Autriche, bonnes adresses, city guide, Innsbruck, Tyrol

Pourquoi visiter Innsbruck — la « capitale des Alpes » ?

18 août 2017

Si vous nous suivez sur instagram (quoi, vous ne nous suivez pas encore ? C’est le moment de se rattraper alors :), nous étions du 16 au 22 juillet dernier en voyage en Autriche. Plus particulièrement, à Innsbruck et dans la vallée de l’Ötztal. Deux noms qui ne vous évoque pas grand chose ? Nous non plus au départ en toute franchise ! Mais stop au suspens, nous sommes bel et bien revenus, amoureux de l’Autriche et de la région du Tyrol. Pour notre premier arrêt, direction comme on l’a surnomme « la capitale des Alpes ». On vous expose nos coups de cœur pour visiter Innsbruck, mais aussi nos bonnes adresses où manger comme toujours ! 

 

 

Innsbruck, ville cool d'Autriche

 

 

 

Avant de partir en voyage, j’aime glaner et regarder sur google des photos de la ville, des environs, pour me faire une première idée. Non je ne suis pas de ceux qui choisissent une ville au hasard sur une carte et qu’il s’y rende sans même s’être renseigné. Non pas que je n’aime pas les surprises, mais en amont, je cherche les points d’intérêts qui correspondront à mes envies et mes affinités pour optimiser le temps sur place. Il n’y a rien de plus frustrant que d’attendre trois heures pour voir quelque chose qui finalement ne nous plaît pas. Ou traverser la ville pour se retrouver devant une porte close. Innsbruck sur le web — regardez si vous ne me croyez pas — se résume à ses maisons colorées bercées par le Inn et son artère commerçante principale. Et … c’est à peu près tout. 

C’est donc avec un regard totalement neutre et empli de curiosité qu’on s’est laissé séduire par la capitale des Alpes, comme on aime communément l’appeler. La ville n’est pas trop petite, on ne peut pas la caractériser de village, mais elle n’est pas trop grande non plus, car elle se traverse facilement à pied. On y retrouve même vite ses repères. L’architecture moderne cohabite avec des maisons de l’âge moyenâgeux. À plusieurs reprises, les rues m’ont rappelée Berlin ou encore l’architecture que j’avais adoré lors de mon voyage à Copenhague. Ces bâtisses colorées qui viennent parfaitement s’enlacer avec les architectures plus modernes construites de verre et de blocs. Indéniablement, Innsbruck a été une vraie belle surprise et à plusieurs reprises on s’est imaginé y revenir en hiver. Cette ville sportive et ouverte sur la nature a forcément tout à offrir quand les flocons sont au rendez-vous.

Je ne peux alors m’empêcher de me demander : mais pourquoi n’y a-t-il pas plus de photo de la ville sur le web ? J’ai cherché les blogs de voyage qui traiteraient de la destination ; ils se comptent sur les doigts d’une main. La ville n’est-elle pas assez mise en avant ? N’est-elle pas assez tendance ? Les voyageurs ne sont-ils simplement pas intéressés par cette destination ? Mais pour ne pas être intéressés il faudrait déjà être capable de pouvoir se la représenter. N’y aurait-il que Vienne, Salzbourg, Hallstatt, Graz qui valent le coup pour un voyage en Autriche ? Petite parenthèse, mais ces questions font échos au superbe article d’Alexandra « les blogueurs font-ils tous les mêmes voyages? »Je ne souhaite pas me poser comme une blogueuse défricheuse, moi aussi je suis les moules et suis influencée. Mais dans ce cas particulier, cette belle ville d’Innsbruck, je suis plus que ravie de vous la présenter. Peu mise en avant mais qui j’espère saura en inspirer quelques-uns.

