Cabourg, mon amour. Cabourg, toujours. Séduisante et élégante station balnéaire que les artistes ont sublimé à l’image de Marcel Proust Cabourg est une destination parfaite pour se ressourcer face à la Manche tout en profitant des nombreuses activités sportives qu’offre le littoral. Mais la destination Cabourg c’est aussi un arrière-pays plus champêtre et discret qu’on appelle le pays d’Auge, terre de haras et de domaine cidricole. Alors, que faire à Cabourg et dans ses environs ? Où se promener ? Retour sur notre séjour de 4 jours sur la Côte Fleurie à dénicher les meilleures adresses. Et vous savez quoi ? Nous n’avons eu que du soleil. Qui a dit qu’il ne faisait pas beau en Normandie ?




CABOURG ET LA CÔTE FLEURIE POUR UN SÉJOUR IODÉ

De Guillaume le Conquérant à la Belle-Époque

Le nom de Cabourg ne vous est certainement pas indifférent. Station balnéaire iconique de la Côte Fleurie, elle illustre de manière brillantissime la faste Belle Époque et l’essor des bains de mer. Difficile d’imaginer que Cabourg était autrefois à l’ère médiévale un village de pêcheurs situé plus près des marais de la Dives. Il faut savoir que bien avant l’envol de la Belle Époque, Cabourg et ses environs directs —en l’occurrence Dives-sur-Mer— avaient déjà marqué l’histoire. Car c’est ici, qu’en 1066, qu’un célèbre Guillaume rassembla plus de 5000 hommes pour partir à la conquête de l’Angleterre. La suite ? Vous la connaissez. Si ce n’est pas le cas, vous devez absolument voir la tapisserie de Bayeux qui raconte cette épopée normande mieux que personne.



sulky plage de Cabourg
que faire à Cabourg et dans ses environs
visiter Cabourg et la cote fleurie


Faisons ensuite un saut dans le temps. Nous voici directement au milieu du XIXe siècle, en 1854 plus précisément. Avec une proximité directe depuis Caen, puis l’ouverture de la ligne du Grand Ouest et la naissance des bains de mer, Henri Durand Morimbau y verra tous les signes pour faire de Cabourg « la Reine des plages ». Il créera alors le premier Casino de Cabourg conçu 100% en bois. La forme actuelle et radioconcentrique de la ville —à l’image d’un éventail— prendra forme également. Puis, c’est entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe, que Cabourg va voir éclore de nombreuses villas qui rivaliseront d’excentricité, son marché couvert et son plus célèbre bâtiment : le Grand Hôtel.

Lors des deux guerres mondiales, Cabourg sera épargnée car elle abritera d’abord un hôpital militaire. Puis, sera réquisitionnée comme ville de détente pour les soldats allemands. C’est pour cette raison que la ville évita les bombardements et pu garder son visage d’autrefois. De nos jours, Cabourg est une ville à taille humaine, toujours très réputée toutefois accessible au grand public. L’élégance est là, mais pas le snobisme. On y trouve un bel équilibre entre la beauté aristocrate et une ambiance décontractée. Célèbre tout autant qu’elle est restée intimiste. Mondaine, sauvage et authentique.










CABOURG EN PRATIQUE :

🔎 La station balnéaire de Cabourg se situe sur la Côte Fleurie dans le département du Calvados à 30km de Caen. Son territoire quant à lui s’étire de la baie de l’Orne aux falaises des Vaches Noires et plus loin dans les terres, jusqu’à Beuvron-en-Auge.

🚊 Comment venir jusqu’à Cabourg en train ? Des liaisons Paris Saint-Lazare > Dives-Cabourg sont mises en place uniquement sur les mois de juillet et août. Le reste de l’année (et comme ce fut pour nous), nous avons pris un train direct pour Caen depuis Paris. Des navettes font ensuite la liaison en 30-40mn. Pour les plus sportifs, vous pouvez aussi rejoindre Cabourg à vélo toujours depuis Caen en empruntant la Vélo Francette.

🌤 Quelle est la météo à Cabourg ? On ne vous apprend rien, les 4 saisons peuvent défiler en une journée sur le littoral normand. La météo côtière est très changeante mais de par nos différents séjours en Normandie, nous avons toujours eu du beau temps. L’effet marée permet souvent, malgré les journées maussades, d’avoir de beaux levers et couchers de soleil. Prévoyez tout de même un imperméable, sait-on jamais.

