La réputation de l’été en Gaspésie n’est plus à faire, mais qu’en est-il en hiver. Rouler près de 1000km depuis Montréal pour rejoindre l’iconique Rocher Percé, le feriez-vous ? Des Hautes-Falaises jusqu’au massif des Chic-Chocs, retrouvez nos 10 plus beaux paysages à voir et à vivre, nulle part ailleurs qu’ici, en Gaspésie.



De la Gaspésie en hiver j’ai vu, la puissance du vent mordant, les reflets bleutés de la neige vierge qui craque et la mouvance du fleuve. L’immensité des forêts, les effluves salins qui picotent, la brutalité des falaises. Cette Gaspésie verticale, taciturne. Ce n’est plus un secret, j’ai le Québec tatoué dans mon cœur mais je crois qu’avec ce voyage d’hiver en Gaspésie, mon amour n’a fait que croître un peu plus chaque jour passé ici. Au fil des kilomètres, j’ai regardé s’agrandir le fleuve se transformant ainsi en un océan profond où les reliefs de la rive nord deviennent mirages pour finalement disparaître. 

J’ai retrouvé en Gaspésie cette saveur du temps où se cultive le silence. Un feeling similaire que j’avais déjà rencontré à Flores, plus belle ile des Açores.



maison typique gaspesienne
detail d'hiver
maison bonaventure percé


LA GASPÉSIE EN HIVER

DES HAUTES-FALAISES À PERCÉ

Entre mer et montagne, à l’est du Québec, la péninsule gaspésienne est une Ode à l’aventure. L’été, bien que très prisée, elle est une destination de choix pour un road trip aux saveurs d’ailleurs. Elle aspire à partir sur l’une des plus belles routes panoramiques du Québec. Mais aussi à camper, randonner et canoter dans les eaux limpides de la rivière Bonaventure. En hiver, cette région des maritimes retrouve un calme monacal et un visage de bout du monde. Dénudée de touriste, la péninsule en hors-saison offre alors un visage poétique. On y vient assurément filtrer avec la solitude pour retrouver le goût de la nature et aussi je crois, pour se retrouver soi-même. Et çà, j’en rêvais. D’ailleurs Gaspé, du micmac Gespeg, signifie littéralement « bout de la terre ».






road trip en gaspésie en hiver




QUE FAIRE EN GASPÉSIE ? 

Si vous trouvez la Gaspésie belle en été, je vous assure qu’elle l’est davantage en hiver. Recouverte de poudreuse généreuse, elle devient le paradis pour qui aime les sentiers inusités et les imprévus. Il faut être prêt à braver une, voir plusieurs tempêtes et aimer profondément la rudesse de la hors-saison, mais promis ça vaut 1000 fois le coup. Pas encore convaincu ? Retrouvez nos 10 paysages coups de cœur, qui j’espère, vous feront sauter le pas. 


SOMMAIRE :






ROAD TRIP EN GASPÉSIE : LA CARTE










L’HIVER EN GASPÉSIE EN 10 PAYSAGES



1. Métis et la Baie-des-Sables

Nous quittons Mont-Joli et le Bas-Saint-Laurent pour finalement entrer sur le territoire gaspésien. Métis-sur-Mer marque le début de notre exil d’hiver. La proximité du fleuve à Baie-des-Sables m’attire inexorablement à lui. Je m’accoste ici et en oublie rapidement ce vent qui frappe mes mains et mon visage comme des lames de rasoir. Baignée d’une lumière lacunaire, je pourrai facilement me perdre sur cette frontière terre et mer tout aussi fragile que brutale, tout autant fidèle que belle. J’y ai pour la première fois dit « c’est ici» sans savoir que cette acclamation se répèterait à (presque) chaque baie croisée. Gorgé de sel, l’air y est vivifiant et sous les craquements de mes chaussures, j’imagine le sable chaud lors des beaux soirs d’été. C’est une belle première étape pour respirer à plein poumon le fleuve. Et définitivement une belle entrée pour ce road trip d’hiver en Gaspésie.