 

Innsbruck road trip Autriche

 

 

 

 

 

 

Nos 5 coups de cœur

pour visiter Innsbruck :

 

 

 

 

 

 

 

Une ville haute en couleurs

Lundi matin, nous rejoignons Antonella pour une découverte d’Innsbruck en segway. Une manière originale de découvrir une ville : non polluante, elle permet de rayonner plus rapidement qu’à pied et sans devoir emprunter les transports en commun. On a d’abord découvert le parc Hofgarten et le quartier limitrophe de Saggen (un coup de cœur), on traverse Claudiastraße, cette rue qui nous rappelle timidement le quartier de Notting Hill. On finira par enchaîner quelques monuments incontournables comme le Golden Roof. Nous roulerons le long du Inn, puis nous passerons de ruelles en ruelles médiévales. Les couleurs et architectures baroques se succèdent, se ressemblent un peu mais étonnent toujours. La ville est belle à regarder, elle est jeune, dynamique et propre. Et notre regard qui cherche dans toutes les directions la montagne si proche et tant promise. Elle est bien là, oui partout ! Elle n’oppresse pas, elle veille sur la ville, comme une mère qui berce son fils. 

Visiter Innsbruck la capitale des Alpes

street of Innsbruck - Austria
Hofburg Innsbruck
street of Innsbruck
streets of Innsbruck in Austria
lovely street of Innsbruck
glace Innsbruck
des airs de Copenhague à Innsbruck
les jolies rues d'Innsbruck
visiter Innsbruck aux premières lueurs
l'été à Innsbruck
Claudiastraße Innsbruck
que voir a Innsbruck
colorful Claudiastraße Innsbruck
church Innsbruck
shopping concept store Innsbruck
visiter Innsbruck - Autriche
visiter Innsbruck - Autriche

 

 

 

 

Une nature à 20 min chrono du centre ville

De la station congress à quelques minutes seulement du palais d’Hofburg se trouve le funiculaire pour grimper en (presque) un rien de temps à la station de Nordkettenbahnen qui se situe à 2000 mètres d’altitude. De là, il est possible de prendre un second funiculaire pour accéder à la station Hafelekar qui se trouve à 2300 mètres d’altitude.

De là-haut, on a du mal à se dire que la ville est si proche. Grimper dans la montagne, respirer le grand air, admirer ces géants de pierre en 20 minutes, c’est un peu le bonheur d’habiter ici. Derrière nous l’Allemagne, en face l’Italie, à nos pieds Innsbruck. Nous devions ne rester qu’une petite demi-heure là-haut. Puis finalement. Mon amour inconditionnel pour la montagne me tiraillait, inconsciemment je ne voulais plus partir. Mais vous savez combien les massifs sont si inspirants et si photogéniques. En été, les verts et les neiges éternelles se mêlent de manière brut avec la roche. Avec le zoom, les pentes se révèlent comme des tableaux expressionnistes et abstraits. Et à chaque nouvel angle, une autre dimension, une autre interprétation. La montagne infiniment nous surprend ! 

De là-haut il est possible de rejoindre la croix sommitale du Hafeleker et c’est aussi un super point de départ pour randonner, rejoindre les différents refuges ou faire du VTT. Si vous êtes comme nous de grands amoureux de sommets, rendez-vous sur notre article consacré au Tyrol et à la vallée de l’Ötztal ici.

Hafelekar Innsbruck

Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar InnsbruckHafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck travel blog
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar Innsbruck
Hafelekar InnsbruckHafelekar Innsbruck

 

 

 

 

 

Le palais Impérial d’Hofburg

Il en impose finalement ce palais qui n’a même pas été habité par la famille Impériale. Grande prestance, imposante grâce. Les superlatifs me manquent devant tant de beauté. Rococo à souhait. D’ordinaire, j’aime la simplicité et les tons neutres, mais impossible de vous dire que la salle principale du palais Hofburg m’a laissé indifférente et froide d’émotions. Je suis tellement admirative, même si ce ne sont pas mes styles préférés, devant ces exploits architecturaux, cette minutie. Je me dis toujours, comment jadis pouvaient-ils suivre une telle rigueur et construire des édifices si gigantesques et travaillés comme on n’en retrouve plus beaucoup de nos jours. Je reste bluffée devant chaque église, chaque détail de marbre coupé, chaque fresque, chaque feuille d’or plaqué délicatement. 