💪🏻 Cabourg version sport : les amoureux de nautisme trouveront leur bonheur à Cabourg avec de longues plages de sable blond et juste ce qu’il faut de vent. Au programme char à voile, kite-surf ou encore kayak de mer. En activité plus douce, vous pouvez faire du paddle et même du longe-côte. À deux roues cette fois, la vélomaritime passe à Cabourg et le long de la Côte Fleurie. 

📍 Une destination pour qui ? Destination romantique, Cabourg est tout indiquée pour un séjour en amoureux. Cependant, elle offre son lot de visites et activités tout aussi adapté pour un week-end entre filles ou un séjour en famille.

Combien de temps pour visiter Cabourg ? Nous sommes restés 4 jours et le temps nous a filé entre les doigts. Honnêtement, j’aurais pu y rester une semaine sans m’ennuyer. Plus qu’un simple arrêt sur la Côte Fleurie, je vous conseille d’y rester 2 jours au minimum.








UN GRAND WEEKEND À CABOURG, LA ROMANTIQUE

En 4 jours nous avons rayonné à Cabourg et dans ses environs pour découvrir toute l’étendue de son territoire, du littoral au Pays d’Auge.






où se promener a cabourg





À lire aussi 📌 Que faire à Honfleur ?







QUE FAIRE À CABOURG & DANS LE PAYS D’AUGE :
NOS 15 COUPS DE CŒUR



1. La promenade Marcel Proust

Chacune des rues de Cabourg converge vers la promenade, renommée en l’honneur de son plus brillant ambassadeur : Marcel Proust. D’une longueur de 3,6km, les Cabourgeais peuvent se vanter d’avoir la plus longue digue piétonne d’Europe. Au matin pour le jogging, dans la journée une glace à la main ou à la nuit tombée pour regarder la mer se retirer, la promenade de Cabourg est un lieu de passage incontournable

Atypique lors de votre balade, vous tomberez nez-à-nez avec 5 colonnes représentant les 5 continents. Créé à l’occasion du festival du film de Cabourg, ces dernières forment le méridien de l’Amour et affichent des télégrammes qui traduisent en différentes langues le mot « amour ».


promenade Marcel Proust à Cabourg plage
coucher de soleil sur la plage de Cabourg




2. Les cabines de plage de Cabourg

Les intemporelles cabines de plage et parasols-tentes dessinent de leurs rayures blanc et bleu la promenade-digue de Cabourg. J’attendais le coucher de soleil pour déguster cette promenade si belle, si sauvage, si vaste. La lumière est si belle en Normandie dans ses soirées chaudes et lumineuses autant que dans ses moments les plus orageux et ténébreux. Contre toute attente, la plage était déserte. Les derniers touristes de la saison étaient perchés sur les parterres du Grand Hôtel. L’occasion de photographier, encore et toujours, ces parasols mythiques

Nous sommes revenus au petit matin, avant que l’établissement des bains n’ouvre ses portes pour immortaliser notre séjour à Cabourg.


établissement des bains de Cabourg
les cabines de plage de Cabourg
coucher de soleil plage Cabourg




3. Le circuit des villas Belle-Époque

La Belle Époque est une période de l’histoire française qui commence en 1871 et se termine au début de la Première Guerre mondiale. C’est à ce moment que l’aristocratie bourgeoise va se passionner pour les bains de mer. De fil en aiguille, promoteurs, investisseurs, artistes et gente parisienne vont faire de Cabourg et Houlgate leur résidence d’été. Les fantaisies architecturales sont alors sans limites. Des bow-windows, des épis de faîtage extravagants, de la céramique, des becs de perroquet et des bâtisses toujours plus grandes. On aime être vu. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques propres de la Belle-Époque : insouciante, extravertie et festive. 

