Menu Fermer

Que faire en Guyane ? 20 raisons de succomber cette année !

Au carrefour d’une biodiversité hors norme et d’un héritage culturel pluriel, la Guyane se révèle comme une destination confidentielle. Dans les lignes qui suivent, nous avons minutieusement sélectionné 20 expériences à vivre en Guyane. Paradis sauvage à l’état brut et à l’authenticité certaine, nous vous dévoilons ce que la Guyane a de plus précieux à offrir. Suivez le guide pour un périple inédit au cœur de l’Amazonie française où chaque instant révèle la réponse à la question qui frôle vos lèvres : que faire en Guyane ?

  • AUTEURE : Amélie
  • TEMPS DE LECTURE : 24 minutes
<strong>Que faire en Guyane ?</strong> 20 raisons de succomber cette année ! - Hellolaroux

Faire un atelier culinaire ou de vannerie. Excursion en pirogue dans la forêt amazonienne. Passer une nuit en carbet. Assister à l’émergence des tortues. Rencontrer les Bushinengués, les Hmong ou les Palikur. Dans cet article de blog, nous allons tenter de révéler la beauté fragile et brute du seul département français présent en Amérique du Sud injustement sous-estimé. À cette fin, nous vous proposons une sélection des 20 meilleures expériences à faire en Guyane. De quoi vous prouver à quel point la Guyane est surprenante.


Dépliez le sommaire pour naviguer plus facilement dans l’article :
  1. Visiter Cayenne : activités et bonnes adresses
  2. Atelier culinaire en pleine nature
  3. Visiter Cacao : activités et bonnes adresses
  4. Randonner sur le sentier du Molokoi
  5. Dormir en carbet
  6. Rencontrer la communauté Saramaca
  7. Faire un atelier vannerie
  8. Excursion en pirogue
  9. S’initier au tambour traditionnel
  10. Se baigner en Guyane
  11. Voir les tortues de Guyane
  12. Petit-Saut et sa forêt immergée
  13. Randonner à Rorota
  14. Naviguer aux iles du Salut
  15. Visiter les Marais de Kaw
  16. Assister au Carnaval de Guyane
  17. Visiter le Centre spatial de Kourou
  18. Visiter le Bagne des Annamites
  19. Immersion dans le Parc amazonien
  20. Faire un vol en ULM

Premiers pas en Guyane Française

Dès le hublot, deux infinités s’entrechoquent. L’Atlantique et son bleu profond. Et la forêt et ses milliers de nuances de vert. Le ton est donné dans ce petit bout d’outre-mer où l’on débarque après un vol direct de 9h reliant Paris à Cayenne. Quoique, pas si petit que ça car avec ses 84000 km² la Guyane est le département le plus grand de France. Pas de caractère insulaire comme ses sœurs de La Réunion ou de La Guadeloupe. La Guyane, elle se revendique plus que jamais terrestre et même enracinée au monde.

Son territoire, ancré en Amazonie, est protégé par le Parc amazonien de Guyane. Ses frontières viennent délimiter l’une des zones les plus riches de la planète dont des forêts primaires inexplorées et restées dans leur forme les plus originelles. Cette nature gargantuesque et abondante nous conquis instantanément. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les Arawaks l’appelaient “Guiana” qui signifie en langue amérindienne “terre d’eau abondante”. Ces forêts qui se déclinent à l’infini sont autant de rappel à la fragilité, à la beauté et à la nécessité de protéger ces derniers espaces vierges.

15 questions qu’on se pose avant <strong>un voyage en Guyane</strong> - Hellolaroux
À lire aussi
15 questions qu’on se pose avant un voyage en Guyane
Lire l'article

Le tourisme durable précurseur en Guyane

Confidentielle, la Guyane s’applique de manière intelligente à proposer des expériences durables. Cela passe par des excursions en petit groupe, des immersions chez l’habitant et des petites structures en faveur d’un développement 100% local. Attaché à leur territoire d’exception, les Guyanais vivent en parfaite harmonie et s’attachent à garder ce lien privilégié avec la forêt et les fleuves. Une quintessence du sauvage que les Hommes protègent.

itinéraire voyage Guyane
les plus beaux paysages à voir en Guyane

Alors qu’on la surnommait au siècle dernier “l’enfer vert”, la Guyane a donc su transformer son passé et sa nature hostile en véritable force pour faire de son territoire un modèle de préservation de la biodiversité. Comment la découvrir sans la détruire ? Quelles expériences pour une visite authentique de la Guyane ? Avec beaucoup d’attention, nous avons sélectionné 20 activités incroyables à faire en Guyane. Des plus emblématiques aux plus atypiques.

🔎 Ci-dessous retrouvez notre carte voyage de Guyane. Nous y avons recensés : les hébergements testés, les camps à expérimenter, les sites naturels à voir, quelques adresses pour bien manger et les plages de Guyane où se baigner et voir des tortues.