C’est Marie-Thérèse d’Autriche (mère de Marie-Antoinette) qui détruit l’ancien château médiéval pour y construire ce somptueux palais baroque et rococo (j’adore ce mot). Elle fit appel aux artistes Constantin Johann Walter, Nicolò Pacassi et à l’artiste peintre Martin van Meytens pour les réalisations intérieures. Le palais impérial servit notamment au mariage de son fils Léopold et fut également le lieu de décès de son époux l’empereur François-Étienne Ier (pendant le mariage d’ailleurs). Les histoires monarchiques sont si fascinantes ! 

Entrée visite 9€ (sans l’Innsbruck card) — ouvert de 9am à 5pm

 

visiter Innsbruck — Hofburg, le palais impérial

visiter Innsbruck — Hofburg, le palais impérial
Innsbruck - palais Hofburg, détails et dorures
visiter Innsbruck — Hofburg, le palais impérial
portraits salle principale Hofburg Innsbruck
Innsbruck Travel Guide
Hofburg Innsbruck - portrait de l'impératrice Sissi
visiter Innsbruck — Hofburg, le palais impérial
.
Notes — Contemplation.
Cette architecture baroque et rococo à l’image des grands édifices d’Autriche que j’étais venue secrètement rechercher. 18 portraits se succèdent, imposants et semblent veiller sur cette pièce majestueuse datant de près de 300 ans. Marie-Antoinette, fille de Marie-Thérèse d’Autriche se trouve d’ailleurs sur l’un d’entre eux, entourée de ses frères et sœurs .

 

 

 

 

 

 

L’architecture baroque des édifices religieux

Avec Benjamin c’est l’un de nos petits rituels lors de chaque voyage : entrer dans les églises, cathédrales et autres basiliques. Je comprends d’avance que ce point ne séduira pas tout le monde. Nous avons pu lors de notre voyage en Autriche, en visiter quelques-unes, des plus ou moins grandes, certaines baroques d’autres plus sobres. À l’unanimité les deux que nous gardons comme des coups de cœur sont la cathédrale Saint Jacques et la Basilique de Wilten, deux édifices vraiment incroyables. La basilique Wilten est d’ailleurs considérée comme la plus belle église d’Autriche et la plus rococo des Alpes. La cathédrale Saint Jacques, elle, vaut le coup d’œil pour ses fresques baroques au plafond.

architecture baroque église Innsbruck

hofkirche innsbruck
vue de la tour de Stadtturm
hofkirche innsbruck

 

 

 

 

 

 

Assister au lever de soleil sur Innsbruck 

Mardi matin on s’est levé pour tenter de prendre en photo le lever de soleil. 15 minutes trop tard. Les minutes ne pardonnent pas à l’aube et quelques minutes suffisent à manquer l’instant T. Du pont Blasius Hueber straße on guette au loin les premiers rayons qui viennent s’engouffrer et noyer de lumière la ville. On voulait attraper le tout premier rayon, loupé ! Le lendemain on se lève plus tôt, manque de pot, le ciel est tout blanc, les nuages font de la résistance. On cherche un plan B. On finira par prendre de la hauteur du côté du tremplin de Bergisel, mais encore une fois le premier rayon est loupé. Les nuages finissent par se dissoudre et la ville brille de mille feux. Deux heures plus tard on rentrera se doucher, bien que j’avais promis à Ben (textuellement) : « Non promis, ce coup-ci on y va en avance, ça ira plus vite, dans 30 minutes tu retrouves ton lit ». Raté, encore une fois !

sunrise Innsbruck Austria

sunrise Innsbruck Austria
lever de soleil sur Innsbruck - Autriche
lever de soleil sur Innsbruck - AutricheInnsbruck au petit matin

 

 

 

 

Les autres choses à faire / visiter à Innsbruck

Évidemment, Innsbruck ne se résume pas qu’à ça. Si nos 5 coups de cœur restent nos moments / endroits préférés, voilà un condensé d’autres visites à ne pas louper si vous restez 2 jours sur place et qui valent le coup d’œil.

