Il faut reconnaître que loin des clichés de destination touristique, Tenerife est en réalité un paradis de l’outdoor. Forêts humides, myriades de volcans dont le plus haut d’Espagne, falaises abruptes mais aussi plages de sable noir : tout y est ! Dans cet article de blog nous vous présentons alors que faire à Tenerife avec des idées d’activités plein-air, les plus beaux paysages à voir ainsi que les villages de charme qui ont gardé toute leur authenticité. C’est parti pour la découverte de la plus grande (mais pas des moins surprenantes) ile des Canaries.




D’abord, située dans l’archipel des iles canariennes au large du Maroc, Tenerife est connu pour abriter le toit d’Espagne : le Teide culminant à 3718m d’altitude. Plébiscitée en hiver pour son “printemps éternel”, l’île la plus habitée des Canaries et aussi perçue comme une ile très touristique. Pourtant, dès que l’on sort du sud ouest (là où 90% des touristes se concentrent), l’ile se révèle très nature offrant ainsi une multiple de visages.


Tenerife, l’ile nature des Canaries

Bercée par les alizés et enrobée d’une barbapapa de nuage, en dépit de certains clichés, Tenerife est pourtant surprenante. Contrairement à Lanzarote qui est 100% aride, Tenerife elle, combine plusieurs micro-climat qui en particulier en font toute sa richesse. Fiez-vous aux locaux qui d’ailleurs le disent si bien. Il faut toujours avoir sur soi un short, un maillot de bain mais aussi une polaire. Pour comprendre cette ile fascinante naît à la suite d’éruptions, il faut d’abord étudier ce territoire de feu vieux de milliers d’années. Constituée de trois zones volcaniques (le Teno, le sud-ouest puis l’Anaga), ce qui nous saute aux yeux c’est son extrême diversité à la lumière des côtes escarpées léchées par l’Atlantique, terres arides, forêt humide. Puis surtout en son cœur, l’imposant Pico, sentinelle naturelle. Ainsi, les amoureux de nature tomberont vite sous le charme de cette ile canarienne.

Le nord de l’ile a quant à lui a su garder une culture authentique, vibrante et chaleureuse avec une nature restée vierge et sauvage. Terre de métissage, à mi-chemin des conquêtes d’Amérique, Tenerife est aussi un sublime artefact à ciel ouvert de ses premiers habitants : les Guanches. On vous embarque alors dans cette nouvelle aventure, au cœur de cet archipel espagnol pour un dépaysement garanti.




tenerife les plus beaux endroits à voir







Que faire à Tenerife ?

Dans cet article de blog sur Tenerife nous allons ainsi vous montrer l’ile loin des clichés de destination soleil touristique. De toute évidence, Tenerife est une ile très diversifiée avec beaucoup de richesses naturelles et des paysages tout en contraste. Nous l’avons découverte sous son côté nature et sportive et voici donc tous nos conseils pour réussir votre séjour.












Le parc national du Teide et son volcan actif

Pour commencer et culminant à 3718m d’altitude, le Teide est le symbole de Tenerife. Inscrit également au patrimoine mondial de l’Unesco, il est surtout le plus haut sommet d’Espagne et de Macaronésie*. Au cœur du parc national du même nom, il est question de formations volcaniques et lunaires s’articulant autour de l’immense caldeira de las Cañadas. C’est ainsi que deux jours minimum sont nécessaires pour arpenter les différentes routes panoramiques et sentiers de randonnée à la découverte de cette géologie unique. La terre est ocre, noire mais aussi grise cendre, et par moment même verte. Fascinée par les volcans et après avoir vu le Piton de la Fournaise à La Réunion ou encore la Soufrière en Guadeloupe, gravir le Teide était donc pour moi une évidence. Ce paysage austère et mystérieux n’en est pourtant pas moins grandiose.


