Corse, France, Haute Corse, road trip, Voyage

Road trip Corse — nos 10 coups de cœur en Haute Corse

11 août 2017

L’île de Beauté est une vraie île de caractère, tant par ses paysages sauvages que par ses habitants fiers de leur terre. J’ai adoré fouler ses routes qui longent la côte, admirer la houle de la Méditerranée se fracasser sur ses falaises, rencontrer des artisans locaux qui parle de leur île avec passion. Mais aussi marcher dans le maquis, sentir les éternelles, l’eucalyptus, rouler doucettement près des vaches et des porcs qui dorment le long des routes. Et m’arrêtez là, où le cœur me le disait avec notre van aménagé. J’étais loin de me douter combien la Haute-Corse pouvait tant appeler à l’exploration. 

 

 

 

faire un road trip en Corse - Nonza

 

 

En mai dernier, sur une chouette invitation à découvrir une nouvelle région de France, nous avons embarqué à Marseille à bord du Corsica Linéa en direction de Bastia. Trois années que je vis à Marseille et je n’avais toujours pas traversé la Méditerranée pour découvrir l’île de Beauté. Une invitation de trois jours ; c’est alors qu’avec Benjamin nous avons l’idée de poursuivre un peu l’aventure en faisant un road trip en Corse. Le blogtrip lui visait plus à découvrir la Haute-Corse à travers le regard des artisans et locaux et notre aventure personnelle à découvrir les superbes paysages de la Corse du nord. 

Et mon Dieu ce que la Corse est belle. Totalement conquise par la beauté et la diversité de ces paysages que je me demande encore comment je ne me suis pas penchée sur cette destination plus tôt. Je n’en reviens pas du condensé de richesses dans une seule et même petite île. Les plages bleues sont le stéréotype même d’une Corse fantasmé par une haute-saison touristique qui réunit bien 3 millions de touristes. Nous avons découvert l’île de Beauté sous sa facette sauvage et impétueuse. Sous une facette que j’étais loin de m’imaginer. Les paysages qui se sont succédé m’ont laissé rêveur des parcs nationaux aux USA, m’ont rappelé l’Italie et même l’Islande. Et les eucalyptus qui ponctuent chaque route et chaque virage ont été comme une belle cerise sur le gâteau tout du long du road trip !

Comme toujours, nous sommes loin d’avoir tout vu en Haute-Corse et on ne prétend pas “tout savoir”. On vous recommande même chaudement le blog On my way de l’amie Alex ; celle qui parle au mieux de sa belle île. Néanmoins, on souhaitait partager avec vous nos coups de cœur, ces moments, ces paysages, ces apartés qui font que tous les jours on se disait “OK, il faudra revenir en automne” ! 

 

 

 

 

Nos 10 coups de cœur pour un road trip

au nord de l’Île de Beauté

— retracés de manière chronologique

 

 

 

 

 

Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea

 

 

 

 

 

Bastia

C’est à bord du Pascal Paoli, l’un des cargos de Corsica Linéa, que nous arrivons vers les 6 heures du matin à l’entrée du port de Bastia. Quelques poignées de minutes plus tôt en écarquillant mes yeux et en jetant un œil à la fenêtre du navire (là même où j’ai pu apercevoir au loin deux dauphins), réveillée trop brusquement par une alarme bien trop forte, je n’attendais pas bien grand-chose de Bastia, je l’avoue. Mais, alors que les rayons du soleil ne sont que rougeâtres et douceur et que la ville se dessine face à la proue du cargo, on ne peut que tomber en amour devant ces lumières éphémères. Ces mêmes lumières qui viennent baigner tendrement ces façades colorées comme accrochées à la montagne. C’est ici pour la toute première fois que je me suis rendu compte Ô combien la mer et la montagne en Corse s’enserrer aussi bien. Aussi proche. Un tandem que je ne peux qu’approuver, moi qui suis comme tiraillée entre ces deux monstres.

