Cet été encore, la péninsule Gaspésienne sera la destination phare pour faire un road trip dans le Québec Maritime. Retrouve ici notre itinéraire parfait de 10 jours pour visiter la Gaspésie tout en passant par le Bas-Saint-Laurent. On te dit quels sont les plus beaux paysages à ne pas manquer et toutes nos bonnes adresses (où dormir, où manger ..). 

itinéraire road trip en Gaspésie de 10 jours
magnifique Gaspésie blog voyage
les plus beaux endroits de Gaspésie en photo

Lac aux Américains vu du ciel — magnifique randonnée à faire au Parc national de la Gaspésie



Un voyage (magique) en Gaspésie

La Gaspésie, péninsule où se marient mer et forêt à merveille et qui fait rêver tout voyageur en quête de nature et de paysages sauvages. J’ai adoré chaque aspect de ce voyage : la Gaspésie agricole, la Gaspésie bucolique, la Gaspésie brute et la Gaspésie sauvage. Aujourd’hui c’est avec grand plaisir, mêlé à une touche déjà trop nostalgique pour être vraie, que je me replonge dans ces quelques 2000 photos pour vous proposer l’itinéraire idéal pour un road trip en Gaspésie (de 10 jours, comme nous, mais bien sûr vous pouvez rallonger ! Plus court ça me semble vraiment être juste.). 

De manière plus exacte ces fameux 10 jours nous les avons passés en Gaspésie et dans le Bas-Saint-Laurent. C’est la boucle traditionnelle à faire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour découvrir toutes les richesses de La Gaspésie. En chiffres exactes nous sommes restés 7 jours en Gaspésie & 3 jours dans le Bas-Saint-Laurent. Pour vous faire un bon aperçu de cette péninsule, on vous conseille de suivre notre itinéraire, qui en 10 jours vous permettra de voir tous les spots incontournables et les plus beaux sites de la Gaspésie. Même si on ne vous le cachera pas, il y aura beaucoup de routes avec un peu plus de 2000km au compteur. 

Petit point géographique : la Gaspésie fait bien bien partie du Québec (certains ont tendance à l’oublier). 



préparer son voyage au Québec et en Gaspésie

Vivre l’expérience inusitée de dormir dans un phare le temps d’une nuit dans le Bas-Saint-Laurent !





Itinéraire 10 jours en Gaspésie & au Bas-Saint-Laurent

Voici notre itinéraire en détail de ces 10 jours en Gaspésie
(notez que le départ s’est fait depuis Montréal mais qu’il se fait très bien depuis Québec) : 

Jour 1 | de Montréal à Rivière-du-Loup, nuit à Kamouraska — 430 km, 4h30

Jour 2 | le Parc national du Bic, nuit sur place — 142km, 1h30

Jour 3 | Site historique maritime de la Pointe-au-Père & Parc national de Miguasha, nuit à  Bonaventure — 322 km, 4h

Jour 4 | descente de la Rivière Bonaventure, Paspébiac et route vers Percé — 136km, 1h55

Jour 5 | le Parc national de l’Ile-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, nuit à Percé

Jour 6 | le Parc national de Forillon, nuit sur place — 100km, 1H30

Jour 7 | kayak de mer à Forillon puis route vers le parc national de La Gaspésie, nuit sur place — 242km, 3h10

Jour 8 | le Parc national de La Gaspésie, nuit sur place

Jour 9 | le Canyon des portes de l’Enfer, route vers le lac Témiscouata, nuit en prêt-à-camper — 333km, 4h

Jour 10 | le parc national du Lac-Témiscouata puis route vers la ville de Québec — 266km, 2h45



Nous vous citons les hébergements dans lesquels nous avons dormi, mais vous pouvez retrouver aussi la liste de tous les hôtels / auberges en Gaspésie (suivant votre itinéraire final et vos préférences en terme d’hébergements). 

lonely planet voyage au Québec
geoguide voyage au québec

Guide de voyage :  Québec, 8ème édition Lonely planet | Québec Géoguide


road trip en Gaspésie : blog, infos, photo


Voir le plus beau de La Gaspésie & du Québec maritime





Jour 1 — le Phare des îles du-Pot-à-l’Eau-de-Vie

Depuis Montréal nous avons roulé plusieurs heures pour rejoindre Rivière-Du-Loup en traversant le joli bourg de Kamouraska. Un traversier nous attendais pour rejoindre les îles du Pot à l’Eau-de-Vie. Petites îles particulières que j’avais repéré surtout pour le côté singulier et original. En effet, vous pouvez le temps d’une nuit vous prendre pour un gardien de phare et dormir au sein même du phare, seul sur l’île. Très peu de place, prévoyez de réserver en avance si l’idée vous dit. C’est une belle expérience à vivre au Québec et vraiment original.