Que faire autour du sommet du Teide :

  • De toute évidence vous devez faire l’ascension du Teide. Suivant votre forme physique vous pouvez faire la montée soit de nuit en une seule fois, soit en 2 jours en dormant au refuge Altavista ou bien en utilisant le téléphérique. Au-delà de 9h un permis est ensuite obligatoire.
  • La randonnée de Samara (sentier n°13) ; 5km, D+ 250m, facile
  • Les Roques de Garcia (sentier n°) ; 4km, une autre randonnée facile aussi
  • Le sentier Minas de San Jose
  • S’initier à l’escalade avec Tenerife Vertical
  • Les Paisaje Lunar
  • La Corona Forestal
  • Le sentier du Pico Viejo (sentier n°9) ; 14km, D+ 1100m, difficile

activité plein air pour découvrir le teide

* On définit la Macaronésie l’ensemble des iles Atlantique : les Canaries, Madère, l’archipel des Açores et enfin le Cap-Vert



caldera de las canaras teide
cours d'escalade au parc national du teide
faire le parc national du teide a Tenerife
parc national del teide
roques de garcia Teide
sentier rando roques de garcia
coucher de soleil parc national du teide a Tenerife
parc du teide mirador samara
paysages de la randonnée samara Tenerife
plus beaux paysages parc du teide Tenerife




Les plus beaux villages de Tenerife

Garachico et ses charcos

C’est à l’époque des conquêtes que Garachico connu d’abord son heure de gloire en étant le port le plus important de l’île de Tenerife. Religieux et familles importantes installées ici ont en effet modulé l’architecture de la ville entre falaises et flots. Recouverte ensuite en 1706 lors d’une éruption volcanique du Pico Viejo, Garachico renaquit de ses cendres pour devenir de nos jours un charmant village typique et authentique du nord de Tenerife. Mais ce dernier est également connu pour ses piscines naturelles qui se sont formées au creux de cette lave destructrice et qu’on appellent les charcos.

⇒ Nous avons par la suite dormi 2 nuits à Garachico à l’hôtel San Roque. Ce superbe boutique—hôtel se situe dans la Casa de los Ponte, la maison du fondateur de Garachico. Laly et Dominique ont su garder lors de la restauration de la bâtisse quelques artefacts d’époque comme les sols en pierre ainsi que les poutres et arches.

charco piscine naturelle garachico Tenerife
mirador de garachico
ruelle typique canarienne
visiter-le-centro-historico-garachico
centro historico de garachico
architecture pin canarien a garachico
que-faire-a-tenerife-visiter-garachico
architecture-centro-historico-garachico
visiter garachico nord ouest de tenerife




que-faire-a-tenerife-blog






La Orotava, ses jardins et ses églises

Située à flanc de montagne, le charmant centre historique de La Orotava lui valu d’abord le rang de cité royale en 1648 avant d’être déclaré ensemble historico-artistique. Les maisons coloniales, dragonniers et églises ornées se noient dans le bleu Atlantique. Il y a aussi l’architecture canarienne à la croisée de l’Andalousie et du Portugal. En effet, les maisons typiques de Tenerife possèdent de très beaux balcons finement taillés dans le pin canarien, qui a la particularité d’avoir une écorce très rigide. Mais si les façades ravissent notre curiosité, il faut néanmoins oser pousser certaines portes pour découvrir de véritables oasis de verdure. Le patio de la Casa de Los Balcons en est ainsi un parfait exemple. Ne manquez pas ensuite le jardin d’acclimatation de La Orotava créé en 1788 par Charles III d’Espagne ainsi que l’Église baroque Nuestra Señora de la Conception.





