Les 100km du Quercy sont une boucle itinérante de 6 jours pour découvrir la vallée du Célé. Cette dernière se courbe entre les plateaux de calcaire du Causses de Quercy et les vallées verdoyantes. Ici se sont lovés de charmants villages où le temps semble s’être suspendu. Sensiblement parallèle à la Vallée du Lot (où la boucle se poursuit), c’est aussi une variante au chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Plus sauvage, plus poétique et même un chouia plus sportive. On vous emmène alors sur cet itinéraire pédestre entre causses et vallées, parmi les plus belles randonnées à faire dans le Lot.



Pour cette nouvelle itinérance, et première fois dans le département du Lot (en région Occitanie), c’est donc au cœur du parc naturel régional des causses du Quercy que nous partons. Nous cherchions une variation aux incontournables en partant à la découverte de l’intime Vallée du Célé qui ondule parallèlement à celle du Lot. Ces deux dernières sont séparées de part et autre par le causse, ce poumon identitaire du massif central couronné de caselles, dolmens et murets de pierre sèche. Et quoi de mieux qu’enfiler nos chaussures de randonnée pour embrasser cette région très préservée où le silence et la sérénité sont un art de vivre. Où les maisons et châteaux semi-troglodytiques nous font fantasmer un autre temps. Et où les falaises tutoient ce causse brutal qui, s’adoucit au fil des kilomètres parcourus.


visiter le lot et la vallée du célé



LA VALLÉE DU CÉLÉ & LES CAUSSES DU QUERCY

Une randonnée itinérante pour voir le Lot autrement

À l’initiative d’abord de cette boucle des 100 km du Quercy, il y a Anne-Laure et Mathieu. Hôtes du gîte de La Flèche Bleue (labellisé Rando Etape) ils ont fait converger plusieurs sentiers de grandes randonnées entre eux. C’est le cas du GR® 65, le plus célèbre des chemins de pèlerinage. Du GR® 651 ensuite, variante plus intime et surprenante de la voie Jacquaire qui suit la Vallée du Célé. Enfin, du GR® 36 qu’on emprunte sur une brève portion entre Bouzies et Cabrerets.

Parmi les points forts de cette randonnée itinérante du Lot, j’ai apprécié avant tout la félicité du Célé, sa nonchalance désirable, sa vallée verdoyante, préservée et délicate. Les maisons typiques quercynoises dans lesquelles je serai volontiers rester. La rudesse du causse aussi. Les villages surannés, parmi certains labellisés plus beaux villages de France (c’est le cas de Saint-Cirq-Lapopie). Si j’ai apprécié cette solitude propre du causse, j’ai, je crois, savouré davantage les échanges que nous avons eu. Avec les caussenards d’abord, ancrés depuis des générations et qui ne quitterai leur terre pour rien au monde. Et ceux qui par le hasard de la vie, sont venus se nicher jusqu’ici, dans ce Lot secret.





⇒ Randonnez serein à l’aide de la trace GPX de la boucle des 100km du Quercy J’utilise personnellement l’application GAIA pour naviguer facilement, et ce, même hors connexion.





Falaises et maisons semi-troglodytiques, l’identité de la Vallée du Célé

Intemporels sont ces villages invisibles au premier regard que les hommes d’autrefois ont façonné à même la roche. Intelligemment, ils se sont adaptés à cette morphologie atypique pour en tirer l’avantage et ainsi se protéger lors des guerres féodales. Depuis, certaines de ces maisons taillées à flanc de falaise sont toujours habitées par les artistes et les plus rugueux. Dans cette vallée morcelée par les affres du temps, j’y ai retrouvé un goût de France préservée. À l’image de la Lozère et des villages perchés des Gorges du Tarn. Une France d’authenticité, sans chichi et qui connait la dureté de la vie.


le vieux-sauliac et la vallée du célé




🔎 Bon à savoir : La boucle des 100km du Quercy peut également se faire en multi-activité. Ainsi vous pourriez marcher 2 jours, enfourchez un VTT électrique. Puis finir votre boucle en descendant le Lot en canoë (et pourquoi pas en puddle).


















