Pourquoi visiter Innsbruck lors d’un road trip en Autriche ? La belle et colorée capitale du Tyrol autrichien est douce, agréable à arpenter et au plus près de la nature. Entre architecture baroque et plein-air, nous fûment conquis ! Retrouvez ci-dessous nos conseils et incontournables à voir pour découvrir la “capitale des Alpes” en 2 jours. 


Premier voyage en Autriche. Et quel voyage. L’Autriche inspire par ses villes et villages chargés d’histoire à l’architecture pop, aux églises qui semblent toucher les cieux. Aux sommets infinis, aux passerelles perchées qui contemplent les glaciers. Aux forêts vertes denses et aux lacs, ces mille et uns camaïeux de bleu. Pour ce premier road trip, direction l’ouest et le Tyrol, l’un des 9 lands d’Autriche. Une aventure mi-citadine, mi-nature au cœur de la vallée de l’Ötztal. Mais concentrons-nous sur la découverte d’Innsbruck celle qu’on surnomme “la capitale des Alpes” et connue pour ses vestiges de la monarchie des Habsbourg. Deux jours et 5 coups de cœur pour visiter Innsbruck !


Innsbruck, ville cool d'Autriche



Visiter Innsbruck

Capitale du Tyrol autrichien & “capitale des Alpes”

Si vous recherchez “Innsbruck” sur les internets — regardez si vous ne me croyez pas — cette dernière se résume à ses maisons colorées bercées par la rivière Inn et son artère commerçante principale. Et … c’est à peu près tout. C’est donc avec un regard totalement neutre et curieux que nous nous sommes laissés séduire par la capitale des Alpes. La ville n’est pas trop petite, ni trop grande. De quoi y retrouver facilement ses repères. L’architecture moderne cohabite avec des maisons de l’âge moyenâgeux. À plusieurs reprises, les rues m’ont rappelée Berlin ou encore l’architecture que j’avais adoré lors de mes 4 jours à Copenhague. Ces immeubles colorés qui s’enlacent parfaitement avec les architectures plus modernes construites de verre et de blocs. Indéniablement, Innsbruck a été une belle surprise et à maintes reprises nous nous sommes imaginés la rédecouvrir en hiver. Cette ville sportive et ouverte sur la nature a forcément tout à offrir quand les flocons sont au rendez-vous.

Je n’ai pu m’empêcher alors de me demander, pourquoi n’y avait-il pas plus de photos d’Innsbruck sur la toile. Quel dommage que ce serait de partir en road trip à travers l’Autriche sans même y faire un saut. Dans cet article de blog, nous espérons vous séduire, vous montrer combien Innsbruck rayonne et qu’elle mérite amplement de figurer à votre itinéraire.



Innsbruck road trip Autriche



5 coups de cœur à faire à Innsbruck :




1 — La vieille ville haute en couleurs d’Innsbruck

C’est un lundi matin sous un grand soleil que nous rejoignîmes Antonella pour visiter Innsbruck en segway. Manière originale de découvrir une ville qui à la fois est non polluante et permet aussi de rayonner plus rapidement qu’à pied. Nous découvrîmes d’abord le parc Hofgarten et le quartier limitrophe de Saggen (coup de cœur), puis Claudiastraße (superbe rue qui rappelle timidement le quartier de Notting Hill à Londres) avant de passer devant quelques incontournables comme le Golden Roof. Nous roulâmes le long de la rivière Inn, puis nous passerons de ruelles en ruelles médiévales. Les couleurs et architectures baroques se succèdent, se ressemblent un peu mais étonnent toujours. La ville est belle à regarder, elle est jeune, dynamique et propre. Et notre regard qui cherche dans toutes les directions la montagne si proche et tant promise. Elle est bien là, oui partout ! Elle n’oppresse pas, elle veille sur la ville, comme une mère qui berce son fils. 



Visiter Innsbruck la capitale des Alpes
vieille ville Innsbruck
Hofburg Innsbruck
visiter Innsbruck en 2 jours
city guide 2 jours à Innsbruck, Tyrol
visiter Innsbruck en Autriche
lovely street of Innsbruck
les jolies rues d'Innsbruck
l'été à Innsbruck
maisons colorées Innsbruck
que voir a Innsbruck
colorful Claudiastraße Innsbruck
découverte du Tyrol en Autriche
shopping concept store Innsbruck
visiter Innsbruck - Autriche
visiter Innsbruck - Autriche



2 — Une nature accessible très vite

Funiculaire d’Innsbruck au Hafelekar

Depuis la station congress il fallut emprunter le funiculaire pour grimper jusqu’à la station de Nordkettenbahnen qui se situe à 2000 mètres d’altitude. De là, il est ensuite possible de prolonger via un second funiculaire pour accéder à la station Hafelekar qui se trouve quant à elle, à 2300 mètres d’altitude.

De là-haut, on a du mal à se dire que la ville est si proche. Grimper dans la montagne, respirer le grand air, admirer ces géants de pierre en 20 minutes, c’est un peu le bonheur de vivre ici. Derrière nous l’Allemagne, en face l’Italie, à nos pieds Innsbruck. Nous devions ne rester qu’une petite demi-heure là-haut. Puis finalement. Mon amour inconditionnel pour la montagne me tiraillait, inconsciemment je ne voulais plus partir. Mais vous savez combien les massifs sont si inspirants et si photogéniques. En été, les verts et les neiges éternelles se mêlent de manière brut avec la roche. Avec le zoom, les pentes se révèlent comme des tableaux expressionnistes et abstraits. Et à chaque nouvel angle, une autre dimension, une autre interprétation.  

De là-haut il est possible de rejoindre la croix sommitale du Hafeleker et c’est aussi un super point de départ pour randonner, rejoindre les différents refuges ou faire du VTT. Si vous êtes comme nous de grands amoureux de sommets, rendez-vous sur la seconde étape de ce road trip au Tyrol dans la vallée de l’Ötztal.

Hafelekar Innsbruck


Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck travel blog
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck




3 — Visiter le palais Impérial d’Hofburg

Splendide vestige de la monarchie des Habsbourg

Il en impose finalement ce palais qui n’a même pas été habité par la famille Impériale. Grande prestance, imposante grâce. Les superlatifs me manquent devant ce palais rococo à souhait. D’ordinaire, j’aime la simplicité et les tons neutres, mais impossible de vous dire que la salle principale du palais Hofburg m’a laissé indifférente et froide d’émotions. Je suis tellement admirative, même si ce ne sont pas mes styles préférés, devant ces exploits architecturaux, et toute cette minutie. Je restai alors bluffée devant chaque église, chaque détail de marbre coupé, chaque fresque, chaque feuille d’or plaqué délicatement. 

C’est Marie-Thérèse d’Autriche (mère de Marie-Antoinette) qui détruit l’ancien château médiéval pour y construire ce somptueux palais baroque et rococo . Elle fit appel aux artistes Constantin Johann Walter, Nicolò Pacassi et à l’artiste peintre Martin van Meytens pour les réalisations intérieures. Le palais impérial servit notamment au mariage de son fils Léopold et fut également le lieu de décès de son époux l’empereur François-Étienne Ier (pendant le mariage d’ailleurs)(les histoires monarchiques sont si fascinantes). 

⇒ Entrée visite 9€ (sans l’Innsbruck card) — ouvert de 9am à 5pm


visiter Innsbruck — Hofburg, le palais impérial