Les villas Belle-Époque sont aujourd’hui de magnifiques et poétiques témoins de ce qu’était le Cabourg d’autrefois et font de la ville un musée à ciel ouvert. Les offices de tourisme proposent d’ailleurs des parcours respectifs dans le centre-ville de Cabourg et d’Houlgate pour trouver et découvrir l’histoire qui se cache derrière certaines de plus belles villas. Ne manquez pas le square Nylic ainsi que les jardins du Casino.


circuit des villas à voir à Cabourg
voir les villas belle-époque de Cabourg
circuit des villas belle-époque




4. Le Grand Hotel 

Fleuron de l’architecture Art Déco, le Grand Hotel de Cabourg en impose. Il faut reconnaître que c’est l’un des rares hôtels à offrir une vue aussi directe avec la mer. Véritable symbole de la Belle-Époque, le tout Paris y défilera. Parmi les plus illustres noms, celui de Marcel Proust en est certainement le plus familier. Attaché à la station qu’il découvre lors de ses 10 ans pour soigner un asthme, le célèbre écrivain y séjournera ensuite de 1907 à 1914 chaque année dans la chambre 414. Il fera même à maintes reprises allusion au Grand Hotel dans l’une de ses plus belles œuvres « À la recherche du temps perdu », où il l’appelle le Grand Hôtel de Balbec. 

N’ayez pas peur de pousser la porte du Grand Hôtel, c’est d’ailleurs l’un des incontournables à faire à Cabourg, et ce, même si vous n’y résidez pas. Levez les yeux, scrutez les moulures, les tapisseries, les grandes baies vitrées baignées de lumière et imaginez la bourgeoisie parisienne défiler. 

Vérifiez les prix et disponibilités pour dormir au Grand Hotel de Cabourg








Je pensais aux images qui m’avaient décidé de retourner à Balbec. Elles étaient bien différentes de celles d’autrefois, la vision que je venais chercher était aussi éclatante que la première était brumeuse ; elles ne devaient pas moins me décevoir. Les images choisies par le souvenir sont aussi arbitraires, aussi étroites, aussi insaisissables que celles que l’imagination avait formées et la réalité détruites. 


Marcel Proust, 
Les Intermittences du coeur, À la recherche du temps perdu






5. Cap Cabourg en char à voile

Cap Cabourg est un cordon dunaire protégeant l’estuaire de la Dives. Idéal pour une séance de yoga au matin, une promenade en amoureux au coucher du soleil, une séance de cerf-volant avec vos p’tits loups, et pour les plus sportifs, c’est ici que les séances de char à voile se déroulent. Les dunes en fond de toile et la Manche à perte de vue. Il faut reconnaître qu’on ne peut faire meilleur décor. Après une initiation sur la plage d’Hauteville-sur-Mer, dans les environs de Coutances, c’est avec un plaisir non dissimulé que Ben s’est une nouvelle fois lancé. Border, choquer, loffer, faseyer, le vocabulaire du char à voile n’aura plus de secret pour vous.

📍 Prestavent Char à voile,
Tarif : à partir de 60€ la séance découverte de 2 heures. Infos et réservations


faire du char à voile cap cabourg




6. La Villa du Temps retrouvé

La Villa du Temps retrouvé est le premier musée dédié à la Belle-Époque qui a fraîchement ouvert ses portes en 2021 (pour célébrer notamment les 150 ans de la naissance de l’écrivain vedette). Cet espace muséal a été pensé comme un voyage sensoriel à la découverte intimiste de Marcel Proust et de la Belle Époque dans une scénographie qui mêle brillamment l’ancien et le numérique. Mais avant de découvrir l’ambiance feutrée des différentes pièces, prenez le temps au rez-de-chaussée de comprendre la naissance de Cabourg avec une chorologie 3D, animée et datée. C’est une bonne option de visite à faire à Cabourg quand il pleut (mais pas que).

📍15 Av. du Président Raymond Poincaré, 14390 Cabourg
Tarif : 8€, gratuit pour les -18 ans






7. L’estuaire de l’Orne en paddle

C’est entre Merville-Franceville et Ouistreham que s’élonge l’estuaire de l’Orne. Cet écrin sauvage est le plus vaste espace naturel protégé dans le département du Calvados car en son sein se trouve une réserve ornithologique (la réserve du Gros banc), lieu de passage de nombreux oiseaux migrateurs. Pour découvrir la fragilité de ce territoire sensible, entre dunes et marais, estrans et prairies humides, le paddle est le moyen le plus respectueux. On se retrouve alors en tête-à-tête avec cette baie de l’Orne, sauvage, majestueuse, qui change de visage au fil des marées lorsque les eaux salées rencontrent les eaux douces. Véritable mosaïque de bleu, de vert et d’ocre, l’estuaire est un petit bijou de biodiversité qui offre son lot quotidien de spectacle de la nature.