La Laguna, l’ancienne capitale de Tenerife

Tout d’abord, La Lagua fondée en 1496 par Alonso Fernández de Lugo, conquistador andalou parti à la conquête des Canaries, fut la première capitale de l’île. Inscrit lui aussi au patrimoine mondial de l’Unesco, nous sommes tombés sous le charme de son centre historique piéton. Les monuments, belles demeures et façades colorées rappellent alors l’importance de la ville à l’époque des conquêtes. C’est d’ailleurs la première ville coloniale sans muraille ayant conservé un tracé quasi intacte servant ensuite de modèle à d’autres villes coloniales d’Amérique (comme la Havane à Cuba ou Carthagène en Colombie). Ne manquez pas de visiter la Cathédrale de Nuestra Señora de Los Remedios, l’église de la Concepción (première paroisse construite à Tenerife), le Museo de Historia de Tenerife ainsi que St Augustine’s Church, ancien couvent ravagé par un incendie en 1964 et première université des iles Canaries.

centro historico la laguna Tenerife
ruelles colorées la laguna première capitale de Tenerife




Taganana, le village du bout du monde

Entouré de collines verdoyantes, roques massives et plages volcaniques, on repère d’abord depuis le mirador Risco Amogoje, les maisons cubiques blanches de Taganana. Le nord de l’ile est connue pour ses vignes en escaliers, comme ici d’ailleurs à Taganana, où l’on observe d’anciens pressoirs à vin. Le village abrite aussi l’église Nuestra Señora de las Nieves, l’une des plus vieilles églises de Tenerife. Pour profiter ensuite pleinement de toute la richesse de l’Anaga, on vous conseille de faire la randonnée depuis Afur pour rejoindre Taganana par le littoral. Prenez aussi le temps d’explorer les autres petits hameaux des environs qui ne manquent pas de charme eux non plus : Benijo, Almáciga, Draguillo ou encore Chamorga. 

village typique anaga tenerife
sentier rando afur taganana
detail cactus parc rural anaga
vue sur les pitons depuis sentier afur taganana
taganana-anaga-tenerife
petite église de taganana





Le parc rural del Teno

Masca

À la suite de route plongeante et sinueuse, nous arrivons au hameau énigmatique de Masca. Au creux de cet espace préservé et rattaché à la commune de Buenavista del Norte, le village qui compte alors moins de 100 habitants s’élance sur un promontoire rocheux. Vous trouverez ici les ravins les plus profonds de Tenerife, mais attention les randonnées sont difficiles et mieux ne vaut pas se lancer sur ces sentiers un lendemain de pluie (ni sans eau). Relief accidenté, sauvage mais surtout préservé, le parc rural de Teno offre un superbe condensé du plus beau visage de l’ile.

village de masca parc del teno
vallée de masca au coucher de soleil



Los Gigantes

Les falaises basaltiques de Los Gigantes plongent dans l’Atlantique et s’étirent jusqu’à 600 mètres au-dessus de l’eau cristalline. Impressionnant, tout en verticalité, ce “mur de l’enfer” ainsi le surnommaient les Guanches, se découvre au fil de l’eau, en kayak ou en paddle. C’est aussi l’un des meilleurs endroits à Tenerife pour observer les dauphins.

⇒ Il y a aussi Teno Activo qui propose des activités nautiques pour observer au plus près Los Gigantes.

tenerife los gigantes en kayak
excursion dauphin aux falaises de los gigantes à Tenerife



Punta de Teno

La punta de Teno s’élance sur une terre volcanique, aux pieds de champ d’euphorbes. Au bout du bout de cette péninsule reconnue comme espace naturel protégé, se trouve le fameux petit phare blanc et rouge pointant ainsi le point le plus septentrional de Tenerife. C’est aussi un superbe endroit pour observer les falaises de Los Gigantes. Notez que l’accès pour rejoindre la pointe est toutefois régulé. En effet, l’accès individuel en voiture ne se fait qu’après 20h (en journée il y a des navettes en bus depuis Buenavista ou vous pouvez vous y rendre à vélo ou à pied). La route longeant pitons et ravins abruptes est quant à elle hallucinante !

végétation parc rural teno tenerife
accès  punta de teno tenerife
voir le phare punta de teno tenerife
paysage punta de teno tenerife




Chinyero

Magnifique zone géologique de coulées de lave et cônes volcaniques, la réserve naturelle de Chinyero et son volcan éponyme, offre elle aussi des paysages lunaires et dramatiques exceptionnels. Sans parler de la terre noire qui change à la moindre lumière : grandiose. Certes, la végétation et pins canariens avec le temps se sont adaptés à cette terre brûlée offrant des contrastes saisissants. Notez aussi que la coulée la plus récente de Chinyero date de 1909 et c’est en empruntant le sentier 43 que vous pourrez vous en rapprocher au plus près.

