Écrin sauvage suspendu au carrefour de deux continents, l’archipel préservé des Açores se dessine comme un jardin d’éden au cœur de l’Atlantique. Destination nature par excellence, pour notre premier voyage, nous nous sommes concentrés sur l’exploration de deux de ses îles. Sao Miguel, plus grande des îles et porte d’entrée de l’archipel ainsi que Flores, l’île la plus éloignée et la plus sauvage. Que faire sur l’île de Sao Miguel ? Voici 15 paysages qui, c’est certain, vont vous convaincre de voguer vers l’ouest.



Surnommé le Hawaï de l’Atlantique, les Açores sont, selon moi, à l’aube de devenir une destination recherchée. Car à la fois proche et lointain, l’archipel possède un climat doux à l’année et des paysages accessibles et extrêmement variés. Après un week-end à Lisbonne et à Porto, cap enfin sur la province autonome du Portugal.

Mais situons d’abord l’archipel des Açores. Ce dernier se compose de 9 îles aux paysages très variés posées comme des fragments du Portugal à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique. Niché aussi sur les grandes routes maritimes, ce jardin d’éden se compose de flore endémique et espèces importées qui ont trouvé une terre nourricière et puissante. On retrouve alors aux Açores le charme des pays tropicaux, la brutalité de l’Atlantique, la douceur de vivre portugaise, le plus haut sommet du pays (2351m). Ainsi que des plages de sable blond, noir et même rouge, des falaises escarpées, des forêts de mousse et de laurysilve et autres cratères endormis. Une nature exubérante, brute et préservée qui font des Açores un paradis de l’outdoor.




L’ARCHIPEL DES AÇORES

UN JARDIN D’ÉDEN AU CŒUR DE L’ATLANTIQUE

Si les Açores sont rattachés au Portugal, l’archipel n’est toutefois pas à comparer avec le continent. À la croisée de plaques tectoniques, ces iles volcaniques brillent par leur richesse géologique ainsi que leur végétation luxuriante. Il est d’ailleurs difficile de résumer l’archipel comme une seule entité, tant chacune des îles est véritablement unique. La terre est noire et sombre à Pico alors qu’elle est rouge à Faial. Corvo est une île volcan à elle seule, tandis que Flores se fait surnommer « l’ile Jurassic Park ».    

L’archipel appartient à la Macaronésie, à l’instar de Lanzarote, Madère ou l’ile de Tenerife. Mais à contrario de l’archipel des Canaries, les Açores sont encore un diamant préservé qui a su rester confidentiel loin de la bétonnisation (et on croise les doigts pour que cela reste ainsi). C’est qu’en effet les locaux ont prévu le coup en prévoyant des « miradouros », bien entretenus qui permettent aux voyageurs de jouir des plus beaux panoramas sans dégrader ni piétiner la nature. Si bien que nous y avons retrouvé, en terme d’organisation, une certaine logistique similaire aux parcs de l’ouest américain (le coût de l’entrée en moins).



que voir sur l'ile de Sao Miguel ?

QUE FAIRE SUR L’ILE DE SAO MIGUEL AUX AÇORES :

C’est l’île principale de l’archipel, la plus grande, peut-être la plus variée, en tout cas Sao Miguel est l’île la plus facile à visiter car c’est ici que les vols internationaux arrivent. Dans cet article de blog sur les Açores, nous allons donc vous montrer 15 paysages et activités qu’on vous recommande de faire à Sao Miguel.