1. D’Orniac à Marcilhac-sur-Célé


DISTANCE

15,23 km

DÉNIVELÉ

D+ 493m

TEMPS

3H30



Mathieu du gîte de la Flèche Bleue nous donne les dernières instructions et nous voilà enfin partis en direction du causse. Les premiers jours de navigation ne sont pas bien compliqués car il suffit de suivre le balisage de la FFRandonnée (bande verticale rouge et blanche) qui marque le GR® 651, variante de la voie Jacquaire. Pour cette première journée de marche, nous découvrons les terres esseulées du causse et ses murets de pierre qui semblent guider nos pas. Cette succession de reliefs marqués de toute évidence par l’agropastoralisme a une beauté bien singulière. Farouche, opiniâtre voire inhospitalière. Tapissé de chaos de calcaire, le causse du Quercy prend par endroit des allures de steppe mongole où la lumière y est en particulier aveuglante, presque irréelle. Par l’imaginaire, je pensais déjà connaître ce plateau aride, mais j’étais loin d’y découvrir aussi une profusion de mousse, fougère, chêne et autre flore. 


Le Vieux-Sauliac troglodytique

Le sentier en balcon nous mène sur les hauteurs du Vieux Sauliac où les maisons persistantes nous renvoient à la dureté mais aussi à toute l’ingéniosité des gens d’autrefois. Le bourg existerait depuis le Xe siècle mais fut délaissé à l’ère de la modernité et de la création de la nationale. On aperçoit aussi le château de Géniès dont la partie la plus ancienne date du XIIIe siècle. Ce passage aérien nous séduit d’ores et déjà par cette ouverture panoramique sur la Vallée du Célé. Nous retrouvons ensuite le causse, ça grimpe sous une chaleur printanière déjà étouffante. Puis, nous apercevrons enfin Marcilhac-sur-Célé, point d’orgue de cette première journée.


randonnée vallée du célé 100km du quercy
vieux-sauliac sur la boucle des 100km du quercy
lot randonnée vallée du célé
balisage GR 651 variante compostelle via le célé
sentier de randonnée du vieux-sauliac
maison semi-troglodytique du vieux-sauliac




Marcilhac-sur-Célé

Sitôt que nous furent arrivés, à peine le temps de nous rafraîchir et de poser nos sacs au gîte de Jean et Véronique, que nous regagnons le centre du village et sa grande curiosité. Les guerres de religion l’ont partiellement laissé en ruine mais l’Abbaye bénédictine, enserrée par les maisons de pierre, semble toujours s’élancer vers les cieux. Inscrite comme monument historique, une belle rénovation du chœur menée par l’Abbé Guillaume a été engagée en ce sens pour restaurer l’église, divinement épargnée. Le clocher sonne le coup des 6h tandis que seule, j’arpente ce témoin baigné d’histoire.

La noirceur du ciel et la brillance des astres me rappellent également que nous sommes au cœur du « triangle noir du Quercy », là où le ciel est le plus pur de France et où la frontière entre les planètes semble s’estomper. Je n’avais plus de force pour garder mes yeux éveillés, mais si le sujet vous intéresse, je vous invite à en apprendre davantage sur ce ciel qui brille un peu plus qu’ailleurs.


abbaye saint-pierre marcilhac-sur-célé
visiter village de marcilhac-sur-célé
vallée du célé village marcilhac-sur-célé
ruines de l'abbaye de Marcilhac-sur-célé
marcilhac-sur-célé étape 1 boucle du quercy