20 activités & expériences à faire en Guyane

1. Visiter Cayenne

Plus grande ville du territoire, Cayenne est la porte d’entrée pour visiter la Guyane. Tout commence à la place des Palmistes, point de rendez-vous intergénérationnel. Le soir, lorsque les températures sont plus clémentes, les Guyanais se retrouvent sur cette place mythique bordée de palmiers royaux où préside une statue de Félix Éboué, figure locale. C’est une saveur toute particulière pour Benjamin dont le papa y a vécu plus de 15 ans.

Trois fois par semaine, le marché est l’autre cœur vibrant de Cayenne. La structure métallique conçu par Gustave Eiffel en 1907 abrite les échoppes d’objets artisanaux, les produits transformés et la viande / poisson. Autour, ce sont les étales colorées et les allées métissées qui invite à goûter de nouvelles saveurs. Couac, racine, fruits exotiques qui m’étaient alors jusqu’ici inconnu, comme le ramboutan ou l’awara. C’est une visite absolument à faire en Guyane.

L’après-midi, on se promène volontiers au jardin botanique de Cayenne ou le long du sentier de Montabo. Ce parcours aller-retour de 3,8km permet de découvrir les caractéristiques du littoral soumis aux bans de vases qu’évacue le fleuve Amazone. Entre terre et mer, le paysage se compose de mangrove où viennent nicher des hérons.

En fin de journée (le soleil se couche en Guyane entre 18h15 et 18h45 en fonction des mois), on vous conseille de grimper jusqu’à la colline du Fort Cépérou. Ce fort désuet, vestige du XVIIe siècle et classé monument historique, offre la plus belle vue sur Cayenne.

quand est le marché de Cayenne
visiter la Guyane et Cayenne
marché de Cayenne en Guyane
visiter Cayenne en Guyane que faire
marché de Cayenne en Guyane
faire le marché de Cayenne en Guyane

Activités à faire à Cayenne

Cayenne, bonnes adresses

🏡 Où dormir ?
L’offre hôtelière est limitée à Cayenne. On vous conseille de réserver en avance. Nous avons testé l’hôtel Amazonia, très bien situé à 2mn de la place des Palmistes. Chambre confortable et piscine appréciée.
À partir de 115€ / nuit, réservations et disponibilités.

Autre option du centre-ville : l’hôtel le Ker Alberte (hôtel de charme dans une ancienne villa créole). Plus loin, il y a l’hôtel Mercure Cayenne Royal Amazonia ou le gîte Tikoté Chwit Point 1 (si vous préférez les petites structures indépendantes).

🍴 Où manger à Cayenne ?
Bar des Palmistes : local, concert et carte généreuse
Food trucks sur la place des Palmistes pour manger sur le pouce
Paris Cayenne pour une expérience gastronomique locale 

🔎 Plus d’idées de restaurants où manger à Cayenne 

que faire en Guyane et à Cayenne

En photo ci-dessus : la vue sur Cayenne depuis la colline du fort Cépérou

2. Faire un atelier culinaire en pleine nature

Nous retrouvons Fabrice, James et Raspi, devant le restaurant Fish Style avant de prendre la route vers Régina. Au milieu de nulle part, nous nous arrêtons sur le bord de route. Pour cet atelier culinaire (ouvert à tous sur simple réservation), nous nous engouffrons dans la forêt. C’est dans un cadre idyllique, sur les bords d’une rivière, que Fabrice a choisi de nous introduire la cuisine guyanaise qu’il défend. Tout en mettant la main à la patte, on l’écoute valoriser son chez-lui avec beaucoup de passion et conviction.

De la mer à l’assiette, son objectif est clair : sublimer la pêche en la conjuguant à des saveurs d’ici pour un résultat 100% locavore. Couac, crevettes sauvages, acoupa, croupa, frites de dachine, en nature ou dans son restaurant de Matoury, le résultat est gourmand et généreux.

fish style Guyane
faire un atelier culinaire en Guyane
fish style Guyane

🍴 Fish Style c’est notre restaurant coup de cœur situé à 10 minutes de Cayenne.
Ouvertures : mardi et samedi : 19h-22h30 ; mercredi, jeudi, vendredi : 12h-14h30 et 19-22h30 ; fermé dimanche et lundi.
Réservation conseillée. 

3. Visiter Cacao, le village Hmong

Qui sont les Hmong ?

