Menu Fermer

La Vagabonde (V87) : l’itinéraire complet de Montluçon à Montauban

  • DEPART
    Montluçon
  • DURÉE
    10 jours
  • DISTANCE
    580 KM
  • DÉNIVELÉ+
    D+ 6291m

La Vagabonde (V87) est un itinéraire vélo qui s’étend sur +500 kilomètres au départ de Montluçon (Allier) et se termine à Montech (Tarn-et-Garonne). Ce parcours cyclotouristique serpente à travers une palette de paysages ruraux qui se sont modelés au fil de nos 10 jours sur les routes. Au total ce sont 5 départements traversés. Parmi les étapes clés : Aubusson, Beaulieu-sur-Dordogne, Montauban, Rocamadour.

  • AUTEURE : Amélie
  • TEMPS DE LECTURE : 17 minutes
<strong>La Vagabonde (V87)</strong> : l’itinéraire complet de Montluçon à Montauban - Hellolaroux

Le beau parcours de la Vagabonde (ou V87) que nous avons réalisé en 10 étapes nous a mené dans cette diagonale de la France restée sauvage et secrète. Du parc naturel régional de Millevaches en Limousin à la Vallée de la Dordogne, des plateaux creusois aux Causses du Quercy, de la pierre grise à la brique rose.

Cet article de blog reprend l’itinéraire complet de la Vagabonde, soit de Montluçon à Montech à travers notre expérience personnelle. Nous avons suivi le découpage proposé par France Vélo Tourisme en adaptant deux étapes en fonction des disponibilités d’hébergement. Mais grosso modo, nous avons suivi l’itinéraire classique. Nous partagerons également toutes les informations pratiques pour organiser votre voyage à vélo : accès en train, niveau physique, type de voies … 


Pour naviguer plus facilement dans l’article (menu) :
  1. Jour 1 Montluçon > Évaux-les-Bains
  2. Jour 2 Évaux-les-Bains > Aubusson
  3. Jour 3 Aubusson > Saint-Marc-à-Loubaud
  4. Jour 4 Saint-Marc-à-Loubaud > Bugeat
  5. Jour 5 Bugeat > Clergoux
  6. Jour 6 Clergoux > Beaulieu-sur-Dordogne
  7. Jour 7 Beaulieu-sur-Dordogne > Rocamadour
  8. Jour 8 Rocamadour > Cahors
  9. Jour 9 Cahors > Labarthe
  10. Jour 10 Labarthe > Montech


Vagabonde : l'itinéraire vélo complet

Tout savoir sur la V87, La Vagabonde


Départ et balisage

Le départ officiel de la Vagabonde (V87) se fait à Montluçon dans l’Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il traverse La Creuse, La Corrèze en Région Nouvelle Aquitaine, puis le Lot et une fin de parcours dans le Tarn et Garonne à Montech en Région Occitannie. Le balisage est excellent sur l’intégralité du parcours avec une lecture dans les deux sens, ce qui permet, si vous préférez, de commencer à Montech.


Kilomètres totaux

La Vagabonde (V87) comptabilise 520 kilomètres mais avec les petites erreurs et divers détours (pour accéder à certains logements ou sites), nous avons parcouru au total 580 kilomètres.


Type de voies

Deux sections de voie verte entre Montluçon et Néris-les-Bains puis entre Montauban et Montech. Le reste de l’itinéraire de la Vagabonde se fait sur voie partagée. Mais hormis à l’approche des grandes villes (Cahors, Aubusson, Montauban) il y a peu de trafics.


Difficulté de la V87

C’est une véloroute qui s’adresse davantage à celles et ceux qui ont déjà une expérience de bikepacking. L’approche est un peu sportive, notamment sur les parties creusoises, corréziennes et au niveau des causses du Lot. Nous l’avons fait en gravel mécanique. Il y a de bonnes côtes à relever. Avec un vélo à assistance, il est évident que ce sera beaucoup plus facile.

Selon nous, je dirai que la Vagabonde s’adresse aux sportifs qui veulent faire du dénivelé et qui ont l’habitude de rouler sur route sans peur de possible rapprochement entre camions et voitures.