 

— Le château d’Ambras : À voir absolument la superbe salle espagnole. Par contre, attention si vous venez visiter Innsbruck en été comme nous, la salle ne sera pas vide car des concerts classiques y sont organisés. Vraiment dommage ! Ne manquez pas non plus le Cabinet de curiosité où se trouve le portrait de .. Dracula ! 
— Le tremplin de Bergisel : une autre œuvre de Zaha Hadid. Le tremplin domine la ville d’Innsbruck qui accueillit les Jeux Olympiques d’hiver de 1964 et 1976. On a pu (sur le fil du rasoir) assister au dernier saut à ski de la journée. C’est plutôt impressionnant !  
— Les Kristallwelten de Swarovski : j’avais peur que le lieu soit un peu bling-bling. Alors, ça l’est, mais dans le bon sens du terme. Outre cette figure imposante qui représente à elle seule l’univers onirique de la marque de joaillerie, à l’intérieur se trouve une grande exposition ou différents artistes sont venus interpréter à leur manière le cristal (14 salles d’exposition). Certaines sont bof, d’autres interactives et contemporaines. À voir si vous passez par là !
— Pour un week-end outdoor, faites comme nous et essayez le kart de montagne sur une piste de 5km (Downhill Muttereralmpark) à Mutters. Un petit village à tout juste 20 minutes de voiture d’Innsbruck. Possibilité de s’adonner à d’autres activités comme le kayak, la randonnée, le VTT (énormément pratiqué là-bas), l’escalade … ce ne sont pas les activités sportives qui manquent dans le coin.
— La « Court Church » et le tombeau de l’Empereur Maximilien I qui n’a d’ailleurs jamais reposé ici.
— Monter en haut de la tour de Stadtturm au coucher du soleil pour un beau panorama.
— Le quartier résidentiel de Saggen qui se situe au nord d’Innsbruck pour regarder par le trou des portails les belles maisons.
— Visiter la fonderie Grassmayr, le musée de la cloche. La fonderie est à l’origine de la plus grosse cloche jamais réalisée.
— Se promener dans le jardin public Hofgarten et assister aux parties d’échec géantes.

 

Ambras Castle InnsbruckAmbras Castle Innsbruck

Ambras Castle Innsbruck
Chateau d'Ambras Innsbruck
Chateau d'Ambras Innsbruck

.
Le Chateau d’Ambras impose surtout par sa superbe salle espagnole. À l’époque forteresse médiévale, Ambras devint ce fastueux château de style Renaissance sous l’ordre de Ferdinand II du Tyrol. Personnage excentrique connu pour son cabinet de curiosité où l’on trouve notamment le portrait de Dracula.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nordkettenbahnen station - Zaha Hadid, Innsbruck

tremplin de Bergisel Zaha Hadid Innsbruck
nordkettenbahnen station - Zaha Hadid, Innsbruck
tremplin de Bergisel Zaha Hadid Innsbruck
.
Point design : les stations ont été désignées par l’architecte Zaha Hadid, une figure du mouvement déconstructiviste qui est aussi à l’origine du tremplin de Bergisel. Décédée en 2016, on retrouve une autre de ses œuvres majeures ici à Marseille : la tour CMA-CGM situé dans le quartier Euroméditérannée. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saggen Innsbruck

.
Le quartier de Saggen — bourgeois, calme, résidentiel. Si la haute-montagne n’est jamais bien loin du centre d’Innsbruck, on s’accorde volontiers une parenthèse de verdure et de tranquillité loin des Klaxons. 

 

 

 

 

 

 

 

Où dormir à Innsbruck ? 

 

Nous avons passé 4 nuits au Nala Individuelhotel situé dans le centre d’Innsbruck. Design et moderne, mais sans les tarifs exorbitants qui peuvent souvent accompagner. Chaque chambre est unique, avec un style et des couleurs totalement différentes. Certaines ont la baignoire juste en face du lit, d’autres ont une mezzanine, d’autres sont à dominance dorée, d’autres très épurées. Vous trouverez forcément votre bonheur parmi les nombreuses chambres.

