Et si vous visitiez Lorient ce week-end ? Un poil différente des paysages qu’on imagine de la Bretagne, la ville aux cinq ports est là où on ne l’attend pas. On y retrouve certes tout le lifestyle des villes qui vivent avec et pour la mer. À l’exception que, Lorient se veut innovante. Cap à l’ouest, là où vibre la musique celtique et où les tempêtes savent s’apprécier. On vous emmène visiter Lorient à pied sous un angle architectural et culturel. Inévitablement, notre découverte aux saveurs salines se prolongera sur l’une des plages de Lorient ou sur l’ile de Groix. Vous venez ?



En TGV direct depuis Paris, nous voici à Lorient, au cœur du Morbihan. La cité portuaire, meurtrie par la Seconde Guerre mondiale offre un visage architectural original et conceptuel qui détonne dans le paysage breton. Nous en prenons conscience dès l’arrivée en gare. Pas de port typique, ni de vieilles pierres. Pas de dolmen, ni d’église romane. Ni même de longères ou de toits en ardoise. Alors, pourquoi visiter Lorient ?


Du béton, du color block, de l’acier mais aussi du street art, inspiré des plus grands (Corbusier, Perret, Mondrian), l’architecture est au cœur de sa renaissance. Créative, impertinente, audacieuse, on aime sa marginalité affirmée. Mais pas d’inquiétude, le charme breton, pour les plus conservateur, opère dans les environs de Lorient. À Pont-Scorff ou le long du Blavet si vous souhaiter explorer l’arrière-pays. À Lomener, sur la presqu’ile de Grâves ou l’ile de Groix, pour celles et ceux qui veulent prendre le large. Reconnue pour son festival interceltique, son pole nautique de renom, ses environs naturels nombreux qui sont autant de possibilités sportives, Lorient ne bénéficie pourtant pas de la reconnaissance qu’elle mérite. Pour apprécier sa beauté singulière, il faut en effet oser sortir des sentiers et se plonger dans son histoire.







Où se situe Lorient ?

Située en Bretagne sud, Lorient est la seconde ville du département du Morbihan juste après Vannes. Elle se rejoint en 3h en train direct depuis Paris, 2h depuis Nantes et 7h au départ de Marseille. Lorient, cité portuaire importante, se positionne à l’embouchure des deux fleuves que sont le Blavet et le Scorff.



Lorient, d’hier à aujourd’hui

Résolument tournée vers la mer dès sa création au XVIIe siècle, Lorient, qu’on appelle à cette époque « lieu d’orient » est une base navale pour la Compagnie des Indes. Cette dernière s’établira ici pour construite son nouveau bateau : le Soleil d’Orient. Puis, c’est la Marine qui s’y installera. L’Hôtel Gabriel, l’un des rares bâtiments historiques toujours débout, témoigne de cette période économiquement propice. 

Puis, le 15 janvier 1943, tout bascule. Lorient est massivement détruite par les Alliés. C’est le point de départ d’une nouvelle page à réécrire, d’une nouvelle ville à reconstruire. Elle sera donc radicalement différente et totalement assumée sous la direction de Georges Tourry, architecte en chef du colossal projet. Séduits par le territoire, nous consacrons cet article aux sites à voir en Pays de Lorient et jusqu’à l’ile de Groix, l’échappée insulaire. 



Visiter Lorient à pied

Nous avons débuté notre visite de Lorient en commençant par la place Alsace Lorraine où se trouve l’église Notre-Dame de Victoire. Si vous aimez le béton, poussez les portes de cet édifice religieux surprenant imaginé par l’architecte Jean-Baptiste Hourlier. Un peu plus loin, en suivant la rue du Port dans le centre-ville, un bâtiment tout en aplat Mondrian nous interpelle. C’est le Technicolor, conçu par Henri Conan, l’une des premières constructions d’après-guerre. Le nez toujours en l’air, nous tombons sur une autre œuvre de Conan, l’immeuble du Moustoir que les Lorientais appellent, Les Échasses. Celui-ci, reprend les codes du Corbusier avec une construction sur pilotis et un style résolument color-block. 

Les vieilles pierres et dernières habitations du temps d’avant-guerre se trouvent dans l’enclos du port. C’est la partie dite historique où se trouve notamment la Tour de la Découverte. Cette tour de guet, qu’on confond être un phare, a été bâtie en 1786. Lorsque la Compagnie des Indes était installée à Lorient, la Tour de la Découverte servait à surveiller les bateaux qui entraient dans la rade et ainsi éviter les possibles contrebandes. 