→ SUIVEZ-NOUS SUR STRAVA

→ TÉLÉCHARGEZ LA TRACE GPX OFFICIELLE




Rejoindre en train et avec son vélo le départ de la Vagabonde

Voyager en train et à vélo en France n’est pas toujours une sinécure. Je m’explique : les réglementations varient entre les différents types de trains et les régions, et dépendent également du fait que votre vélo soit démonté ou non. Sur certains trajets, votre vélo doit obligatoirement être réservé (voire un supplément est à payer) tandis que pour les TER ce n’est pas nécessaire.

Avec nos différents voyages itinérants à vélo, on se rend compte des contrastes aléatoires et on peut tout à fait comprendre que ça puisse être un repoussoir pour partir à l’aventure. Mais pas de panique. Nous sommes aussi là pour vous retranscrire notre expérience personnelle et vous donner de l’information utile afin que vous puissiez partir à votre tour en toute sérénité.

Qu’en est-il de notre voyage sur la Vagabonde ? Je précise que nous voyagions avec nos gravels non-démontés.

Pour rejoindre Montluçon depuis Marseille :

  1. Marseille > Lyon en TER (3h45) espace vélo gratuit. La réservation n’est pas obligatoire sauf pour les week-ends et jours fériés mais il est recommandé de prévoir sa place (gratuite) car il est possible qu’on vous refuse l’accès au train s’il y a trop de vélos. Ce trajet est possible en TGV avec un vélo-démonté ou un vélo non-démonté sur certains trajets seulement.
  2. Lyon > Riom-Châtel-Guyon en TER (2h15) ; espace vélo gratuit sans réservation
  3. Riom-Châtel-Guyon > Montluçon en TER (1h31) ; espace vélo gratuit sans réservation

Pour rejoindre Marseille depuis Montauban :

Montauban > Marseille en Intercités direct (4h33) : espace vélo payant sur réservation (places limitées). Coût : 10€ / vélo.

Étape 1 de la Vagabonde : Montluçon > Évaux-les-Bains

→ 44 KM → D+ 663m → 3h15

C’est en gare de Montluçon que notre aventure vélo sur la Vagabonde démarre. Dominant le Cher, cette ville pittoresque est couronnée par le majestueux château des Ducs de Bourbon, perché sur un éperon rocheux. Si le château était en travaux lors de notre passage, sa silhouette imposante n’a pas manqué de nous impressionner. Flâner dans le quartier médiéval de Montluçon est comme un voyage dans le temps, avec ses ruelles pavées, ses belles demeures dont certaines classées.

Visite du quartier médiéval de Montluçon
Néris-les-Bains station thermale de l'Allier
Maison classée Monument historique à Montluçon

Unique étape de la Vagabonde dans le département de l’Allier, on enfourche notre gravel pour rejoindre la voie verte qui relie Néris-les-Bains, charmante ville thermale aux demeures Belle-Époque. À ne pas manquer, le Pavillon du Lac, l’ancienne gare en grès rose et jaune, véritable bijou architectural.

Nous entrons dans la région naturelle des Combrailles, un plateau de collines sculpté par d’impressionnantes gorges. Des landes, du bocage, c’est vert, très vert, on adore. Si vous êtes motivés (ou avec un vélo à assistance) vous pourriez explorer les Gorges du haut Cher.

Le Château de l’Ours fait partie des incontournables de cette première étape sur la Vagabonde. Contraints par une pluie battante, nous n’avons pas pu le voir personnellement mais les locaux sont unanimes : la vue depuis l’ancien donjon sur les gorges est exceptionnelle.

Nous arrivons enfin à Évaux-les-Bains, l’unique station thermale du Limousin. Elle abrite l’imposante collégiale Saint-Pierre-Saint-Paul, classée Monument historique depuis 1841.

