Voyager sur l’ile de Flores aux Açores, c’est partir en quête d’isolement et de contrées sauvages. Car non, on n’arrive pas par hasard à Flores. On y vient pour renouer avec une saveur oubliée : celle du temps. Abondante en cascades, l’ile de Flores est un écrin végétal omnipotent posé au milieu de l’Atlantique que peu ose explorer. Dans un écrin de patchwork verdoyant, les plus aventuriers trouveront ainsi en l’ile de Flores le calme, l’authenticité et la grandeur nature qui dessinent les voyages les plus déroutants.



Avant de commencer, situons plus précisément Flores et faisons un saut de 500 km depuis l’ile de Sao Miguel. Au cœur de l’archipel des Açores, l’ile naquit elle aussi d’un volcan qui forma ensuite sept lacs volcaniques. Elle est le point le plus à l’ouest des Açores puis accessoirement le dernier rempart avant les Amériques. On différencie Flores des autres iles par sa végétation car, à l’image de sa voisine Corvo, elle se situe sur la plaque tectonique nord-américaine. Mousse, fougère, lichen, hortensias sauvages, laurisylve tapissent ainsi son antre sauvage aux allures tropicales (la Guadeloupe & la Martinique n’ont qu’à bien se tenir). C’est cette flore foisonnante qui d’ailleurs est à l’origine du titre de réserve de biosphère de l’Unesco que l’ile arbore fièrement depuis 2009. Ce n’est pas un hasard, Flores signifie d’ailleurs fleur en portugais. Le décor est d’ores et déjà planté.



flores l'ile la plus secrète des açores


FLORES : LA PERLE SECRÈTE DE L’ARCHIPEL AÇORÉEN

BEAUTÉS PRIMAIRES & CŒUR LUXURIANT

C’est donc à bord d’un bimoteur, entre deux tempêtes que nous nous posons sur cette ile où le vert semble plus vert, la nature plus nature et où les promesses de dépaysement flirtent avec le paroxysme. Dans cet article de blog, nous allons partager les plus beaux paysages de l’ile de Flores à voir aux Açores au même titre que les miradouros à ne pas manquer et les quelques endroits trouvés par hasard. Mais d’abord, j’aimerais vous retransmettre au plus juste cette atmosphère nonchalante dans laquelle je me suis laissée happée instantanément.

Il faut souligner que dès la seconde où mes pieds ont foulé ce modeste tarmac, je me suis rappelée mon expédition au Nunavik. Ces contrées lointaines qu’on ne situent pas vraiment et qui font fi de notre occidentalisation. Celles qui semblent éloignées de tous progrès mais qui toutefois n’ont jamais été aussi proches d’une réalité oubliée. Elles ont leur propre organisation. Les cartes bancaires ne passent pas, tout comme le réseau d’ailleurs. Les supermarchés font office de boulangerie, café, facteur et tout le monde se connait. 



flores l'ile aux fleurs des acores
flores ile jurassic park
acores les plus beaux paysages de flores


FLORES OU LA QUÊTE D’UNE LENTEUR

Voyager à Flores c’est donc réussir à s’adapter à cette vie insulaire. Du moins, c’est essayer de la comprendre et de s’en accommoder. Une vie isolée, rude, comme si tout était resté figé comme au milieu XXe siècle. Par exemple, les habitants se font livrer le lait et le pain sur le pas de leur porte. Quant à l’ile, elle est réapprovisionnée par bateau une seule fois par semaine, les jeudis.

En apparence, il n’y a rien à faire sur Flores. Peu de commerce, peu d’hôtel, pas d’infrastructure, ni d’attraction touristique c’est vrai. Excepté que l’ile m’est tout de suite apparue comme un contre-pied à notre société, hyper connectée et ultra consommatrice. Je le disais plus haut, Flores n’est pas uniquement une destination, c’est avant tout une quête d’une saveur oubliée. Alors certes, on se demande comment les gens peuvent vivre ici. Comme l’illustre la population qui ne fait que décroitre d’année en année depuis la fin de l’exploitation de cétacés qui a fait jadis briller Flores. C’est certain que les seuls jeunes regardent vers le Nouveau Monde et rêvent certainement à une vie plus facile. Cela dit, avec mon regard de touriste, j’y ai surtout vu une aura mystérieuse propre à cette ile la plus préservée et sauvage des Açores.  