📍 Location de paddle chez Damien de Kite-R évolution
Tarif : 18€/ heure, Infos et réservations


merville estuaire de l'orne en paddle
estuaire de l'orne dans les alentours de Cabourg
baie de l'orne en paddle
baie de l'orne proche cabourg




8. Observer les phoques en baie de l’Orne

Toujours en baie de l’Orne, nous avions rendez-vous à la Maison de la nature et de l’estuaire à Sallenelles. L’estuaire fait figure de liaison essentielle entre la terre et la Manche. Et c’est ici dans ce cadre privilégié que des phoques veaux-marins ont élu domicile. La colonie en compterait une vingtaine. Nous rencontrons donc Marie et Bruno, du Groupe Mammalogique normand. Ces derniers oeuvrent à la sensibilisation de cet éco-système et interpellent sur les bons gestes à garder en tête pour ne pas déranger les phoques (qui rappelons-le, restent des animaux sauvages). 

Avoir une colonie de phoque en baie de l’Orne est une véritable chance et un trésor à sauvegarder. N’oubliez pas que derrière chaque volonté de se rapprocher à tout prix, des conséquences parfois dramatiques peuvent survenir. Une femelle par exemple qui se sentirait en danger pourrait alors abandonner son petit et quitter la baie.

Des longues-vues sont alors mises à disposition pour observer les mammifères marins à une distance respectable. Certes, c’est toujours un poil frustrant de ne pas pouvoir les photographier de plus près (même si j’ai déjà eu l’occasion de les voir au parc de Forillon en Gaspésie) mais quel bonheur de ne serait-ce que les observer dans leur habitat naturel. Nager, se prélasser, jouer entre eux. Certains spécimens peuvent s’approcher (si c’est le cas, sacré veinard), restez tranquille et n’essayez toutefois pas de les toucher. 


promenade nature estuaire de l'orne
marais de la baie de l'orne
randonnée baie de l'orne




9. La Dives en kayak

À quelques pas du littoral, on retrouve tout un ensemble de zones humides qui constituent les marais de la Dives, paradis des cigognes et hérons. C’est ici, sur cette terre nourricière et maraichère que les hommes d’autrefois vivaient avant que Cabourg ne prenne sa forme actuelle. Plus tard, au XIXe siècle, les moines de l’abbaye de Troarn vont les exploiter à nouveau en les aménageant sous la forme de canaux. Pour l’explorer nous sommes partis de Port Guillaume avec nos deux canoës et très vite, nous sortons de la ville. La végétation est rase, quelques vaches normandes nous regardent intriguées. Loin de l’ambiance balnéaire, un nouveau visage de Cabourg s’offre alors à nous. Après quelques coups de pagaie, nous sortons du lit de la Dives pour nous engouffrer, au hasard des méandres qui bordent ces champs et herbages. L’aventure, toujours, nous appelle.

📍 Location de kayak chez Menhir location
Tarif : à partir de 20€, Infos et réservations


sortie en kayak sur la dives




10. Les falaises des Vaches Noires

Étretat a ses falaises, Cabourg et Houlgate aussi. Les falaises des Vaches Noires sont un site naturel classé pour sa richesse géologique et paléontologique. Datant de l’ère jurassique (soit, 155 millions d’années), ces parois d’argile, de craie et de marne, s’élancent sur 5 kilomètres et s’élèvent au plus haut, jusqu’à 120 mètres. Elles forment une succession de ravins et d’éperons aux allures quelque peu étranges. Ouvrez l’œil car, au fil de vos pas, vous pourriez tomber sur un fossile.

Pour découvrir ce site exceptionnel, vous pouvez au choix faire un aller retour depuis la coquette plage d’Houlgate aux pieds des parois mais uniquement à marée basse (renseignez-vous bien des horaires de marées pour ne pas rester bloqué). Soit réaliser une boucle de 11 km qui vous fera passer sur les hauteurs. Pour cette seconde option vous ne serez pas sur les bords directs des falaises, celle-ci étant interdites dû à leur érosion et la dangerosité. Aussi, dans un souci de protection de l’espace naturel.