Dans les rues de Bastia on se retrouve un peu en Italie. Les murs sont colorés, avec une prépondérance pour l’ocre et le rouge pastel. Mais ce qui est le plus beau à voir à Bastia, c’est bien évidemment sa citadelle et toutes ces petites ruelles labyrinthiques. Les enfants jouent dans la rue, les mamies papotent à l’ombre d’une placette, on pousse les portes des églises où toute la ferveur des Corses se manifeste. 

Au départ de Bastia il est possible de partir à la découverte du Parc Galéa (superbe découverte pour tous les amoureux de Cactus et idéale pour les voyages en famille). Nous avons aussi pu lors de ce blogtrip découvrir la fabrication des fromages (et notamment de la brousse) de la marque Ottavi (pas ouverte au Public pour des raisons sanitaires, c’est les petits plus de partir en blogtrip) et de découvrir aussi la distillerie artisanale du Domaine Mavela, spécialisée dans les whiskys et eaux-de-vie (que vous pouvez par contre visiter si vous le souhaitez).  

— Pour une traversée Corse – Marseille : Corsica Linéa, testée et approuvée !
Au choix vous pouvez prendre une cabine comme vous pouvez ne pas en prendre. Les cabines sont simples, propres, il ne nous en fallait pas plus pour y dormir le temps de quelques heures. Nous avons eu l’immense chance d’assister aux manœuvres pour sortir du Port de Marseille et de rester un peu de temps dans la Passerelle avec le Commandant et les officiers mais aussi de découvrir leur quartier. Chouette expérience !  

 

Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea

Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea
Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea
Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea
Traversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica LineaTraversée Corse - Marseille Bastia avec Corsica Linea
que faire et que voir à Bastia ?
que faire et que voir à Bastia ?
que faire et que voir à Bastia ?
que faire et que voir à Bastia ?

 

 

 

 

L’hôtel Dominique Colonna aux portes de Corte

Quand j’ai su que nous allions dormir au pied de la montagne Restonica, je m’imaginais déjà le gîte très rustique et désuet. Fichus préjugés oui ! Pourtant, aux bords d’une rivière, on finit par découvrir ce petit bijou d’hôtel lové dans le creux de la montagne. Le Dominique Colonna, est un hôtel de charme en plein cœur d’une région pittoresque de Corse. Qui l’eut cru. Chaque chambre est désignée de manière différente tout en gardant un style épuré où le bois est superbement mis en avant (et font écho aux origines canadiennes de la propriétaire). La plus value de l’hôtel est surtout son emplacement de choix ; sur les bords du lit de la rivière. Un décor de rêve planté ! 

— Pour information, la chambre Supérieure (celle que j’occupais) est au prix actuellement de 275€. 

 

Visiter Corte - Haute-Corse

Hotel design Corse - Dominique Colonna
Hotel design Corse - Dominique Colonna
Hotel design Corse - Dominique Colonna
Hotel design Corse - Dominique Colonna

 

 

 

Les gorges de l’Asco

C’est d’une manière plutôt atypique qu’on a découvert le centre corse et la microrégion qu’est la vallée d’Asco. Accompagné d’ InTerraCorsa, nous avons pu faire de la tyrolienne et c’était carrément trop bien ! Au petit matin la motivation n’était pas spécialement là. Je m’étais faite piquer par une araignée derrière le genou, encore enflée, la forme n’était pas au rendez-vous. Finalement, c’est sous une chaleur écrasante que je me suis lancée dans cette Corse sauvage. 5 tyroliennes plus loin. 300 mètres de dénivelé. Quelques frayeurs mais beaucoup de plaisir, on s’est tous finalement retrouvé sur le bord de la rivière pour pique-niquer de bonnes saveurs locales. 

Et c’est ici aussi que nos chemins avec nos amis blogueurs se séparent (BIG UP à la #teammyrthe : Julie, Emma, Jess, Alex, Julie et Mymy mon bichon préféré, mais aussi à Marie-Élisa de la CCI de Haute-Corse, Mathieu & Juliane) , après cette belle journée sportive et haute en émotion. 