Les Hmong sont un groupe ethnique originaire du nord de l’ancienne Indochine. Exilés pendant la prise du pouvoir communiste au Laos, ils arrivent en Guyane en 1977 comme réfugiés politiques. On leur propose de s’installer à Cacao dans un méandre de la rivière Le Comté. À leur arrivée, le village n’est qu’une friche inhabitée n’ayant gardé aucun trace amérindienne ni de l’ancienne habitation du XIXe siècle.

immersion chez les hmong Cacao Guyane
visiter Cacao Hmong Guyane
ramboutan au marché de Cacao en Guyane
culture Hmong voyage en Guyane
visiter Cacao en Guyane
recolte-wassai-guyane

Aujourd’hui, les Hmong font intégralement partie du patchwork culturel. En témoigne le marché du dimanche où toute la Guyane s’y donne rendez-vous. Mais Cacao c’est aussi une parenthèse visuelle qui détonne dans le paysage. Dès l’arrivée au village, les habitations sur pilotis nous dépaysent. On ne se sent plus vraiment en Guyane, ni en Amérique latine. C’est pourquoi on vous conseille d’y rester au moins 2 jours. Pour profiter de ce cadre unique et par la même occasion faire plusieurs activités nature.

Immersion chez l’habitant à Cacao

Tchia et Bruno, un couple franco-hmong, nous ont guidé dans l’apprentissage de l’histoire locale. Sous la carapace des premiers contacts, les langues ont fini par se délier autour d’un ti-punch. Accueilli dans leur intimité, c’est tout en sensibilité qu’on évoque leur vie, les différents biotopes et les enjeux environnementaux. Bruno nous raconte ses nombreuses expéditions dans l’impénétrable Amazonie et nous montre comment récolter le wassaï. Tchia quant à elle nous transmet la recette de la salade de papaye verte et nous parle de son potager XXL toujours dans une recherche d’autosuffisance.

En fin de journée, les locaux s’adonnent volontiers à quelques brasses à Saut-Bief, un site de baignade populaire à Cacao. Petit banc de sable isolé, eau frôlant les 26 degrés, attention toutefois aux courants du fleuve.

Cacao bonnes adresses

🏡 Où dormir ?
Au gîte le Parakwa

🍴 Où manger à Cacao ?
Le restaurant Le Dégrad
Le marché de Cacao (dimanche) pour de la street food, faire le plein de fruits exotiques, se régaler de soupes traditionnelles et acheter des broderies qui font la réputation du savoir-faire Hmong. 

Sur demande je peux vous donner le contact de Bruno et Tchia.

4. Randonner sur le sentier du Molokoi

Les plus aventuriers profiterons d’être à Cacao pour s’élancer sur le sentier du Molokoi. C’est le plus long sentier de randonnée (balisé) à faire en Guyane.

Bien que sa longueur ne soit que de 18 km, ne sous-estimez pas la technicité du sentier du Molokoi. Racines, chablis, boue en plus de l’humidité et des possibles averses, sont autant de défis qui vous attendent. L’Office National des Forêts estime un temps de 10 heures pour accomplir l’intégralité de cette randonnée et souligne ainsi son niveau de difficulté.

À mi-parcours, un espace bivouac et carbet offre une halte bienvenue et permet de réaliser cette randonnée en 2 jours. Prendre le temps c’est se donner plus de chance pour observer quelques animaux sauvages typiques de Guyane ou s’offrir quelques pauses baignade qu’on multiplie allègrement.

Le sentier du Molokoi en pratique :

blog voyage guyane
baignade sur le sentier molokoi Guyane
rando molokoi guyane

5. Dormir en carbet

Le carbet est un habitat traditionnel amérindien en bois et construit sans mur pour permettre une immersion la plus totale en forêt. Certains d’entre eux ont été transformés en écolodge pour offrir un séjour déconnecté, 100% atypique et responsable. C’est notre expérience coup de cœur à faire en Guyane.

Nous avons personnellement testé le Camp Cisame, le plus vieux des camps touristiques. Au départ de Régina pour le rejoindre nous avons cinglé vers l’ouest, sur l’Approuague, l’un des grands fleuves guyanais. Pour les prochaines 48h, les téléphones seront coupés loin de toute agitation. Le camp désaxé dans la forêt se compose comme un mini-village totalement organique où sont suspendus nos hamacs. L’habitacle est simple mais on s’y sent rapidement comme chez soi. En journée, l’expérience carbet offre autant de possibilités de déconnecter, se baigner ou s’essayer à des activités insolites : remontée de cours d’eau, guyaning, parcours du combattant, initiation à l’orpaillage avec la batée ou encore vannerie pour fabriquer son propre katoury.

dormir en carbet expérience à faire en Guyane
carbet dormir en foret
expérience nuit en carbet au camp cisame
dormir en carbet camp cisame guyane
carbet guyane camp cisame
initiation orpaillage en Guyane
végétation Amazonie Guyane-Francaise
fabrication katoury Guyane

À la tombée de la nuit, éclairé par quelques constellations, on se laisse bercer par les conversations animées des singes hurleurs. Immersive et authentique, on ne peut que vous recommander de vivre cette expérience inusitée.