🔎 Anecdote : pourquoi appelle-t-on ce site naturel « les vaches noires » ?  À marée basse, les blocs de calcaire aux pieds des falaises se font recouvrir d’algue. Des marins au large les auraient pris alors pour des vaches paissant. Le nom est ensuite resté. 


plage falaises des vaches noires
randonner aux falaises des vaches noires Houlgate




11. Houlgate

J’ai eu instantanément un énorme coup de foudre pour Houlgate, de ceux qui vous font un gros boum. Tellement, que je me suis prise par folie à regarder les maisons à vendre (qui ne sont clairement pas pour mon portefeuille). Je rêvais toutefois à une belle demeure avec vue sur mer, un épi de faîtage à l’image de Pills, mon chat, ou d’un renard, mon animal totem. Avec un bow-window pour travailler face aux marées. 

À Houlgate, station sœur de Cabourg, on dénombre 300 villas héritées directement de la Belle-Époque. Sur la promenade Roland Garros (le nom de l’aviateur est resté car il aurait ici battu le record d’altitude en 1912), on se promène les yeux à droite vers la Manche et à gauche vers les bâtisses toutes plus originales les unes des autres. Iconiques, elles aussi, impossible de passer à côté des cabines rayées blanc et orange.

Grimpez ensuite l’escalier des 100 marches pour une superbe vue sur la plage. Et plus loin encore (coordonnée gps exacte : 49.304724, -0.068407), dégustez le coucher de soleil sur les toits d’Houlgate. Au loin on aperçoit la digue de Cabourg, son cap, l’entrée de la Dives ainsi que les dunes de Merville-Franceville-Plage. 


🔎 Pour les amateurs de cerf-volant et sport de glisse, le festival Houlgate Plein Vent se déroule les 24 et 25 septembre prochain. 


houlgate plage et villas à voir
visiter Houlgate villas belle-epoque
que faire à Houlgate
coucher de soleil à houlgate sur la côte fleurie




12. Dives-sur-Mer et le village d’art de Guillaume le Conquérant

Pour visiter Dives-sur-Mer de manière atypique, nous y sommes allés durant le festival des Médiévales de Guillaume qui s’y déroulaient à la fin de l’été. L’occasion de partir sur les traces du grand Guillaume qui choisira Dives comme base de préparation pour son épopée vers l’Angleterre. Le festival était une ode à cette époque médiévale qui marqua la Normandie à tout jamais. De stand en stand, on y a découvert de vieux métiers ancestraux qu’une poignée de passionnés font revivre. 

Le cœur historique, qu’on appelle le village d’art, est tout petit mais mérite bien une après-midi de découverte. Ensemble de trois cours au charme d’antan, on déambule entre les boutiques cachées dans d’exiguës bâtisses. Les artefacts sont nombreux, il faut noyer le regard à la recherche du moindre détail. Au cœur de l’office de tourisme de Dives aussi se trouve un trésor de plus de 500 ans : les Anges musiciens. Ces derniers, inscrits aux Monuments historiques, sont une série de vitraux représentant 8 anges musiciens. Enfin, ne manquez pas les Halles médiévales à découvrir les jours de marché (également inscrit comme Monument historique). 


🔎 Ouvrez l’œil dans Les Halles médiévales et cherchez les blasons qui ornent les piliers, héritage direct de Guillaume le Conquérant.






13. Le sulky sur la plage de Merville-Franceville

Cabourg et la filière équine, c’est une longue et passionnante histoire, à l’image de la Normandie et du Calvados où se trouvent certaines des plus grandes maisons d’écuries. Lors de ce séjour à Cabourg et ses environs, j’ai pu (avec beaucoup de gratitude) essayer le sulky, petit véhicule d’attelage pour le trot. Le rendez-vous est donc donné juste avant le lever du soleil. Je m’équipe avec Constance, ma coéquipière. Nous sommes à marée basse et nous avons pour nous cette étendue de plage de sable fin à en perdre l’équilibre. Il n’y a pas de vent, ni un nuage à l’horizon. 

J’ai adoré cette expérience en sulky, une toute première pour moi. Contempler le soleil rougir sur les hauteurs des Vaches Noires et d’Houlgate. Sentir mon visage se gorger de lumière et de sel. Faire corps avec la nature et avec notre monture. Pour cette sortie, nous avons trotté jusqu’à Cap Cabourg passant ainsi au pied de la promenade Marcel Proust encore endormie. Il n’y avait que quelques courageux venus observer le lever de soleil sur la plage. Quelle immensité, je crois que je n’en reviens toujours pas. C’est ce genre d’expérience qui tapisse mes plus belles aventures et les rendent uniques. 

