Lifestyle, Pop In The City, running, sport, Toulouse

Pop In The City — le raid 100% féminin (testé à Toulouse)

10 juillet 2017

Premier week-end de juillet, basket de running aux pieds, leggings, motivation à son apogée et parée de mon tee-shirt orange, je me rends accompagnée de ma pote Vérane aux Abattoirs de Toulouse. Le point de départ de l’aventure Pop In The City que je vais découvrir et vivre pour ma toute première fois ici à Toulouse. Pas mal de calories perdues, beaucoup de fou rires : résumé de cette journée sportive, mais pas que ! 

 

Pop In The City - édition Toulouse 2017

 

 

Pop In The City ? Kézako ?

Quoi, tu ne connais pas encore le Pop In (pour les intimes) ? Pop In The City c’est un raid 100% féminin (on se calme les bonhommes, une édition mixte est organisée à Genève cette année ;) qui permet pendant une journée de découvrir une ville de France ou d’Europe de manière sportive et décalée. L’aventure se déroule en binôme : copines, collègues, mère et fille … aucune association n’est impossible. Et cette idée originale est née de Clémentine, Marie et Sophie qui ont imaginé cet évènement comme (je cite) « des raids qui permettent à nos participantes de sortir du tourisme standard et de se dépasser à travers des activités d’ordinaire irréalisables ». Challenges inattendus, lieux insolites qui ouvrent leur porte pour la première fois, épreuves artistiques, tout est réuni pour faire son touriste « hors des sentiers battus ». Une manière originale de visiter Porto, Bruxelles ou encore Hambourg (pour ne citer que quelques exemples de précédentes éditions). Alors, OK on est là pour découvrir une ville, mais on est là aussi pour la gagne, la compétitivité et le dépassement de soi (dans un respect et une entraide entre nana toujours). 

Au départ de la course on se voit remettre un road book avec des énigmes à résoudre pour trouver les lieux où se déroulent les challenges. Challenges répartis en 5 catégories : Art, culture, solidarité, sport et extrême. La première catégorie est imposée pour éviter que tout le monde se rende au même endroit et ensuite il faut valider un challenge de chaque catégorie pour passer à la seconde ligne. Il y a en tout et pour tout 20 challenges à relever. Cette année les grandes gagnantes en ont relevé 18, bravo à elles !

 

Les tarifs du Pop In The City :

— le tarif Early Bird : 155€ / personne (valable les deux premières semaines d’inscription)
— le tarif normal : 169€ / personne

 

 

Pop In The City - édition Toulouse 2017

visiter Toulouse - passion heurtoir
visiter Toulouse - passion heurtoir
visiter Toulouse - passion heurtoir
Pop In The City Toulouse 2017Pop In The City Toulouse 2017

 

 

Pop In The City Toulouse 2017 — le déroulé

8h15 pétantes on est toutes réunies aux quais des Abattoirs pour un discours de Clémentine, de Vincent Clerc (ouaiiiis) et d’un échauffement collectif de gym suédoise. Il fait gris, mais comme dit Clémentine (l’une des co-fondatrices du raid) il ne pleut jamais à un Pop In. Quelques gouttes dans la journée, les grosses averses auront finalement attendu la fin de course pour se déchaîner. Quelques petits défis à relever pour se mettre dans le bain et récupéré notre sésame, le fameux roadbook. Le roadbook c’est notre fil conducteur pour trouver les différentes épreuves. Une carte en main, une liste d’énigme à résoudre. Chacun sa stratégie de départ, nous avons préféré en résoudre le plus possible pour avoir une vue d’ensemble sur les différents lieux concernés. La première catégorie imposée (pour notre part solidarité), c’est en direction du jardin des plantes que notre aventure Pop In a donc bel et bien commencée. 

 

Pop In The City Toulouse 2017

visiter Toulouse
visiter Toulouse blog voyage
visiter Toulouse
visiter Toulouse
Pop In The City Toulouse 2017
Pop In The City Toulouse 2017

 

 

Quelques exemples d’énigmes à résoudre du roadbook : 

— Mon premier est une zone de pâturages en 2 syllabes. Mon second se lance sur un plateau de jeu.
Mon troisième est le meilleur ami des instagrammeurs. (challenge sport)

— La poule est à l’œuf, ce que la plante est à la … Ajoutez-y quelques gouttes du bleu typique de Toulouse.
Il ne vous reste plus qu’à vous y rendre. (challenge culture)

— En matière de vésicules, Etienne n’est pas en reste. Si le cœur vous en dit, rendez-vous au numéro 5. (challenge Art)

— Rejoignez Céline dans le bar qui rend hommage au plus rapide des oiseaux terrestres. Et contrairement à ce dernier, n’enfouissez pas votre tête dans le sable face à ce problème de société. (challenge solidarité)

— À Paris, il accueille chaque année le Salon de l’Agriculture. Trouvez son homologue toulousain et ne faites pas vos poules mouillées. Pour faire le grand saut, empruntez le pont entre le Stadium et la piscine et rejoignez le hall 7. (challenge extrême)

 

Pop In The City gym suédoisePop In The City Toulouse 2017, challenge extrême

.
Si vous êtes curieux vous pouvez consulter toutes les photos du Pop In The City Toulouse (mais aussi des éditions précédentes) ici. Vous aurez un aperçu sur la matinée qui précède la course, lorsqu’il y a l’échauffement collectif. Il y a un tableau par / challenge mais aussi les photos de la soirée qui avait lieu à l’Hippodrome de Toulouse. 