Plus d’informations sur le Camp Cisame
Vous pouvez demander Skander de notre part.
Tarif de la nuit en hamac avec moustiquaire : 219€ / nuit : est compris le transport en pirogue (1h30-2H de trajet), les repas, eau potable et activités

Le Camp Cisame dispose de douche (fraîche) et toilettes.
Prévoir un sac étanche, une tenue pour dormir, des baskets, du savon, de la crème solaire, de l’huile de carapa, une casquette, votre maillot de bain et un imperméable.

20 expériences à faire en Guyane
expérience voyage en Guyane

6. Rencontrer la communauté Saramaca

La Guyane abrite une population plurielle héritée de diverses communautés et origines. Visiter la Guyane c’est partir à la rencontre de ce patchwork culturel. 

Les descendants des Noirs Marrons sont appelés de manière générale “Bushinengués” et se composent de 6 groupes ethniques : les Alukus (ou Bonis), les Saamacas, les Djukas, les Paamakas, les Matawais et les Kwintis.

Nous sommes partis à la rencontre de l’un d’entre eux, les Saamacas (ou Saramacas) qui organisent des séjours autour de leur culture. Au petit matin, le rituel est le même. La pirogue nous attend au dégrad sur le bord du Kourou. Après deux heures de navigation, nous atteignons le Camp Saut-Leodate où œuvre l’association Papakai. Les Saamacas sont reconnus pour leur sculpture sur bois, leur broderie et particulièrement l’ar tembé auquel nous serons initiés.

immersion-saramaca-guyane
guyane végétation luxuriante
camp-saut-leodate-saamaka

7. Faire un atelier vannerie dans une communauté amérindienne

Quand on rend visite à une communauté autochtone, il faut beaucoup d’humilité pour trouver le juste équilibre entre curiosité, apprentissage et respect. Lors de mes voyages, j’aime plus que tout m’immerger dans les cultures natives du pays. Parler d’eux dans nos articles, c’est rendre hommage à leur culture et leur histoire que les colonisations ont voulu gommer. Les quelques heures, ou jours, passés à leur côté sont souvent plus formateurs que n’importe quel manuel. Sur nous, sur eux, sur la nature et la vie en communauté, une doctrine fondamentale et commune aux différentes tribus. À leur contact, on retrouve le sens du mot “humanité” tout en se nourrissant de leur savoir inégalable.

La Guyane est une destination idéale si vous souhaitez être dépaysé tout en mettant du sens dans votre voyage. Le métissage guyanais dessine un territoire sincère, amical et généreux. Les initiatives responsables s’y développent à l’image de Franky Eco-Verte. Par son intermédiaire, nous nous sommes immergés dans la communauté amérindienne Palikur à Favard. L’atelier vannerie nous a permis d’en apprendre un peu plus sur cet artisanat traditionnel tout en échangeant sur leur histoire et origine.

immersion chez les amérindien palikur en Guyane
vivre sur le fleuve en Guyane
paysage de guyane
atelier de vannerie chez les palikur de favard
artisanat voyage en Guyane
village amérindien palikur

8. Remonter l’une des rivières en pirogue

La pirogue est le seul moyen de pénétrer la forêt dense, compacte, profonde qui forme ce tapis vert insaisissable et mystérieux qu’est l’Amazonie. Plusieurs cours d’eau sont navigables comme l’Approuage, Le Comté, le Kourou, le Sinnamary ou encore le Maroni, le plus grand fleuve de Guyane (611km). Dentelés de corridor naturel qu’on appelle “ripisylve”, les fleuves et rivières sont de fabuleuses opportunités d’aventure sportive en Guyane.

Lors de notre séjour en Guyane, nous y avons vite pris goût. Exit le métro, la pirogue nous a imposé un rythme lent qu’on a savouré à chaque départ de dégrad. Au fur et à mesure, on apprend à reconnaître les chablis —arbre déraciné qui dans sa chute créé un puit de lumière— et layons. À apprécier les pluies aussi bien torrentielles que brèves. Et à s’amuser dans les “sauts”, les rapides locaux.

excursion pirogue guyane
que faire en Guyane

9. Initiation au tambour traditionnel

Après un déjeuner créole fait à 6 mains chez le chef Dorys Mirta, nous sommes rejoints par Anccy Clet, célèbre musicien guyanais. Un bœuf s’improvise après avoir reçu quelques rythmes initiatiques. Entre les notes, Anccy nous livre les subtilités des grands types de tambour (le kasékò, le grajé et le kanmougé) qui varient en fonction des tempos et chants. Cette immersion organisée par T’Air Nature a été l’occasion de rencontrer l’une des figures de la scène artistique guyanaise et d’approfondir davantage encore nos connaissances sur la culture du pays.

initiation du tambour traditionnel en Guyane

10. Se baigner en Guyane

La Guyane n’est pas spécialement reconnue pour ses plages, ni son bleu caraïbe. Pas très populaires pourtant si belles, les plages guyanaises ont le mérite de toucher le cœur de ce qui rêve à une robinsonnade. Leur spécificité ? Un sable bien blond et une eau … marrone. C’est peut-être cette particularité atypique qui lui vaut ce désamour. Pourtant, il n’est nullement question de pollution mais juste de sédiments rejetés par le fleuve Amazone.