 

 

 

 

Traverser le Cap Corse d’est en ouest

On a donc laissé nos amis blogueurs sur le quai, passé la soirée avec la sœur de Ben qui vit à Bastia (coucou Nanou) et le lendemain clés en main, c’est à bord de notre van (tous nos conseils pour voyager en van ici), que nous sommes partis explorer d’autres terres. L’appel de la nature, de l’aventure toujours ! Le Cap Corse a pour moi était le coup de cœur lors de ce road trip en Corse. Je ne savais même plus où j’étais. Californie ? Italie ? Portugal ? Peut-être même Hawaii (non non je n’exagère à peine promis !). À chaque virage de la péninsule longiligne, je suis restée bouche bée.

Mais que voir exactement au Cap Corse ? D’abord, les Tours génoises qui ont résisté aux siècles sont l’un de ces incontournables. Elles ponctuent les routes, les virages, les collines et font partie du patrimoine historique de Corse. Elles sont là pour rappeler la longue domination Génoise qui a particulièrement marqué l’île. En traversant le Cap Corse d’est en ouest (et non l’inverse!), vous traverserez aussi de charmants villages : Erbalunga, Sisco, Ersa, Centuri, Canari, Nonza .. Pour les randonneurs enfin, le Sentier des Douaniers (26km) est un must en Corse pour découvrir l’extrémité nord de la péninsule vous permettant d’alterner littoral et petits villages perchés. C’est ici au Cap Corse que l’on se rend compte de la diversité de l’île et la puissance de ces montagnes qui se sont érigées de la mer pour former cette péninsule. Les plages ne sont pas celles qu’on attend des cartes postales, mais elles sont sauvages et impressionnantes comme je les aime. 

 

Road trip en Corse - traverser le Cap Corse

Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap Corse
Road trip en Corse - traverser le Cap CorseRoad trip en Corse - traverser le Cap Corse

 

 

 

Nonza au coucher du soleil

Toujours au Cap Corse, le coup de cœur du coup de cœur a été Nonza, un petit village perché sur un promontoire et dominant une plage de sable noir. On y est d’abord passé aux coups des 16h pour rejoindre Saint-Florent. Le soleil qui baille, on sent que la fin de journée se rapproche. On se regarde et on s’dit que ce serait pas mal de repartir à Nonza pour le coucher du soleil. Alors, on a tout refait à l’envers (et je vous confirme une seconde fois que le Cap Corse se profite vraiment d’est en ouest!), on s’est même risqué sur ce pont de chaîne où les voitures doivent passer une par une, tant le pont est fragile. On a garé la voiture, on a profité du petit village et de la vue depuis sa tour génoise sur cette infinie plage de sable noire qui nous a rappelé celle de Vìk. Cette plage qu’on avait adoré lors de notre stopover en Islande

 

Road trip Corse - Nonza au Cap Corse

Road trip Corse - Nonza au Cap Corse
Road trip Corse - Nonza au Cap Corse
Road trip Corse - Nonza au Cap Corse
Road trip Corse - Nonza au Cap Corsecoucher de soleil Nonza, Cap Corsecoucher de soleil Nonza - Haute-Corse

 

 

 

 

Se réveiller face au désert des Agriates

C’est sur les coups des 23 heures que nous sommes arrivés ici, à chercher un endroit où se garer. On avait repéré un camping qui finalement fermé nous a permis de trouver LE spot pour dormir à la belle étoile (j’ai placé un P sur la map en fin d’article pour situer ce spot de camping sauvage). Au petit matin, Ben me réveille (me secoue plus précisément :) et me dis viens vite. La tête (clairement) dans le cul, je m’approche du ravin et Ô la belle surprise. La carte postale rêvée lorsque tu évoques le désert des Agriates avec la plage d’Ostriconi juste en face de nous. Sauvage, pas l’ombre d’une âme humaine et seul les vents qui soufflent sur le sable blanc. De la même manière que la veille, on se dit que ce serait dommage d’avoir loupé toute la route, alors on repart en arrière pour profiter des routes et de la mer qu’on aperçoit au loin. La route ne longe pas le littoral et les plages paradisiaque du désert des Agriates se méritent (à rejoindre à pied). Par faute de temps, c’est le 2nd point qu’on a ajouté sur notre liste spéciale : “POURQUOI REVENIR EN CORSE” ! 