⇒ Vous pouvez arpenter les pourtours du volcan Chinyero à pied ou bien en VAE avec Fun Bike Adventures sur un parcours de 27km.

excursion vae volcan chinyero tenerife




La cascade secrète à la playa Castro

La playa Castro est située sur le littoral nord de Tenerife, près d’Icod el Alto. Petite plage de sable noir, les vagues y sont toutefois tumultueuses. Un sentier plongeant vous y conduit, mais le chemin n’est pas très bien balisé dû à la dangerosité du site. Arrivé sur la plage, tout à gauche derrière les gros rochers se cache alors une cascade plongeant dans la mer.

playa castro cascade secrete tenerife




L’Arco de Tajao

L’Arco de Tajao est quant à elle une arche naturelle aux airs de far west américain située dans le sud de Tenerife. Il faut se garer sur la TF-632 pour la rejoindre ensuite à pied en quelques minutes. Ce n’est pas un site naturel répertorié, mais elle fait guise d’arrêt photo sympa.

arco-de-tajao-tenerife








Le parc rural d’Anaga et la pointe nord est de Tenerife

À juste titre, l’Anaga est une péninsule d’oasis grandeur nature. Véritable paradis pour randonner à Tenerife, vous devez consacrer au moins 2 jours à explorer le nord est de l’ile. Falaises abruptes et montagnes découpées, ravines, roques et dykes impressionnants, un littoral sauvage et des plages de sable noir ; la seule manière d’explorer l’Anaga c’est effectivement d’arpenter ses routes sinueuses qui filtrent avec les nuages. En voiture mais aussi à pied. Mais l’autre spécificité d’Anaga, et par la même occasion grande richesse naturelle, c’est sa laurisylve, cette forêt subtropicale humide. Elle illustre à merveille, encore une fois, toute la diversité de l’ile de Tenerife qu’on imagine certes volcanique et aride mais qui offre un tout autre visage, très verdoyante pouvant ainsi rappeler les Caraïbes.


Les miradors

Les miradors sont des points de vue facilement accessibles en voiture offrant des panoramas sur toute la vallée de l’Anaga. Les plus beaux sont :

  • le mirador de Zapata, le premier stop en venant de La Laguna
  • le centre d’information de Cruz Del Carmen, c’est le point de départ du Sendero de Los Sentidos, il y a un mirador également et surtout un centre d’information touristique
  • le Camion Viejo, un tunnel creusé au milieu de la laurisylve
  • le Pico de Los Inglès, le plus beau
  • le mirador Risco Amogoje sur les hauteurs de Taganana
parc rural anaga paradis des randonneurs

découverte du parc rural d'Anaga Tenerife
mirador pico de los ingles Anaga




Randonner dans l’Anaga

Si vous aimez la randonnée, le parc rural d’Anaga fait à juste titre parti des plus beaux endroits de Tenerife pour marcher. Les chemins ne sont pas très techniques mais offrent beaucoup de possibilité. Et c’est surtout une région encore peu visitée (contrairement aux pourtours du Teide), ce qui est particulièrement agréable. Vous pouvez alors retrouver sur le site de Tenerife No Limits de nombreuses idées de randonnées.