Si vous cherchez plutôt la carte postale et les plages paradisiaques, il faut partir en excursion jusqu’aux iles du Salut. C’est le seul endroit de Guyane où vous verrez des plages de sable volcanique aux eaux translucides. Dans la même veine que les plages du nord Martinique. On est quand même loin de l’image des Caraïbes ou de l’océan Indien, sachez-le !

Des cours de kite-surf sont possibles sur les plages de Cayenne (à partir de 80€).

⚠️ Attention aux contre-courants et à bien vérifier les horaires de marée avant de vous baigner.

Les plus belles plages de Guyane

plage en Guyane environs de Cayenne
plage où se baigner en Guyane
plus belles plages de Guyane

11. Assister à l’émergence des tortues

En Guyane il est possible de voir 3 espèces de tortues : la Tortue luth, la Tortue verte et la Tortue olivâtre. Nous le citions précédemment : le cadre exceptionnel et sauvage des plages de Guyane est particulièrement propice pour la ponte des tortues. Peu d’infrastructure, peu de gens (si ce n’est les locaux), peu de lumière ni d’hôtel. Tous ces ingrédients réunis font de la Guyane un véritable sanctuaire et l’un des sites de ponte les plus importants au monde.

Où et quand voir des tortues en Guyane ?

Sur les plages de Cayenne et de Rémire-Montjoly :
La ponte des tortues Luths se situe en avril et se termine en juillet/août. L’émergence démarre en juin et se termine en octobre. 
La ponte des tortues Olivâtres se situe entre juin et août. L’émergence démarre en août et se termine également en octobre.

Sur la plage d’Yalimapo :
La ponte des tortues Luths a lieu entre mars et juillet. L’émergence se déroule entre mai et septembre. 
→ Quant aux tortues Vertes, la période de ponte débute en janvier/février et se termine en mai. L’émergence a lieu entre mars et juillet.

🔎 Pour repérer facilement les tortues qui ont émergé, il faut reconnaître les traces de style “roue de tracteur” qui forme des lignes sans interruption (comme sur notre photo d’illustration).  

emergence-tortue-guyane

Nos conseils pour observer les tortues de manière respectueuse

Ce spectacle naturel aussi beau qu’émouvant est un moment privilégié qu’il convient de respecter.

Il faut savoir que l’émergence se déroule très tôt quand il fait encore frais et avant l’arrivée des prédateurs. On vous recommande de venir avant le lever du soleil avec une lampe frontale de faible luminosité et de lumière rouge. N’utilisez pas d’éclairage trop fort, ni de flash car cela risque de perturber la tortue et de lui faire prendre une mauvaise direction.

Pour rejoindre l’océan, elle se laisse guider par les sons. Vous comprendrez vite que la tortue avance en tempo avec l’écume comme un fabuleux écho à son instinct. N’obstruez pas le passage, ne la faites pas dévier.

La piqure de rappel semble évidente mais ne montez pas sur le dos des tortues Luth ! Tenez votre chien en laisse et n’essayez pas de toucher ou de prendre dans votre main la tortue. Retarder leur mise à l’eau ne fait qu’accroître leur chance d’être mangé par les oiseaux. Le taux de mortalité est déjà tristement élevé (leur premier pas n’est pas une aventure toute facile) alors autant ne pas rajouter d’autres obstacles à leur envol.

Enfin, pour en apprendre davantage sur les tortues de Guyane, vous pouvez vous documenter auprès de l’association Kwata qui œuvre à sa protection.

12. Petit-Saut et sa forêt immergée

Façonné par la création d’un barrage en 1994, ce joyau caché de Guyane à tout juste 1 heure de Kourou révèle un archipel unique. Dès le dégrad du barrage, se dessine face à nous un étrange paysage qui laisse apparaître les stigmates d’une ancienne forêt engloutie. D’une forme de destruction est né tout un écosystème exceptionnel qui recèle, caché dans le creux de ces milliers d’ilots, une opulente faune et flore. L’un de ses îlots, peut-être le plus atypique de tous, dissimule quant à lui les vestiges d’un bagne des années 30 qui, lors des pluies tropicales, est à peine perceptible.