Carnet d’adresses de l’étape 1

🏠 Dormir à Montluçon : la maison d’hôte “Charmes en ville” (à partir de 72€)
🏠 Dormir à Évaux-les-Bains : Le Grand Hôtel, The Originals Relais (à partir de 76€)
🍴 Déjeuner à Néris-les-Bains : La Brasserie

L'abbatiale Saint-Pierre-Saint-Paul d'Évaux-les-Bains

Étape 2 de la Vagabonde : Évaux-les-Bains > Aubusson

→ 63 KM → D+ 578m → 6h15

C’est par une route partagée que nous arrivons à Chambon-sur-Voueize qui se détache par un autre édifice remarquable de la Creuse : l’Abbatiale Sainte-Valérie. Classée également au titre des Monuments historiques, c’est l’une des trois plus grandes églises du Limousin.

Nous ne sommes pas très chanceux sur cette seconde journée à vélo sur la Vagabonde. Alors c’est entre les gouttes que nous décidons de rouler vite. Avec une météo plus ensoleillée, prenez votre temps autour de l’étang des landes et du plan d’eau de la Naute à Champagnat.

À Peyrat-la-Nonière, on vous conseille une halte au café de l’Atelier. Une adresse coup de cœur pour se restaurer tout en buvant une bière. L’endroit chaleureux, tenu par un couple belge adorable, fait guise de point de convergence des hameaux isolés de la Creuse. Bar, petite épicerie fine, gîte, salle de concert et restaurant, on aime particulièrement ce genre d’initiative qui permet à la fois de revitaliser les campagnes et qui comble les cyclotouristes comme nous.

Carnet d’adresses de l’étape 2 :

🍺 Café l’atelier à Peyrat la Nonière : halte ultra-sympathique.
🏠 Dormir à Aubusson : l’hôtel de La Beauze (à partir de 107€) ou le Colbert (à partir de 120€)
🍴 Manger à Aubusson : Le restaurant de l’hôtel Le France, excellent repas, décoration typique. Autres options : le restaurant Colbert ou celui de la Terrade

l'Abbatiale Sainte-Valérie de Chambon-sur-Voueize en Creuse

Étape 3 de la Vagabonde : Aubusson > Saint-Marc à Loubaud

→ 34 KM → D+ 685m → 3h10

Niveau patrimoine, on ne pouvait pas mieux commencer qu’avec la visite d’Aubusson. Bordée par la rivière éponyme, la troisième plus grande ville de la Creuse m’a tout de suite conquise.

Visiter la Cité internationale de la tapisserie

Reconnue pour son savoir-faire, la tapisserie d’Aubusson est inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco. Ce savoir-faire, dont la réputation perdure depuis six siècles, se distingue aujourd’hui par une contemporanéité exceptionnelle. Sur le papier, on pourrait croire qu’un musée dédié à la tapisserie serait un peu vieillot, mais la Cité internationale de la Tapisserie a été un véritable coup de cœur sur l’itinéraire de La Vagabonde. On y apprend le processus de création, le lien entre le créateur du carton et le lissier, on y observe des tapisseries anciennes illustrant des verdures ou des scènes de chasse, spécifiques au XVIe siècle. Mais le plus étonnant, ce sont les toiles colossales inspirées des œuvres les plus célèbres de Miyazaki. En effet, la Cité internationale de la tapisserie a tissé une collaboration avec le studio Ghibli pour proposer un nouveau regard sur ce savoir-faire indémodable. Un pari audacieux et réussi !

Visite de la ville d'Aubusson en Creuse
Visite de la Cité internationale de la tapisserie

Aubusson, plus beau détour de la Creuse

Maison de caractère en granit, ambiance médiévale et bohème au quartier de la Terrade (l’ancien quartier des lissiers), ce n’est pas pour rien qu’Aubusson est classée parmi les plus beaux détours de France. Pour un beau panorama, grimpez ensuite à la tour de l’horloge, dernier vestige des anciennes fortifications. Accrochée à la falaise, elle coiffe la ville de son toit en poivrière couvert en bardeaux de châtaignier. Laissez vos vélos à l’hôtel ou à l’office de tourisme pour faire la montée à pied (présence d’escaliers).