À voir à Métis-sur-Mer :
– Le Phare de Pointe Matis
– Les Jardins de Métis


road trip gaspesie en hiver
le fleuve du saint-laurent en hiver
la baie-des-sables québec maritime






2. La Haute-Gaspésie en hiver & sa route panoramique

Il y a beaucoup de magie lorsqu’on suit la route 132, celle qui embrasse le gargantuesque Saint-Laurent. En Haute-Gaspésie, les falaises côtoient les baies et petits villages reculés aux airs désuets. Si de nombreuses haltes routières permettent la contemplation, je me suis amusée à m’arrêter au grès de mes envies, des détours, à m’éprendre de ces mini-icebergs comme des cathédrales de glace aux pieds des maisons typiques gaspésiennes. Pour moi, c’est simple, c’est la plus belle route panoramique à voir au Québec et les couchers de soleil y sont renversants. D’ouest vers l’est, et vice versa, c’est simple, toute la côte de la Haute-Gaspésie émeut. 


gaspesie plus belle route panoramique du québec
vue sur le village de la martre hiver
le fleuve saint-laurent sous la glace
road trip d'hiver en gaspésie






3. Le lac de l’Anse Pleureuse

Petit détour de 2km, on vous propose de faire ce crochet par la halte routière du lac de l’Anse Pleureuse. Pour ce faire, quittez la route du fleuve à l’intersection de la 132 et de la 198 et filez à droite en direction de Murdochville. Le lac prend des allures de cirque, enclavé par ses collines rougissantes. C’est une belle halte pour manger son casse-croute. Il y a aussi une petite randonnée qui permet de prendre de la hauteur sur l’Anse-Pleureuse. Le moulin éponyme est un autre arrêt anecdotique. Construit en 1875 il fut le dernier moulin utilisé en Gaspésie. 


halte routière du lac anse pleureuse hiver






4. Le phare de la Martre

Sa couleur framboise et sa situation exceptionnelle font du phare de la Martre, l’un des phares traditionnels les plus mignons du Québec Maritime. Situé dans la commune du même nom, cet édifice fédéral du patrimoine tout de bois s’élance sur 19 mètres. Depuis le parvis, on comprend toute la verticalité des parois qui semblent plonger droit dans le fleuve. La vue est spectaculaire et sans doute l’un des plus beaux points de vue sur les falaises de la Haute-Gaspésie. À la sortie du village aussi, regardez dans le rétro pour un dernier au revoir et un autre point de vue superbe. 


phare de la martre au québec
falaises de haute-gaspesie route 132






5. Le Phare de Cap-des-Rosiers 

Parmi les autres trésors de la Gaspésie, témoin de l’histoire locale, il y a le phare de Cap-des-Rosiers. Du haut de ses 34 mètres, c’est le plus haut phare du Canada. Il fut construit entre 1854 et 1858. Je voue une véritable passion au patrimoine marin et aux phares, véritables sentinelles des mer que je trouve fascinantes, énigmatiques et terriblement puissantes. Elles bercent les aventures de navigateurs et nourrit l’imaginaire des petits (quoique, pas que des petits). 

Stratégiquement situé à l’embouchure du fleuve, le phare de Cap-des-Rosiers marque aussi l’entrée du parc national Forillon. Faute de moyens financiers, ce dernier n’est pas officiellement ouvert l’hiver. Les routes secondaires n’étant pas praticables. Toutefois, depuis la 132, trois sentiers de raquettes (ou de ski de fond) sont accessibles et entretenus par une poignée de bénévoles. J’aurais aimé avoir plus de temps pour rejoindre le Cap-Bon-Ami et contempler le bout du monde recouvert de blanc, mais ce sera pour une prochaine fois. Je suis intiment convaincu, qu’une fois qu’on a goûté à la Gaspésie, on y revient allègrement.


Les phares gaspésien :

Vous aussi êtes fascinés par les phares ? Je vous dresse ci-dessous la liste des ceux que vous pouvez voir en Gaspésie (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) :

  • Phare de Carleton
  • Le phare de la Pointe Duthie situé à New Richmond
  • Phare de la Pointe Bonaventure
  • Phare de Port-Daniel-Ouest (inaccessible) 
  • Le phare du Cap d’Espoir (il est sur un terrain privé mais le propriétaire est sympa)
  • Phare du cap Blanc (inaccessible aussi car il est sur le terrain du camping)
  • Le phare de Cap-Gaspé près du « bout du monde » au parc national Forillon
  • Le phare de Cap-des-Rosiers
  • Site historique de Pointe-à-la-Renommée mais pas accessible en hiver 
  • Le phare du Cap-de-la-Madeleine 
  • Phare de la Martre
  • Phare de Matane
  • Et pour finir, le phare de la pointe de Mitis

⇒ Le circuit touristique de La Route des Phares permet en 14 jours de voir quelques-uns des 43 phares du Québec.


phare Cap-des-Rosiers en hiver






6. Le parc national de la Gaspésie en hiver 

En hiver, rythmée par les tempêtes, la province des maritimes se transforme en parfait terrain de jeu. Car oui la Gaspésie c’est aussi un noyau forestier et sauvage. On quitte alors les rives du fleuve pour s’engouffrer dans des pistes qui prennent des allures de montagne russe. Je me souviens de la beauté du parc de la Gaspésie en été mais cette fois, je reste sans voix. Le parc national fut créé en 1937 (c’est le second plus vieux parc national après celui de Mont-Tremblant dans les Laurentides) dans un but de conservation du caribou de Gaspésie et de son habitat, la toundra alpine. Ce dernier se hisse au cœur des monts Chic-Chocs et des monts McGerrigle où les conditions de neige sont tout bonnement exceptionnelles. 