Sur les images satellites, le lac de Petit-Saut apparaît comme un amoncellement de racines. Clin d’œil à l’harmonie entre eau et forêt qui définit ce biotope unique. Les sorties en pirogue offrent une perspective privilégiée pour observer quelques animaux sauvages emblématiques de la Guyane. C’est le cas des singes hurleurs et des aras qui volent toujours de concert. Mais aussi des toucans, caïmans, tamanoirs et plus rarement, du jaguar. Quelques incursions en lisière de forêt permettent quant à elles de découvrir certain arbre, à l’image des fromagers.

excursion au barrage de petit-saut
excursion à Petit-saut en Guyane
nichoir-bois-petit-saut
sortie en pirogue à Petit-saut
foret immergée de Petit-saut en Guyane
les plus beaux paysages de Guyane
visiter le lac de Petit-saut en Guyane
que faire en Guyane

Un écosystème en péril

Mais l’appétit pour ce bois devenu imputrescible a conduit un projet de coupe et de collecte le mettant en danger. En effet, ces bois ennoyés jouent un rôle majeur dans l’équilibre du milieu notamment pour la stabilisation des berges. Les parties aériennes servent de nichoir pour de nombreuses espèces aviaires. C’est également l’habitat de la loutre géante, une espèce classée “en danger”. Enfin la présence du mercure de manière naturelle inquiète car la coupe de bois massive pourrait accroître la contamination des espèces.

Dans les prochaines années, le lac de Petit-Saut est donc voué à se métamorphoser. Quand ? À quelle vélocité ? Difficile de le prédire. Une chose est sûre, c’est l’un des plus beaux paysages à voir en Guyane. Avant peut-être qu’il ne soit trop tard.

📍 Pour une sortie pirogue à Petit-Saut, n’hésitez pas à contacter Juan au +594 694 26 27 30. Il navigue sur le lac depuis de nombreuses années et saura composer l’excursion selon vos envies (à la journée ou sur plusieurs jours).

lac de Petit-Saut en Guyane près de Kourou

13. Randonner sur le sentier du Rorota

Situé à Remire-Montjoly dans les environs proches de Cayenne, le sentier du Rorota est une fabuleuse introduction à la biodiversité guyanaise (à faire en début de séjour). Ce circuit de randonnée de 5km autour du massif Mahury permet une approche facile et agréable de la forêt. Facilement accessible si vous prévoyez de voyager en Guyane avec des enfants. En plus d’une flore abondante et variée, c’est ici que nous avons vu le plus de saïmiris et d’agoutis. Quelques arrêts offrent aussi de beaux panoramas sur la plage de Gosselin et l’océan.

📍 Le départ de la randonnée se situe au lac Lalouette.

ou voir des animaux sauvages en Guyane

14. Naviguer vers les iles du Salut

Les îles du Salut, au large de Kourou, sont un chapelet de trois îles baignées d’eaux turquoise. Sur le papier, elles laissent rêveur. Difficile d’imaginer le triste passé de l’archipel quand on regarde ces champs de palmiers. Pourtant, les vestiges de l’ancien bagne sur l’ile Royale, la plus grande des îles, sont là pour le rappeler. Et surtout, ne pas l’oublier. La visite des cellules et cachots recouverts par la végétation est poignante. Il faut s’imaginer les conditions difficiles loin de l’image paradisiaque actuelle.

De l’enfer du bagne aux plages paradisiaques

Pour se baigner à l’abri des courants il y a la piscine des bagnards entourée de polissoirs et roche volcanique que les détenus utilisaient pour se laver. Si vous cherchez la plus belle plage des iles du Salut, il faut rejoindre l’ile voisine et naviguer vers Saint-Joseph. Celle qu’on surnommait “la mangeuse d’homme” abritait quant à elle un asile, les récidivistes et ceux qui avaient tenté de s’évader. Ils étaient retenus dans des dortoirs sans toit, où le silence imposé était une punition supplémentaire. Les derniers condamnés ne quittèrent les lieux qu’en 1953.

Plus loin, on aperçoit une troisième île, l’ile du Diable. Interdite au public, elle abrita un prisonnier célèbre : Alfred Dreyfus. Il y séjourna, isolé, durant 1517 jours entre 1895 et 1899. Certaines de ses lettres sont exposées au musée du Bagne et racontent cet enfer quotidien. En catamaran, vous pourrez effleurer l’ile du Diable et apercevoir les ruines de la maison où il fut consigné.