Nos bonnes adresses à Kamouraska : 

  • pour dormir à Kamouraska il y a quelques belles auberges, mais nous avions posé valises à la Villa Thomas Ward. Très bel univers créé par un ancien antiquaire qui partage avec sa passion toute sa collection. Une belle adresse ! 
  • nous avons mangé au restaurant l’Amuse-Bouche ; simple mais très bon ! 
  • arrêtez-vous à la microbrasserie Tête d’Allumette pour découvrir la bière locale !
expérience insolite : dormir dans un phare au Québec
phare des îles du Pot-à-l'eau-de-vie Québec
que voir dans le Bas-Saint-Laurent
voir le plus beau du Québec : blog voyage Canada

Ciré Petit Bateau



Jour 2 — voir le Parc national du Bic

Le Parc national du Bic est considéré comme le petit joyau du Bas-Saint-Laurent. Et c’est avec Aventures Archipel que nous avons découvert le parc à travers une sortie en kayak de mer (possible de faire que de mai à octobre). L’occasion pour nous d’observer le plus beau : les falaises escarpées du Parc national du Bic. Le parc est très petit mais impressionnant par ses volumes. Nous aurions voulu y rester davantage, prendre le temps de faire tout le sentier côtier. Avec les marées basses et hautes si vous ne restez pas suffisant de temps vous pourrez être restreint dans les possibilités de randonnées. Nous avons fait la randonnée la plus “connue” pour grimper jusqu’au belvédère. Un peu déçue de la vue qui est assez bouchée finalement, mais la randonnée en elle-même est bien agréable. 

Les locaux aiment dire que les plus beaux couchers de soleil au Québec se trouvent ici, à Kamouraska et au parc national du Bic. De notre côté nous n’avons pas été chanceux ce jour-là. Vous nous direz la vôtre :) 

Nous avons passé la nuit au sein même du parc dans l’un des prêts-à-camper que propose la Sépaq. Et pour tous les parcs nationaux que nous ayons fait, dormir dans l’un des prêts-à-camper ou dans un Chalet EXP c’est vraiment LA meilleure expérience pour vivre à 100% le parc. 

kayak au Parc national du Bic
kayak Parc national du Bic avec Aventures Archipel
parc national du Bic, un parc national de la Sépaq


Jour 3 — Site historique maritime de la Pointe-au-Père & Parc national de Miguasha

Avant de ne rejoindre enfin la Gaspésie, la matinée sera consacrée à la découverte du site historique maritime de la Pointe-au-Père (à Rimouski). Il y a le joli phare de Rimouski évidemment mais c’est avant tout pour le sous-marin NCSM Onondaga que nous sommes venus jusqu’ici (16$ l’entrée du sous-marin). Cet ancien sous-marin de guerre de la Marine royale canadienne qui fut en service de 1967 à 2000 est le premier qu’il fut possible de visiter au Canada. L’expérience, même si vous n’avez pas spécialement d’affinité avec ce milieu, est unique et très enrichissante. 

sous-marin Onondaga à voir au Bas-Saint-Laurent
voyage dans le Bas-saint-laurent, phare de Rimouski
site historique maritime de la Pointe-au-père

On se met en route pour rejoindre cette fois-ci la Baie des Chaleurs (que nous avions déjà découvert en août mais du côté du Nouveau-Brunswick). Notre premier arrêt de ce road trip en Gaspésie sera le parc national de Miguasha. Le plus petit parc de la Sépaq (si je ne dis pas de bêtise) mais très intéressant pour tous les fans de fossiles. Le site est incroyable et c’est une belle idée de visite si vous voyagez avec des enfants (c’est très éducatif). 

Nos bonnes adresses à Bonvaneture : 

  • Pour une nuit insolite en tipi, yourte ou pour dormir dans une cabane dans les bois, on vous recommande Cime Aventure (nous avons testé l’écolodge sur pilotis). 
parc national de Miguasha Sépaq
parc national de Miguasha en Gaspésie
voyage en Gaspésie : côte Acadienne
coucher de soleil en baie des chaleurs
itinéraire 10 jours en Gaspésie

Coucher de soleil sur le parc national de Miguasha en Gaspésie



Jour 4 — Canot sur la rivière Bonaventure et site historique du Banc-de-Pêche-de-Paspebiac

Ce matin nous descendrons la fameuse rivière Bonaventure avec Cime Aventures (le départ se fait au même endroit que le camping). La descente se fait librement. Comptez deux bonnes heures, surtout si vous le faites en canot comme nous. La descende se fait plus rapidement en kayak. Une navette vous attendra au port, mais ne vous inquiétez pas toutes les instructions vous sont données en amont. La rivière Bonaventure est un grand classique lors d’un circuit en Gaspésie ; ne manquez pas donc ces eaux translucides ! 