SOMMAIRE :





LA CARTE DE NOTRE VOYAGE AUX AÇORES






Avant de commencer, munissez-vous d’un guide de voyage des Açores, le dernier actualisé étant l’édition du petit Futé (édition 2021)





15 PAYSAGES À VOIR À SAO MIGUEL


1. Lagoas das Sete Cidades

Constellée de quatre lacs aux couleurs ciel et terre, cette dépression d’un ancien stratovolcan qu’on appelle “caldeira”, est l’image d’Epinal de l’île de Sao Miguel. Son diamètre, impressionnant, avoisine les 5 kilomètres, tandis que sa profondeur atteint les 500 mètres. Saviez-vous aussi que son nom faisait allusion à l’île imaginaire d’Antillia et aux 7 cités ? Véritable ou simple légende, les contours volcaniques de la caldeira se noient dans l’immensité de l’Atlantique. Depuis les hauteurs et par temps dégagé, le panorama offre un paysage entre terre et mer à en perdre l’équilibre. C’est à juste titre que Sete Cidades fait partie des plus beaux paysages de Sao Miguel et est considéré comme l’une des 7 merveilles naturelles du Portugal


Les miradors à Sete Cidades :

Sur les pourtours du cratère, de nombreux miradouros vous permettent d’apprécier la dimension de ce volcan éteint. Parmi eux, les plus beaux sont : 

  • Le Miradouro da Vista do Rei, emblématique c’est le premier point de vue sur le lagoa Azul et le lagoa Verde en provenance de Ponta Delgada. Vous passerez aussi devant une curiosité qui plaira aux amateurs d’urbex : un ancien hôtel abandonné.
  • Miradouro da lagoa de Santiago, pour voir un autre lac plus élevé, lui aussi d’un vert saisissant
  • Le Miradouro da Boca do Inferno c’est LE mirador le plus aérien et le plus photographié de Sao Miguel. Il se rejoint à la suite de quelques minutes de marche à travers une forêt luxuriante où se révèle le lagoa do Canario.
  • Miradouro do Cerrado das Freiras
  • Miradouro das Cumeeiras
  • Au-delà des miradors, le Pico da Cruz répondra à vos envies de randonnée avec une ascension à 856 mètres.

Futurismo, situé au village de Sete Cidades, propose des balades en vélo électriques ainsi que des activités kayak pour profiter du site naturel différemment.


archipel des Açores : luxuriante Sao Miguel
les Açores voir sete cidades
lagoa do canario Sao Miguel
préparer un voyage archipel des Açores
vue depuis le miradouro da vista do rei
randonner aux Açores ile de Sao Miguel
lagoa do Canario a voir sur l'ile de Sao Miguel
miradouro da boca do inferno à sete cidades
les plus beaux paysages des Açores





2. Observation de cétacés au sud de Sao Miguel

Les Açores, et l’île de Sao Miguel plus précisément, est le plus grand sanctuaire de cétacés d’Europe avec toute une colonie de dauphins résidents. L’archipel offre en effet un écosystème unique riche en poissons propice à l’observation de baleine bleue. Si nous n’avons pu observer que quelques rorquals, nous avons aussi eu le plaisir de naviguer près d’une dizaine de dauphins, qui dans le sillage de notre embarcation, semblaient ne plus vouloir nous quitter. Pour une approche dans un respect le plus total et au plus près des cétacés, nous avions finalement opté pour une sortie en zodiac, plus intime et moins effrayante que les gros bateaux. L’avantage aussi c’est que le zodiac s’adapte beaucoup plus à la situation et permet une approche plus délicate. À condition de ne pas avoir le mal de mer bien entendu. 


⇒ L’excursion baleine et dauphin de Futurismo : 60€ personne, durée 3 heures


excursion zodiac dauphin ile de Sao Miguel





3. Mosteiros, coucher de soleil et piscines naturelles

Situé ensuite à l’extrémité ouest de l’île de Sao Miguel, Mosteiros fut l’un de nos coups de cœur. Réputé d’abord pour ces couchers de soleil à tomber, les vagues étaient dantesques ce jour-là. La puissance dévastatrice de l’Atlantique a façonné ce littoral volcanique y créant des piscines naturelles. La côte noir de jais et ses anciennes coulées de lave rappellent une fois de plus le passif géologique des Açores. Mais il serait dommage de réduire Mosteiros a cette seule teinte. Car, en réalité, au moindre rayon de soleil, vous serez étonné du nombre de contrastes de couleur : vert émeraude, rouge, ocre. L’air était vivifiant, le vent lui, puissant. Les papis jouaient aux échecs et les chats vagabonder entre les jambes des touristes curieux. Je garde à vrai dire cet instant comme le plus beau de Sao Miguel. 