LA CARTE DE NOTRE VOYAGE AUX AÇORES













LES PLUS BEAUX PAYSAGES DE FLORES AUX AÇORES : 


1. Poço Ribeira do Ferreiro

Au cœur de la jungle, dans un écrin de verdure et de mousse verte fluo, on découvre un enchevêtrement de vingt cascades élancées sur 100 mètres. Ces dernières se jettent dans d’autres cascades pour se faufiler et terminer leur course jusqu’à l’Atlantique, y croyez-vous ? Si ce spot existait en Islande ou bien dans l’Ouest Canadien il serait pris d’assaut par des centaines de voyageurs. Ici nous étions, seuls. Littéralement seuls. Égoïstement seuls. Vous dire combien nous nous sentions privilégiés serait un euphémisme. Pour les rejoindre, l’accès depuis le parking n’est pas bien long et vous plonge instantanément dans une végétation qui semble presqu’impénétrable. 


plus belle cascade de flores
randonner poco ribeira do ferreiro
flores poco ribeira do ferreiro
flores, l'ile la plus nature des açores
site naturel poco ribeira do ferreiro
cascade de poco ribeira do ferreiro flores
foret primaire de flores
flore de flores ile du portugal
poco ribeira do ferreiro flores
fougère exemple de flore de flores
que faire sur l'ile de flores au portugal
ile luxuriante de flores aux Acores




2. Miradouro Lagoa Negra e Lagoa Comprida

C’est l’un des premiers sites naturels exceptionnels à voir sur l’ile de Flores. Deux lacs qui semblent presque collés et pourtant à l’eau totalement différente s’étendent sur 180°. L’un bleu vert émeraude, le second bleu gris. Le panorama est assez impressionnant et donne le ton d’une ile forgée par l’activité volcanique. Un sentier de randonnée permet de s’éloigner du miradouro pour ainsi profiter d’autres points de vue. À quelques mètres de là aussi, ne manquez pas le miradouro Caldeira Branca. Ce dernier montre un lac asséché qui aujourd’hui pourrait être comparé à une tourbière. Belle présence de flore endémique : sanguinho, genévrier et sphaignes. 


Attention : on ne se baigne pas dans les lacs à Flores et aux Açores de manière générale. Une certaine urbanisation a été mise en place par les autorités des Açores dans le but de protéger cette nature sauvage. Tout est accessible et gratuit, c’est une chance (quand on compare aux USA par exemple). Aussi, je ne vous recommanderai jamais assez de ne pas outrepasser les belvédères et de respecter les sentiers.


miradouro lagoa negra e lagoa comprida flores
lagoa negra e lagoa comprida a flores aux açores





3. Cascata do Poço do Bacalhau

Les falaises, dans ce petit bout du monde, semblent se jeter verticalement dans l’Atlantique. Ile verte et abondante en eau, de nombreuses cascades se sont ainsi créées au creux de roche abrupte. Parmi elles, la cascade do Poço Bocalhau. Impressionnante, du haut de ses 90 mètres, il est toutefois impossible de s’y approcher. À cause (ou devrais-je dire grâce à) d’une végétation dense, cette beauté naturelle s’observe depuis la route. 


cascade do poco do bacalhau açores




4. Fajã Grande et l’Igreja de Nossa Senhora Do Carmo

Du parking du Papadiamandis Restaurant au village de Fajã Grande, nous prenons consciente de toute la brutalité de l’ile. Si vierge, si extrême, si fragile. Au loin, un toit brillant de chaux se détache, c’est la chapelle de Nossa Sephora do Carmo. Elle amorce le début des falaises et marque aussi la fin de la route sur laquelle nous nous engageons. Littéralement, le bout du bout. De nombreuses petites habitations abandonnées sont à vendre, d’autres marquent la présence de quelques endurcit. Le reste n’est alors que vaches et silence étouffant. Nous retournons ensuite à Fajã Grande, village le plus à l’ouest d’Europe, pour nous ravitailler dans l’unique supermarché. Les étalages sont dévalisés, les produits sommaires, les cartes bancaires non acceptées. Nous croisons quelques âmes, tout le monde se connaît, tout le monde se sourit. À vrai dire, il faut sacrément aimer la bienveillance et la lenteur pour vivre ici.