Les sommets du mont Jacques Cartier, Albert et Xalibu sont chaque année fermés l’hiver dans un souci, toujours, de protection des quelques 40 caribous qui ont élu domicile au sein du parc. C’est d’ailleurs l’unique harde présente au sud du fleuve. De manière occasionnelle, d’autres sentiers peuvent aussi être fermés, ce fut notre cas pour le Mont Olivine (gardez toujours un œil aux directives de la Sépaq). Mais ne vous inquiétez pas, 13 sentiers de diverses difficultés allant de 1,7 à 18km restent praticables pour la randonnée raquettes (contre 19 sentiers en été).


Où dormir au parc de la Gaspésie ?

Afin de profiter pleinement du parc national de la Gaspésie hiver comme été d’ailleurs, vous pouvez dormir dans le tout confort Gîte du Mont-Albert. Par manque de disponibilités, vous pouvez vous rabattre sur Sainte-Anne-des-Monts, au bord du fleuve mais il faudra ici prévoir 30mn de route. Il y aussi l’Auberge de montagne des Chic-Chocs qui est située dans la réserve faunique de Matane. 


vue sommet mont ernest laforce hiver
belle rando raquettes parc national gaspesie
plus belle rando raquettes gaspesie
vue mont olivine depuis ernest laforce
vue sur les chics-chocs depuis mont ernest laforce
sentier mont ernest laforce parc gaspesie


Les plus belles rando raquettes du parc national de la Gaspésie : 

  • Le Mont-Ernest-Laforce : 4km AR, D+ 197m, départ au stationnement du mont Ernest-Laforce, route 16
  • Sentier Les Panaches (nous sommes ici tombés nez à nez avec un orignal) : 5,7km AR, D+ 239m, départ depuis le centre de découverte
  • Le Mont-Olivine (belle vue sur le lac du diable et sur le mont Ernest-Laforce) : 8,8km AR, D+ 365m, départ au stationnement du Ruisseau-Isabelle
  • Sentier La Serpentine : 10km AR, D+ 260m, même départ que pour la rando du Mont-Olivine
  • Le Lac aux Américains : 18,2km AR, D+ 460m, départ depuis le centre de découverte 
  • Le circuit du Mont Logan réalisable en 4 à 6 jours en avec nuit en refuge. 



panorama chic-chocs depuis le mont ernest laforce
randonnée mont ernest laforce en hiver
randonner en gaspesie en hiver
sommet mont ernest laforce hiver
parc-de-la-gaspesie-en-hiver
mont ernest laforce en raquettes






7. Randonner au Mont Vallières-de-Saint-Réal

Le massif des chics-Choc compte pas moins de 25 sommets, certains parmi les plus hauts (et pas des moins beaux) du Québec. Limitrophe du parc national, nous entrons cette fois au cœur de la réserve faunique des Chic-Chocs, qui en véritable paradis du free ride rassasie les passionnés d’outdoor en recherche de pentes raides, engagées et de poudreuse vierge. 

J’avais très envie de me frotter aux 7 crêtes vertigineuses du Mont Vallières-de-Saint-Réal dont le point culminant, le Pic Sterling, culmine à 940 mètres. Comme des dunes de neige, dans un environnement presque dénudé de végétation (qui m’a, par moment, rappelé les paysages du Nunavik), on évolue sur un sentier exigeant. La montée corsée et raide impose le ton. Notre cardio s’excite et je retire ma seconde couche dès les premiers mètres malgré des températures frôlant les -15 degrés (on ne répètera jamais assez l’importance du système des 3 couches en randonnée).

Premier sommet atteint, le vent est enragé. Des plaques de blizzards nous feront même douter du bon chemin à umprunter. Face aux éléments qui nous écrasent de toute leur force, nous ferons finalement demi-tour au troisième sommet. Le vide et le manque d’équilibre nous feront renoncer aux autres crêtes. J’ai l’abandon âpre mais me console avec les vues sur le lac Sainte-Anne qu’offre la descente. Malgré l’échec, je garde tout de même précieusement la randonnée du Mont Vallières-de-Saint-Réal dans la liste de mes sentiers préférés du Québec, au coude à coude avec les fantômes de neige des Monts-Valin.