2. De Marcilhac-sur-Célé à Espagnac-Sainte-Eulalie


DISTANCE

17,36 km

DÉNIVELÉ

D+ 490m

TEMPS

4H



Nous continuons sur cet itinéraire bis du Chemin du Puy jusqu’à Saint-Sulpice. Propre au patrimoine quercynois, le bâti de la vallée du Célé est unique, c’est frappant. C’est ainsi que les maisons mordorées voient leur ouverture réduite au minimum, souvent orientées sud et revêtues de pierre. Une fois de plus, il y a de belles réalisations humaines à apprécier dont l’ancien château du XVIe siècle qui surplombe le hameau. Nous filons ensuite vers Brengues. Sur les hauteurs du bourg, nous grimpons ses parois trouées comme des gruyères par l’érosion et le temps, où le château des Anglais, du moins ce qu’il en reste, s’y cache. Avec ses nuances orangé citrouille, il se confond dans la roche tel un trompe-l’œil. Le sentier en corniche nous permet d’apprécier, une fois de plus, toute la sérénité de la vallée du Célé et nous guide vers Espagnac-Sainte-Eulalie où nous passerons la nuit.


randonner dans le lot
rando parc des causses du quercy
sentier chateau des anglais Brengues


Espagnac-Sainte-Eulalie

Lové dans un méandre du Célé et niché aux pieds des falaises calcareuses, le village d’Espagnac-Sainte-Eulalie (qui recense à ce jour moins de 100 habitants) est une halte privilégiée pour les pèlerins de Compostelle. Ce hameau-abbaye s’est construit autour de l’activité d’une centaine de chanoinesses augustines. Fragilisé par la guerre de Cent Ans puis laissé à l’abandon lors des révoltes paysannes, ne subsiste aujourd’hui que l’église, la tourelle carrée ornée de colombages, le cloître et une porte témoin de l’ancienne enceinte. De nos jours, le Prieuré Val Paradis, transformé en gîte communal, a su garder la même doctrine d’hospitalité que perpétue Sabrina et Guy, nos hôtes pour ce jour. 

Entre-temps, je laisse Benjamin au gîte pour me promener seule à la tombée de la nuit. J’arpente alors la cour qui respire la piété et déguste cet air humide de l’averse qui vient de cesser. Et pendant que je tend l’oreille, l’acoustique paisible du village et du célé étouffe mes pas de chat. Il est indéniable que l’on y vit bien ici.



espagnac-sainte-eulalie vallée du célé
prieuré d'Espagnac-Sainte-Eulalie Lot
gite communal d'Espagnac-Sainte-Eulalie







3. D’Espagnac-Sainte-Eulalie à Gréalou


DISTANCE

22,50 km

DÉNIVELÉ

D+ 513m

TEMPS

5H

LOGEMENT

Ecoasis



Nous quittons de bon matin la fraîcheur printanière d’Espagnac-Sainte-Eulalie. Alors que les premiers kilomètres se font le long du célé sur un terrain plat, nous passons des tunnels de mousse à la douceur enveloppante qui prennent des airs féériques. À vrai dire, on en oublie presque la pluie qui commence à s’abattre sur nous. Court arrêt ensuite par le village de Corn et ses maisons typiques qui sont bercées par un affluent du Célé. Le village doit être particulièrement mignon à la belle saison lorsque les glycines sont de sortie. La randonnée se poursuit sur la nationale (restez vigilants sur cette portion malgré les panneaux de prévention). Puis, sur une route secondaire. Après quelques kilomètres nous atteignons Béduer et son château (privé) perché. C’est ici que nous quittons le GR® 651 pour retrouver celui du GR® 65, le chemin de Compostelle, qui nous mènera finalement jusqu’à Gréalou


tunnel de mousse vallée du célé
végétation abondante de la vallée du célé
étape 3 rando boucle des 100km du quercy village de corn


