Québec, Voyage au Canada

Quand partir au Québec ? Les tops & flops par saison

19 avril 2019

Quand partir au Quebec ?
Je vous donne mon avis et conseils détaillés saison par saison pour bien choisir et préparer votre voyage dans la Belle Province. 

itinéraire road trip en Gaspésie de 10 jours

 

Le Québec, de l’algonquin « Kébec » (« là où le fleuve se rétrécit »), fait toujours plus rêver les voyageurs en quête de mère nature, la vraie, l’unique. Happé par une culture riche et unique en Amérique du Nord, c’est pour son immense territoire et sa chaleur (humaine) qu’on aime tant le Québec. Grande comme trois fois la France, c’est aussi la plus grande province du Canada et qui offre d’innombrables possibilités de balades, découvertes et plein air. Chaque saison a son charme, chaque saison ses activités phares. Le choix de la saison dépeindra le budget et la création d’itinéraire pour votre voyage au Québec. Après 1 an passé sur le territoire canadien, je vous donne mon avis détaillé saison par saison en espérant que cela puisse vous aiguiller dans la préparation de ce dernier. 

 

faire du canot au Québec

 

Partir au Québec en été 

L’été est la saison la plus populaire pour planifier un voyage au Québec. C’est aussi la saison qui voit le plus grand nombre de voyageurs. Les jours sont longs, il fait beau et (généralement) chaud. On peut s’adonner pleinement au camping, à la randonnée, au canot et voir des animaux (les ours notamment). C’est la période préférée des voyageurs qui souhaitent aussi découvrir toutes les beautés naturelles sous leurs plus belles couleurs (les forêts, les lacs). C’est aussi la meilleure période pour observer les baleines dans le Saint-Laurent. 

Nous adorons le Québec en été car c’est le parfait moment pour faire du kayak et du paddle (nos activités préférées de l’été). Il n’est pas nécessaire aussi d’embarquer avec soi beaucoup de matériel. Puis beaucoup de manifestations artistiques et culturelles se déroulent dans les différentes villes du Québec.

Les points négatifs de venir au Québec en été :

Attention toutefois, voyager au Québec en été a aussi ses défauts (un peu comme chaque pays, pour chaque saison). Voici quelques informations à prendre en compte : 

— Éviter les vacances de la construction (renseignez-vous pour les dates précises. Généralement fin juillet, début août et cela dure 2 semaines).

Attention aux moustiques ! La vraie plaie de l’été au Québec, surtout si vous venez en juin et juillet. La fonte des neiges crée de nombreuses cavités d’eau stagnante qui deviennent les repères préférés des moustiques. Quand on voyage au Québec c’est aussi pour beaucoup pour profiter des différents lacs et activités nautiques. Munissez-vous d’un bon spray ET d’une crème.

— L’été c’est également le pic des voyageurs français. Ne vous étonnez pas de ne pas être seul(e)s !

— Qui dit haute-saison, dit plus d’organisation. Il faudra s’y prendre en avance pour les réservations dans les destinations les plus prisées comme la Gaspésie ou pour les hébergements insolites ouverts seulement en été (comme le phare Duvetnor)

— On parle souvent des températures extrêmement basses de l’hiver mais on omet souvent de mentionner celles qui sont étouffantes. L’été est lourd et moite à Montréal, sachez-le ! 

 

quand partir au quebecvoyager au quebec en étébonne saison voyage au Québec

 

Partir au Québec en automne

L’été indien au Québec, pourquoi pas :

— L’automne est une saison de plus en plus populaire. Habillé de ces dégradés orange, jaunes et rouges, l’été indien est pour beaucoup la plus belle période pour photographier le Québec. C’est aussi le moment où tu pourras te prendre en selfie avec une jolie feuille d’érable rouge !

— En Automne il n’y a plus de moustiques ! (ouf)

— Attention, d’une année à l’autre la période optimale pour photographier l’été indien peut varier fortement. Difficile de prévoir exactement quelle région voir et quand. Il suffit qu’une bonne pluie s’abatte pour qu’en l’espace de 2 jours toutes les feuilles tombent (à Montréal c’est ce qui s’est passé cette année). On conseille alors de voyager dès la 3è semaine de septembre et pas plus loin qu’après le 15/20 octobre je dirais. Vous pouvez suivre la carte interactive des couleurs automnales de Québec Original qui est un bon indicatif (mise à jour en temps réel). 

— Les températures sont plus basses, voire fraîches le soir. Plus de vent et possibilité d’intempéries plus fortes. 

 

Lire nos articles sur l’été indien au Canada

 

voir le Québec automne

 

Partir au Québec en hiver 

Quelques informations sur l’hiver au Québec :

— Contrairement aux idées reçues, voyager au Québec en hiver n’est pas forcément moins cher. C’est une saison très populaire avec une moindre offre hôtelière (sauf autour des stations de ski). C’est un voyage demandant également plus de budget notamment pour l’équipement spécial grand froid mais aussi pour les différentes activités. Si en été il est facile de se promener et faire de la randonnée, en hiver on privilégie davantage les sorties en chiens de traineau, le spa nordique, la journée dans une station de ski, une virée en motoneige .. et tout cela a un coût !

— Le Québec en hiver est idéal pour les vrai(e)s amoureux de pays nordiques. Si vous aimez les voyages d’aventures, les challenges et activités sportifs c’est pour vous ! Si vous êtes frileux, oubliez !