📍 Initiation sulky au lever du soleil avec Sulky Passion
Tarif 135€ / l’heure. Plus d’infos



lever de soleil plage de la redoute
sortie sulky plage de cabourg
lever de soleil sulky Cabourg




🔎 Vous souhaitez assister à une course de chevaux ? Cabourg est le théâtre de 25 manifestations annuelles, dont des nocturnes pendant l’été. Renseignez-vous sur les dates précises des évènements.





14. La route du cidre et le Pays d’Auge

Avec un pincement au cœur, nous quittons le littoral cabourgeais pour gagner cette fois les vallées augeronnes. Si on aime tant la Normandie c’est pour ça aussi : sa multitude de visages. Nous pouvons être sur la côte et en un claquement de doigt nous retrouver au calme d’une nature verdoyante.

Le Pays d’Auge offre un cadre bucolique, parfait pour se mettre au vert le temps d’un grand weekend. Terre de haras et de beaux manoirs, le route du cidre vous mènera découvrir tout en slow l’arrière-pays de Cabourg. Au programme ? Il n’y a pas de programme justement. On se laisse surprendre et savourons chaque virage. Au hasard, nous nous arrêtons au Domaine Dupont pour en apprendre un peu plus sur le domaine cidricole. Les vaches partagent à part équitable leur terre verdoyante avec les chevaux, en nombre, qui rappellent une fois de plus, à quel point le monde équin est ancré dans le Pays d’Auge. 


la route du cidre pays d'auge






15. Beuvron-en-Auge, plus beau village du Calvados

Pour terminer en beauté cette découverte du Pays d’Auge, vous ne pouvez passer à côté de la perle qu’est Beuvron-en-Auge. Seul village du Calvados à être « plus beau village de France ». J’adore ce label qui ne me déçoit jamais (Veules-les-Roses, Sainte-Suzanne en Mayenne, Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot, le Bec-Hellouin dans l’Eure ou encore Barfleur parmi les plus beaux endroits du Cotentin). Si vous aimez l’architecture typique normande, vous serez gâté par le bourg qui rayonne de ces belles maisons à pans de bois. Flânez le nez en l’air et faites un tour à l’espace des métiers d’art (potier, chocolatier..). 

Et comme toujours, notre seul conseil serait de passer la nuit à Beuvron-en-Auge pour profiter de la quiétude du bourg au soir entouré des locaux qui se retrouvent autour d’un verre sur la Place Michel Vermughen. 


 🔎 La fête du cidre et de la pomme se déroule à Beuvron-en-Auge en octobre. L’occasion d’en apprendre davantage sur la fabrication du cidre, produit emblématique du Calvados et d’assister au pressage de pommes sur la place du bourg. 


circuit Beuvron-en-auge
beuvron-en-auge le plus beau village du Calvados
beuvron-en-auge circuit
visiter Beuvron-en-auge et la route du cidre
Beuvron-en-Auge en photo
Beuvron-en-Auge en photo
visiter Beuvron-en-Auge près de Cabourg






C’est ici que se termine notre séjour sur le littoral du Calvados. Si vous avez plus de temps pour visiter Cabourg vous pourriez aussi essayer le kite-surf ou encore le longe-côte. Emprunter la Vélomaritime qui parcoure tout le territoire. Enfin, assister à une course à l’hippodrome de Cabourg. 














CABOURG PAYS D’AUGE : NOTRE CARNET D’ADRESSES



Où dormir à Cabourg ? 

La villa Les mots passants : Idéalement située à deux pas du centre-ville, la Villa des mots passants est un charmant hôtel, accessible en prix, aux chambres cosy. 

Parmi les autres options il y a bien évidemment le Grand Hôtel et pourquoi pas, passer la nuit dans la chambre de Marcel Proust. Excentré du centre de Cabourg, sur les bords de la Dives, on a aussi découvert un airbnb : la cabane des marées (cabane en bois dans l’esprit écolodge). 

Tous les hôtels de Cabourg sont à retrouver ici.



Où dormir au Pays d’Auge ?

Le Manoir de Sens : joli domaine écurie qui propose le gîte avec quelques chambres à la décoration feutrée d’antan. Outre la maison typiquement normande très jolie, j’ai adoré me promener dans le domaine et caresser les pouliches et poulains à n’importe quelle heure de la journée. Le manoir est situé à moins d’un kilomètre du village de Beuvron-en-Auge, parfait pour rayonner à pied dans ce petit écrin naturel si paisible. 