Enfin, laissez-vous guider à vélo au fil des venelles à la recherche de détails architecturaux remarquables : la Maison Corneille, l’ancien hôtel de ville au style Art déco et l’élégante Maison des Vallenet. Aubusson est une étape définitivement incontournable et enrichissante sur La Vagabonde.

On reprend la trace de la V87 pour rejoindre Felletin, berceau de la tapisserie. Avec un peu de temps, visitez les ateliers Pinton ainsi que la filature de laines Terrade. Après une pause en terrasse, le ciel s’assombrit. C’est une course contre la montre qui s’amorce. Nous pénétrons dans le parc naturel des Millevaches où nous rencontrons de belles côtes et des routes zigzag à travers de sauvages forêts. On regrette un peu que la météo ne nous ai pas laissé l’opportunité d’en profiter davantage.

Carnet d’adresses de l’étape 3

💦 À La Nouaille : halte couverte avec toilettes
🍺 Le grand café de Felletin pour une pause
🏠 Dormir au Lac à Loubaud : aux Chambres du Lac chez Joël et Brigitte (maison d’hôte très sympathique, à partir de 85€)

Quartier de la Terrade d'Aubusson
Visite d'Aubusson à vélo
Vue depuis la tour de l'horloge à Aubusson
Visiter Aubusson dans la Creuse
Visite d'Aubusson dans la Creuse
Felletin berceau de la tapisserie
À vélo dans le parc naturel de Millevaches en Limousin

Étape 4 de la Vagabonde : Saint-Marc à Loubaud > Bugeat

→ 67 KM → D+ 820m → 5h30

On quitte sous le soleil notre chambre d’hôte au pied du Lac de Lavaud-Gelade avant d’atteindre après quelques kilomètres le lac de Vassivière. Avec 45 kilomètres de rivages dentelés, c’est une véritable mer intérieure que se partagent la Creuse et la Haute-Vienne. Les Limousins aiment dire que la ressemblance avec le Québec est bien là. Une chose est sûre, on ne peut pas lui retirer son côté sauvage qui donne envie de revenir.

Gîte accueil vélo en Creuse
Lac de Lavaud-Gelade
Mon expérience sur la Vagabonde
Vélo autour du lac de Vassivière
Îlot au lac de Vassivière

Bienvenue en Corrèze sur la V87

Le lac du Chammet marque notre entrée sur la portion de La Vagabonde en Corrèze. Les routes oscillent d’un plateau à l’autre du parc naturel régional de Millevaches. Par intermittence, on franchit de charmants villages qui viennent rythmer le parcours vélo. Des pierres grises à Peyrelevade, une halte fortuite à Saint-Merd-les-Oussines ou encore Variéras, un hameau aux maisons recouvertes de chaume près de Pérols-sur-Vézère.

Avec un peu de jus dans les jambes, faites un crochet pour visiter le site gallo-romain des Cars à une dizaine de kilomètres de Bugeat, fin de cette étape 4 de la Vagabonde.

Carnet d’adresses de l’étape 4

🍺 Café de la place à Bugeat
🍺 Auberge du Mont Chauvet à Saint-Merd-les-Oussines
🏠 Dormir à Bugeat : Espace 1000 sources 

Café à Saint-Merd-les-Oussines
Paysage du parc des Millevaches en Corrèze

Étape 5 de la Vagabonde : Bugeat > Clergoux

→ 69 KM → D+ 811m → 5h40

Depuis Bugeat, on s’engage sur une montée progressive jusqu’à la croix du jars au cœur du massif des Monédières. La nature corrézienne, même sous la pluie, nous enchante par ses paysages bruts et ruraux encore préservés. Nous quittons brièvement l’itinéraire de La Vagabonde pour découvrir l’église atypique de Lestards, avec son toit de chaume unique.

Le col des Géants, célèbre pour avoir été un passage du contre-la-montre du Tour de France 1998, ajoute un défi sportif à notre parcours. Cependant, la descente vers Chaumeil est des plus agréables. Lové dans le cirque de Freysselines, ce village pittoresque constitue une halte charmante.