la cote ouest sauvage de flores
falaises et chapelle nossa senhora do carmo





5. Miradouro do Portal

Avant que la tempête ne vienne recouvrir l’ile d’un voile couleur cendre (notez bien que les tempêtes ne sont pas rares à Flores), nous avons grimpé jusqu’au belvédère do Portal sur les hauteurs du village de Fajãzinha. Mirifique panorama qui donne, une fois de plus, le tournis. 


fajazinha depuis le mirador do portal





6. Rocha dos bordões

C’est l’une des curiosités géologiques de Flores et même à l’échelle de l’archipel car elle est tout simplement unique aux Açores. Ce mastodonte surélevé d’un orgue basaltique, intrigue et s’observe depuis plusieurs miradouros. Formé sur des milliers d’années par l’érosion, le Rocha dos Bordões est plus imposant encore que la Chaussée des Géant en Irlande et est aujourd’hui intégré au parc naturel de l’ile. C’est un autre témoin de toute la puissance de dame nature qui semble avoir pris Flores comme libre terrain d’expression. 


miradouro rochas dos bordoes
visiter les açores et l'ile de flores





7. Miradouro da Baía do Mosteiro

Puis, à l’approche de la commune de Lajedo, dans le sud ouest de l’ile de Flores, c’est un autre miradouro très accessible que nous découvrons depuis la route. La vue est particulièrement belle sur le cone volcanique qui prend, au fil des lumières changeantes, différentes teintes de mosaïque de vert. 


que voir sur l'ile de flores aux açores






8. Lagoa Rasa et Lagoa Funda das Lajes

C’est le site naturel le plus touristique de Flores aux Açores, et lorsque je dis « le plus touristique » comprenez mon ironie dans la mesure où nous étions cinq en tout et pour tout. Ces deux lacs qui semblent être séparés uniquement par une route sont en réalité à deux altitudes différentes. Deux belvédères permettent alors d’apprécier sa beauté : le Miradouro Vista Da Pedrinha + le Miradouro Caldeira Rasa e Funda. Le Lagoa Funda das Lajes semble plonger tout droit dans les entrailles de la terre, là où les forêts de laurisylve sont venus lover la cavité. Un sentier de randonnée ici aussi, permet d’en apprécier toute sa dimension. Enfin, si vous aimez randonner en voyage, je vous invite à consulter ces 10 circuits à faire à Flores.


lagoa funda das lajes flores
lagoa funda das lajes a voir sur flores
plus beaux paysages flores açores
paysage de l'ile de flores













9. Le caminho das Lombas jusqu’au Farol de Albarnaz

Nous laissons ensuite le Morro Alto dans notre dos, plus haut point de l’ile de Flores (914m) pour emprunter la piste rouge depuis le lagoa Negra. Nous nous rapprochons du nord, cette fois, où la végétation se fait plus rase. Tout en nuance de vert (n’oubliez pas que Flores reste une ile très humide où les averses sont fréquentes), les murets de pierre qui délimitent les terres agricoles m’ont rappelé l’Écosse et même le nord du Cotentin. Enfin, nous atteignons le phare de Albarnaz, comme un trésor insoupçonné du haut de son chapeau rouge, qui prévient les navigateurs de l’arrivée en Europe. 


farol de albarnaz cote ouest de flores




10. Ilhéu João Martins

C’est l’unique hasard et l’envie d’exploration qui nous ont conduit à cet endroit non référencé sur les cartes. Face à la solitaire Ilhéu João Martins, nous avons lacés nos chaussures pour fouler ces terres (probablement) vierges. J’ai particulièrement savouré cette terre arc-en-ciel battue par les vagues féroces de l’impétueux océan. 


beaux paysages a voir a flores
ilheu joao martins acores




11. Baía de Alagoa

Peut-être que ces monolithes volcaniques vous rappelleront ceux de la plage de Vik en Islande ? Alors, pour les voir de plus près, nous nous sommes risqués à descendre jusqu’au parking sur une route pavée en pente. Le reste du chemin quant à lui s’est fait à pied. Une fois de plus, nous sommes littéralement seuls dans cet écrin qui, par chance, reste caché du tourisme dévorant.


baia de alagoa ile de flores
randonner aux açores
visiter flores plage baia de alagoa