Ecoasis, l’halte écolo

Les gens du Lot, et plus précisément du Quercy, ont la bonté grande comme l’univers. Sans parler de cette véritable synergie d’entre-aide, convivialité et spiritualité propre aux voies Jacquaires. C’est la raison pour laquelle j’aime tant cet “esprit Compostelle”. À quelques encablures du village de Gréalou, nous rencontrons nos hôtes Audrey et Manu, sacré couple aux multiples vies. De Miami au Chili en passant par Barcelone, c’est en fin de compte au cœur du parc régional des Causses du Quercy que le destin les a menés en 2011. Ici, ils ont trouvé refuge pour créer leur nid à l’âme résolument écologique : chauffe-eau solaire, chauffage à granules, toilettes sèches mais aussi phytoépuration … dans le but de protéger nos ressources. On s’attache très vite à cette philosophie très raisonnée (qu’on ne peut qu’encourager) ainsi qu’à leur personnalité attachante. 

Et bonus : on y mange aussi excellemment bien (même végé !)

ecoasis ecogite groupe sur le chemin de compostelle









4. De Gréalou à Larnagol


DISTANCE

19,28 km

DÉNIVELÉ

D+ 295m

TEMPS

4H



Pour commencer, nous traversons le plateau caussenard constellé de nombreuses caselles coniques et dolmens, trace inéluctable de l’homme préhistorique. Parmi eux, les dolmens de Pech Laglaire situé à 1,8km de Gréalou. Vous ne pourrez les louper car l’un des trois dolmens se trouve au carrefour du sentier. La vigilance est davantage de mise pour les deux prochaines journées de randonnée ! Nous quittons en effet le GR® 65 qui lui file vers Cajarc pour rejoindre la vallée du Lot. J’insiste sur la trace GPX à bien consulter pour ne pas vous trompez. 


randonner dans le lot
randonner vallée du lot

Après quelques kilomètres, nous retrouvons les boucles verdoyantes et nourricières du Lot sur un chemin, à nouveau, en corniche. Au loin, se dessine la commune de Seuzac et son cimetière où repose Françoise Sagan. Puis nous gagnerons le village fortifié de Larnagol. On y devine une vie douce ici bien que le village de prime abord ne nous semble pas très habité. Nous grimpons tout de même jusqu’au château, passant par de petites ruelles, pour jouir de la situation échancrée d’entre ces falaises protectrices. Nous découvrons ensuite par tout hasard, une vieille salle d’époque où traine des piles de livres mises à disposition du public. Encore un beau village du Lot à mettre sur votre liste !


les plus beaux villages a voir dans le lot
larnagol beau village du lot
visiter la vallée du lot
larnagol village typique quercynois
étape 4 larnagol boucle 100km du quercy
village de Larnagol et la vallée du lot
chateau et village de Larnagol Lot tourisme







5. De Larnagol à Saint-Cirq-Lapopie


DISTANCE

20,05 km

DÉNIVELÉ

D+ 687m

TEMPS

4H20

LOGEMENT

Gîte communal



Le soleil est enfin de retour pour cette cinquième journée de marche sur la boucle des 100km du Quercy. Nous quittons Larnagol, enjambant la rivière pour rejoindre de l’autre côté Calvignac, un très beau village perché. Depuis le rocher de la Baume, où s’est hissé le haut-bourg, on imagine la place stratégique de l’époque, niché dans cette boucle de la rivière. D’ailleurs un circuit « points de vue » est balisé pour vous faire découvrir ces vestiges du moyen-âge. Ici aussi, je vous conseille de garder un œil actif à votre trace GPX car pour sortir du village il faudra emprunter de maigres chemins accolés à des terrains privés (et ce n’est pas toujours très clair). 


panorama vallée du lot, larnagol et calvignac
vue panoramique du village de calvignac lot
calvignac village perché vallée du lot
sentier karstique igue de crégols
calvignac village du lot

Randonner sur le sentier karstique de l’igue de Crégols

Nous retrouvons les crêtes qui s’ouvrent en panorama face à Larnagol et Calvignac et descendons vers Cénevières et son château du XIIIe siècle. Sur quelques kilomètres nous serons au frais à l’ombre des falaises. Perdu sur le causse entre Cornus et Crégols, nous empruntons le sentier karstique qui nous mène d’abord à d’anciennes ruines typiques d’une ferme du causse. Mais le paroxysme du chemin c’est bien l’Igue de Crégols, impressionnant gouffre de 80 mètres de diamètre et jusqu’à 40m de profondeur. Cette ancienne salle souterraine s’est formée par la remontée des eaux du drain principal. Puis le calcaire s’est progressivement dissous entrainant l’effondrement du plafond. 