Iles du Salut en pratique

⚓️ Comment rejoindre les îles du Salut ?
En navette avec Promaritime Guyane qui assure des liaisons quotidiennes entre Kourou (départ à 8h30) et l’ile Royale (retour à 16h30).
La traversée dure 1 heure.
Tarif : 47€ / adulte, 26€ / enfant 

En catamaran avec Tropic Alizés pour naviguer autour des îles 
Tarif : 53€ l’excursion à la journée

🏡 Dormir sur l’ile Royale pour s’imprégner des lieux.
L’auberge des îles est l’unique hôtel de l’archipel.
Disponibilité & réservations

15. Visiter les Marais de Kaw

C’est l’un des autres paysages à ne pas manquer en Guyane. Les Marais de Kaw sont l’une des plus grandes réserves protégées après celle des Nouragues. Cette gigantesque zone humide composée de marais saumâtres, mangroves et de savanes inondables semblable au pantanal brésilien n’est accessible que par voies navigables. On vous le disait dans notre article pour tout savoir avant de visiter la Guyane : la plupart des expériences à faire en Guyane se font en pirogue et avec prestataire. Au Marais de Kaw, aucune route. Le rendez-vous est donc donné au dégrad pour une journée complète sur l’eau.

Au fil des méandres, c’est en toute tranquillité et respect de la faune, qu’on découvre de nombreuses espèces pour certaines rares. Parmi lesquelles, le caïman noir, l’Hoazin huppé et l’ibis rouge qui y ont trouvé refuge. Un genre d’Everglades à la guyanaise.

Pour une immersion la plus totale, il est possible de passer la nuit à bord d’un carbet flottant, l’écolodge Caïman. D’autant que la tombée de la nuit ou les instants avant l’aube, sont particulièrement propices pour observer les animaux sauvages.

Réservation auprès de Jal Voyages.
Tarif : à partir de 85€ l’excursion à la journée et à partir de 115€ avec la nuit en hamac sur le bateau (possibilité de réserver une chambre privative en complément).

16. Assister au carnaval de Guyane

Saviez-vous que le Carnaval de Guyane était inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco ? Carnaval le plus long du monde, il se déroule chaque année entre l’Épiphanie et le mercredi des cendres. Soit de début janvier à mi-février. Chacune des villes s’animent dans une ambiance hautement colorée où les traditions africaines et européennes se mélangent. On s’y presse pour voir les défilés de danseurs costumés s’ambiancer sur le piké djouk mais surtout pour apprécier les costumes des Touloulous. Ces reines déguisées sont des personnages emblématiques du folklore.

Si son origine n’est pas réellement attestée, le carnaval est un symbole de rassemblement sociale et ethnique bien représentatif de l’harmonie culturelle guyanaise.

→ Plus d’infos et dates exactes du Carnaval de Guyane

17. Visiter le centre spatial de Kourou

L’unique base de lancement européenne est l’un des sites les plus visités de Guyane. Guidé (et gratuit), il est possible de voir les installations et les pas de tir des lanceurs Ariana 5 et Vega. Vous pourrez aussi visiter le centre de contrôle et poser la fameuse question “pourquoi les fusées décollent en Guyane ?”.

En complément, le musée de l’Espace, fraichement rénové, permet à travers un parcours ludique et immersif de vulgariser les sciences et de comprendre les enjeux de la recherche spatiale.

En fonction de quand vous allez voyager en Guyane, renseignez-vous sur les potentiels décollages de fusée (en moyenne 1 tir par mois). Parmi les meilleurs points de vue (en accès libre) : la montagne Carapa et la plage des Roches. Pour assister au plus près (dans un périmètre minimal de 5 km tout de même), il faut demander une invitation.

🔎 Visite du centre spatial de Kourou : tous les jours à 8h et 13h (départ devant le musée de l’espace). Inscription obligatoire au moins 48h à l’avance. Une carte d’identité vous sera demandée à l’entrée.

Tarif du musée de l’espace : à partir de 7€ 

Le prochain lancement de fusée Ariane devrait avoir lieu entre juin et juillet 2024.
Plus d’informations auprès du centre spatial guyanais.

🏡 Où dormir à Kourou ?
À Kourou ville : L’Hôtel des Roches (face à la plage du même nom) ou l’Hôtel Atalantis (bon rapport qualité prix).
Dans les environs : Le Wapa Lodge ou le Camp Cariacou pour dormir en carbet (trajet en pirogue nécessaire)

18. Visiter le bagne des Annamites

Le Bagne des Annamites abrite un ancien centre pénitencier où fut emprisonnés les condamnés de droit commun et des condamnés politiques déportés de Guyane. Entre 1931 et 1946, 525 prisonniers indochinois de Saïgon et d’Hanoï furent condamnés à vivre cet enfer vert. Aujourd’hui le bagne est inscrit aux Monuments Historiques et ne subsiste que des cellules recouvertes d’une épaisse végétation.

Après la visite du bagne, un ponton aménagé sur la rivière Tonnegrande permet de s’y baigner.

📍 L’accès se fait sur un sentier balisé (5km AR) ponctué de panneaux informatifs.
Site accessible aux enfants.