Paysages du massif des Monédières
L'église de Lestards
Pause vélo à Chaumeil
Balisage de la véloroute de la Vagabonde à Sarran
Village de Chaumeil en Corrèze
Visite du village de Sarran en Corrèze

La visite du village de Sarran est l’une des étapes clés de cette cinquième journée sur la V87. Ce nom vous est peut-être familier ? Ce village est connu pour avoir été le fief de la famille Chirac pendant de nombreuses années. Un musée dédié à l’ancien président y a d’ailleurs été inauguré en 2000 et rassemble toute une collection d’objets offerts dans l’exercice de ses fonctions.

Notre journée sportive mais bien roulante se termine par un passage au Château de Sédières, situé à Clergoux. Classé monument historique depuis 1958, ce château Renaissance est entouré de plusieurs étangs. C’est une visite incontournable de la Corrèze qui clôture magnifiquement cette étape de notre voyage à vélo sur la Vagabonde.

Carnet d’adresses de l’étape 5

💦 À Chaumeil : halte toilettes et eau potable
🏠 Dormir à Clergoux : Camping La Petite Rivière (à partir de 38€ le mobil home) ou chambre d’hôte à la Ferme de Leix (à partir de 87€)

Visite du Château de Sédières en Corrèze
Étang neuf en Corrèze
La Véloscénie : Paris > <strong>Mont-Saint-Michel à vélo</strong> en 10 étapes - Hellolaroux
À lire aussi
La Véloscénie : Paris > Mont-Saint-Michel à vélo en 10 étapes
Lire l'article

Étape 6 de la Vagabonde : Clergoux > Beaulieu-sur-Dordogne

→ 55 KM → D+ 424m → 4h

Cette sixième étape sur le V87 se déroule, comme la précédente, intégralement sur le territoire Corrézien. Nous rejoignons d’abord La Roche-Canillac, un village de caractère au patrimoine bâti typique. Lavoirs, fontaines et courrijoux sont des témoins médiévaux immuables de l’ancien château. Promenez-vous !

Au départ de Champagnac-la-Prune, nous nous engageons ensuite dans l’étroite vallée du Doustre. Verdoyante et ondulée, cette vallée offre une descente fulgurante, où l’on imagine la rivière serpentant à nos côtés.

C’est à l’approche de Saint-Bazile-de-la-Roche et d’Argentat-sur-Dordogne que nous sentons l’architecture paysagère se façonner. Le bâti se mue et les teintes de gris vont céder progressivement leur place à des nuances plus chaudes. La Vallée de la Dordogne s’ouvre à nous avec une douceur dont elle seule en a le secret.

Sur les routes de Corrèze à vélo
Entrée dans la Vallée de la Dordogne

Coup de cœur pour Argentat-sur-Dordogne

Argentat-sur-Dordogne est un coup de cœur sur l’itinéraire de la Vagabonde. Ancien grand port de commerce et point de départ des gabariers, se balader le long des quais Lestourgie est un vrai régal. La ville, si bien préservée, évoque facilement la frénésie et le dynamisme du passé. On imagine sans mal les gabariers s’activant  près de leurs embarcations, tout proche des maisons aux toits de lauze. Certaines d’entre elles se distinguent par leurs élégantes tourelles ou leurs encorbellements et ajoutent un charme indéniable à Argentat.

Balade à vélo dans Argentat-sur-Dordogne
Visite d'Argentat-sur-Dordogne en Corrèze
À vélo dans les rues d'Argentat-sur-Dordogne
Argentat-sur-Dordogne en Corrèze

Beaulieu-sur-Dordogne, plus beau village de France

Un orage nous prend par surprise, rendant notre arrivée à Beaulieu-sur-Dordogne quelque peu chaotique. Classé parmi les “Plus beaux villages de France”, Beaulieu se développa au Moyen-Âge dans un méandre de la Dordogne autour de l’abbatiale Saint-Pierre, fondée par Rodolphe de Turenne. Ce site historique incontournable du sud-Corrèze se distingue par son tympan, chef-d’œuvre roman représentant l’Ancien Testament. La chapelle des Pénitents, sur les rives de la Dordogne, mérite également une visite.