🔎 Saviez-vous que le Lot était le 3e endroit au monde (derrière le Yucatan et la Floride) où pratiquer la plongée souterraine ? 





Saint-Cirq-Lapopie, plus beau village de France

Au fur et à mesure de nos pas, nous passerons, le hameau de Crégols puis le Cirque de Vénes avant d’atteindre Saint-Cirq-Lapopie. La situation de cette cité médiévale intemporelle bordée par le Lot, lui valut la sacralisation de « village préféré des Français » en 2012. Parmi ses autres palmarès, on citera également le label des plus beaux villages de France qu’il arbore fièrement. Le siècle dernier, Saint-Cirq-Lapopie avait fait fondre le cœur d’André Breton, chef de file du mouvement surréaliste. De nos jours, ce sont quelques 600.000 visiteurs et pèlerins qui déambule dans ses ruelles étroites. Nous avons à ce sujet consacré un article complet pour visiter Saint-Cirq-Lapopie en 1 jour


ruelle village de saint-cirq-lapopie
lot randonner saint-cirq-lapopie
visiter le lot et saint-cirq-lapopie
guide visiter saint-cirq-lapopie blog







6. De Saint-Cirq-Lapopie à Orniac


DISTANCE

19,81 km

DÉNIVELÉ

D+ 502m

TEMPS

4H30



Levés aux aurores, nous profitons du village encore endormi par la brume rougissante pour arpenter à nouveau ses ruelles étroites. Mais les minutes passent et nous rappellent, sur les coups des 10 heures, que nous avons près de 20 kilomètres encore pour boucler la boucle. Nous empruntons alors derrière la place centrale, un chemin à pic qui regagne les bords du Lot. Très vite, nous retrouvons une falaise taillée franchement. Gigantesque œuvre humaine, c’est le chemin de halage, anciennement le chemin des gabariers. Il fut construit afin de permettre aux bateaux de remonter le Lot tractés par des chevaux qui empruntaient ce tunnel à même la roche.


chemin de halage de bouziès lot



Retour sur la Vallée du Célé

Il faut ensuite traverser le pont suspendu de Bouziès, salué par un discret château des Anglais pour retrouver le GR® 651. En quelques minutes nous retrouvons l’aridité solaire du causse jusqu’au moment où nous apercevons notre dernière étape : Cabrerets. Si le temps vous le permet, on vous conseille de visiter la grotte du Pech Merle pour remonter aux origines de l’homme. On y découvre des peintures rupestres de la Préhistoire, dont les célèbres « Frise Noire » et « Chevaux Ponctués », qui remonteraient à 20.000 ans. Une visite incontournable du Lot. 

Qu’il nous fait plaisir de retrouver Cabrerets. Si la vallée du Lot est un bijou déjà bien taillé dans les circuits touristiques, celle du Célé a quant à elle su rester un diamant brut. Surplombé d’un énième château des Anglais (décidément, on ne les compte plus !), nous retrouvons les atypiques habitations semi-troglodytiques, qui par cette chaleur, feraient probablement une halte bienvenue. Puis, voilà la dernière montée dans le causse qui nous fait littéralement transpirer pour rejoindre le gîte de la Flèche Bleue où nous attend Mathieu (avec une bonne bière fraîche). Ça y est, la boucle est bouclée sous un soleil radieux, après 6 jours de randonnée dans le Quercy. Quel pays ! 


cabrerets gite de groupe de la flèche bleue













RANDONNER DANS LA VALLÉE DU CÉLÉ & DU LOT

Toute les infos pratiques des 100km du Quercy : 

Meilleure saison pour randonner dans le Quercy : les inter-saisons sont recommandées pour éviter les fortes chaleurs de l’été (bien que les passages près de la rivière sont une bonne occasion pour piquer une tête). 