 

Désert des agriates - camping sauvage CorseDésert des agriates - camping sauvage CorseDésert des agriates

 

 

 

 

Punta di Spanu

Si vous suivez notre parcours venant du désert des Agriates et roulant en direction de Calvi, sur la route je vous conseille de faire une halte par le site naturel Punta di Spanu. Ces rochers m’ont d’abord rappelé ceux qu’on trouve dans le sud de la Corse, mais aussi ceux qu’on retrouve (de manière beaucoup plus démesuré) sur l’Anse source d’Argent, à la Digue aux Seychelles. Ces gros rochers qui semblent polis, comme si les Corses venaient eux-mêmes en prendre soin pour qu’ils restent ainsi lisses. Une petite étrangeté qui fait tout le charme de la plage. Les nuages étaient sombres et tristes mais n’ont rien enlevé à l’attrait de ce site naturel. On s’est posé là pour pique niquer quelques cochonneries (de type charcuterie et saucissons :) et puis on a filé vers Calvi, là où le soleil semblait pointer son nez.

 

Plage Corse - Punta di Spanu

Plage Corse - Punta di Spanu
Plage Corse - Punta di Spanu
Plage Corse - Punta di Spanu
Plage Corse - Punta di Spanu
Plage Corse - Punta di Spanu
Plage Corse - Punta di Spanu

 

 

 

La Balagne et ses petits villages

Avant d’arriver à Calvi et d’avoir un aperçu de la fameuse Balagne côté mer (une région hautement touristique) on s’est laissé attiré comme des aimants par les collines et les petits villages perchés. On a garé le van près d’un café de quartier dans le village de Corbara pour se promener et gravir les ruelles de pavés où règne un calme serein. Après quelques pas et centaines d’escaliers montés, on reprend la route vers Pigna ; ce petit village perché où chaque volet de chaque maison est peint en bleu. Puis nous traverserons chronologiquement les villages d’Aregno, Cateri, Lavatoggio enfin Lumio, jusqu’à retrouver la départementale qui nous mènera enfin à Calvi. 

 

visiter la Balagne - Corbara, un village typique Corse

visiter la Balagne - Corbara, un village typique Corse
visiter la Balagne - Pigna, un village typique Corse
visiter la Balagne - Corbara, un village typique Corse
visiter la Balagne - Corbara, un village typique Corse
conseils road trip Corse - blog voyage
conseils road trip Corse - blog voyage hellolaroux

 

 

 

 

Rejoindre la réserve naturelle de Scandola de Calvi par la côte

On m’avait dit “ne vas pas à Calvi, c’est surfait”. Je ne sais pas si c’est la hors-saison qui a joué en notre faveur mais la ville ne m’a pas déplu. Je ne l’ai pas trouvé spécialement superficielle, ni clinquante, mais j’avoue que l’exploration s’est arrêtée à la citadelle et à ses abords. Il y a une grosse artère commerçante avec quelques enseignes sans intérêts, des restaurants et quelques petites boutiques mignonnes. 

 

visiter Calvi - Haute-Corse
visiter Calvi - Haute-Corse
visiter Calvi - Haute-Corse

 

Si Calvi est surtout connu pour son festival Calvi on the rocks, c’est à nos yeux surtout un super point de départ pour longer la côte en direction de la réserve naturelle de Scandola. Notre (bon) conseil : ne prenez pas la route principale, mais les petits chemins parfois très maigres qui surplombent les précipices (suivre la D81B !). De nuit la route doit être très dangereuse et afin de profiter au mieux de la vue, pensez à quitter Calvi 2 heures avant le coucher de soleil si votre point de chute est Osani comme nous. On a retrouvé ici un petit Cap Corse, moins vertigineux, moins grandiose, mais tout aussi beau. En contre-bas des criques vierges, aucune trace humaine à l’horizon et ce bleu à en faire pâlir la mer des Caraïbes. Je ne sais pas ce qu’il en est en été, mais lors de notre road trip, de la portion Calvi – Osani, nous avons dû croiser 10 voitures ma. 