Le cœur de la cité médiévale est circulaire, formé de belles demeures qui servent de remparts. Parmi elles, la Maison Bouyssonie est particulièrement notable. Elle fut la résidence des abbés-frères Bouyssonie qui découvrirent le célèbre squelette de Néandertalien à la Chapelle-aux-Saints. Aujourd’hui c’est une fabuleuse maison d’hôte qui a gardé tout le cachet d’époque.

Carnet d’adresses de l’étape 6

🍺 Manger : Lucille Flaconneuse, bar à vin idéal pour grignoter à Beaulieu
🏠 Dormir à Beaulieu-sur-Dordogne : Le Clos Rodolphe, maison d’hôte pleine de charme (à partir de 80€) 

Étape 7 de la Vagabonde : Beaulieu-sur-Dordogne > Rocamadour

→ 58 KM → D+ 475m → 4h37

Les noyers sont très présents. La terre devient nourricière. Nous retrouvons l’architecture rurale du Quercy et ses petites fermes aux couleurs rouilles. Nous laissons derrière nous la Nouvelle-Aquitaine et pénétrons en territoire occitan.

Les paysages ne nous sont pas étrangers. En effet, l’année précédente nous étions venus visiter le Lot à vélo et certaines étapes se chevauchaient avec l’itinéraire de la Vagabonde.

Paysage du Quercy dans le Lot
À vélo sur le Causse de Martel
Itinéraire de la V87 à travers les causses du Lot

Nous épousons ainsi le causse de Martel où la cité médiévale du même nom se toise. À ne pas manquer sur l’étape : le belvédère de Copeyre (pour une belle vue sur la Dordogne et la vallée de Floirac), Gluges (qui n’avait pas laissé indifférente Edith Piaf), Creysse, Meyronne ou encore Lacave (connu pour ses grottes).

Il faut maintenant rejoindre le pinacle du causse et avaler un peu de dénivelé. En grimpant, vos yeux n’échapperont pas du Château de Belcastel, cloué à flanc de falaise par-dessus l’Ouysse.

Plateau de calcaire, rude et ingrat pour l’agriculture, le causse a contraint l’homme à s’adapter à une géologie aussi fascinante que rigoureuse. Au fil de notre balade à vélo, les trésors s’égrènent qu’ils soient sur ou sous terre.  Le causse de Gramat intégré au Parc naturel régional des Causses du Quercy est aussi le berceau du célèbre fromage de chèvre caussenarde, le Rocamadour. Et justement, la sainte-cité s’ouvre à nous au terme de cette nouvelle journée sur la Vagabonde.

Vue sur le Château de Belcastel
Creysse dans le Lot
Point de vue sur Rocamadour
Château de Belcastel dans le Lot
Le causse de Gramat à vélo

Roacamadour étape clé de la Vagabonde

Rocamadour, l’inestimable cité du Lot qu’on ne présente plus. Outre sa photogénie certaine, c’est un pan précieux de l’histoire et de la spiritualité. Avec un peu de temps devant vous, on vous conseille de visiter l’église Saint-Sauveur et sa crypte Saint-Amadour, le château, l’ancien hôpital de l’Hospitalet, de marcher sur la voie sainte et de gravir les 216 marches du Grand Escalier. 

Carnet d’adresses de l’étape 7

🏠 Dormir à Rocamadour : Maison des 4 Chemins chez Cyril et Cathy. Gîte d’étape conviviale, accueil vélo et sur le parcours du Saint-Jacques (à partir de 63€/chambre ou 23€/dortoir)

visiter Rocamadour à pied en 1 jour
visiter Rocamadour et alentours
visiter le sanctuaire de Rocamadour
Visiter <strong>le Lot à vélo :</strong> Figeac, Loubressac, Rocamadour - Hellolaroux
À lire aussi
Visiter le Lot à vélo : Figeac, Loubressac, Rocamadour
Lire l'article

Étape 8 de la Vagabonde : Rocamadour > Cahors

→ 78 KM → D+ 1022m → 6h

La descente depuis Rocamadour est déclive mais ne freinez pas trop car il faudra tout de suite remonter sur le causse de Gramat. C’est le plus vaste des causses du Quercy. Il faut donc s’attendre à monter et redescendre assez fréquemment.