Les autres (cool) randos à faire dans les Chic-Chocs :

  • Monts Hogs Back : 6,2km AR, D+ 450m
  • Champ-de-Mars (fermé quand nous y étions) : 5,2km AR, D+ 396m
  • Mont blanche Lamontagne : 16km AR, D+ 677m



sentier rando raquettes chic-chocs hiver
sommet chic-chocs gaspésie hiver
rando hiver québec
sentier mont vallieres-saint-real chic-chocs
rando cretes mont vallières-st-real
randonnée massif chic-chocs en hiver






8. Percé et son rocher emblématique

Que serait le village de Percé sans son iconique rocher ? Véritable emblème gaspésien. Sculpté par le temps et l’impétueuse marée, ce rocher aux allures de paquebot fascine. Qu’importe la saison, la météo, qu’importe l’heure ou l’angle. Lorsqu’il se retrouve prisonnier des glaces lovantes, je le trouve plus beau encore (vous pouvez faire la comparaison du Rocher Percé en été). Et lors des hivers les plus coriaces, il est même possible de rejoindre l’ile Bonaventure en marchant à pas de velours sur la banquise.


vue sur l'ile bonaventure en hiver
plateforme vitre geoparc de perce
voir percé gaspésie en hiver
église gaspésie
rando raquettes géoparc de percé
rocher percé depuis la plateforme du géoparc

Plusieurs façons permettent d’apprécier ce fier et majestueux rocher. Depuis le cap Mont-Joli, le point de vue peut-être le plus impressionnant grâce à sa proximité immédiate. La promenade du village de Percé à l’heure dorée est agréable et bien évidemment la plateforme suspendue du Géoparc qui offre un panorama incroyable sur toute la baie ainsi que sur l’ile Bonaventure. Plus loin sur la 132, près de la Pointe Saint-Pierre et du Rocher Tête d’Indien, les hameaux de Belle-Anse et Mal-Bay offrent eux aussi de belles prises. 

Même s’il est difficile de détourner le regard du Rocher Percé, le secteur a d’autres attraits. Son village d’abord qui semble sortir tout droit d’un conte pour enfant. Arrêtez-vous au pub Pit Caribou, située dans une ancienne bâtisse traditionnelle restaurée pour boire une bière locale où sa renommée à franchement dépassée la péninsule oubliée. Le Géoparc, dont le bâtiment est non sans rappeler une forme familière, propose quant à lui une découverte de la géologie unique de la côte gaspésienne. Si la plateforme vitrée est un incontournable, d’autres randonnées comme celle de la Grotte pour aller voir une cascade de glace valent le coup. L’été on apprécie la plage de sable de Coin du Banc, tandis qu’en hiver, on y roule en fatbike. Les activités sont nombreuses et quoiqu’on dise, Percé continue de vivre en hiver. Plus langoureusement qu’en période estivale certes, mais tout aussi passionnément.


rocher percé en hiver depuis le Mont Joli
rocher percé pris dans la glace
route panoramique du rocher percé
road trip sur la cote gaspesienne
maison gaspésie a percé
voir rocher percé avec de la neige
ile bonaventure en hiver perce






9. La baie de Manche d’Épée

Je roule et m’arrête stop à la baie de Manche d’Épée. Avant de tirer sa révérence, le soleil embrasse la neige qui colmate le fleuve. Du blanc, les paysages virent au bleu puis un spectre rose et mauve illumine le petit village. Quelques traces de végétation persistent là où les températures négatives jouent à battre des records. Le temps ici est arrêté, seuls les voitures nous rappellent l’instant présent. Le vent mordant impose une fois de plus sa cadence. J’aime m’échapper dans les maritimes pour retrouver cette sensation d’autre part. Ici, j’aspire et nourri mon plus grand rêve qu’est le Groenland et j’exalte cette diversité inépuisable qu’offre le Québec.

