Gravir le plus haut sommet d’Espagne, vous en rêvez ? Dominant l’ile de Tenerife ainsi que l’archipel des Canaries, le sommet du Teide est un beau défi sportif à relever. Culminant à 3718m au-dessus de l’Atlantique, suivez nos conseils pour préparer (et réussir) l’ascension du pic du Teide de nuit ainsi que l’équipement à prévoir.








Tout savoir pour réussir l’ascension du Teide

Toucher le toit d’Espagne à 3718m


Situé au cœur du parc national du même nom, le Teide est un volcan actif et fait figure du plus haut sommet d’Espagne et de Macaronésie (archipel constituant les iles Atlantique). Le Teide est aussi le second plus haut sommet du monde lorsque l’on prend en considération sa taille sous la surface de l’eau (le premier se trouve à Hawaii). Gravir un sommet à plus de 3500m d’altitude qui ne requiert pas expérience en alpinisme, c’est quand même le pied. Il m’était donc impossible de voyager à Tenerife sans monter au Teide, cet « enfer » comme le surnommaient les Guanches. 


La météo au sommet

Le contraste nuit / jour est important. Lors de notre ascension il faisait -9 degrés avec des vents nord ouest. À 10h les températures se sont envolées pour atteindre les 22°. Pour une randonnée de nuit, un équipement adapté est donc requis. 


Technique et difficulté de la randonnée

Le sentier est intermédiaire. Il n’y a pas de réelles difficultés si ce n’est l’altitude, qui peut être un frein à votre progression. Atteindre le pic du Teide de nuit est une bonne manière de se concentrer uniquement sur la marche. Hormis les étoiles (le parc est une réserve étoilée), vous ne vous arrêterez pas toutes les deux minutes et ne serez pas distrait. C’est une phase de concentration qui permet d’évoluer à un rythme constant. Quant au dernier tronçon de sentier, c’est-à-dire du téléphérique au sommet, ce dernier est plus pentu et s’élève sur un parcours en escalier.

Le permis du Teide

L’ascension du Teide de nuit ne nécessite pas de permis, mais vous devez être redescendu avant 9h. Au-delà de cette heure, un permis est nécessaire pour atteindre le sommet et ce, même si vous montez en téléphérique. Environ 200 permis sont livrés par jour mais il faut faire la demande des semaines à l’avance. L’option de nuit est celle qui offre le plus de liberté.

Cliquez ici pour obtenir votre autorisation pour l’ascension du Teide.


Prévenir le mal des montagnes

Le mal des montagnes (MAM) peut frapper n’importe qui, même le randonneur le plus aguerri et les symptômes ne sont pas à prendre à la légère (essoufflement, nausées). Toutefois, pour mettre toutes les chances de votre côté, dès les deux jours avant votre ascension, hydratez-vous bien. 2 litres minium par jour. Ne faites pas de grande randonnée la veille et relâchez vos muscles en faisant de la natation ou en prenant un bain. Le jour de votre rando, prenez bien 2 litres d’eau par personne !

Équipement pour l’ascension

Il est impératif de bien s’équiper pour réaliser cette ascension. On parle certes de printemps éternel sur l’ile de Tenerife mais n’oubliez pas qu’au sommet du Teide il peut faire très froid. L’hiver le pic est même enneigé. On est quand même à 3718m.


Pour être au top, je vous recommande donc :

  • des gants
  • des chaussures adaptées
  • un bonnet
  • un coupe-vent
  • une veste insulator ou une polaire
  • un legging polaire
  • un short pour la descente si vous avez trop chaud
  • de la crème solaire car dès qu’il sortira, le soleil tapera très fort
  • des bâtons de randonnée si vous êtes davantage à l’aise avec (pour la dernière portion en escalier, ça peut vraiment aider)
  • 2 litres d’eau
  • si vous faites l’ascension en hiver, prévoir crampon et piolet








monter au teide à pied
mon experience gravir le teide

Détail de la randonnée du Teide

Destination : Tenerife — Îles des Canaries
Sommet : Pic du Teide (3718m)
Point de départ : Le départ de l’ascension du Teide à pied se fait depuis le parking de la Montaña Blanc, à 2350m d’altitude. 
Distance : 10 km (aller)
Durée (moyenne) :  4 à 5 heures suivant votre niveau
Niveau : Difficile. Le sentier en lui-même n’est pas très technique mais le dénivelé positif rapide et le manque d’oxygène rendent les jambes lourdes et le souffle court.
Dénivelé : +1434m
Itinéraire : Aller simple et retour par le téléphérique ou aller—retour
Meilleures périodes : L’ascension du Teide se fait toute l’année. Attention toutefois, en hiver, le sommet est enneigé.
Particularité : vue 360° sur l’île de Tenerife.
Prix : randonnée gratuite, nécessite un permis à partir de 9h (seulement 200 permis /jour). Le prix du téléphérique est de 21€.


⇒ Tous nos articles pour un voyage sur l’ile de Tenerife 







Monter le pic du Teide de nuit : notre expérience

Départ de randonnée sous les étoiles

Il est 2h30 du matin lorsque, parés de nos frontales, nous nous mettons en route depuis le parking de la Montaña Blanca. La station météo du Teide indique 3 petits degrés mais les vents nord ouest sont glaçants. Difficile d’imaginer qu’il y a quelques heures nous étions toujours en short. La première section de sentier est progressive, sans difficulté technique. Le chemin est bien délimité et il est impossible de se perdre même dans cette nuit profonde.