Nous traverserons Carlucet et Montfaucon avant d’atteindre la discrète et verdoyante vallée du Vers. La route de Labastide-Murat jusqu’à Vers (en passant par Saint-Martin-de-Vers) est du pur plaisir. Affluent du Lot, le Vers se fraye un chemin au centre de ses falaises de calcaire blanc. Son ruisseau forme à de multiples reprises, des escaliers, qui eux-mêmes forment à leur tour des bassins propices à la baignade.

Étape de la Vagabonde à Montfaucon
Ruelles colorées de Montfaucon, village du Lot
Saint-Martin-de-Vers dans le Lot

À partir de Vers c’est une autre rivière qui dessine la suite de notre itinéraire vélo sur la Vagabonde : le Lot. La suivre nous mène à Cahors, capitale du département. Notre étape aurait pu en rester là mais nous décidons de prolonger de quelques kilomètres pour découvrir une adresse pleine de charme (on vous en parle juste en-dessous). Si vous choisissez de dormir à Cahors, retirez 8 kilomètres à cette étape.

Carnet d’adresses de l’étape 8

💦 À Couzou : halte toilettes et eau potable
🍴 Restaurant à Montfaucon : Chez Jeanne pour des plats du jour gourmands
🏠 Nuit : Chambre d’hôte La Quintarde chez Christine et Christophe (située à Flaujac-Poujols, +4km à vélo). Un accueil royal pour une maison d’hôte pleine de charme camouflée sur le causse. Après avoir vécu en Martinique, cette maison quercynoise, le couple la découvre en parcourant le Saint-Jacques. Comme une évidence, ils l’achètent et en font un cocon pour pèlerins et voyageurs. La maison dispose de quatre coquettes chambres et d’un pigeonnier qu’ils ont transformé en gîte autonome. Le jardin s’est lui transformé en buvette d’étape pour les marcheurs en quête de Compostelle. À partir de 85€.

Sainte-Martin-de-Vers dans la vallée du Vers
Photo drone de la vallée du Vers

Étape 9 de la Vagabonde : Cahors > Labarthe

→ 51 KM → D+ 532m → 4h30

Cahors, capitale du Lot

Avant de reprendre le fil de notre aventure, on profite du dédale de petites ruelles du Cahors ancien où il fait bon se perdre. Les mercredis et samedis, on vous recommande de faire un tour au marché qui prend place face à la Cathédrale Saint-Étienne pour s’offrir quelques mets locaux.

Officiellement si la trace de la Vagabonde ne passe pas par le pont Valentré (la V86 en revanche oui), cet incontournable mérite vraiment un petit crochet. Ce pont fortifié à 3 tours, classé aux Monuments historiques à l’Unesco, fut construit au XIVe siècle pour défendre la ville contre d’éventuelles attaques. Grandiose, c’est l’un des plus beaux ponts médiévaux encore debout et le grand emblème de Cahors. Ne le manquez pas !

Balade à vélo dans les rues du Vieux Cahors
Visite de Cahors
Découverte à vélo de Cahors
Vélo devant le Pont Valentré
Visite du village de Castelnau-Montratier dans le Lot
Église Saint-Martin de Castelnau-Montratier

La trace de la V87 vers le sud continue. Aux portes du Quercy Blanc, le paysage se veut plus agricole et les reliefs plus doux. Ici, on cultive le melon, la vigne et les vergers se veulent nombreux. Véritable pays de Cocagne. Parmi les étapes importantes : Castelnau-Montratier et son église Saint-Martin (inspirée des basiliques romano-byzantines) et le moulin de Boisse.

Carnet d’adresses de l’étape 9

🏠 Nuit : Colline de Boutiès chez Anne et Robin, un hébergement qui propose trois formules insolites en plein cœur de la nature (la cabane dans les arbres, le lov’nid ou la maison de hobbit). Ils proposent aussi des paniers gourmands avec des produits issus des fermes voisines.