que voir a Sao Miguel : Mosteiros
acores paysages de l'ile de Sao Miguel
piscines naturelles de Mosteiros
mosteiros et la cote ouest de Sao Miguel
rochers volcaniques de mosteiros
coucher de soleil a Mosteiros-acores




4. Lagoa do Fogo

Le Lagoa do Fogo (qui signifie littéralement « lac de feu ») est le plus haut et le plus jeune lac de l’ile de Sao Miguel. Point de passage obligé, ce lac au bleu profond se trouve lui aussi au cœur d’un ancien cratère volcanique. Vous le comprendrez vite : les Açores et notamment l’ile de Sao Miguel (et de Flores) sont des iles sublimées de lacs. Toutefois, les nuages sont très souvent retenus par ces parois vertigineuses. Nous le savons que trop bien, pour l’avoir vu sous un brouillard dense et dans un froid glacial car depuis le littoral, nous avions bien perdu 10 degrés. Je ne saurai donc que vous recommander de vous y rendre au début de votre séjour pour, en cas de mauvaise météo, y revenir plus tard. 




5. Lagoa das Furnas

Dans la série des très beaux lacs à voir à Sao Miguel, il y a aussi le lagoa Das Furnas. Autre lac, autre cratère, autre point de vue. Ici c’est depuis le mirador du Pic de Fer (miradouro do Pico do ferro) qu’on observe toute la dimension de ce cratère. Au loin, nous dissocions déjà la ville de Furnas et ses fumerolles. En contrebas, le fameux ponton est accessible moyennant 3€, nous n’y sommes pas allés, car la vue depuis le mirador valait le coup à elle seule. Mais si vous souhaitez voir la préparation d’une spécialité culinaire locale, le Cozido, allez-y ! 


lagoa das furnas a voir a Sao Miguel
visiter les acores et voir les plus beaux paysages





6. Ilot de Vila Franca do Campo

Ilheu da Vila est, dit-on, une plage secrète, digne du film La Plage. Mais soyons honnêtes, avec Instagram et rendu populaire par Red Bull, la plage n’est plus si secrète que ça. Toutefois, sa forme et son emplacement atypique vaut bien le déplacement. L’ilot de Vila Franca do Compo est un cratère d’un ancien volcan sous-marin. En effet, détaché du littoral, cet ilot végétalisé à l’eau cristalline est classé réserve naturelle. C’est aussi le paradis des plongeurs. Mais attention, seules 400 personnes sont autorisées à le rejoindre quotidiennement. 


ile solitaire au large de vila franca do compo





7. Miradouro da Nossa Senhora da Paz

C’est un arrêt photogénique et empreint d’une grande spiritualité que je vous recommande de faire sur Sao Miguel. Surplombant la commune de Vila Franco do Campo (qui d’ailleurs était jusqu’en 1522 la capitale de l’île avant d’être partiellement détruite) cette petite chapelle construite en 1764 est dédiée à Notre-Dame-de-la-Paix. Avec ses azulejos, elle rappelle en particulier le schéma architectural des édifices religieux typiquement portugais. Des escaliers symétriques vous mèneront ensuite vers la petite et mignonne chapelle vêtue de blanc et de pierre volcanique.


voyage archipel des acores blog
miradouro da nossa senhora da paz
sao miguel miradouro da nossa senhora-da-paz