 

Road trip en Corse - de Calvi à ScandolaRoad trip en Corse - de Calvi à ScandolaRoad trip en Corse - de Calvi à Scandola

 

 

 

 

Serpenter le centre montagneux de Haute-Corse

Après avoir parcouru une bonne partie du littoral de la Haute-Corse, nous traverserons le ventre de la Corse pour rejoindre Bastia. On se laisse surprendre une fois de plus par un changement radical. Les roches ocres laissent place à des roches plus sombres, l’ocre tire vers le marron. On voit à nouveau nos copines les vaches et les porcs. On traverse des forêts de pins élancés vers le ciel d’un bleu qui semble rivaliser avec la Méditerranée. Nous ne passerons qu’en coupe-vent, mais ces paysages qui changent d’une minute à l’autre et ces virages serrés valent bien de figurer dans nos coups de cœur. 

Paysage Corse - le centre de la Haute-Corse

Paysage Corse - le centre de la Haute-Corse
Paysage Corse - le centre de la Haute-Corse
Paysage Corse - le centre de la Haute-Corse
.
Des petits airs qui m’évoquent les parcs de l’Ouest américain.
La Californie, l’Arizona, l’Utah, vous ne trouvez pas ?

 

 

 

 

Bonus — Les calanques de Piana

Techniquement quand vous arrivez à la réserve de Scandola et aux calanques de Piana vous n’êtes plus en Haute-Corse, mais bien en Corse du sud. J’ai tout de même décidé de l’inclure ici, car c’était notre dernière étape de ce road trip Corse (et non des moindres). Si nous n’avons pas eu le temps de randonner dans les Calanques de Piana (la Corse se mérite, il faut vraiment garder du temps devant soi), nous avons pu tout de même faire une belle (et un peu sportive) randonnée : le Capo Rosso, l’une des deux extrémités les plus occidentales de l’Île de Beauté. Pour rejoindre notre point de chute, il a fallu serpenter le long du littoral, passant sous quelques arches oranges. Et cette volonté qui nous suit de s’arrêter encore et encore à chaque virage. Voir les calanques de Piana, ces roches qui s’étirent elles aussi vers le ciel, comme des météorites tombées sont une des étapes que même le voyageur “hors des sentiers battus” n’est pas prêt à délaisser. Les classiques c’est bien aussi !
Ne loupez pas au détour d’un virage le cœur que forme deux roches. 

 

 

réserve naturelle de Scandola

réserve naturelle de Scandola
réserve naturelle de Scandola
bleu paradisiaque Corse
bleu paradisiaque Corse
bleu paradisiaque Corse
Road trip Corse - Calanques de Piana
eucalyptus Corse
Road trip Corse - Calanques de Piana Road trip Corse - Calanques de Piana
Road trip Corse - Calanques de Piana
Road trip Corse - Calanques de Piana
Les Calanques de Piana, Corse
Les plus beaux paysages de Corse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moment suspendu

 

 

 

 

