Autriche, Montagne, Otztal, Randonnée, Tyrol

Une randonnée glaciaire pour voir les sommets de Sölden

25 août 2017

Lors de ce séjour à la montagne, nous avons découvert Innsbruck, une ville mal connue d’Autriche, vraiment. Puis nous avons roulé à travers la vallée d’Ötztal. Nous avons alors traversé des montagnes, nous avons découvert des lacs aux eaux turquoise mais aussi la plus grande cascade du Tyrol. Mais notre coup de cœur aura été sans nul doute de monter aux glaciers de Sölden pour une (minie) randonnée glaciaire à couper le souffle. Si comme nous vous êtes de grands amateurs d’espaces vierges, de sommets enneigés, de parois glacées sculptées sur la roche .. cet article devrait alors vous plaire ! Et c’est ici aussi que ce voyage en Autriche trouvera fin.

 

randonnée glaciaire Sölden

 

 

 

 

 

Nous sommes cette fois-ci à l’extrême sud de la vallée d’Ötztal, dans le sud du Tyrol autrichien. Je ne le savais pas mais c’est dans la région d’Ötztal que l’on retrouve un grand nombre des glaciers d’Autriche mais aussi la deuxième plus haute montagne du pays, la Wildspitze (le plus haut point d’Autriche étant le Grossglockner à 3 798 mètres). De Sölden (également grosse station de sports d’hiver, même huppée pourrait-on dire), il a fallu emprunter la panoramic glacier road pour accéder aux glaciers de Rettenbach et de Tiefenbach. D’en haut, nous aurons alors un large point de vue sur les sommets de Petersenspitze, Vorderer Brochkogel, Löcherkogel, Bliggspitze .. en autre. Vous êtes déjà monté sur un glacier ? Quelle expérience. Plus que jamais, j’ai envie de retourner en Islande et y faire une randonnée glaciaire au Sólheimajökull par exemple. Mais aussi de retourner voir la mer de glace à Chamonix et ne pas seulement l’observer des hauteurs mais bel et bien marcher dessus. Si vous avez des expériences à partager, faites-nous rêver :)

 

 

 

 

 

 

D’en haut, on se sent comme des Dieux.

Et à la fois, comme de simple

grain de sable perdu dans le vent.

 

 

 

 

 

 

 

randonnée glaciaire Söldenrandonnée glaciaire Sölden

randonnée sur glace Sölden
randonnée glaciaire Sölden
remontées mécaniques glaciers Sölden

 

 

Randonnée aux glaciers de Sölden 

Le ciel au-dessus du lac du Piburger ne se dégageant pas, il nous fallait un plan B pour ne pas gâcher nos dernières heures dans la vallée d’Ötztal. J’ai finalement bien envie de croire que tout n’arrive pas par hasard. Monter aux glaciers de Sölden et apercevoir comme à deux pas de soi la Wildspitze (le plus haut point de l’Ötztal), aura été le moment fort que j’attendais de ce voyage en Autriche. Au loin on apercevra même un énième lac de haute-montagne ; le lac de Rifflsee. Tout ce qu’on avait vu auparavant était magnifique bien sûr. La montagne comme on sait l’apprécier, comme on sait la regarder. Mais faire une randonnée glaciaire reste une expérience à part entière.

Disclaimer : je précise que nous ne sommes pas partis dans une grande randonnée de plusieurs heures avec casque et crampons. Vous le verrez sur les photos, ce n’était pas planifié (et donc, total manque d’équipement). 