8. Fabrique de thé Chà Gorreana

Puis, dans le nord de Sao Miguel cette fois, au détour d’un virage, un paysage inattendu interpelle le regard. Des airs de Sri Lanka ? Japon ou bien de Chine ? En tout cas, d’ailleurs. Ce sont en effet des plantations en forme de terrasse qui font face à l’Atlantique et sont l’une des rares plantations de thé en Europe. C’est lors des conquêtes orientales, que les Portugais auraient découvert le thé en premier et l’auraient ramené (même si c’est aux Anglais et Hollandais que nous leur devons sa commercialisation). Introduit ensuite sur l’île, le thé remplacera les cultures d’oranges sur le déclin. Le bâtiment blanc et rouge de la plantation Chà Gorreana date de 1883. Toujours en activité, il est possible de visiter l’entreprise (gratuitement). Vous aurez également la possibilité d’acheter du thé des Açores ici. Enfin, un sentier permet également de découvrir les plantations en libre accès. 


fabrique de thé Chà Gorreana des Açores
ou acheter du thé des Açores ?





9. Furnas et les caldeiras Vulcanicas

Certaines activités volcaniques ont des vertus reconnues thérapeutiques car elles sont riches notamment en bicarbonate de sodium et fluor. Au creux d’une végétation toujours très luxuriante, la situation géologique de Furnas lui confère une ambiance très mystérieuse. Deux rivières y confluent. La première, d’abord, est chaude et ferrugineuse, la seconde elle, plus froide. Puis, une trentaine de sources chaudes aux compositions chimiques diverses forgent ce paysage volcanique. En raison de cette activité, l’odeur de souffre et fumerolles donnent tout de suite le ton et plongent le voyageur dans un univers très minéral.

En complément d’une visite du Parque Terra Nostra (qui compte d’ailleurs plus de 2000 espèces d’arbres), Furnas est une destination de thermalisme par excellence. 


caldeiras-vulcanicas-furnas
végétation luxuriante ile de Sao Miguel
que faire a furnas ile de sao miguel





10. La cascade de Ribeira

Ce n’est pas la cascade la plus wow que nous avons pu voir mais l’écrin de végétation dans lequel elle se trouve est lui, assez incroyable. Pour l’observer par contre (ou l’atteindre à pied), le passage se situe pile poil à la moitié de deux tunnels. L’accès n’est donc pas très sécuritaire et il n’y a pas de place pour se garer, je vous conseille de prévoir en amont. Puis, c’est dans un écrin digne de la série Jurassic Park qu’on découvre la cascade. Le contraste de couleur est une fois de plus étonnant : entre différents tons de vert et la terre, couleur battue. 


cascade ribeira ile de Sao Miguel





11. Les miradors de la côte nord est

Le nord est de Sao Miguel est la partie la plus primaire et sauvage de l’île. Des routes en montagne russe et des forêts sans compter (certaines d’elles sont d’ailleurs les seules endémiques) nous mènent jusqu’à Nordeste. Sur les bords de route vous serez d’abord surpris de découvrir plusieurs miradors aménagés. Très propres, ils sont tous arborés de très nombreuses espèces végétales à l’image de petits jardins botaniques. Surplombant les falaises verticales, chacun d’eux possèdent de petits espaces de bois prévus pour le barbecue (ça nous a rappelé notre voyage à La Réunion). L’archipel des Açores est effectivement un écrin végétal qui ne cesse de nous étonner et nous surprendre. 

