C’est à l’extrême nord de la presqu’île du Cotentin que se découvre le Cap de la Hague. Cette micro-région, aux côtes déchiquetés et bocages verdoyants, qui s’étend de Cherbourg aux dunes de Biville est la perle tout aussi sauvage que secrète de La Manche. Elle offre succession de baies, vastes prairies bordées de murets en pierre ainsi qu’une végétation sculptée par les éléments. Retrouvez alors dans cet article de blog tout ce qu’il faut savoir pour visiter le Cap de La Hague en 2 ou 3 jours.


Il est vrai que pendant longtemps le Cap de La Hague fut associé à la centrale nucléaire de Flamanville. Cette région d’extrême nord du Cotentin n’attirait alors pas grande foule. La Hague, heureusement, avait tout de même bien plus à offrir. Elle a finalement su faire taire les clichés de cette région isolée et venteuse. C’est donc après un désintérêt public, que cet isolement territorial est finalement devenu l’une de ses plus grandes forces. Espaces vierges, bruts et protégés, le Cap de La Hague s’offre à ce jour comme une promesse de tranquillité en marge des grands circuits touristiques de la Normandie.

La Hague, du norrois haga, jouit en effet d’un littoral varié. Falaises abruptes, platiers rocheux ainsi que massifs lunaires, landes et autres marais. C’est tout un écosystème qui est à la fois très photogénique mais aussi incroyablement riche en diversité. Si les marées et vents ici peuvent être violents, prenons l’exemple du Raz Blanchard le plus impétueux des courants d’Europe, le gulf stream influence pourtant le climat de cette presqu’île de beauté. Et il est vrai que ses bocages d’un vert intense, son caractère très sauvage et ses chaos de récifs lui valent aussi le surnom de « petite Irlande ». 





séjour dans le Cotentin à Port-Racine
week end Cotentin au Cap de la Hague
les paysages sauvages du Cap de la Hague


SOMMAIRE :










Le Cap de la Hague, la péninsule sauvage du Cotentin

Les 9 plus beaux paysages du Cap de La Hague



1) Landemer

Depuis Cherbourg d’abord, ne manquez pas le point de vue panoramique de Landemer qui marque le kilomètre 0 du sentier des douaniers. Ce dernier est indiqué sur google map, ne vous inquiétez pas, vous le trouverez donc facilement. Ce célèbre chemin du littoral fut à cette fin créé en 1791 par les douanes françaises dans le but d’endiguer la contrebande, particulièrement présente entre le Cap de La Hague et l’ile Anglo-Normande d’Aurigny. Une belle randonnée côtière passe sur les flancs du Castel Vendon, comme l’illustre Jean-François Millet dans un tableau éponyme, qui vous mènera ensuite jusqu’à la baie de Quervière sur un peu plus de 4 kilomètres. Une belle randonnée entre landes, fougères et eaux turquoise s’offre alors à vous.

paysages Cap de la Hague GR 223



baie de Quervière au Cap de la Hague sur le sentier des douaniers



2) La baie de Quervière

C’est ensuite depuis les falaises de Landemer que nous rejoignons la baie de Quervière entourée de bocages normands. Le contraste entre les tons automnales et l’eau turquoise est saisissant. Notez qu’il y a un parking qui fait office de départ de randonnée pour rejoindre Omonville-la-Rogue en passant par la ferme La Cotentine. Le sentier des douaniers nous conduit sur les côtes déchiquetés par les vents et marées alors qu’une sérénité baigne ce site naturel.






3) Omonville-la-Rogue

Depuis les vestiges de La Ferme Cotentine, il faut absolument prolonger le sentier des douaniers jusqu’à l’ancien fort car il offre une superbe vue panoramique sur le port d’Omonville-la-Rogue. Petite commune qui vit essentiellement de la pêche, c’est l’endroit parfait pour vous restaurer. Fruits de mer ou encore coquillages frais sur les quelques restaurants qui font face à la digue. Enfin, à 2 kilomètres du hameau se trouve le Manoir du Tourp, un lieu culturel qui valorise le territoire haguais.

panorama Omonville-la-Rogue La Hague



visiter Cap de la Hague et Port-Racine

4) Port-Racine

Il est indéniable que c’est l’un des sites les plus pittoresques à visiter dans le Cotentin. Petit port de mouillage, mais Ô combien charmant, Port-Racine est une référence historique au corsaire napoléonien : François Médard Racine. Car c’est ce dernier qui est à l’origine de ce minuscule havre aujourd’hui figurant comme le plus petit port de France. C’est donc en 1813, que Racine le créa pour cacher son navire «L’Embuscade » des attaques anglaises. Si nous vous conseillons de dormir à l’hôtel L’Erguillère pour en profiter du site à toutes heures, n’oubliez pas non plus de surveiller les marées, car d’une heure à l’autre, le port n’offrira pas le même visage.