Équipement indispensable : en plus d’un équipement de randonnée approprié (pas de sandales par exemple), n’oubliez pas une gourde par personne, un chapeau ou une casquette, des lunettes et surtout de la crème solaire (ça tape fort sur le causse). 

Accès de la randonnée : si vous venez en voiture, vous pouvez vous garer au gîte de la Flèche Bleue à Orniac. Je vous conseille de débuter la boucle ici car, symboliquement, plus intéressant pour échanger avec Mathieu. Par contre, si vous venez en train, attention la vallée du Célé n’est pas desservie par les bus publics. La meilleure option depuis Cahors est donc de prendre un bus jusqu’à Saint-Cirq-Lapopie et d’y commencer la boucle. Depuis Figeac vous pouvez rejoindre Gréalou par la voie de Compostelle mais cela vous ajoute une étape de randonnée. Ou bien, prendre un bus depuis Figeac jusqu’à l’un des villages de la vallée du Lot. 

Difficulté : avec un dénivelé positif total de 2500m réalisé en 6 jours de marche, la boucle des 100km du Quercy est une randonnée itinérante accessible. Si ce n’est qu’elle est un peu plus « challengeante » que le traditionnel chemin du Puy. La vraie difficulté reste la chaleur sur le causse ainsi que le manque d’eau sur certaines portions. Globalement, cette boucle convient tout autant aux marcheurs solo, couples et familles. Par contre, des notions de navigation sont recommandées, notamment pour l’étape 5 (de Larnagol à Saint-Cirq-Lapopie) qui, par endroit, n’est plus balisée. 

Tiques : en conséquence d’une recrudescence de tiques (Benjamin vous le confirmera !), restez vigilant. Je vous conseil d’ailleurs de scruter votre corps chaque soir. Pensez bien à prendre avec vous du désinfectant ainsi qu’une pince à tiques. 

Gîtes d’étape : la plupart des gîtes où nous logions, fournissez drap, taie d’oreiller et couette. Pour éradiquer les problèmes liés aux punaises de lit, certains demandent également de laisser sacs de randonnée et chaussures en dehors des chambres (voir du gîte). 

Prix des nuits (avec demi-pension) : comptez une fourchette de 36€ (gîte communal d’Espagnac-Ste-Eulalie) à 43,75€ (gîte communal de Saint-Cirq-Lapopie). Tous proposent aussi une option pique-nique en supplément (comptez entre 6 et 10€). Le chemin de Compostelle est très populaire et ses variantes de plus en plus, pensez à réserver en avance vos gîtes surtout en haute-saison.

Transport des bagages : Pour randonner léger, un service de transfert de bagage peut être assuré entre vos gîtes par l’intermédiaire de la Malle Postale ou de Transport Claudine


randonner dans les causses du quercy vallée célé lot






Ce visage discret et sensible du Lot qu’est la Vallée du Célé m’a beaucoup touché. Nous avions à cœur de vous montrer le département autrement, sous un visage moins touristique mais toujours dans cet ADN randonnée et mobilité douce. La prochaine fois j’irai passer quelques jours à Figeac, la belle cité médiévale aux frontières de l’Aveyron.

⇒ Pour terminer, si cet article de blog sur le Lot vous a plu, n’hésitez pas à nous soutenir en le commentant et/ou en l’épinglant sur Pinterest


randonnée lot vallée du célé blog


⇒ Une collaboration avec Destination Vallées Lot & Dordogne