Nala individuelhotel
Müllerstraße 15, 6020 Innsbruck
info@nala-hotel.at
Tarifs à partir de 85€ / nuit pour la mini single suite

 

hotel design et pas cher Innsbruck

 

 

 

 

 

 

Nos bonnes adresses pour

manger à Innsbruck :

 

 

 

Ludwigs burger : une adresse tendance pour manger les meilleurs burgers d’Innsbruck, à ce qu’on dit !
.
Museumstraße 3, 6020 Innsbruck
Fermé les dimanches

 

Lichtblick : comme tout gastronomique qui se respecte, c’est bon .. mais cher. Notre bon conseil, c’est d’y aller le midi : la carte est la même, mais les prix sont divisés par deux.
.
Maria-Theresien-Straße 18, 6020 Innsbruck
Deux services / jour ; fermé les dimanches

 

360e café : situé en face du restaurant Lichtblick c’est un bar panoramique. Prix plutôt élevés on ne va pas se mentir. Peu de place mais vous pouvez tout à fait y rentrer et faire le tour de la passerelle sans consommer (comme nous!).
.
Rathaus Galerien, Maria-Theresien-Straße 18, 6020 Innsbruck
Fermé les dimanches

 

SoulkitchenOn y mange burgers, salades, quelques spécialités locales (même si l’Autriche n’est pas spécialement reconnue pour sa gastronomie hein). La déco est très cool, tout en bois, des néons, c’est dynamique et un brin branché.
.
Österreich, Egger-Lienz-Straße 118, 6020 Innsbruck
Ouvert jusque 2am sauf les dimanches 11pm

 

Immerland café : un petit café qu’on a découvert au hasard. Vintage, ambiance douce et tranquille. Vous ne verrez pas de touriste là-bas. Parfait pour un break combo café / thé / muffins ou pour un brunch. Attention, ils ne prennent qu’en espèce !
.
Leopoldstraße 27, 6020 Innsbruck
Fermé les lundis ; ouvert jusque 5pm sauf les samedis et dimanches jusque 2pm

 

Olive : petit coup de cœur pour ce restaurant végétarien et vegan (situé juste en face du Immerland café). Pas de grande décoration, tout en finesse, sobriété, quelques fleurs, chaises en bois et tapis. Le tour est joué. Par contre, la cuisine est généreuse, simple et vraiment bonne.
.
Leopoldstraße 36, 6020 Innsbruck
Fermé les dimanches ; deux services / jour sauf les samedis uniquement service du soir

 

Ou manger à Innsbruck ? Ludwig, Das burger restaurant

Ou manger à Innsbruck ? Ludwig, Das burger restaurant
restaurant Innsbruck
Ou manger a Innsbruck ? Soulkitchen
cafe immerland innsbruck
360 panoramic bar Innsbruck
cafe immerland brunch innsbruck
360 bar panoramic Innsbruck

 

 

Conseils utiles pour visiter Innsbruck :

Le bon plan pour visiter Innsbruck (et faire des économies) c’est de se procurer l’Innsbruck card. Disponible pour 24 (39€), 48 (48€) ou 72 heures (55€), elle donne accès à .. tout ! Elle inclut les visites comme le château d’Ambras (10€), le palais impérial (9€), Stadtturm (4€), Bergisel (9,5€) .. mais surtout les remontées mécaniques dont celle pour rejoindre Nordkettenbahnen qui coûte à elle seule 33€. Sans le pass 48 heures en ne prenant qu’une remontée mécanique et en faisant les visites citées juste au-dessus (les visites à ne vraiment pas manquer s’il fallait faire un choix), vous arrivez déjà à 65,50€ (alors que le Pass 48 heures est à 48€). Le choix est donc vite fait ! Sans oublier qu’avec l’Innsbruck card vous pouvez emprunter tous les transports en commun autant de fois que vous le souhaitez. 