Coucher de soleil reserve de scandola

Reserve naturelle de Scandola - blog
Coucher de soleil reserve de scandola Coucher de soleil reserve de scandola
Coucher de soleil reserve de scandola
.
Moment suspendu. On arrête le chrono du road trip. On coupe le moteur. On reste perché sur le rocher sans se lasser des dernières lueurs qui n’arrêtent pas de changer. Face à la réserve de Scandola, se dire qu’on a de la chance d’être là, se dire qu’on a de la chance d’être vivant. Qu’on a de la chance d’avoir une Terre aussi belle !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez notre itinéraire en Haute-Corse sur cette map : Bastia — Cap Corse — Désert des Agriates — Punta di Spanu — Corbara — Calvi — Osani — Scandola — Piana & le Capo Rosso — Corte — Bastia. Attention pour la portion Calvi – Osani (ça ne veut pas s’afficher ici) mais suivez bien la D81B pour longer le littoral. Les points orange sont les haltes faites lors de notre blogtrip au début du séjour. Les points violets ce sont nos arrêts lors de notre road trip Corse.
Les P (rouge) sont les emplacements où nous avons campé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle parenthèse ce road trip Corse.
Nous sommes passés de plages sauvages à des criques bleues turquoise. Du rouge à l’ocre. D’une végétation dense à des roches lunaires. De l’enveloppe au ventre de la Corse. On a finalement rendu les clés de notre van, on a repris le ferry pour une seconde traversée et on s’est promis de revenir vite. Randonner là où le temps nous a manqué cette première fois. Se baigner dans les criques qu’on a fait qu’observer de haut et explorer le sud de la Corse à la recherche de ces fameuses plages de rêve. Et vous, vous connaissez la Corse ? Racontez-nous vos plus beaux souvenirs !   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous rêvez d’un road trip en Corse ? 
Épinglez notre article sur Pinterest et comme toujours au choix deux couvertures :) 

 

Notre itinéraire pour un road trip d'une semaine en Haute-CorseNotre itinéraire pour un road trip d'une semaine en Haute-Corse

You Might Also Like

24 Comments

  • Reply En Mode Bonheur 11 août 2017 at 10 h 46 min

    Magnifique. Vivement demain.

    & trop chouette de revivre un peu ces souvenirs de blogtrip <3

  • Reply Nathalie CookieetAttila 11 août 2017 at 11 h 19 min

    Oh un bouc! Je reviens d’une semaine dans le Tyrol du Sud et j’espérais y voir un bouc… Mais non. J’ai vu des vaches, c’est bien aussi les vaches.
    Tes photos sont splendides comme toujours!

  • Reply Angélique 11 août 2017 at 12 h 01 min

    Ca me donne envie de retourner en Corse…
    Vos photos sont vraiment magnifiques ! Vous les prenez avec quel appareil ?
    PS : certaines s’affichent deux fois, c’est normal ?

  • Reply Anne 11 août 2017 at 14 h 02 min

    C’est la partie de la Corse que je connais le moins (à part le désert des Agriates). Vos images sont sublimes, la lumière en particulier!

  • Reply chloe 11 août 2017 at 15 h 18 min

    Hashtag photos parfaites, hashtag article parfait, hashtag meilleurs blogueurs du monde <3!

  • Reply Leslie 11 août 2017 at 15 h 32 min

    Magnifiques couleurs ! Je n’ai toujours pas mis les pieds en Corse du Nord alors que je vois partir le Pascal Paoli depuis chez moi ! En tout cas, faire le tour du cap Corse et visiter les petits villages perchés de Balagne me tentent bien. Merci pour ce bel article.

  • Reply Eloïse 11 août 2017 at 15 h 39 min

    Voilà maintenant j’ai envie de partir à la rencontre des routes de Corse… J’y suis allée une fois quand j’étais plus jeune avec mes parents mais on va dire que ça ne compte pas, les souvenirs sont incertains. Je suis surprise de la diversité des paysages en si peu de distance. Une vraie poésie cet article, comme toujours je me suis régalée ! Merci : )

  • Reply Aurélie 11 août 2017 at 15 h 42 min

    Ok c’est juste magnifique!!! Bravo pour cet article ! Un vrai coup de coeur <3

  • Reply Karine - The Frenchie Abroad 11 août 2017 at 16 h 22 min

    Les calanques de Piana et les couchers de soleil de Nonza me laissent rêveuse. Une amie m’a montré de très beaux coins de Corse il y a 2 semaines, et j’avoue que pour les calanques, les randonnées et les lacs que l’ïle de Beauté offre, j’ajoute la Corse à ma liste de voyages à faire sur une longue période.
    Par contre la traversée du pont tenue par des chaînes me ferait également flipper

  • Reply Alice 11 août 2017 at 17 h 19 min

    C’est beau tout ça, tu m’as replongé dans de biens jolis souvenirs ♡ Le coucher de soleil sur la réserve de Scandola & la route du littoral de Calvi à Piana, la plage de sable noir & les bleus du Cap Corse, le centre Corse & les gorges de l’Asco, Piana… Je rêve d’y retourner pour profiter des douces lumières d’un automne, y randonner encore et encore et me goinfrer de cannellonis au brocciu et de canistrellis à la châtaigne !