Plus précisément, parmi les miradors qu’il ne faut pas manquer, il y a : 

  • Le Miradouro e merendário da Rocha
  • Le Miradouro da Boca da Ribeira pour voir entre autre la piscina Natural Da Boca De Ribeira
  • Miradouro da Vista dos Barcos pour un autre point de vue sur le Phare do Arnel 
  • Le Jardim do Miradouro da Ponta do Sossego, superbe petit jardin suspendu
  • Enfin, le Miradouro da Ponta da Madrugada

végétation de l'archipel des açores

jardim do miradouro da ponta do sossego
sao miguel miradouro da ponta do sossego
miradors nordeste a sao miguel





12. Le phare de Ponta do Arnel

La route est vertigineuse, toute en verticalité, pour atteindre le premier phare mis en service aux Açores (en 1876). Sentinelle de l’Atlantique pour les bateaux venant du vieux continent, mentionnons que c’est le point le plus à l’est de l’Archipel. Toujours en activité, le phare de Ponta Do Arnel peut se visiter chaque mercredi en compagnie du gardien. Les levers de soleil y sont particulièrement réputés. Nous nous sommes aventurés sur cette côte à 35% avec la voiture, toutefois, je vous recommande de rester au parking et d’atteindre le phare à pied. Enfin, si vous détournez légèrement le regard, en contrebas du modeste port de pêche, vous observerez une autre cascade qui se jette dans l’océan. 


farol do arnel : premier phare des açores
voyage aux açores et a Sao Miguel





13. La plage de sable noir de Praia da Viola

Au milieu des vestiges de moulin, témoins d’une ancienne et rude vie insulaire, cette randonnée sur la côte nord de Sao Miguel est loin, très loin des spots populaires. Son principal attrait ? Atteindre une plage sauvage de sable noir : Praia da Viola. Superbe et farouche, nous ne croiserons en effet .. personne. Nous approchons finalement le village de Maia marquant par la même occasion la fin de randonnée. La vue depuis le sentier sur ces maisons immaculées de blancs aux toits oranges, typiques portugais, est aussi très sympa. 

⇒ La randonnée de Praia da Viola : 8km, D+ 237m, départ Ribeira Funda, 2 heures avec les pauses photo 


praia da viola trail sao miguel
maia village typique des açores
plage de sable noir a sao miguel





14. Ponta Delgada, la capitale des Açores

Ponta Delgada est la porte d’entrée de Sao Miguel. Nous y avons établi notre point de chute (à l’hôtel do Colégio) car il est très aisé de rayonner dans l’intégralité de l’ile depuis la ville. L’archipel des Açores nous a particulièrement touché par sa nature XXL très brute mais les villes et villages de la province autonome du Portugal ont ce petit quelque chose aussi de très attachant. Le cœur historique de Ponta Delgada se forme comme un labyrinthe de ruelles pavées étroites. Les trottoirs sont minuscules. Rien n’est vraiment droit et tout est un peu tordu. On aime ce bordel organisé à l’esprit méditerranéen. Parmi les lieux intéressants, il y a les Portas da Cidade de Ponta Delgada, les édifices religieux comme le Núcleo de Arte Sacra et l’Igreja de São Sebastião (en restauration lors de notre voyage).


architecture Ponta Delgada aux Açores





15. La Caldeira Velha

Pour rejoindre la Caldeira Velha, il faut se frayer un chemin au cœur de la jungle. Une fois n’est pas coutume, il ne vous sera pas rare de vous demander si vous êtes bien aux Açores ou sur une île des Caraïbes. Classé monument naturel depuis 2013 (l’accès est par contre payant), les bassins et l’eau sulfurée, offrent une belle parenthèse bien-être et apaisante. Attention toutefois, l’endroit est réputé des locaux, allez-y tôt !












VISITER LES AÇORES :

Informations pratiques :

Combien de temps pour visiter l’ile de Sao Miguel : Nous sommes restés 4 jours à Sao Miguel, c’est le minimum pour faire le tour de l’île et voir les incontournables. Pour profiter davantage et notamment prendre le temps de randonner, nous vous conseillons d’y rester une semaine complète. 

Où dormir à Sao Miguel : Nous sommes restés nos 4 premières nuit à l’Hotel do Colegio situé à Ponta Delgada. Tel que son nom l’indique, l’hôtel a pris place dans l’enceinte d’un ancien collège. La touche de modernité apporte une autre dimension aux murs volcaniques et historiques. Le restaurant d’inspiration japonaise est quant à lui très réputé. D’autre part au retour de Flores et avant de repartir en France, nous logions cette fois au Caloura Hotel Resort (Agua de Pau).

