Saint Tropez, quelques rendez-vous manqué. Une envie inopinée et puis finalement un doux souvenir.

 

Saint Tropez coucher de soleil

Saint Tropez, une ville qui ne me plaisait pas spécialement. Une petite ville traversée deux fois, sans coup de coeur. Nous avons profité d’une visite à Gigaro pour faire une halte et profiter du coucher de soleil. Nous n’y sommes pas restés longtemps, quelques heures, la ville est très petite, et si comme nous vous décidez de vous excentrer du port (trop) strass et paillettes, vous ferez vite le tour. L’intérêt n’est pas de dévaler les pavés et compter les kilomètres, mais plutôt de se trouver une placette à l’ombre d’un bougainvillier ou un coin de plage tranquille. Nous nous sommes donc éloignés du Port & puis quelques minutes plus tard, à quelques petits pas du brouha et pourtant si loin musicalement, nous nous sommes posés sur un bout de roche, comme un air de bout du monde, le soleil devant se couchant derrière l’autre terre. L’odeur iodée, le vent léger, les dernières lueurs du soleil caressant encore le visage, une impression d’être seul. & pourtant deux rues derrière l’euphorie de Touristes en mal de folklore et de dépenses. Quelques tableaux de BB plus loin et une pizza dévorée au bord de l’eau, nous reprenions la route, cette fois-ci avec l’envie de revenir pour retrouver notre bout du monde et revoir les dernières lueurs de Saint Tropez mourant sur ses maisonnettes orangées. 

Saint Tropez ruelleSaint Tropez ruelleSaint Tropez ruelleLes dernieres lueurs Saint TropezLes dernieres lueurs Saint Tropezruelle Saint Tropez Saint Tropez hors saisonLes dernieres lueurs Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint TropezSaint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropezcoucher de soleil Saint Tropez