J’imagine chaque réveil depuis cette petite maison rose à vivre la dualité d’un territoire aussi franc. Du malheur des tempêtes à l’allégresse des beaux jours. Nombreux sont les villages gaspésiens à procurer ce sentiment d’absolu : Cap-au-Renard, Marsoui, Rivière-à-Claude, Mont-Louis ou encore Grande-Vallée. On pourrait y jouer à « choisi le tien », mais moi c’est la baie de Manche d’Épée qui a définitivement rafler mon cœur. Il n’y a qu’à contempler et voir comme c’est profondément vrai non ?


village haute gaspesie pris par la glace
fleuve saint-laurent en hiver
plus beaux paysages de Gaspésie en hiver






10. Les chalets Nautika

Enfin, pour profiter pleinement de Percé et de ses environs, nous avons trouvé l’hébergement pépite. Les chalets Nautika, sont des cocons situés à flanc de falaise face à la baie de Gaspé et de Forillon. Modernes, douillets, spacieux, dès l’entrée, on se sent comme chez nous. Notre cabine, au style résolument scandinave, est baignée de lumière. On ne pouvait rêver meilleur réveil que l’immensité du fleuve qui, intimement, s’offre à nous. 

⇒ À partir de 175$/ nuit (2 nuits minimum) 
Pour plus d’informations et réservations sur chaletsnautikagaspesie.ca


nautika logement scandinave percé
chalet Nautika en Gaspésie Percé
chalet Nautika falaise hiver
nautika logement entre Gaspé et Percé



















VISITER LA GASPÉSIE EN HIVER :

Combien de temps pour visiter la Gaspésie : été comme hiver, la Gaspésie ça se déguste. Ici, on ralentit le rythme. Moins d’une semaine ce serait passer à côté de ce que la Gaspésie a de plus beau à offrir : le temps et la nature. 

La météo dans l’est du Québec : c’est simple, elle est imprévisible ! La Gaspésie en hiver est connue pour ses très nombreuses tempêtes. Gardez l’œil sur l’application Québec 511 pour connaitre la météo en condition réelle (neige, verglas, tempête). Contrairement à Montréal ou à Québec, la neige est ici présente jusqu’en avril. 

Hébergements : Oui l’offre hôtelière est plus maigre en hiver. Il est plus sûr de réserver quelques semaines en amont (notamment lors de la semaine de relâche). Les restaurants et pubs ne sont pas ouverts tous les jours, généralement pas en début de semaine. Mais rassurez-vous, il y a toujours les dépanneurs ou quelques cantines. 

Littérature, pour se plonger avant le départ dans l’atmosphère gaspésienne : S’inspirer avec trois autrices, natives ou qui vivent et aiment profondément les maritimes. Roxanne Bouchard et son roman policier « La mariée de corail », Shirley Patry et son récit poétique « La Métaphysique des points cardinaux » et enfin Camille Thibodeau et son roman « Trou l’Immortelle » à la frontière du fantastique.

La Traversée de la Gaspésie en hiver : Pour celles et ceux qui recherchent le sport intensément, chaque année se tient l’édition de la Traversée de la Gaspésie. Au choix : 200km de ski de fond ou 90km en raquettes. Cette année (qui aurait dû célébrer les 20 ans de l’organisation) a été annulée à cause de la pandémie. On espère que l’année prochaine, la TDLG sera bel et bien de retour. Plus d’informations sur les prochaines éditions.


road trip en Gaspésie en hiver



NOTRE CARNET D’ADRESSES :

  • La Société Secrète, distillerie située à Cap d’Espoir dans une ancienne église
  • Microbrasserie Le Malbord à Sainte-Anne-des-Monts
  • Le Pit Caribou, microbrasserie à Cap-d’Espoir et pub à Percé
  • Les autres microbrasseries de Gaspésie : Cap Gaspé, Au Frontibus et Le Naufrageur à Carleton
  • Le Riotel Matane pour dormir et manger
  • Hotel & Cie à Sainte-Anne-des-Monts pour dormir et manger
  • Les prêts-à-camper du Géoparc (d’autres options de logement à Percé)
  • Les chalets Nautika notre coup de cœur, à mi-chemin entre Gaspé et Percé
  • Le Brise Bise de Gaspé pour manger une poutine crevette
  • La Morutière, restaurant à Percé
  • Ma Cabane en Gaspésie, à Mont-Joli pour shopper plein de (bons) produits locaux






⇒ Un jour j’irai jusqu’à Blanc Salon, à Anticosti et jusqu’aux iles pour goûter aux saveurs des autres maritimes. En attendant, vous pouvez retrouver les 50 plus beaux lieux à voir au Québec ainsi que nos différents road trip et séjours du Saguenay au Bas-Saint-Laurent, de l’Abitibi à la Baie-James

⇒ Enfin, si cet article pour préparer votre road trip d’hiver en Gaspésie vous a été utile et/ou vous a inspiré, n’oubliez pas de l’épingler sur Pinterest


road trip hiver en gaspésie blog






Un reportage en 🤝🏻 avec :