12. Les miradouro de la côte est 

Pur terminer, plusieurs miradouros sont indiqués sur internet mais Flores pousse à l’exploration, la vraie. Celle qui effectivement nous fait emprunter des routes pavées qui semblent plonger droit vers l’océan. Nous nous sommes plus d’une fois risqués, ou devrais-je plutôt dire amusés, à suivre ces routes sans trop savoir où elles mèneraient. Au nord à Ponta Delgada, depuis le parking du camping, il y a une très belle vue sur les falaises. Enfin, parmi les autres points de vue sur la côte est il y a le miradouro do Ilhéu Furado et le miradouro dos Caimbros qui sont intéressants à voir.


ile de Corvo depuis Ponta Delgada












VISITER FLORES AÇORES

Informations pratiques :

Combien de temps pour visiter l’ile de Flores : Pour la découvrir il faut avant tout la comprendre et la prendre telle qu’elle est. Tout en lenteur, en finesse, en douceur. Si les vols depuis Sao Miguel sont quotidiens, nous vous recommandons de rester toutefois quelques jours. 

Formalités de voyage : Région autonome du Portugal, une carte d’identité nationale suffit alors pour les voyageurs depuis l’Europe. Par contre depuis le Canada, un passeport est requis.
COVID et voyages inter-iles : Si vous arrivez d’une autre île comme Sao Miguel par exemple, ils ne demandent pas de justificatif. Attention, les mesures liées à la situation sanitaire peuvent rapidement changer, renseignez-vous auprès du site du gouvernement. 

Monnaie : sur Flores on utilise l’euro mais bien prévoir du cash car les cartes bancaires ne sont pas toujours acceptées. 

Décalage horaire : Comptez -2h par rapport à Paris

La météo à Flores aux Açores : si la météo à Sao Miguel est imprévisible, ce n’est rien en comparaison de Flores. L’océan peut être entièrement dégagé et les nuages, sorti eux de nulle part, accrochés aux parois volcaniques de l’ile. Nous avons eu une sacré chance en matinée d’avoir les lacs dégagés car c’est assez rare et éphémère. Nous sommes passés du soleil à l’opposé en un claquement doigt. L’océan dans toute son imprévisibilité en définitive. 

Se déplacer sur Flores : il n’y a qu’un bus qui fait le tour de l’ile, les horaires sont assez contraignantes. La voiture reste donc le seul moyen de déplacement offrant le plus de liberté. Le stop peut être une option, mais attention au trop peu de trafic. 




que faire a flores aux açores



Pensez aussi à vous munir avant de partir d’un guide de voyage, le dernier actualisé étant l’édition du petit Futé (édition 2021)




Où dormir à Flores

Nous étions à Aldeia da Cuada – Turismo de Aldeia comme immergé dans la vie d’antan. Opter pour le tourisme rural c’est de toute évidence être au plus près du lifestyle insulaire. Cet ancien village, racheté, est aujourd’hui un hôtel où chaque voyageur dispose de sa propre habitation de pierre 100% typique. J’ai adoré transformer cette habitat de fortune en petit cocon. Sans réseau, ni TV et pour seul compagnon un vieux poste radio.

Un conseil : Réservez tôt car il n’y a que deux hôtels sur l’ile de Flores et l’offre chez l’habitant reste assez limité.


ou dormir a flores : aldeia da cuada
Aldeia da Cuada : tourisme rural



Se rendre à Flores avec SATA

Pour vous rendre à Flores, le plus simple reste l’aérien avec des vols inter-iles opérés quotidiennement par la compagnie locale SATA. L’autre option est de venir en bateau depuis l’ile de Pico. Attention toutefois, la desserte maritime de Flores ne se fait qu’une seule fois par semaine ; vous viendrez donc en même temps que les provisions alimentaires de l’ile.




Nous espérons avoir planté une petite graine dans votre âme de grand voyageur.se pour partir à la conquête d’une terre brute et sauvage, restée loin des radars de destinations touristiques. L’archipel aux mille et une couleurs des Açores nous a définitivement conquis. Derrière l’anticyclone du même nom, on appréciera toute cette myriade de tons et paysages sortis tout droit des eaux de l’Atlantique qui rappellent que l’exploration, la vraie, se fait hors des lignes et des tendances !






⇒ Pour compléter, retrouver notre reportage complet sur l’ile de Sao Miguel ainsi que tous nos articles sur la destination Portugal

⇒  Enfin, si cet article vous a été utile et/ou vous a inspiré, n’oubliez pas de l’épingler sur Pinterest


Açores : les plus beaux paysages de Flores