Nos bonnes adresses dans la Baie des Chaleurs : 

  • Pour manger une poutine sur le bord de mer (d’après les Québécois ce sont les meilleures), on vous conseille la cantine La Fourchette
  • Nous avons rejoins Percé pour dormir sur place, mais il y a des auberges très sympathiques sur la route si vous souhaitez prendre plus le temps
Cime Aventures à Bonaventure blog
cime aventures : hébergement en Gaspésie
hellolaroux blog de voyage au Canada

Marinière Petit Bateau

faire du canot sur la rivière Bonaventure
rivière Bonaventure, un incontournable en Gaspésie

L’après-midi nous avons découvert à quelques kilomètres de Bonaventure le site historique du Banc-de-Pêche-de-Paspebiac. Le cœur économique de la région autrefois résidait dans la pêche à la morue. Deux grandes familles jersiaises se disputaient le marché : la famille Robin et LeBoutillier. Quelques bâtiments (11 précisément) ont tenu bon après un grand incendie qui ravagea ce site autrefois énorme. Il faut savoir qu’à l’époque tout le monde travaillait ici. On payait même avec de la morue. Les gens de la région (actuelle) font d’ailleurs revivre cette épopée en animant des ateliers découverte. 

Aussi, l’imposant bâtiment qu’est l’entrepôt LeBoutillier est le plus gros bâtiment en bois construit en Amérique du Nord ; un stop incontournable pour un voyage en Gaspésie. 

Comptez 12$ / adulte pour l’entrée sur le site

site historique du Banc-de-pêche-Paspébiac Gaspésie
paspébiac : voyage en Gaspésie


Jour 5 — le Parc national de l’Ile-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé

Levée alors que la nuit persiste encore, je me dirige vers la plage pour immortaliser le Rocher-Percé aux premières lueurs. Il est là devant moi, bien robuste depuis des décennies. L’image à lui seul de la Gaspésie et une étape incontournable. C’est même, en plus d’être le symbole de la région, très certainement le site touristique qui vous donnera envie de venir en Gaspésie. J’ai d’ailleurs consacré un article de blogue entier pour vous parler de l’étape du Parc national de l’Ile-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé tant il y a de choses à vous montrer et à vous dire ! Notez toutefois que le parc n’est ouvert que de mai à octobre. En hiver vous pourrez observer le Rocher-Percé depuis les rivages du village (revêtu de blanc, ça doit être pas mal aussi).

Nos bonnes adresses à Percé : 

  • si vous cherchez un hôtel dans ce secteur on vous recommande le Riotel Percé, très belle situation, bon accueil, bonne chambre, top. Si manque de disponibilités, d’autres hôtels sont à retrouver ici.
  • arrêtez-vous à la microbrasserie Pit Caribou, bonne ambiance + bonnes bières !
  • la Maison du Pêcheur est une très belle table pour manger des fruits de mer
  • pour un énième point de vue sur le Rocher-Percé vous pouvez aller au Géoparc (ils ont aussi une tyrolienne)
  • toutes les informations pour préparer votre visite au parc national de l’Ile-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé à retrouver ici.
rocher percé Gaspésie : blog voyage canada

En fin de journée nous sommes allés à la rivière aux Émeraudes, une cascade réputée dans le secteur. Fort heureusement en faisant le road trip en Gaspésie à la fin de l’été, le coin était tranquille. Attention en été, pensez à venir tôt ! 

rivière aux émeraudes Gaspésie


Jour 6 — le Parc national de Forillon 

On quitte Percé pour rejoindre une autre étape considérée comme incontournable si vous venez visiter la Gaspésie ; c’est le parc national de Forillon. Nous y sommes restés presque 2 jours, le parc n’est pas très grand mais il y a plusieurs activités intéressantes à faire. J’ai personnellement eu un gros coup de cœur parce qu’on a pu y voir une ours et ses deux oursons. Instant magique que je ne suis pas prête d’oublier ! 

Lors de notre passage au parc national de Forillon nous avons fait une excursion baleine, pas de chance nous n’avons pas vu les grandes stars que tout le monde espère, mais un rorqual assez loin. Mais les excursions baleines ne vous assurent pas toujours d’en voir, c’est un peu au petit bonheur la chance. Nous nous sommes forcément adonné à la randonnée, le premier moyen de découvrir toute la diversité du parc national. 