Lorient, florilège architectural

Lorient a obtenu en 2016 le label Ville et Pays d’Art et d’Histoire pour son « architecture contemporaine remarquable ». Parmi les autres constructions illustres de ce modernisme, il y a la Banane, le Grand Théâtre de Lorient réalisé par Henri Gaudin ou encore la nouvelle gare dont les courbes rappellent la coque de bateau. Plus atypique, la piscine Tournesol s’illustre sous forme de vaisseau spatial. Enfin, la Maison de l’Agglomération située sur le quai du Péristyle quant à elle arbore une structure en verre aux différentes teintes de bleu qui remémore l’attachement marin de Lorient. On a hâte maintenant d’être à 2024 pour voir l’architecture de la future Maison des skippers qui prendra place entre les blocs K1 et K3 à La Base. 


Lorient architecture technicolor
architecture Maison de l'agglomeration Lorient






Visiter La Base sous marine de Lorient

Aux prémices de la Seconde Guerre mondiale

L’ancienne base sous-marine, aka Lorient La Base, est l’un des pôles culturels les plus originaux de France. Ici aussi, il faut se replonger dans le passé pour comprendre la naissance de ce projet pharamineux. 

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands établirent à Lorient une base sous-marine afin de protéger leur flotte. Ce choix stratégique, dirigé par l’Amiral Dönitz, va se traduire par un gigantesque projet de construction de 26 hectares qui se voudra indestructible. Très vite, les Alliés vont bombarder massivement Lorient pour éradiquer cette place tactique importante de l’ennemi. Lorient sera alors détruite mais les murs solides comme le roc de ce complexe de bunkers, eux, résisteront.  

À la fin de la guerre et jusqu’en 1997, la Marine française utilisera la Base de Lorient. La ville héritera ensuite de ce patrimoine particulier pour le remodeler en espace culturel et pôle nautique. Ce que la ville a réussit à faire avec brio c’est d’avoir offert un nouveau sens à ces tonnes de béton sans en oublier le passé. En somme, en tissant un lien intrinsèque entre son histoire et celle à créer. 



Lorient La Base
visiter la base sous-marine de Lorient
visiter Lorient La Base







🔎 Saviez-vous qu’une grande partie des bateaux de la Route du Rhum et du Vendée Globe étaient développés, construits et même entreposés à Lorient ? En effet, en quelques années la ville s’est hissée comme un pôle de référence pour la course au large.



La Cité de la Voile Éric Tabarly 

Le musée de Lorient à ne pas manquer

De nos jours, Lorient La Base est un quartier à part-entière. On y découvre des start-ups liées au milieu nautique, un musée aménagé dans le sous-marin Flore et la Cité de la Voile Éric Tabarly. Cette dernière est l’unique centre culturel d’Europe dédié à la course au large. Comment les plus grands voiliers de course sont construits ? Comment flotte un bateau ? La Cité de la Voile répond à toutes les questions qu’on se pose sur ce milieu passionnant avec un parcours ludique et richement illustré. Celui-ci permet d’en apprendre davantage sur les voiliers de course, des techniques de construction jusqu’à l’équipement. Il y a même un simulateur et des ateliers de manœuvre. Une bonne visite à faire à Lorient quand il pleut (mais pas que). Comptez bien 2 heures pour en faire le tour.

📍 Infos pratiques pour visiter la Cité de la Voile de Lorient 
Tarif 12,80€ adulte
Heures d’ouverture de 10h à 18h (ou 19h en haute-saison)
>> Plus d’infos


visiter Lorient et la cité de la voile Eric Tabarly
visiter Lorient la Base






Où voir le street art de Lorient

S’il y a une chose que nous aimons particulièrement c’est bien le street art (et les quartiers associés). Un peu comme à 📌 Wynwood à Miami ou Bushwick à New York. Il y a des vibes très hipster dans ce quartier de La Perrière, qui se déploie autour de l’artère du même nom.

