Deux jours pour visiter Ronda dans la province de Malaga, l’étape romantique d’un road trip en Andalousie. Que voir à Ronda en une journée ? Quels sont les points de vue à ne pas manquer ? 

 

blog voyage Ronda, AndalousieRonda, Andalousie - www.hellolaroux.com

Nous vous avions laissé dans l’un des villages blancs pour un superbe coucher de soleil de début de printemps. Les derniers rayons caressaient les maisons troglodytiques et nous rappelaient que la route nous attendait encore pour franchir une étape supplémentaire; Ronda. Si nous avons choisi d’évincer Grenade ou encore Cordoue, d’abord par faute cruciale de temps, c’est aussi parce que dans mon imaginaire dansant sur un air de flamenco, Ronda représentait à elle seule l’Andalousie. La carte romantique. À l’approche de la Saint-Valentin, et même si nous-mêmes nous ne la fêtons pas, j’espère vous apporter un peu de romantisme et d’envie d’évasion.

Avant de visiter Ronda, il faut savoir que la ville est séparée en deux. L’ancienne ville secrète et paisible, et la nouvelle. L’emblème et imposant Puente Nuevo nous plonge dans une autre époque. Grands rêveurs ou non, difficile de rester insensible face à tant de prestance. Des sinueuses et calmes ruelles, jouxtant des placettes fleuries, des patios emplis d’azulejos, le temps arrêté nous mène vers une bâtisse maure, la Casa del Rey Moro aujourd’hui en ruine. Flâner dans les jardins et admirer la vue. Un paon joue au beau, il l’est ! Derrière la maison descend un escalier qui vous mènera à la rive du Guadalevín ou rivière de lait en arabe en passant par la mine. Benjamin s’est plongé corps et âme perdue à essayer d’imaginer les assauts, car c’est dans ce creux de roche que les assaillants essayaient de conquérir la ville. Passé aux mains des Celtes, des Phéniciens, des Romains, des Arabes puis des Rois Catholiques, Ronda toujours debout à énormément à offrir tant sur le plan historique (l’une des plus vieilles villes d’Espagne) que culturel.

La fin de journée approche, nous voulons descendre encore sur cette rivière de lait, mais cette fois de l’autre côté. Nous nous dirigeons vers la plaza de Maria Auxiliadora où nous trouverons des marches nous éloignant des foules. Un des moments que nous avons préféré, regarder le soleil brûlé ces pierres, seuls sur un rocher, près de pins et de fleurs sauvages. La lumière à Ronda est incroyable, particulièrement celle de fin de journée. Des rayons perçaient les nuages et venaient éclairer les vallées, au loin quelques pins alignés m’ont rappelé les paysages de savane. Je commence à comprendre pourquoi Ernest Hemingway ou encore Orson Wells ont posé valise ici. La poésie habite cette ville.

Conseil hébergement : je vous recommande vivement de réserver votre hôtel à Ronda en avance ! Nous avons voulu nous la jouer dernière minute, tout était booké, nous nous sommes retrouvés dans un hôtel pas terrible faute de mieux. Nous ne sommes pas restés sur cette note négative, mais je sais que ça peut ruiner les vacances de certains. Alors pensez-y et réservez en avance ! 

 

 

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousievisiter Ronda Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousievisiter Ronda Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

 

 

Nos conseils pour

visiter Ronda : 

 

— voir la Casa del Rey Moro, entrée 4 euros, attention aux marches (très) glissantes car très humides pour descendre à la Mine

— Je vous conseille d’aller jusqu’à la Plaza Duquesa de Parcent en passant par les tortueuses ruelles, à l’autre bout de la place vous apercevrez un escalier longeant l’Iglesia Maria Auxiliadora suivez-le. Celui-ci vous mènera à l’Arco de Felipe V en contre-bas des maisons. Panorama avec vue sur les campagnes avoisinantes.

— Les marches de la Plaza de Maria Auxiliadora vous mèneront en contre-bas du pont neuf pour un coucher de soleil unique

— Profiter de la vue des falaises escarpées en haut de l’Alameda del tajo, près des arènes (les plus vieilles d’Europe, je pense néanmoins qu’on peut amplement se passer de ce genre de folklore)

— Je ne saurais que vous répétez de vous promener au hasard, que ce soit dans la vieille ou nouvelle ville. Même si cette dernière est à première vue moins typique, elle n’a pas moins de charme, et nous sommes tombés sur des coins vraiment calmes avec des beaux points de vue sur la vieille ville.

 

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousiejolies ruelles de Ronda en Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

 spécial selfie Saint-Valentin :)

blog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousieblog voyage Ronda, Andalousie

 

 

Nous reprendrons la route, encore une fois tard le soir pour rejoindre notre airbnb à Gaucìn (désolée les hôtes ont depuis retiré leur annonce). Notre parcours nous conduira ensuite vers Casares, un autre village blanc (mais qui n’en détient pas l’appellation) de la province de Malaga où nous avons fait un rapide stop.

 

 

Liens utiles

vol pas cher pour Séville
louer une voiture en Andalousie
office de tourisme d’Andalousie
trouvez un hôtel à Ronda

 

 

code promo airbnb hellolaroux