De Seiterjöchl et pour accéder au point le plus élevé, on aura traversé une nappe grise tellement compact. Le silence dehors me faisait froid dans le dos. Le vent qui s’engouffrait dans la cabine fut le seul bruit que la remontée pouvait nous offrir. En plus des craquements des chaînes d’acier. On ne faisait clairement pas les malins, seuls, à regarder le vide. Je pourrai dire que ce fut les minutes les plus longues de toute ma vie. Le brouillard qui nous enlace en l’espace de quelques secondes et vient manger notre cabine. On arrive finalement tout là-haut pour en prendre plein la vue. Des crevasses, des jeux d’ombres et lumières et ce blanc éblouissant. On décide de grimper davantage (sans équipement = mon cul dans la neige). À quelques centimètres de nous, le mot vide prendra alors tout son sens. Les roches qui s’affaissent, craquent et s’écrasent sous nos pas. Le moment est tout aussi beau et extrême que flippant ! 

J’ai du mal à décoller, bien que l’heure fatale de notre avion se rapproche promptement. « Attends, une dernière » , dira-t-elle bien 10 fois ! Deux heures et 500 photos plus tard, on finira par redescendre. À contre cœur. Chaque lumière, chaque seconde offre une nouvelle perspective. Et quand on apprécie la photo, croyez-moi le plus dur c’est de partir. Nous avons pris deux bonnes heures de retard sur le chrono ; ces aléas qui rendent les voyages uniques. Une folle course s’entamera. Vous saviez d’ailleurs qu’en Allemagne sur certaines portions d’autoroute la limitation est juste .. inexistante ? Je vous laisse deviner à quelle vitesse nous roulions. Mais le plus flippant ce n’était pas tant notre allure, mais de voir que tout le monde sans exception rouler de manière identique. Totalement dingues ces allemands ! Finalement, nous arrivons 5 minutes avant l’embarquement, il nous restait la voiture encore. Je saute de celle-ci pour aller enregistrer le bagage sur le fil du rasoir. Ben, lui, part rendre la voiture. Il nous reste l’aéroport à traverser, on se lance alors dans une course effrénée. On passe les contrôles (sans trop de monde fort heureusement). On court, court .. Je regarde la montre, l’avion qui décolle dans 20 minutes. On arrive finalement au comptoir et l’avion qui partira avec une heure de retard ! Nos poumons resteront bien scotchés sur le tarmac de l’aéroport de Munich. Et nos esprits eux, encore accrochés quelque part sur les sommets de l’Ötztal ! 

— Panoramic glacier road,
fermée dès la fin septembre,
Suivre Tiefenbachbahn,
bus gratuit avec l’Ötztal Card ou 18€ / voiture de 4 personnes

 

voir les glaciers de Sölden
glaciers Autrichiensglaciers Autriche

randonnée sur la glace Autriche
randonnée sur la glace Autriche
les plus beaux glaciers d'Autriche
expérience : voir des glaciers de près
.
Ma parka d’amour Aigle, modèle Firstrain (cachemire) pour les intéressés.

 

expérience : voir des glaciers de près
randonnée glaciers Autriche
randonnée glaciers Autriche
faire une randonnée glaciaire en Autriche
faire une randonnée glaciaire en Autriche
sommets de l'Ötztal
randonnée glaciers Tyrol
mountain hiking Austria
hiking Solden's glaciers
mountain hiking Austria
oetztal solden
glacier du Tyrol
crevasse dans la glace
Glaciers de Sölden Austriahiking Glaciers de Sölden Austria
oetztal solden
oetztal solden
randonnée glacier Ötztal
Glaciers Sölden travel blog
randonnée glacier Ötztal
la magie des glaciers de Söldenvoir des glaciers en Autriche
photographier des glaciers en Autriche
photographier des glaciers tyrol
Glaciers de Sölden Ötztal
Bouquetin Alpes Autriche
bébé Bouquetin Alpes Autriche remonté mécanique glaciers de Sölden
Ötztal glacier - Panoramic glacier road

 

 

 

 

Se clôt ici notre road trip d’une semaine en Autriche et oui le Tyrol nous a conquis !
Retrouvez sur la map ci-dessous tous nos stops, les arrêts qui valent le coup de d’œil dans la vallée d’Ötztal mais aussi nos tips pour visiter Innsbruck. Mille mercis à vous de nous avoir suivi dans ce voyage sur instagram comme ici sur le blog, on espère vous avoir fait (un peu) rêvé, donner envie de visiter d’autres coins, de voir des glaciers, des lacs, des cascades .. ♡

 

 

 

 

 

 

 

 

.
Ce voyage — reportage est le fruit d’une collaboration avec Visit Austria.
Nous gardons toutefois notre liberté éditoriale et notre franchise comme d’habitude.