Toujours à pied, nous continuons notre visite de Lorient en cherchant les fresques murales. Des noms reviennent souvent : Kaz et Ezra, graffeurs locaux talentueux. Nous tomberons par hasard sur un entrepôt à l’abandon et une fresque post-apocalyptique que les deux compères ont réalisé. Se mélangent ici les grues du port, les boutiques bobos, les graffes dans un esprit industriel. Au détour d’une rue, on croise un docker puis un étudiant aux Beaux-Arts. On aime ce melting-pot qui nous prouve, une fois de plus, combien Lorient se veut créative. 


visiter Lorient quartier de la perrière
visiter Lorient street-art
quartier de la perrière Lorient



📍 Les rues à retenir pour voir le street art de Lorient :

  • Avenue de la Perrière
  • Rue Florian Laporte 
  • Rue de Seignelay 
  • Rue du compte Folke de Bernadotte


que faire à Lorient
kaz ezra street art Lorient
ou voir du street-art a Lorient
quartier street art à Lorient
street art à Lorient






Sortir à Lorient

Nous vous parlions plus haut dans l’article de la reconversation de la base sous-marine de Lorient. En parallèle de l’activité nautique développée, une scène de musique actuelle a aussi pris quartier ici : l’Hydrophone. C’est à l’occasion du Festival Les Indisciplinés, que nous avons pu visiter de l’intérieur les coulisses du festival ainsi que l’un de ces gros bunkers. 

L’Hydrophone est un lieu inclusif pour la découverte des musiques actuelles qui vise à toucher un large spectre de spectateur. Comment ? En proposant une programmation électrique dans l’unique objectif : faire sortir les Lorientais de chez eux. En parallèle d’une large variété d’esthétiques, Hydrophone met aussi à disposition des studios de répétition accessibles pour favoriser les pratiques et l’expérimentation.


sortir à Lorient Hydrophone festival des indisciplinés











Visiter les environs de Lorient

De Larmor-Plage à Guidel-Plage

La proximité de l’Atlantique est un luxe qu’il serait dommage de se priver lors de votre séjour en Bretagne Sud. Nous quittons le centre-ville (pour mieux y revenir) et partons explorer les environs naturels qu’offre le littoral du Pays de Lorient. Très vite nous retrouvons l’océan, ses parois de granit polies par l’écume et ses plages, lieu béni des surfeurs, marcheurs, longueurs. Avec toujours en ligne de mire, l’ile de Groix qui semble à portée de main.

Nous empruntons donc la route du littoral qui débute à Larmor-Plage et jusqu’à Guidel-Plage. Parmi les spots qu’on nous avait recommandé, le pittoresque port de Kerroc’h ou encore la plage de Pen Er Malo. Le balisage rouge et blanc nous rappelle que le GR 34, célèbre sentier de grande randonnée qui épouse le littoral breton dans son intégralité, passe ici par Lorient. Un beau défi sportif qu’un jour nous réaliserons peut-être.


littoral du Pays de Lorient Bretagne sud
fort bloqué à voir autour de lorient
plage près de Lorient
Lomener Lorient
que faire autour de Lorient
digue de Lomener Bretagne sud



Coup de cœur pour Lomener et Plœmeneur

Nos deux coups de cœur reviennent à Lomener et au Fort-Bloqué. Le premier, charmant village typique, est un petit port où flottent quelques barques colorées. Lors des grandes marées et des fortes tempêtes c’est un lieu prisé des photographes qui capturent les vagues de l’Atlantique se fracasser contre sa digue. 

Le Fort-Bloqué, ensuite, est quant à lui situé à Plœmeur. Cet ancien fort de défense édifié pour parer aux incursions anglaises est aujourd’hui privé. Il a la particularité de redevenir une ile à part-entière à marée haute. L’immense plage du Fort-Bloqué offre ainsi un paysage totalement différent au fil des heures. Une échappée nature à deux pas de la ville à de manquer.



Port-Louis face à la rade de Lorient

Si vous restez plus d’un week-end à Lorient, profitez-en pour aller voir de l’autre côté du Blavet. Port-Louis, triplement labellisée « cité maritime », « ville historique » et « Petite Cité de Caractère » offre un visage bien distinct de Lorient. Épargnée des bombardements, nous retrouvons ici une architecture plus traditionnelle. Ne manquez pas de visiter la citadelle de Port-Louis, construite par les Espagnols. En son sein se trouvent le Musée de la Compagnie des Indes ainsi que le musée national de la Marine. 


