Budapest, où la Parisienne de l’Est, capitale de la Hongrie, nous l’avons découvert en 2012 sous un soleil de plomb. Déambuler de Pest à Buda, voici nos meilleures adresses pour un week-end à Budapest. 


.. Ou la perle du Danube, comme vous préférez. Pour ma part, je préfère l’appeler la Parisienne de l’Est, parce que ce fût mon premier sentiment arrivée dans le centre même de la ville (ouais parce que la banlieue que tu traverses de l’aéroport pour accéder au centre c’est pas vraiment la même chose, çà serai plus du tristement pauvre ou fait de friche industrielle!)
& donc je n’opte pas pour la perle du Danube même si c’est très poétique faut bien l’avouer,je n’ai pas envie d’utiliser une phrase qu’on voit dans tous les guides. C’était pas mon sentiment c’est tout !
La ville en elle-même est accessible à pieds du point de vue de ce que j’ai fais et de ce que j’ai vu. Par contre armez-vous de bonnes chaussures, pas forcément les grosses chaussures de marche hein (si vous vous attendez à gravir la colline pour atteindre le château, détrompez-vous c’est moins haut que sur les photo ! ), mais si vous comptez tous faire en sandales (comme moi!), que vous prévoyez de beaucoup beaucoup marcher (comme moi!!), que vous partez en Août (comme moi!!!), ne faites pas COMME MOI !! Les sandales: grossière erreur ! Mes pieds en ont grave chier, ils peuvent témoigner.

Alors certes, j’avais des baskets, mais bon .. vans bleu + robe (…)! D’ailleurs, en parlant de robes, ne pensez même pas à embarquer une tenue au cas où il ferai un peu plus froid, laissez tombée la tenue de secours, et prenez que des fringues claires courts. La chaleur la-bas est juste écrasante ! Je vous déconseille même le mois d’août. On se plaint tout le temps quand il n’y a pas de soleil, ou quand il y en a trop, mais la c’était vraiment difficilement supportable. Non, pourtant, non je ne fais pas partie de ces  gros râleurs qui se plaignent tout le temps, juste de ceux qui avaient mal jugés les prévisions météorologiques et qui ne savaient pas réellement ce que çà représenter plus de 35 degrés, et sans une once de vent. Nous avons eu ouais un énorme soleil bien chaud comme il faut, quatre jours non stop, et donc deux voir trois douches par jour. Sauf que la douche quand t’y sort, t’as juste envie d’y re rentrer. Une chaleur moite, collante, assez dégueulasse en faite. Pour finir, j’aurai pu les mettre mes vans avec mes robes, j’avais des auréoles tellement énormes qu’on aurai même pas remarquer mes vans haha! Bon tout cas, c’est mon sentiment bien personnel de rouquine à la peau bien blanche hein! Si vous supportez le soleil les 40 degrés, dès 9 heures du matin, partez en Août hein !

J’en viens aux points positifs (quand même). D’abord le goulash! Non lecteur, ce n’est pas un blog culinaire ici, je te vois venir. J’avoue qu’on pourrai s’y perdre, l’article précédent, j’insiste légèrement sur des saucissons, là je commence les points positifs de la capitale hongroise par son goulash. Non? Je confirme ceci n’est pas un blog culinaire, mais le goulash vaut vraiment le détour. Tu n’aimes pas le piquant ? Ca piquotte le nez quand tu en prends ? Tout pareil, et pourtant, FINOM *. Autre point positif, sa richesse architecturale mêlant édifice baroque, néoclassique et d’Art nouveau, qui plaira aux amateurs d’Art & d’Architecture.
(* délicieux en hongrois)

 

QUE FAIRE À BUDAPEST ?
À BUDA
– Prendre le Széchenyi Lànchid (dit le pont des chaînes) jusqu’au Clark Adam Square pour prendre le Siklo (funiculaire) et grimpé au palais. Bon, franchement, le silo, c’est cher pour les 1 minutes trente de montée.
– Aller jusqu’au bastion des pêcheurs, où se dresse l’église Saint Mathias. Le bastion des pêcheurs est payant la journée, mais le soir non, la vue y est encore plus belle!
– Flâner dans les rues pittoresques.
– Visiter les labyrinthes du château, je ne l’ai pas fait, par manque de temps mais j’aurai bien aimé.

À PEST
– Voir la basilique Saint-Etienne, petit joyau de la néo renaissance. Pour les courageux, il y a l’escalier qui vous mènera tout en haut & vous offrira une vue panoramique, que dis-je, pour les “très courageux”, (pour ceux qui le sont moins il y a un ascenseur ne vous inquiétez-pas).
– En fin de journée, allez respirer sur l’île Marguerite, paradis des joggeurs, cyclistes, à ceux que j’ai vu, paradis de beaucoup de gens en faite. Tout, tout au bout il y a un superbe (je crois) jardin japonais, je dis je crois, parce que oui d’ailleurs je dois vous prévenir, je suis arrivée à l’entrée de l’île il faisait encore jour, le barbu n’a pas voulu prendre de vélo, nous sommes arrivés à l’autre bout de l’île il faisait noir .. voilà pourquoi je dis je crois (parce que j’avais vu des photos avant de partir!)Par contre, faites attention sur les périphéries de l’île, les chemins sont en faite des pistes pour coureur, et là-bas, le coureur est roi, je vous aurez prévenu!
– Prendre l’Avenue Andrássy (qui est très longue), arriver au monument funéraire qu’est la place des héros, traverser le bois-de-ville et, seulement si vous l’avez bien mérité, relaxez-vous aux bains Szèchenyi dans une eau à 38 degrés.

OÙ MANGER ET BOIRE UN VERRE À BUDAPEST ?
À BUDA
– Pour un repas typiquement hongrois, pas trop cher et dans une charmante cour, rendez-vous à Vörös Ördög,
Orszaghaz utca20.

À PEST

– Okay Italia, pour un repas italien, comme en Italie (je ne peux pas résister de manger italien!)
XIII Szent Istvan körùt 20
– Envie d’une salade à composer, d’un jus de fruit frais, d’un milshake ou juste d’un sandwich ? Fruccola
V Arany Janos utca 32, tout près de la basilique.
Café Picard,
Falk Miksa utca 10, près du parlement.
– Prenez une glace en forme de rose, toute belle, toute kitch, toute bonne, chez Gelarto Rosa
Szent István tér 3, près de la basilique.
– “Le” bar à pâtes/pizza/salades, Vapiano où les chefs en herbes vous prépare votre repas devant vos yeux, et si vous prenez “take away” on vous offre un joli tupperware.
Bécsi utca 5

OÙ SHOPPER À BUDAPEST ?
À PEST
– L’incontournable Retrock, Anker köz, métro Deak Ferenc ter (voilà LA bonne adresse). Le meilleur du vintage!
– Lollipop factory un petit shop vraiment sympa, mêlant designer hongrois, vêtements futuristes et vintage.
Magyar u,18.

OÙ DORMIR À BUDAPEST ?
Notre petit airbnb tout sympa à retrouver ici.
50€/nuit

 
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage
week-end à Budapest, city guide, blog voyage