19. Immersion dans le Parc Amazonien de Guyane

Le Parc amazonien est la partie terrestre la plus enfoncée de la Guyane partageant ses frontières avec le Suriname et le Brésil. Ce cœur intact est difficile d’accès et de longues heures de pirogue sont nécessaires pour l’atteindre. Ce qui garantit en grande partie sa préservation et sa sauvegarde. Des communautés (Amérindiennes, Bushinengués, Créoles) y vivent en autarcie. La plupart d’entre elles sur le bord du Maroni comme à Papaïchton et à Maripasoula.

Saül, épicentre du tourisme vert de la Guyane, est l’une des portes d’entrée la plus “facile” car relié par un vol domestique depuis Cayenne. Jadis loin du joug colonial, ces minuscules villages se sont développés comme des sanctuaires autosuffisants. Cet isolement me rappelle Mafate révélait lors de ma traversée à pied sur le GR R2. Des villages enclavés d’une nature colossale qui se méritent et se savourent différemment. Les activités en forêt équatoriale y sont nombreuses. À commencer par la randonnée qui permet d’apprécier ces espaces naturels inviolés en toute tranquillité.

voyage-guyane-foret-amazonie
Excursion Amazonie en Guyane-Francaise
rencontre communauté saramaca

Comment visiter le Parc amazonien

Bien prendre en compte le temps de trajet. S’immerger dans le Parc amazonien nécessite d’avoir un peu de temps devant soi et d’être flexible. En moins de 2 semaines, l’excursion ne vaut pas le coup.

Exemple de trajet :
→ Pour rejoindre Maripasoula en avion comptez 55 minutes ou en pirogue, un minimum de 12 heures.
Saül uniquement accessible en avion. Comptez 45 minutes depuis Cayenne.
⚠️ Attention toutefois, les vols ne sont pas toujours assurés pendant des semaines. 

Certains villages amérindiens sont en zone réglementée. Une autorisation de la préfecture de Guyane est nécessaire.

🏡 Retrouvez les hébergements où dormir
🔎 Plus d’infos sur les actions et le rôle du Parc amazonien de Guyane
Réservez une expédition trek en Amazonie (formule 4 à 7 jours, bonne condition requise, à partir de 400€). Plus d’informations sur l’expédition.

20. Faire un vol en ULM au-dessus de la canopée

On termine notre sélection des 20 expériences à vivre en Guyane avec l’une des plus folles et des plus vertigineuses : survoler la forêt Amazonienne en ULM. Terminer son voyage en savourant ce territoire depuis les airs c’est prendre conscience (différemment) de son étendu et vivre un moment inoubliable.

Tarif : à partir de 60€
Disponibilités et infos auprès d’ULM Guyane

voyage en Guyane-Francaise
expériences à faire en Guyane
excursion Amazonie en Guyane

Préparer son voyage en Guyane

Se rendre en Guyane
Air Caraïbes propose des liaisons directes et quotidiennes entre Paris (Orly) et Cayenne en tout juste 9 heures de vol. Billets à partir de 680€. Consultez les offres Air Caraïbes pour voyager en Guyane.

En pratique
Pour connaître les formalités, les vaccins, la météo, quoi prendre dans sa valise, la sécurité … vous pouvez consulter notre article dédié. Sur ce dernier, nous répondons aux 15 questions les plus fréquentes qu’on se pose avant un voyage en Guyane.


Pour conclure, on espère que ce reportage fera écho à votre âme d’aventurier. Si vous aimez les destinations confidentielles et les voyages inattendus, foncez, la Guyane est faites pour vous. Déroutant, mystérieux et surprenant, c’est ce que je retiendrai de ce voyage. Un bout de France à mille lieues de la France. La Guyane fait partie de ces endroits sur Terre dont je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu fouler. Humaine et plurielle, elle fait aussi résonance à mon immersion chez les Inuits du Nunavik et ranime mes envies de voyage immersif. Avec nos différents articles de blog consacrés à la Guyane, vous connaissez dès à présent l’essentiel. N’ayez plus peur et n’attendez plus. La Guyane a tant à offrir. Bon voyage !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Gardez le réflexe de consulter les conseils et idées d'activités sur le site du Comité du Tourisme de la Guyane.
Gardez le réflexe de consulter les conseils et idées d'activités sur le site du Comité du Tourisme de la Guyane.
Auteure
Amélie
Rédactrice cheffe et auteure du média indépendant Hellolaroux, Amélie est également reporter et photographe d’aventure reconnue dans l’univers touristique. Cumulant 7 ans d’expérience, elle use de sa créativité, sensibilité et curiosité pour raconter des histoires en images et en mots. Amoureuse de la nordicité, son pays coup de cœur restera à jamais le Canada.
Voir tous les articles
1 commentaire
  • Christine 17 janvier 2024

    Quelle offre riche et variée! Deux semaines ne suffiront pas pour tout tester. Je n’avais jamais songé à cette destination mais ce que tu en montres donne sacrément envie.

Ajouter votre commentaire