Les bonnes tables : 

Lors de notre séjour de 4 jours à Cabourg nous avons pu tester plusieurs restaurants, voici nos coups de cœur :

  • Le Calypso (Cabourg) : situé sur l’avenue piétonne de la mer. Poissons, produits frais, plats du jour et décoration moderne. 
  • Le Biquet’s (Cabourg) : sur la promenade Proust, avec une vue à tomber pour le coucher de soleil
  • La réserve pêche iodée (Merville-Franceville Plage) : spécialité braséro. Superbe vue sur la baie de l’Orne, presque les pieds dans l’eau. Belle carte. Notre coup de cœur.
  • Le Plan Baie (Cabourg) : lieu convivial près de Cap Cabourg.
  • Dupont avec un thé (Cabourg) : salon de thé (meilleur ouvrier de France)
  • Coeur d’artichaut (Dives-sur-Mer) : primeur et fromagerie locale pour un pique-nique aux couleurs de la Normandie
  • Terre Iodée (Houlgate) : cachée sur les hauteurs de Houlgate, belle table gastronomique mais accessible (menu 5 plats à 50€)
  • Les Passantes (Houlgate) : nous n’y avons pas mangé car plus de place mais une adresse très réputée
  • Antoine & Lucil et La Piazza (Beuvron-en-Auge) : mêmes propriétaires. Le premier est un petit café / concept-store à l’image de sa créatrice Lucil : coloré et solaire. La seconde enseigne est une pizzeria dans le respect de la cuisine italienne.
  • La Colomb’Auge (Beuvron-en-Auge) : crêperie vertueuse qui travaille avec des producteurs locaux (maraichers du Pays d’Auge, viande procurée chez « Le cochon du père Marc » à l’Abbaye de Bricquebec … )

Toutes nos bonnes adresses sont à retrouver sur mapstr @Hellolaroux


Focus culturel : les épis de faîtage 

Les épis de faîtage sont ces installations longilignes ornementales que vous pouvez admirer sur les toitures des villas. Caractéristique architecturale propre à la région, les chercher c’est comme jouer à une gigantesque chasse aux trésors. Décoratifs, ils servent toutefois dans un but premier à protéger le poinçon en bois, élément de la charpente. À la Belle-Époque, les bourgeois rivaliseront d’excentricité qui se reflèteront en partie dans leur épi de faîtage. Pour en apprendre davantage et observer quelques pièces de collection (difficile d’imaginer que certaines pièces peuvent mesurer plus d’1m50 de hauteur) rendez-vous à la Poterie du Mesnil de Bavent sur la route vers Caen. Véritable caverne d’Ali Baba, entrez dans le monde des potiers qui font ici perdurer la tradition depuis 1842. 

📍Village des artisans et créateurs de la Poterie du Mesnil de Bavent
Ouvert du lundi au samedi : 9h-12h / 13h30-17h30. Entrée libre.


manoir de sens beuvron-en-auge
haras dans le pays d'auge
poterie du mesnil de Bavent
visite de la poterie du mesnil de bavent
où manger à Cabourg nos bons restos






À Cabourg j’ai rêvé de la Belle-Époque mais j’ai surtout été surpris par son caractère sauvage. Car Cabourg peut se vanter d’un territoire naturel riche et préservé qui m’a littéralement charmé. De l’estuaire de l’Orne jusqu’aux falaises des Vaches Noires, j’ai adoré percer à jour cette petite ville qui casse les codes de stations balnéaires. De la même manière qu’Argelès-sur-Mer que nous avions découvert en hors-saison. Ces villes qui brillent par leur nom mais qui peuvent aussi effrayer de par leur popularité. Nous ne le répéterons jamais assez mais sortez des sentiers, privilégiez les ailes de saison et surtout gardez votre soif de curiosité. Pour notre part, on espère en tout cas vous avoir inspiré de quoi faire à Cabourg pour un prochain séjour iodé.







⇒ Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à l’épingler sur Pinterest pour soutenir notre travail

⇒ Retrouvez nos autres idées de séjours en Normandie


que faire à Cabourg blog






Ce reportage a été réalisé avec le soutien de l’Office de tourisme Cabourg Pays d’Auge