📍 Visiter le Musée de la Compagnie des Indes et celui de la Marine
Tarif 7€ adulte, gratuit pour les -26 ans
>> Plus d’infos


visiter Lorient et la plage de Lomener
visiter Lorient Lomener
que faire autour de Lorient en Bretagne sud






À lire 📌 Que faire à Quimper et dans ses alentours ?







L’échappée insulaire sur l’ile de Groix

L’ile de Groix c’est 15km² condensé de ce que le Bretagne a de plus beau à offrir. Des criques, de pittoresques ports de pêche, une végétation riche, des falaises et des plages aux eaux turquoises qui feraient presque rougir 📌 les iles des Caraïbes. Un petit écrin naturel au large de Lorient. Pour rejoindre l’ile, nous embarquons à bord du bateau qui fait la liaison Lorient Groix en 50 minutes de trajet. Tandis que la plupart des passagers sont restés bien au chaud, les plus téméraires eux, sont sur le pont et se frottent aux éléments. J’en fais partie. De la Bretagne, je ne veux pas seulement la voir, je veux la vivre et la ressentir. C’est donc joues fouettées par de coriaces vents que j’observe Lorient s’éloigner progressivement. 

Dès l’arrivée sur le quai de Port-Tudy, le charme opère. À bâbord, le phare est rouge. À tribord, vert. Les deux vigies passées, nous débarquons enfin. Nous pourrions resté là, assis, à contempler la vie insulaire. Mais ce serait passer à côté de tout ce qu’il y a faire à Groix


Visiter Lorient et l'ile de Groix
que voir sur l'ile de groix en Bretagne
les paysages de l'ile de Groix à voir



Faire le tour de l’ile de Groix à vélo

Faire un tour de Groix à vélo est la meilleure manière pour visiter l’ile. Un passage chez Coconut’s location (situé sur le Port Trudy, vous ne pouvez pas les manquer), nous récupérons nos bécanes à assistance. Nous filons, cheveux au vent, sur ces routes de liberté. Successivement (dans un tour anti-horaire), les sites emblématiques se succèdent. Port-Lay, Tahiti Beach, Quelhuit, Pen-Men, le Trou de l’enfer, Locmaria, la Pointe des Chats, la plage des Sables Rouges et celle des Grands Sables.

Visiter l’ile de Groix en 1 jour c’est très court. L’ile est petite, certes, on peut en faire le tour en une journée, mais on y serait rester volontiers davantage. Il y a un vrai sentiment libérateur et de pleine jouissance lorsque le dernier traversier repart pour Lorient. Véritable privilège. Cette sensation je l’a connais que trop bien. Elle me rappelle 📌 ma nuit passée dans un phare sur le Saint-Laurent au Québec. 


visiter Lorient et l'ile de groix
visiter l'ile de groix depuis Lorient
tour de l'ile de groix à vélo



Groix & les falaises de Pen-Men

Nous retiendrons de cette brève journée : Pen-Men situé sur la pointe nord ouest. Ses falaises découpées recouvertes de landes et violentées par la houle sont assurément le site le plus impressionnant à voir sur l’ile de Groix. À vélo, vous arrivez inévitablement par l’unique chemin, face au phare de Pen-Men. Attiré vers le large, la surprise est totale. Les pelouses forment un plateau surélevé du niveau de la mer. Jusqu’au dernier moment, on ne se doute pas de la verticalité des falaises de Pen-Men. La surprise est alors totale, le souvenir lui, indélébile. Promis les greks, nous reviendrons vite. 


falaises Pen-Men ile de groix
visiter Lorient et l'ile de Groix
paysages de l'ile de groix pen-men



Où manger à Groix

  • Les Garçons du Port : produits breton (poisson & viande)
  • Bistro BAO : repère des locaux. 2 plats du jour à la carte
  • La Crêperie des Iles : pour manger une crêpe

Où dormir sur l’ile de Groix

🏡 Hôtel Ty Mad*** situé à Port-Tudy
⛺️ Plus insolite Parcabout propose des bulles perchées dans les arbres (ouvert uniquement d’avril à septembre) 




traversée ile de Groix Lorient
excursion ile de Groix depuis Lorient



Traversée Lorient Groix en bateau

La Compagnie Océane dessert l’ile de Groix au départ de Lorient toute l’année. Si en période estivale, les départs sont fréquents et débutent tôt, en basse-saison, les départs le sont moins. En octobre le dernier départ de Groix était à 17h30 en semaine. Renseignez-vous bien des horaires.