Dormir dans les arbres à la Colline de Boutiès
Cabane dans les arbres, collines de Boutiès
Petit-déjeuner cabane dans les arbres

Étape 10 de la Vagabonde : Labarthe > Montech

→ 66 KM → D+ 281m → 4h30

À Lafrançaise l’architecture chaude et rose nous rappelle que nous sommes bien arrivés dans le cinquième département traversé par la Vagabonde : le Tarn-et-Garonne. Nous filons vers le Pont cascade de Pontalaman avant de rejoindre tranquillement Montauban. Cette dernière fait partie du trio des villes aux briques roses (avec Toulouse et Albi). D’ici, nous sillonnerons le canal de Montech jusqu’à sa ville éponyme, final de la Vagabonde qui se connecte à l’itinéraire du Canal des 2 Mers à vélo.

Étape de la Vagabonde au pont cascade de pontalaman
Canal de Montauban à Montech
Écluse sur le canal de Montech

Montauban, ville rose du Tarn-et-Garonne

Classée “Art et Histoire”, Montauban est une ancienne ville marchande riche en patrimoine remarquable et en hôtels particuliers. La Place Nationale, brillamment rénovée, se distingue par ses galeries de briques roses et ses arches de tailles différentes, jadis proportionnées aux échoppes. Rebelle revendiquée, les stigmates de 1621 de l’église Saint-Jacques témoignent de l’effronterie de Montauban envers le pouvoir catholique. Montauban s’affirme aussi culturellement avec un chouette parcours de street art. Quant à l’ancien palais épiscopal, il fut reconverti en musée et honore deux illustres artistes natales, Ingres et Bourdelle. En bref, une magnifique ville qui mérite une journée complète de visite.

Carnet d’adresses de l’étape 10

🏠 Dormir à Montauban : hôtel du Commerce, cosy et bien situé à deux pas de la place nationale (à partir de 90€/nuit).

Visite de Montauban en Tarn-et-Garonne
Visite à vélo de Montauban
Montauban et ses briques roses
Place nationale de Montauban



Fin de l’aventure vélo sur la Vagabonde

C’est donc à Montauban que cette belle aventure à deux roues s’est achevée. Tout au long des kilomètres avalés sur la V87, j’ai vu les paysages se métamorphoser relevant toute la pluralité et la richesse des départements français. Une belle diagonale dans une France discrète, parfois méconnue voire injustement jugée. L’itinéraire de la Vagabonde est une ode à la liberté, à la sauvageté qui témoigne aussi de l’adaptabilité des hommes dans des univers minéraux capricieux. C’est un beau tracé qui combine quelques sites disons incontournables comme Rocamadour ou Montauban à des endroits (citadins ou naturels) plus confidentiels.

Si vous aimez les voyages à vélo, on vous invite à consulter nos autres articles de blog consacrés au cyclotourisme en France (et ailleurs) pour trouver de l’inspiration.

Nous avons été mandaté par le Comité de la Vagabonde et ses Agences de Développement Touristiques (Allier attractivité, Creuse tourisme, Corrèze tourisme, Lot tourisme et Tarn-et-Garonne tourisme) pour tester et retranscrire notre expérience personnelle sur la Vagabonde.
Nous avons été mandaté par le Comité de la Vagabonde et ses Agences de Développement Touristiques (Allier attractivité, Creuse tourisme, Corrèze tourisme, Lot tourisme et Tarn-et-Garonne tourisme) pour tester et retranscrire notre expérience personnelle sur la Vagabonde.
Auteure
Amélie
Rédactrice cheffe et auteure du média indépendant Hellolaroux, Amélie est également reporter et photographe d’aventure reconnue dans l’univers touristique. Cumulant 7 ans d’expérience, elle use de sa créativité, sensibilité et curiosité pour raconter des histoires en images et en mots. Amoureuse de la nordicité, son pays coup de cœur restera à jamais le Canada.
Voir tous les articles

Ajouter votre commentaire