  • Reply Samsha 11 août 2017 at 23 h 02 min

    Les photos sont parfaites!! J’adore <3

  • Reply Dedey Hello 12 août 2017 at 14 h 29 min

    Hello ! Ton article est super :D. J’ai de la famille en Corse mais dans le Sud, tu m’a bien fait découvrir le Nord avec tes photos (qui sont magnifiques). Gros bisous :D

  • Reply Lili 13 août 2017 at 12 h 39 min

    Magnifique ! Nous avons visité globalement les mêmes lieux lors de notre séjour au printemps. J’ai vécu à Calvi il y a une trentaine d’années, un plaisir de redécouvrir ces lieux !

  • Reply Aurore 13 août 2017 at 13 h 54 min

    La Corse, il y a encore quelques années, je ne connaissais pas, et puis mon chemin à croiser à Marseille celui d’une petite corse pleine d’énergie en prépa. On a du coup fait une semaine chez elle à Bastia et en Corse du sud près de Porto Vecchio, comme toi, j’ai été complètement submergé par sa beauté, par la diversité des paysages, je n’ai qu’une envie, y retourner !

  • Reply Violaine 14 août 2017 at 11 h 02 min

    Un très beau road trip qui donne envie de prendre la route ! Merci pour la balade !

  • Reply Melanie 14 août 2017 at 14 h 17 min

    Et dire que je n’ai encore jamais visité la Corse… Tes photos sont tellement belles!

  • Reply Klaramood 14 août 2017 at 17 h 08 min

    La corse.. mes origines, mes racines. Tes photos sont magnifiques en tout cas et me donne envie de prendre la route pour y retourner !

    Bonne continuation :)

  • Reply Eugénie 15 août 2017 at 19 h 52 min

    Je ne suis jamais allée en Corse mais j’en ai de plus en plus envie et tes photos ne font qu’accroitre cette envie ! Notamment tes photos avec les petites fleurs jaunes… Ah lala !

  • Reply Alix - A tire d'Elle 16 août 2017 at 10 h 51 min

    Quel article ! Les photos sont sublimes et c’est hyper détaillé, c’est génial ;)
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

  • Reply Betty 16 août 2017 at 11 h 48 min

    Nous qui cherchons une idée pour notre séjour en van édition 2018, on va peut être se laisser tenter par la Corse si tu continues ;)
    Je confirme pour la plage de sable noir, sur le moment j’ai cru que tu avais glissé par mégarde une image d’Islande ! :)

  • Reply marionromain 16 août 2017 at 17 h 45 min

    Quelle jolie lumière à travers ces photos ! Je ne suis jamais allée en Corse, c’est bien dommage je crois, c’est sûr même. Ca viendra un jour, mais en attendant, vous m’y avez un peu emmenée avec cet article.

  • Reply Royal Chill 17 août 2017 at 20 h 57 min

    C’est superbe ! Je suis allée 3 fois en Corse et je ne me lasse pas de la diversité des paysages, que cela soit au Nord ou au Sud ! J’avoue que je n’ai jamais pris le bateau par contre, ayant le mal de mer ça me fait un peu peur ! Les photos sont sublimes comme toujours <3

  • Reply Itineramagica 18 août 2017 at 10 h 45 min

    Ah mon dieu c’est SUBLIIIME !!!!

  • Reply Authentik Vietnam 13 octobre 2017 at 11 h 02 min

    Wouah!! C’est superbe!

  • Leave a Reply