⇒ Retrouvez toutes nos randonnées préférées à Tenerife

randonner-parc-anaga
les plus belles randonnées Anaga




Les plus belles plages de Tenerife

Tenerife n’est pas l’ile des Canaries la plus propice pour la baignade (optez plutôt pour Fuerteventura qui possède les plages de sable blond les plus longues de l’archipel). Toutefois, certaines plages accidentées et sauvages méritent d’être vu et foulées. Dans le sud de l’ile de Tenerife, il y a la playa de la tejita ainsi qu’El Médano. Cette plage naturelle couronnée d’un pic volcanique est le spot de kite-surf par excellence. Plus au nord, il y a ensuite les plages de sable noir. C’est le cas de la playa Castro, playa de el Bollullo, la playa de Benijo ou encore celle de Tagamiste (uniquement accessible à pied). Mais le trésor de Tenerife c’est bien ses charcos, ses piscines naturelles qui se sont créées dans la lave qu’on retrouve sur la côte nord. 

⇒ El Médano c’est le spot parfait pour faire du kitesurf à Tenerife. Comptez alors 60€ la leçon d’une heure ou 155€ 3hrs

plage de benijo plus belle plage de tenerife
plage de sable noir Tenerife
randonnée benijo anaga tenerife
plage sable noir benijo Tenerife
quelle plage voir a Tenerife
plage de benijo Anaga Tenerife




La Casa Hamilton

Les ruines de cet ancien ascenseur d’eau créé en 1903 sont impressionnantes. Elles plairont à ceux qui aiment l’atypique et l’urbex notamment.





Le dragonnier, le Pinson bleu et la Tajinaste : les symboles de l’ile de Tenerife

Découvrir de nouvelles destinations c’est aussi prendre le temps d’explorer toutes ses particularités, qu’elles soient naturelles, animales ou encore gastronomiques. L’ile de Tenerife a plusieurs symboles. Le dragonnier tout d’abord, cet arbre iconique. Le plus beau se trouve à Icod de Los Vinos (le drago milenario) mais vous en apercevrez dans de nombreux villages. Le Pinson bleu ensuite, endémique, il s’observe dans la Corona Forestal. Ce magnifique petit oiseau bleu argenté est quant à lui le symbole animal de Tenerife. Enfin, la Tajinaste (ou Vipérine) est une fleur longiligne rouge que les visiteurs aiment particulièrement photographier dans le parc national du Teide au début de l’été. (C’est aussi le nom d’un vin local, excellent, que je vous recommande !).

ou-voir-un-dragonnier-a-tenerife









Itinéraire road trip 7 jours sur l’ile de Tenerife

Notre itinéraire jour par jour pour visiter Tenerife


J1 | initiation au kite-surf à la playa El Médano puis route vers Masca pour le coucher du soleil. Nuit à Vilaflor : 65km

J2 | Randonnée de Samara. Escalade dans le parc national du Teide + randonnée de Roques de los Garcia au coucher du soleil : 40km

J3 | Vélo de montagne au cœur de la Corona Forestal et de Chinyero. Excursion à Los Gigantes et observation de dauphins : 100km

J4 | Visite de La Orotava, playa Castro + parc rural d’Anaga et randonnée d’Afur à Taganana, nuit à Adeje : 85km

J5 | Parc rural d’Anaga : les miradors, la randonnée Sendero de los Sentidos + playa Benijo, nuit à Garachico : 90km

J6 | Ascension du Pic du Teide de nuit. Après-midi visite de Garachico ainsi que ses piscines naturelles (les Charcos). Puis fin de journée à la Punta de Teno, nuit à Garachico : 140km

J7 | Visite de La Laguna + l’Arco de Tajao : 80km




itinéraire 7 jours road trip ile de tenerife








Guide voyage Tenerife

Toutes les informations pratiques pour préparer votre séjour à Tenerife :


Comment aller à Tenerife ?

Tenerife se situe à 4h de vol depuis la France. Volotea et Vueling proposent ainsi des vols directs depuis plusieurs grandes villes dont Marseille, Nantes et Paris à des prix très compétitifs.


La météo à Tenerife

Même si l’on parle de printemps éternel pour évoquer l’ile de Tenerife et de manière général l’archipel des Canaries, attention toutefois. En effet, les températures peuvent vite descendre dans le nord. La pluie n’est pas rare dans le massif de l’Anaga (d’où son côté luxuriant d’ailleurs) et en hiver, la neige recouvre le Teide. Si 90% de votre valise sera en effet composée de maillot de bain et short, pensez à une tenue plus chaude et une veste de pluie.

