’était un musicien qui se trouvait sous le kiosque face au panorama, c’était un beau moment à garder aussi :)

    Leave a Reply