 

Pour vous rendre à Innsbruck : 

Nous avons opté pour la solution Marseille — Munich avec la compagnie Lufthansa, puis nous avons loué notre voiture à l’aéroport de Munich (attention n’oubliez pas la vignette avant de passer la frontière. Vignette obligatoire en Autriche!).
Autre solution : Marseille (ou Paris) — Vienne, puis location de voiture. Ou liaison Vienne — Innsbruck (l’aéroport est tout petit). 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
Reportage réalisé pour Visit Austria.
Nous gardons donc notre liberté éditoriale comme toujours !

 

 

 

 

 

 

 

D’autres city guides :

P O R T O C O P E N H A G U E — R E Y K J A V I K — A M S T E R D A M — L I S B O N N E — M A R S E I L L E  — L O N D R E S — É D I M B O U R G — R O M E —
B O L O G N E

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply Itineramagica 18 août 2017 at 9 h 27 min

    Magnifique article qui me révèle de nouvelles facettes de cette ville que j’adore (j’y suis allée en decembre pour les marches de Noël et à Pâques pour les foires de printemps ;)). Superbe reportage qui me donne follement envie d’y retourner ! Et Merci pour la mention, ça me touche beaucoup.

  • Reply Houseofju 18 août 2017 at 9 h 28 min

    Tes photos sont chouettes. Je ne connaissais pas du tout Innsbruck et ton article me donne envie d’y aller ! :)

  • Reply Alix - A tire d'Elle 18 août 2017 at 10 h 00 min

    J’adore la manière dont tu parles de la montagne, je m’y retrouve tellement, c’est vraiment une belle manière de voyager :) C’est vrai que je connaissais Innsbrück que du voyage organisé de mes grands parents ^^ !
    Merci pour ton très bel article !
    Alix
    http://a-tire-d-elle.blogspot.com

  • Reply Anne 18 août 2017 at 10 h 49 min

    J’y suis allée enfant, j’en garde un beau souvenir!

  • Reply Temps H 18 août 2017 at 19 h 24 min

    Wow **
    Tes photos m’ont fait voyager, et donnent envie de casser ma tirelire ♥
    Je suis allée à Vienne déjà et j’ai adoré l’architecture, un peu similaire à celle-ci, cela donne envie de retourner en Autriche et découvrir cette ville !

  • Reply Samsha 18 août 2017 at 22 h 22 min

    C’est magnifique! Je suis scotchée devant vos photos. Je veux absolument voir tout ça <3 Merci pour la découverte et les bons plans.

  • Reply Camille 19 août 2017 at 2 h 49 min

    Mais que c’est beau !
    La lumière est folle sur les photos du petit matin, et pfiou, la montagne <3.

  • Reply Dedey Hello 19 août 2017 at 13 h 16 min

    C’est super beau cet endroit je ne connaissais pas du tout alors merci pour cette très belle découverte. Tes photos sont magnifiques :D.
    Gros bisous

  • Reply Laura 19 août 2017 at 20 h 42 min

    Merci pour cette belle découverte. Une escapade nature sI près de la ville ça me parle.
    Je garde cette idée de city trip dans un coin de ma tête !

  • Reply Louply 20 août 2017 at 18 h 30 min

    Waw tu m’as carrément donnée envie. Grande amoureuse des voyages que je suis cette ville à tout pour plaire ! Ville et nature ! On dirait un mix entre les états unis, l’Italie et le Portugal ! Merci pour cette belle découverte !

  • Reply Betty 20 août 2017 at 21 h 36 min

    Cette ville a l’air superbe ! Et au cœur des montagnes que demander de plus <3

  • Reply Melanie 21 août 2017 at 12 h 47 min

    Innsbruck! Je ne savais même pas que cette ville existait!! Très très jolie découverte! (comme toujours avec toi!) les photos sont superbes et toutes vos adresses ont l’air trop chouettes!!

  • Reply Andréanne 29 septembre 2017 at 19 h 59 min

    J’étais partie à Salzbourg & Innsbruck en terminale, j’avais adoré, malheureusement nous étions passés à côté des tremplins de Saha Hadid, quel dommage, c’est si beau ! Oh é puis tes photos sont merveilleuses, pour changer :)

  • Leave a Reply