Exemple de météo (pour un séjour à Tenerife en mai/juin) : Adeje 25°, Le Teide à 2h du matin -9, Le Teide à 10h 24°, La Orotava 19°.


Les routes et distances

Tenerife ne semble pas très grande et c’est le cas. Pourtant, les routes toutes en zigzag (bien entretenues !) rallongent considérablement les temps de trajet. Étudiez bien en amont les distances pour ne pas prévoir un itinéraire trop ambitieux.


Combien de temps pour explorer l’ile ?

7 jours sont le minimum pour profiter pleinement des richesses de l’ile. Si vous aimez la randonnée et le sport de manière générale, 10 jours ne seront donc pas de trop. Vous pouvez en profiter aussi pour explorer depuis Tenerife d’autres iles de l’archipel comme La Gomera, Gran Canaria ou El Hierro, le petit paradis des canariens.

Où séjourner ?

L’hôtel Villalba

Cet hôtel familial se trouve à Vilaflor, le village le plus haut de Tenerife. Au cœur de la Corona Forestal, les environs de l’hôtel nous ont rappelé l’ouest américain.

⇒ Réservez une nuit à l’hôtel Villalba à Vilaflor


Le Sheraton La Caleta (Adeje)

Imaginé par l’architecte Melvin Villarroel, on aime le style mauresque très photogénique de cet hôtel situé à Adeje ; parfait pour explorer le sud et profiter des plages de sable.

⇒ Réservez une nuit à l’hôtel Sheraton La Caleta

sheraton-la-caleta-adeje-hotel-tenerife

L’Hôtel San Roque

Superbe restauration de Laly & Dominique de cette demeure typiquement canarienne ayant appartenu à Christobal de Ponte, le créateur de la ville de Garachico.

⇒ Réservez une nuit à l’hôtel San Roque

san-roque-hotel-tenerife-garachico

Le décalage horaire :

Tenerife n’est pas sur le même fuseau horaire que la France, il faudra donc enlever une heure à votre arrivée sur l’ile.


Quels sont les plus beaux endroits de Tenerife ?

Cette liste des plus beaux endroits à voir à Tenerife est subjective :

  • Gravir le Teide de nuit, toute une expérience que je vous recommande si vous aimez randonner.
  • La randonnée de Samara et la Corona Forestal
  • Les falaises de Los Gigantes
  • La pointe du Teno et Masca
  • Les villages de Garachico, La Laguna et Taganana

Nos bonnes adresses restos :

Parmi les spécialités culinaires à tester à Tenerife, il y a les papas arrugadas (des pommes de terre fripés et salées), le mojo mais aussi le fromage de chèvre. Voici les meilleurs restos que nous avons testés :

  • Le Parador Nacional del Teide
  • La Pergola à Santiago del Teide
  • La Venta, le restaurant du Sheraton
  • Anturium, le restaurant du San Roque
  • El Sargo Carbón à Garachico
  • Les Guachinches : tavernes typiques et locales de Tenerife, on en dénombre environ 300 ans.
  • La Casa museo cayetano gómez felipe pour un café à La Laguna
  • Isla Pizza à La Laguna






La carte de notre séjour à Tenerife ainsi que toutes les activités, spots et visites à faire sont à retrouver sur notre carte ci-dessous :






⇒ Pour terminer, gardez notre guide de voyage de l’ile de Tenerife sur Pinterest pour préparer votre prochain séjour dans les Canaries.

road-trip-7-jours-tenerife
road-trip-ile-de-tenerife-7-jours






Reportage en collaboration
avec Visit Tenerife









Vous pouvez aussi retrouver d’autres articles pour voyager dans les iles Canaries. Cliquez ci-dessous :

road trip 7 jours à Lanzarote
pic du teide guide préparer l'ascension