 

 

 

 

 

 

 

Pour préparer votre road trip en Autriche et gardez en mémoire les glaciers de Sölden comme étape incontournable, épinglez-moi : 

Randonnée sur les glaciers de Sölden en AutricheRandonnée sur les glaciers de Sölden en Autriche

 

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply Chrys 25 août 2017 at 9 h 12 min

    Magnifique ces photos de Glaciers ! Je rêve de faire une randonnée sur l’un d’eux, cette année peut être ! Splendide article en tout cas Amélie :)

  • Reply Alix - A tire d'Elle 25 août 2017 at 9 h 29 min

    Sublime ! Cet endroit, ton récit, tes photos, j’en ai presque le souffle coupé (par la course contre la montre et par tes images) devant mon ordi ;)
    Alix

  • Reply Mélanie COLIN 25 août 2017 at 10 h 05 min

    Splendide, vraiment !

  • Reply mzelle fraise 25 août 2017 at 11 h 48 min

    Wow ! Les paysages glaciaires sont tellement fascinants <3

  • Reply Delphine - Bons Baisers de 25 août 2017 at 21 h 16 min

    Les photos sont superbes ! ça donne envie d’être en hiver ;)

  • Reply Melanie 26 août 2017 at 18 h 45 min

    C’est si beau… Ça devait être tellement impressionnant d’être tout en haut… ça valait la peine de prendre le risque de rater votre vol ;)

  • Reply Lucie 27 août 2017 at 10 h 10 min

    Wahouu ! Magnifique ! On doit se sentir incroyablement vivant (et chanceux) là haut !

  • Reply Julie 27 août 2017 at 15 h 44 min

    Pour faire très original (hemhem) : c’est tellement canon ! Si j’ai très très envie de retourner en Suisse, l’Autriche me fait aussi de l’oeil alors je crois qu’un jour, elle & moi, on se rencontrera aussi! En tous cas c’est trop chouette! (et j’aime bien lire l’anecdote sur votre course folle, même si vous deviez plus beaucoup rire sur le moment, j’adore!)

  • Reply Violaine 29 août 2017 at 9 h 26 min

    Oh la la !!! canon, canon ces photos de glaciers. J’aime bien quand ça devient abstrait ! ;-)

  • Reply Elise Corner 31 août 2017 at 22 h 35 min

    Je vis moi-même à la montagne (pas loin de la mer de glace de Chamonix ;) ) et je suis régulièrement en Autriche pour mon boulot (sports d’hiver, what else) mais je n’ai jamais l’occasion de visiter et, à ce que je vois, c’est bien dommage! Les photos sont vraiment chouettes, ça met les couleurs et les reliefs en valeur, j’aime beaucoup le côté déstructuré, presque abstrait. Si ça n’était pas aussi escarpé, on se croirait presque en Islande avec ses mélanges de couleurs.
    Par contre le paysage à l’air assez désolé, vous avez dû avoir bien froid sans matériel adequat! Mais ça nous rappelle effectivement quel point on est petit face à l’immensité de ce qui nous entoure…
    Et pour l’Allemagne je ne vous félicite pas ;) même si je dois avouer avoir déjà essayer d’atteindre les 200km/h avec une voiture de loc, moi aussi pour ne pas rater un avion

  • Reply Andréanne 29 septembre 2017 at 20 h 06 min

    Les crevasses me traumatisent, mais c’est si beauuuuuuuu <3

  • Reply Julia 3 octobre 2017 at 18 h 06 min

    C’est tout simplement merveilleux !!

  • Leave a Reply