La nuit s’est fait en tente O’tentik. Contrairement aux campings de la Sépaq, les douches ici sont gratuites et faut l’avouer c’est le bonheur de pouvoir prendre une douche un peu plus longue de 4mn pour te réchauffer. Nous étions en septembre mais cette nuit là le thermomètre est tombé à 1 degré. 

Nos bonnes adresses à Forillon : 

  • Pour une expérience optimale on vous recommande de dormir au sein du parc national. Par manque de disponibilité vous pouvez vous rétracter sur une auberge à Gaspé
parc national de Forillon : blog voyage


Jour 7 — expédition kayak de mer & route des phares

On se lève aux aurores ce jour-là car avant notre excursion en kayak, j’aimerais rejoindre le Cap-Bon-Ami pour quelques photos. C’est lors de ce matin que nous croiserons l’ours et ses 2 oursons. Nous arriverons même en retard pour notre sortie en mer, heureusement que l’équipe de Cap aventure nous attendait. Cette sortie de 3 heures avait pour but l’observation de colonies de phoque commun et gris. 

Sur les coups de 13 heures nous prendrons la route côtière pour rejoindre le parc national de la Gaspésie. Il y a plusieurs beaux arrêts à faire le long de la route des phares. Gardez-vous une marge supplémentaire pour vous arrêter. Coup de cœur pour le phare rose de La Martre.

circuit route des phares Gaspésie
phare de la Martre en Gaspésie au Québec

Vous êtes un(e) passionné(e) de phares ?
Vous pouvez suivre le circuit touristique “La Route des Phares” qui se réalisent en 14 jours à travers les régions de Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent & de la Côte-Nord.

Arrivés à Sainte-Anne-des-Monts nous bifurquerons cette fois-ci vers l’intérieur des terres pour rejoindre le parc national éponyme de la région. Le temps file vite, il nous faut une randonnée assez courte. On décide alors d’aller faire la randonnée jusqu’au Lac des Américains, qu’on rejoint en 15 minutes. Nous assisterons je crois au plus beau coucher de soleil de notre road trip en Gaspésie. Les couleurs bien qu’éphémères étaient incroyables  et le cirque glaciaire semblait être en feu !

Nous passerons les deux prochaines nuits en prêt-à-camper. On survalide définitivement ce type d’hébergement. 

lac aux Américains randonnée
visiter le parc national de Gaspésie sépaq


Jour 8 — le Parc national de la Gaspésie

Nous avions prévu de consacrer la journée entière dans le parc national de la Gaspésie ; le deuxième plus vieux parc national du Québec après le parc national du Mont-Tremblant. Le parc nous conseillait de faire la randonnée du Mont-Ernest-Laforce pour observer les orignaux. Trois heures de randonnée et aucun signe de vie, on est reparti bredouille. Si vous préférez observer les caribous il faut choisir la randonnée du Mont Jacques-Cartier (vous êtes quasi assuré d’en voir contrairement à celle du Mont-Ernest-Laforce). À faire pour la prochaine expé. 

Le parc national de la Gaspésie est grandiose, de par ces massifs impressionnants, par la taille du parc et la beauté vierge du massif des Chic-Chocs. Si en été la randonnée pédestre est le meilleur moyen de découvrir le parc et le deuxième plus haut massif du Québec, l’hiver n’est pas en reste avec de nombreuses pistes de ski et surtout hors-piste (qui font la renommée du parc en hiver). D’ailleurs je rêve de voir la Gaspésie en hiver qui doit offrir un tout autre visage et c’est bien ça le problème quand on voyage au Québec ; on a envie de voir chaque paysage à toutes les saisons !

L’après-midi, après avoir vu que le temps ne s’améliorait pas, nous sommes repartis vers Sainte-Anne-des-Monts pour tester la microbrasserie Le Malbord. On y restera finalement des heures jusque tard le soir. 

Nos bonnes adresses à Sainte-Anne-des-Monts : 

  • si le camping dans le parc national de La Gaspésie ne vous tente pas, vous pouvez toujours prendre une auberge à Sainte-Anne-des-Monts
  • une autre microbrasserie (vraiment cool) : Le Malbord
voir le parc national de la Gaspésie
hébergement parc de la Gaspésie
road trip 10 jours en Gaspésie blog voyage
les plus beaux paysages de Gaspésie
faire la randonnée du lac aux Américains
blog voyage pour bien préparer son road-trip en Gaspésie
parc national de Gaspésie blog voyage

Je ne me lasse pas de cette série de photo réalisée au Lac des Américains (une randonnée très facile pour vous donner un bon aperçu du caractère sauvage du parc). En l’espace d’une heure le paysage a totalement changé, laissant les tons froids se dissoudre pour que les tons chauds de la fin d’été l’emportent.