📍 Réserver sa traversée
Tarif : 32€ AR / adulte 
>> Plus d’infos















Préparer sa visite de Lorient


Où dormir à Lorient ?

Pour explorer Lorient et ses environs, notre port d’attache était L’hôtel Aiden. Situé parfaitement face à la gare, intégré au groupe Best Western, l’hôtel a récemment fait peau neuve. Dès l’entrée, c’est une explosion de couleurs. Coup de cœur pour son ambiance « Compagnies des Indes » qui nous embarque inévitablement en voyage vers l’Asie. La décoration a été réalisée avec le soutient du musée de la Compagnie des Indes pour retranscrire au plus juste cette époque d’échanges commerciaux.

On aime l’atmosphère feutrée de la chambre et son confort. L’hôtel dispose également d’un parking privé.

🏡 Plus d’infos sur l’Hôtel Aiden de Lorient



Nos bonnes adresses où manger à Lorient :

  • Loco Loca : pour un voyage dans l’assiette jusqu’au Mexique
  • Comptoir Groix & Nature : produits frais et locaux
  • Le café Parm’ : cuisine d’inspiration italienne
  • La Base : The place to Be
  • Restaurant Louise : cuisine raffinée en plusieurs services
  • Tavarn Ar Roue Morvan : assurément le lieu de rendez-vous des Lorientais pour boire un verre
  • Camp de base Tara : cantine savoureuse et coffe shop
  • La Baleine Déshydratée : pour venir entre amis

restaurant-ou-manger-a-lorient
lorient-hotel-aiden

Que voir et que faire à Lorient ?

  • La Cité de la Voile Éric Tabarly : c’est le musée de Lorient a ne pas manquer !
  • La Base de sous-marins de Lorient : découvrez de l’intérieur un sous-marin authentique
  • L’église Notre-Dame de Victoire : église moderne en béton
  • Le quartier de la Perrière : si vous aimez le street art
  • La Tour de la Découverte : l’un des derniers vestiges de Lorient épargnés des bombardements
  • Se promener sur la rade de Lorient pour comprendre l’attachement de la ville à l’océan
  • L’architecture moderne : le Technicolor, la gare, Les Échasses ou encore la Maison de l’Agglomération


Que voir et que faire dans les environs de Lorient ?

  • La cité médiévale d’Hennebont
  • Le village de Pont-Scorff 
  • Descendre en kayak le Blavet 
  • Port-Louis et sa citadelle
  • Visiter le musée de la Compagnie des Indes
  • La presqu’ile de Gâvres
  • Voir le Fort-Bloqué à marée haute
  • La digue de Lomener
  • Les plages de Guidel et Larmor
  • Faire du surf


Que voir sur l’ile de Groix ?

  • Port-Tudy
  • Les falaises et le phare de Pen-Men
  • Tahiti Beach
  • Pointe du château de Kervédan
  • Pointe St-Nicolas
  • Pointe de l’Enfer
  • Phare de la Pointe des Chats
  • Les Sables Rouges
  • Les Grands Sables
  • Sans oublier, le bourg 

port-trudy ile de groix







Vous savez tout du moins, presque sur ce qu’il faut voir et faire à Lorient pour apprendre à l’apprécier à sa juste valeur. En suivant nos pas, vous comprendrez comment Lorient a su se réapproprier son histoire en prenant le pari-fou de miser sur une architecture différente. Certes, l’attrait n’est pas aussi immédiat que lorsque vous visitez une ville traditionnelle bretonne. Ici, le charme se cache plutôt entre les lignes, à condition d’aiguiser sa curiosité et d’avoir l’esprit ouvert. Enfin, impossible d’être arrivé jusqu’à Lorient sans aller se prendre une bonne cure d’air marin. Dans les environs immédiats de Lorient ou jusqu’à l’ile de Groix, les possibilités, vous le verrez, sont infinies.

À la fin de ce séjour Lorientais, nous avons mis le cap vers le département voisin qu’est le Finistère. Au programme de ces quelques jours, visiter Quimper, Locronan et la Pointe du Raz. La Bretagne est incroyable. Vous en doutiez encore ? Retrouvez l’intégralité de nos 📌 articles consacrés à la Bretagne.




❤️ Comme toujours si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter ou à le partager pour soutenir notre travail éditorial.


bretagne-ile-groix-lorient
visiter-lorient-plages-groix