 

 


Pour une première participation, avec mon binôme, nous avons validé 10 challenges, soit la moitié. Sans utiliser de vélo ou autre moyen de transport, je trouve ce score honorable. Erreur sur moi, je ne savais pas qu’on pouvait s’aider des vélos, bus et autre #oups. On aurait pu de ce fait je pense atteindre les 13 challenges. Next time ! On a pu relever comme chalenge lors de ce Pop In Toulouse : faire de la corde à sauter américaine et reproduire une chorégraphie, graver, dessiner, danser, se faire attacher à la manière du bondage japonais (qui remonte à l’époque des samouraïs, mais ne regardez pas sur google même par curiosité :) et surtout, surtout, on a descendu la médiathèque en rappel (36 mètres les gars !). À la fin de l’aventure Pop In je suis fière, oui fière d’avoir été au bout de la course. 

 

 

Et ? C’était bien ? 

Je dois reconnaître que dans mon train Marseille — Toulouse les maux de ventre ont commencé la veille de la course. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Est-ce que j’ai le niveau ? Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que c’est dur ? Les doutes se sont très vite dissous dès que la journée a débuté. L’ambiance lors de l’échauffement te donne forcément des ailes et puis tu te prends vite au jeu. Tu passes de challenge en challenge en n’ayant qu’une hâte : décrocher ta pastille et courir au prochain. 

Les seuls couac que je ne noterai c’est le prix que je trouve un peu cher (pour ma bourse actuelle) et le temps pour certains challenges qui peuvent te faire perdre un temps monstre (exemple : 1 heure d’attente pour faire de l’orgue dans une église). À part ces deux points ; j’ai adoré cette aventure. Chaque popeuse vit son Pop In à sa manière : compétitrice jusqu’au bout, sportive de l’extrême, cool raoul. J’ai vraiment envie de remettre le couvert à la montagne ( regardez les éditions précédentes à Risoul) ça doit être vraiment cool et je me dis aussi que Marseille pourrait être un super terrain de jeu :) 

 

visiter Toulouse

visiter Toulouse blog
visiter Toulouse - passion heurtoir
visiter Toulouse blog

 

 

 

Bonus — (mini) city-guide pour visiter Toulouse : 

 

Les façonniers pour bruncher (pensez à réserver)

La fiancée pour le goûter (carrot cake) et le chai latte. 

Les coudes sur la table pour manger les bons petits plats d’Amélie.

— Pour boire (plein) de bières on va chez Le Bièrographe.

— Se promener autour de la place Mage et dans le quartier des Carmes.

— Se mettre au vert au jardin des plantes et au jardin royal.

— Les toits des Galeries Lafayette (qui offrent un beau panorama sur Toulouse) sont fermés jusqu’en novembre pour travaux ! 

— Pour une prochaine fois : voir le Muséum de Toulouse et profiter des berges de la Garonne sous le soleil.

 

 

où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table

où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table
où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table
où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table
où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table
où manger à Toulouse ? Les coudes sur la table
où manger à Toulouse ? Les façonniers
street art toulouse
que faire à toulouse
visiter Toulouse, couvent des jacobins

 

Je serai bien rester davantage à Toulouse (avec les copains et le petit frère), mais faute de temps on reviendra pour découvrir plus en profondeur la jolie ville rose. Toutes les informations du Pop In sur les éditions précédentes et à venir (Genève) sont à retrouver sur www.popinthecity.com et sur leur page facebook. Merci les filles pour la superbe aventure ! 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Vérane 10 juillet 2017 at 13 h 55 min

    Ton article est super Jum !!
    L’essentiel est dit.. je peux encore ressentir l’aventure en lisant.

    Je conseille vivement à toutes curieuses de vivre cette aventure au moins une fois dans sa vie !! & Merci Jum <3

  • Reply Chloé 10 juillet 2017 at 17 h 21 min

    Canon ! Ca fait longtemps que je me tâte à le faire, ça donne bien envie, je vais me lancer je pense !

  • Reply Itinera Magica 13 juillet 2017 at 10 h 25 min

    C’est vraiment original et étonnant ! je ne suis pas sûre que je serais faite pour ça, je suis du genre à stresser quand je « dois » faire un truc, qu’il y a un parcours, ça froisse le cheval fou en moi :p mais tu me donnes envie de tester, par curiosité !

  • Reply Mademoisellevi (@mademoisellevit) 16 juillet 2017 at 0 h 58 min

    Ca a l’air juste dingue!!!
    Et quel joli récit et photos
    Bravo bravo
    Tu me donnes vraiment envie !

  • Leave a Reply