Le parc national de la Gaspésie est définitivement l’un de nos gros coups de cœur en Gaspésie ! 



les plus beaux paysages pour voyager au Canada
toutes les infos pour un road-trip en Gaspésie
le blog voyage pour préparer un voyage en Gaspésie
voyager au Québec : magnifique Gaspésie

Ô Gaspésie, quelle beauté ! 



Jour 9 — le Canyon des portes de l’Enfer

Alors qu’on s’apprête à laisser le parc national de la Gaspésie derrière nous, on décide avant de partir définitivement d’aller voir l’un des lacs à l’entrée du parc national de la Gaspésie. Sur la route nous sympathiserons avec un petit renard qui ne voudra plus nous lâcher. Pour ceux qui me connaissent et qui savent à quel point j’adore les renards, ce moment était magique et m’a même fait oublier le fait qu’on n’avait pas vu de caribous ni d’orignaux. #lesrenardsc’estmieux ! 

lac Parc national de la Gaspésie photo
observation animaux voyage en Gaspésie
photo de renard au parc national de la Gaspésie

L’après-midi nous roulerons vers le canyon des portes de l’Enfer, cette fois-ci nous sommes géographiquement revenus dans le Bas-Saint-Laurent après ces plusieurs jours passés en Gaspésie. La fin de voyage se rapproche, tristement. 

canyon des portes de l'enfer québec
faire un road trip au québec


Jour 10 — Parc national du Lac-Témiscouata et route vers Québec

Pour être franche nous n’avons pas eu de grand coup de cœur pour le Lac-Témiscouata dû en grande partie au temps vraiment pourri qu’on a eu. Un micro climat, brumeux et humide qui planait uniquement sur le parc. Dès que nous en sommes sorti il faisait beau. Alors, nous n’avons pas eu le temps d’y randonner, ni même de faire du canot ou du paddle. Nous avons juste pris le temps pendant notre nuit en prêt-à-camper de photographier les étoiles au-dessus de notre campement. Il y a très certainement de belles choses à voir, mais nous sommes clairement passés à côté ! 

prêt à camper : hébergement sépaq


Préparer son road trip en Gaspésie

— condition de route : les routes en Gaspésie sont bien entretenues. La région est touristique et plus réellement hors des sentiers-battus. Impossible de se perdre, de se retrouver bloquer ou de ne pas trouver de station-service

— on vous recommande de suivre notre itinéraire car dans ce sens vous êtes assuré(e)s d’être du côté droit des routes. 

— si je devais changer cet itinéraire ? Je rajouterai 1 journée supplémentaire dans le Parc national de la Gaspésie car ce parc est tellement gigantesque qu’en une journée c’est franchement le bâcler. 

— pour optimiser vos chances de voir des orignaux en Gaspésie, levez-vous très tôt à l’heure où ils partent manger. Vous aurez même de grandes chances de les croiser sur les routes

— pour louer une voiture je vous conseille de passer chez Liligo ; imbattable en prix & fiable ! 





C’est ici que notre voyage en Gaspésie se termine ! Avant même d’y aller je savais que je tomberais en amour de cette région du Québec Maritime. J’ai très envie d’y retourner, la voir sous ses couleurs d’hiver mais aussi prendre le temps de faire d’autres randonnées au parc national de la Gaspésie.

J’espère que cet article vous inspirera et vous aidera dans la préparation de votre road trip en Gaspésie. Moins d’une semaine ça me paraît vraiment court. En 10 jours nous avons déjà pas mal rouler, si le temps vous le permet, 15 jours ce sera parfait ! La Gaspésie se savoure, elle se rencontre, elle se ressent entre odeur de pinède et embruns marins. Prenez votre temps et bon voyage en terres Gaspésiennes ! 





A R E  Y O U  O N  P I N T E R E S T ?

Pour un futur road trip de 10 jours en Gaspésie, épinglez notre blog sur Pinterest :  

voir la Gaspésie en 10 jours Québec






Dossier voyage au Canada :

EXPATRIATION & PVT CANADA  —  VOYAGE AU QUÉBEC  —  VOYAGE AU NOUVEAU BRUNSWICK  —  VOYAGE EN ONTARIO  — BAIE JAMES  —  GASPÉSIE  —  LES PARCS NATIONAUX DU CANADA —  EXPÉDITION AU NUNAVIK