Après les cinq premiers kilomètres la randonnée devient plus abrupte. Nous avons quitté la terre sablonneuse pour marcher sur de la lave figée. Progresser de nuit nous pousse à être plus vigilant, à uniquement nous concentrer sur nos pas et notre respiration. Nous n’avions pas encore passer le cap des 3000m, mais en prévision du manque d’oxygène, nous avions adopté un rythme constant. Il faisait froid cette nuit-là, très froid, franchement je n’étais pas prête. Quant à la soif, nous ne l’avions pas mais nous nous efforcions de boire pour garder nos corps hydratés. La voie lactée guidait nos pas et le quart de lune rousse fut la seule pause que nous nous accordions.


assister au lever de soleil au sommet du teide
ascension du teide de nuit
voir le lever de soleil depuis le sommet du teide
téléphérique du teide au lever de soleil



Du refuge Altavista au sommet du Teide

Regards obsédés par l’heure, notre objectif était d’arriver au pic du Teide à 7h. Pendant le crépuscule nautique nous abordons le refuge Altavista marquant le cap des 3000m. Aucun signe du mal des montagnes, nous entamons alors la section depuis le refuge jusqu’à la plateforme du téléphérique tout en pallier. Je ressens enfin l’altitude avec un souffle plus profond et des jambes lourdes mais décide de garder le même rythme. L’heure dorée pointe enfin son nez, une lisière rougeâtre suggère l’horizon. Je me rends compte que nous n’arriverons pas à atteindre le sommet du Teide pour observer le soleil alors je prends le temps de regarder les lumières baigner progressivement cette montagne solitaire. Le décor dans lequel nous évoluons est grandiose. Un champ de lave, dramatique, austère, on imagine toute la puissant de ce volcan en éruption. Le Teide est en feu, quel spectacle.

Dernière ligne droite toute en verticalité depuis le téléphérique et jusqu’au pic du Teide. Arrivée quelques minutes trop tard, nous louperons malheureusement son ombre projetée sur la mer de nuage. Qu’importe, le spectacle est de toute beauté malgré le froid qui pétrifie toujours mes petits doigts. Les fumerolles nous rappellent que nous sommes perchés sur un volcan actif quant aux nuages, ils se heurtent à la caldeira de las Cañadas. Un homme emmitouflé dans sa couverture de survie profite lui aussi du décor. Il est ensuite temps d’entamer la descente et retrouver quelques degrés de chaleur.



lever de soleil sur la caldeira de las canadas
ascension du teide sans autorisation : comment faire ?
vue depuis le sommet du teide
intérieur du volcan au lever de soleil
atteindre le plus haut sommet d'espagne
du refuge altavista au téléphérique
randonnée sommet du teide Tenerife
mer de nuage au parc national du teide
paysage lunaire de la caldeira de las canadas
descente du refuge altavista au parking
pic du teide sentier première partie de randonnée









Les autres options pour atteindre le Teide

L’ascension du pic du Teide en 2 jours

Il s’agit du même parcours que nous avons réalisé de nuit mais découpé en deux jours tout simplement. Il permet à la fois d’habituer son corps à l’altitude car le refuge se situe déjà à 3260m d’altitude. Mais faire l’ascension en 2 jours c’est surtout pouvoir profiter pleinement d’un coucher de soleil et d’un lever. Malheureusement, lors de notre séjour à Tenerife pendant la pandémie mondiale, le refuge était fermé nous contraignant alors à réaliser l’ascension en une seule fois. Hors pandémie, le refuge Altavista est rapidement pris d’assaut et les réservations doivent être faites longtemps à l’avance. C’est le point négatif : la date de votre ascension sera définitive et si la météo n’est pas optimale vous ne pourrez pas décaler votre randonnée. 

Refuge Altavista | Infos pratiques : 52 personnes peuvent y loger. Vous n’êtes pas obligé de ramener votre duvet (hors pandémie, il y a ce qu’il faut), par contre prévoyez bien votre eau et nourriture. Quittez le refuge à 5h du matin pour effectuer la dernière portion.
Prix : 21€ par nuit et par personne



Prendre le téléphérique du Teide

Il s’agit de l’option la plus facile pour approcher le pic du Teide. Ce dernier moyennant 21€ vous dépose à 3550m d’altitude à la Rambleta. Depuis cette plateforme vous pouvez déjà contempler l’immensité de la caldeira et le panorama sublime sur les iles canariennes avoisinantes (par temps dégagé). Les plus aventureux (et toujours muni d’un permis) pourront réaliser les derniers 200m D+ pour toucher le pic. Ne négligez pas le mal des montagnes qui peut frapper n’importe qui, à n’importe quel moment car prendre le téléphérique du Teide ne vous garanti pas l’exception. Restez donc toujours alertes des symptômes.

Réservations : volcanoteide.com
Permis pour monter au sommet : reservasparquesnacionales.es
Prix : 37€ aller—retour ou 21€ l’aller simple
Horaires du téléphérique : 9h—17h ; en été 9h—19h (dernière montée 17h)
Attention : lors d’orage le téléphérique du Teide peut fermer. Consulter toujours en amont si celui-ci est ouvert ainsi que les conditions météo au sommet



plateforme  arriver du téléphérique du teide
réussir l'ascension du teide
vue sur la caldeira de las canadas depuis le pic du teide


J’espère que cet article vous motivera et vous aidera à réaliser l’ascension du Teide. En toute honnête, ce sommet reste accessible, à condition d’être habitué à la randonnée, d’être vigilants aux symptômes du MAM et de partir avec un équipement optimal. Si vous souhaitez débuter l’alpinisme et gravir un sommet à plus de 3000m, le Teide est un beau premier objectif !



⇒ Gardez notre article sur Pinterest

pic du teide guide pour réussir l'ascension