Monnaie : bien que l’euro soit la monnaie locale, on vous conseille de retirer du liquide à Ponta Delgada. Car vous ne trouverez pas de distributeur partout, notamment sur les îles comme Flores (où les petits supermarchés ne prennent que du liquide). 

Décalage horaire : il faut compter -2 heures par rapport à Paris 

La météo aux Açores est en un seul mot : imprévisible. Si les hivers et étés sont certes doux, l’humidité reste elle très présente. Avec des pluies régulières, le ciré est donc de rigueur. La végétation en témoigne d’ailleurs avec ses verts pétillants. 

Se déplacer aux Açores : nous n’avons vu que très peu de bus, il est vivement recommandé de louer une voiture de location pour gagner en indépendance. Les routes sont en bon état, pas la peine donc de louer une grosse voiture.


Formalités de voyage aux Açores

⇒ Région autonome du Portugal, par conséquent, une carte d’identité nationale suffit. Par contre depuis le Canada, un passeport est requis.

COVID : Pour vous rendre aux Açores il faut justifier d’un schéma vaccinal complet OU d’un certificat de rétablissement de plus de 10 jours et de moins de 6 mois OU d’un test PCR de moins de 72 heures. À l’arrivée, des agents vous demanderont vos justificatifs. Des postes de dépistage sont aussi proposés sur place. Pour les voyages inter-iles : Si vous arrivez d’une autre île, ils ne demandent pas de justificatif. Attention, les mesures liées à la situation sanitaire peuvent rapidement changer, renseignez-vous auprès du site du gouvernement. 





⇒ Peu d’ouvrage existe sur les Açores, je vous conseille donc d’acheter Le Petit Futé 2019 (4,95€, dernière édition en date).



Vol direct Paris Ponta Delgada avec SATA

Grâce à une nouvelle liaison directe, l’escale à Lisbonne n’est plus nécessaire pour vous rendre aux Açores. La compagnie locale, SATA Azores Airlines, propose en effet depuis l’été 2021 des vols directs depuis Paris en 4h. Le prix d’appel pour un billet aller-retour entre les aéroports Paris CDG et Ponta Delgada tourne autour de 330€ (avec un bagage inclus + un équipement sportif). Concernant les vols inter-îles, si le billet CDG-PDL est acheté auprès d’un Tour Opérateur, 2 vols inter-îles sont inclus dans le prix. Pour des achats hors TO, il faut compter entre 50€ et 100€ par vol, en fonction de la liaison.

Les vols directs vers les Açores reprennent le 29 mars et opéreront comme suit :

  • 2 vols hebdomadaires : Les mardis et samedis du 29 mars au 31 mai puis du 27 octobre au 29 novembre
  • 3 vols hebdomadaires : Les mardis, jeudis et samedis en haute-saison, soit du 31 mai au 27 octobre




LES AÇORES : NOTRE CARNET D’ADRESSES

Où loger à Sao Miguel ?


Nos adresses food à Ponta Delgada :

  • Supléxio : best burger !
  • Tasquinha Vieira : cuisine raffinée
  • Cut Restaurante-Bar adresse tendance auprès des locaux
  • Louvre Michaelense Bar Bistro Mercearia
  • Colmeia asia : si vous voulez manger sushis






⇒ Vous aimez les destinations insulaires ? On vous invite à découvrir nos articles de blog sur la Réunion, les Highlands en Écosse, l’Islande ou encore Tenerife

⇒ Cet article pour préparer votre séjour dans l’archipel des Açores vous a été utile ? N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest ainsi qu’à consulter notre guide pour voyager sur l’ile de Flores !


AÇORES : que faire à Sao Miguel ?