5) Goury

Toute la portion du GR 223 qui s’élance sur ce cordon de galet notamment depuis le Nez Bayard en passant par le Sémaphore a été l’un de nos grands coups de cœur. Gardien du Raz Blanchard, le phare de La Hague nous hypnotise tout au long du chemin. En arrière-plan ensuite, c’est tout en ombre chinoise que se dévoile l’île d’Aurigny. Les roches déchiquetées se contournent pour finalement atteindre le port de Goury. Si antérieurement il était l’une des grandes places de la contrebande, c’est aujourd’hui un port pittoresque et une halte bienvenue pour se restaurer. Chez Fish & Chips ou Ô P’tit Crabe de Goury par exemple. Le sentier nous mène ensuite à la baie de Sary et à la pointe du Houpret.

paysage Cap de la hague séjour Normandie



baie d'ecalgrain parcours GR 223

6) La baie d’Écalgrain

Sous des airs d’Irlande, cette perle secrète où terre et mer se confondent en parfaite symbiose offre certainement l’un des plus beaux paysages du Cotentin. Après le phare de Goury, empruntez donc l’une des portions les plus vertigineuses du GR 223 en suivant les falaises tout en enfilade et vous menant jusqu’à l’immense baie d’Ecalgrain. Amateur d’activité sportive originale ? Profitez aussi de votre séjour en Normandie et au Cap de La Hague pour tester le coasteering, un hybride entre canyoning et escalade. Succinctement enfin, il faut passer l’Anse de Culeron puis le Nez de Voidries pour atteindre la grande merveille naturelle du Cap de La Hague : le Nez de Jobourg.




7) Le Nez de Jobourg

Partie géologique la plus ancienne du Cotentin, ce promontoire rocheux figure parmi les falaises les plus hautes d’Europe (128 mètres) et surplombe aussi une réserve ornithologique. Il est donc strictement interdit d’aller sur la pointe du nez. Le site est vertigineux et répond ainsi à tous nos souhaits d’aventure. Ensuite, pour voir le Nez de Jobourg d’une manière originale vous pouvez descendre à la découverte des grottes (cette activité se fait accompagnée d’un guide) ancien refuge pour la contrebande de tabac. Pour terminer, si le panorama sur le Nez de Jobourg est sans pareil, la succession de baies et anses juste après vaut également le détour. Le parking de visiteurs permet certes un accès facile à ce site exceptionnel mais je ne peux que vous recommander de prendre une après-midi pour randonner. 

sentier des douaniers nez de Jobourg



dunes de Biville dans le Cotentin


8) Les dunes de Biville

Interminables étendues de sable blond, cordon dunaire de bruyères et d’oyats, c’est un tout nouveau visage de La Hague que l’on découvre à l’approche de la réserve de Vauville. Le sentier du littoral surplombe ensuite les dunes de Biville, inscrites au conservatoire du littoral depuis 1993. Ces mosaïques de dunes se modèlent alors au fil des marées hautes et basses. D’une dune embryonnaire elle gagne ensuite en volume pour devenir dune vive. Son relief particulier constitue ainsi un milieu naturel fragile abritant tout un panel d’espèces animales mais aussi végétales uniques, dont certaines sont protégées. 






9) Plage de Siouville-Hague

Terminons enfin d’explorer le Cap de La Hague ici, à Siouville, véritable Mecque du surf dans le Cotentin. En effet, cette station balnéaire est parfaite pour prendre son premier cours de surf. Car il y a à la fois peu de monde sur cette plage lunaire immense et parce que, rappelons-le une dernière fois, les paysages du Cotentin sont un paradis pour celles et ceux qui recherchent un séjour loin de tout . Et puis, c’est le moment ou jamais de se lancer.

plage de Siouville-Hague








Les sites à visiter au Cap de la Hague


La Maison de Jacques Prévert

C’est dans les années 1930, que le célèbre poète français tomba sous le charme du Cap de La Hague. Si bien qu’il décida alors d’acheter une maison pour y vivre les dernières années de sa vie accompagné de son épouse. Visiter la Maison de Jacques Prévert c’est se plonger plus précisément dans le quotidien sensible de l’artiste au détours de quelques-uns de ses œuvres les plus emblématiques dont le poème “Barbara”.