— La moyenne des températures peut vraiment varier en fonction d’où vous voyagez au Québec. Personnellement j’ai trouvé l’hiver ni dur, ni long ! À Montréal la moyenne tournait autour des -10/-15 degrés. Nous avons eu des pics et tempêtes de neige faisant descendre le thermomètre à -30. Dès lors que vous possédez un équipement adapté, c’est très facile de voyager au Québec en hiver. Plus vous irez vers les Maritimes et le Nord, plus il fera froid et venteux. 

— Encore une fois, contrairement aux idées reçues on ne s’ennuie pas du tout à Montréal en hiver. Les parcs de Montréal se transforment en patinoire. Les weekends on part assister à un match de hockey. Différentes manifestations culturelles et musicales se produisent aux cours des longs mois d’hiver : l’Igloofest, les marchés de Noël, la fête des Neiges etc.

— Si vous souhaitez voir le Québec hors des sentiers-battus, voyager en hiver minimise les possibilités d’hébergements (Baie-James, Côte-Nord, Terre-Neuve ou encore si vous voyagez au Nunavik). Il faudra donc s’y prendre très en avance (une année en amont pour certaines régions) ou passer par une agence réceptive. 

 

Lire nos articles sur le Québec en hiver

 

voyage quebec en hivervisiter la région Saguenay-lac-saint-jean blogrefuge pic-Dubuc Monts-Valin

 

Partir au Québec en hors saison ?

Si je suis adepte des voyages hors-saison (notamment pour éviter l’afflux de voyageurs et profiter des prix plus bas), je vous déconseille de voyager au Québec en avril et en novembre. En toute honnêteté ce sont les pires mois ! Il ne neige plus vraiment (sauf exception), la neige a commencé à fondre laissant les mauvaises odeurs et ordures resurgirent. Les parcs et trottoirs sont de la gadoue. La qualité de neige dans les parcs nationaux est moins intéressante. En novembre, les arbres n’ont plus de feuilles, il pleut pas mal et la neige n’est pas encore là. 

Bref, deux mois vraiment tristes, maussades, que je vous déconseille. 

Difficile de vous dire quelle est ma saison préférée pour voir le Québec, chacune d’elles ayant son charme bien à elle. Pour s’organiser et décider au mieux je me poserai les questions suivantes : “quel est mon budget ?”, “est-ce que je veux profiter des lacs et voir leur bleu ?”, “est-ce que j’ai l’équipement adapté pour tenir par -30 ? ” ou “Ai-je le budget pour de l’équipement adapté ?”. “Est-ce que je veux camper ?”. “Est-ce que je viens au Québec pour voir des baleines surtout ?”. Posez-vous les bonnes questions et faites en fonction. 

 

 

 

A R E  Y O U  O N  P I N T E R E S T ?

Garde notre article “Quand partir au quebec” sur Pinterest

quand partir au quebec Hellolarouxquand voyager au quebec blog voyage

 

 

 

Dossier voyage au Canada :

EXPATRIATION & PVT CANADA  —  VOYAGE AU QUÉBEC  —  VOYAGE AU NOUVEAU BRUNSWICK  —  VOYAGE EN ONTARIO  — VOYAGE EN ALBERTA

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Ornella 20 avril 2019 at 10 h 13 min

    Tu me fais voir le Québec comme je ne l’ai jamais vu ! En même temps, je ne l’ai jamais vu, mais j’avoue que ce que nous autres profanes ont du Québec, c’est souvent Montréal et puis des chiens de traineau, de la Poutine et basta.

  • Reply Andreanne 20 avril 2019 at 12 h 28 min

    Tellement vrai cet article!! Toutefois,il manque « le Québec au printemps »… ah mais oui, c’est PARCE QU’IL N’Y A PAS DE PRINTEMPS !
    Tu pourrais aussi rajouter qu’en été, à Montréal, ON ÉTOUFFE ! parce qu’on parle du froid mais jamais de la chaleur moitte
    (Vivement le mois de mai)

  • Reply Anne 20 avril 2019 at 14 h 16 min

    Ah oui, les moustiques… vécu en Ontario, sur la French River après avoir fait du canoë toute la journée, deux nuits affreuses, couverte de piqures, l’horreur!

  • Reply Mademoiselle Scintille 24 avril 2019 at 7 h 23 min

    Coucou !! Je prévois de visiter le Canada et donc très certainement le Québec d’ici quelques années, donc merci pour ces précieux conseils :)

  • Reply Léonore Emery 26 avril 2019 at 3 h 04 min

    Hello !
    Super article très complet avec de magnifiques images ! Bravo !
    Et merci pour tous ces conseils. Je prévois d’aller au Canada au moins une fois dans ma vie et pour un long moment (j’aime rester longtemps dans un pays) du coup je saurais à quoi m’attendre pour chaque saison.
    Comme la région/province est très grande, n’y a t-il pas des différentes au niveau des saisons ? Ou c’est plutôt uniforme ? Par exemple en Australie (dont la comparaison est peut-être inadéquate parce qu’on peut mettre l’Europe toute entière dans le pays mais bon… ahah), les saisons sont complètement différentes d’un point à l’autre du pays ce qui oblige une grande préparation pour un voyage là-bas.
    Je me demandais du coup, au Canada (ou plus précisément au Québec) n’est-ce pas la même chose ?

    A bientôt !

  • Leave a Reply