3 HAMEAU DU VAL,
50440 LA HAGUE
Site web


Le Manoir du Tourp

Cette ancienne ferme seigneuriale du XVI° siècle à l’architecture typique, aujourd’hui propriété du conservatoire du Littoral, est aussi un lieu culturel qui a pour première mission de valoriser le patrimoine local du Cotentin. À travers expositions, animations, ateliers et autres clés ludiques, on y découvre tout le patrimoine et l’histoire de La Hague ainsi que de ceux qui le font vivre.

FERME DU TOURPS,
50440 LA HAGUE
Site web


Jardin botanique du château de Vauville

Véritable oasis du Cotentin, ce jardin remarquable propose pas moins de 1000 espèces végétales de l’hémisphère austral qui nous rappellent d’ailleurs La Réunion. Imaginé par le parfumeur-voyageur Eric Pellerin et son épouse au milieu du XX° siècle, le jardin se distingue, à l’inverse des landes du littoral, par son ambiance subtropicale qui profite du gulf stream.

1 ROUTE DU THOT,
50440 LA HAGUE
Site web







exposition photo Rivages Amélie Blondiaux

Exposition photo
“RIVAGES”


L’exposition 2021 du Manoir du Tourp

Enfin je peux vous annoncer ce super projet sur lequel j’ai bossé secrètement depuis des semaines. C’est donc à compter du 03 avril et jusqu’à l’automne que vous pourrez retrouver mon travail photographique et récit d’aventure sur le GR 223 exposé sur 38 panneaux format XXL. J’ai la chance en effet d’avoir été approché par le Manoir qui souhaitait valoriser le territoire du Cotentin sur l’angle de la randonnée. Je suis d’autant plus heureuse que j’ai pu être mon propre commissaire d’exposition. Puisqu’en d’autres termes, le Manoir m’a donné carte blanche pour organiser toute la scénographie. Du visuel officiel au manifeste jusqu’à finalement la conception/mise en page des panneaux. C’est une très belle réalisation artistique que je suis heureuse d’avoir concrétisé à ce jour. Si vous prévoyez donc un week-end en Normandie, n’hésitez pas à y faire un tour.

FERME DU TOURP, 50440 LA HAGUE
L’exposition se tient du 03 avril au 01 novembre 2021
Entrée gratuite









Préparer son week end dans le nord du Cotentin

3 beaux hôtels au Cap de la Hague


Hôtel L’Erguillère

Superbe hôtel aux portes de Port-Racine, son emplacement est ainsi idéal pour explorer le sentier des Douaniers jusqu’au port de Goury. Les chambres sont cosy et le petit-déjeuner est quant à lui juste par-fait ! On adore dormir dans cet hôtel aux airs de bout du monde.

PORT RACINE,
50440 LA HAGUE
site web


Hôtel Le Landemer

Bâtisse typique normande, l’hôtel***, mais aussi restaurant, Le Landemer est situé sur le kilomètre zéro du sentier des douaniers tout près du point de vue panoramique. Restauration réussie, les chambres sont effectivement superbes.

2 RUE DES DOUANES,
50460 LA HAGUE
site web
Comparer les prix sur Booking


Herqueville House

Si vous cherchez plutôt une chambre d’hôte en Normandie, nous vous conseillons l’Herqueville House tenue par un charmant couple. Idéalement située tout près du Nez de Jobourg, on aime la tranquillité du village d’Herqueville ainsi que le charme de la maison.

1 RUE DE L’ÉGLISE ST MICHEL,
50440 LA HAGUE


hotel l'Erguillère La Hague en Cotentin
hotel cap de la hague l'Erguillere

Ci-dessus : l’hôtel l’Erguillère et son petit-déjeuner, Port-Racine






⇒ Pour explorer la région au-delà du Cap de La Hague, vous pouvez retrouver nos 15 coups de cœur à voir dans le Cotentin.
Si vous aimez les défis sportifs, retrouvez notre parcours du GR 223 autour de La Manche en 14 jours. Ainsi que d’autres idées de séjours en France

⇒ N’hésitez pas aussi à épingler notre article sur Pinterest

Et enfin, retrouvez notre vidéo autour du GR 223 sur Youtube !