10 jours pour découvrir tous les joyaux des Rocheuses canadiennes en Alberta, chaîne mythique de l’Amérique du Nord. Entre vallées glacières, rivières déchaînées, pics acérés mais aussi faune sauvage abondante, on ne revient pas indemne d’un tel voyage. Mais alors, comment organiser et bien réussir son road trip en Alberta ? Voici notre itinéraire complet pour visiter l’Alberta en 10 jours.

préparer voyage rocheuses canadiennes itinéraire
itinéraire 10 jours Rocheuses Canadiennes
conseils pour randonner en Alberta au Canada


D’abord et avant même d’y aller, nous savions que les Rocheuses Canadiennes allaient nous en mettre plein la vue. De la même manière qu’un voyage à New York, on voit passer des milliers de clichés, on pense tout connaître (ou presque). Puis quand on arrive sur place, on se prend une claque. Tout est là, comme dans nos rêves les plus profonds, mais en bien plus beau. Bien plus grand. Bien plus sauvage. 3 millions c’est le nombre de visiteurs en moyenne chaque année dans la région des Rocheuses. Cette année nous avons alors rejoint cette gang pour découvrir à notre tour toute la diversité de l’ouest canadien. Vous venez avec nous ?



Partir en road trip dans l’ouest canadien

Voyager dans l’ouest canadien est un voyage qui se prépare en conséquence! Nous avons d’ailleurs consacré un article à l’organisation d’un tel voyage : informations, conseils, budget .. pour vous aider à préparer votre road trip. Avant tout et pour remettre en contexte notre voyage : nous sommes partis 11 jours explorer la région des Rocheuses Canadiennes en Alberta (dont presque 2 jours consacrés à mes shootings d’auberge). Nous n’avons pas choisi l’itinéraire classique à faire en 3 semaines combinant la Colombie-Britannique car nous venions avant tout pour randonner et non passer des heures en voiture.




À la découverte des grandioses Rocheuses Canadiennes

Notre itinéraire peut se compiler sur 7 jours, mais ce serait passer à côté de beaucoup, beaucoup de choses. Il y a les voyageurs qui veulent juste la photo “instagrammable”, celle qu’on a vu maintes et maintes fois. Puis, il y a ceux qui veulent juste piner une nouvelle destination sur leur carte vintage. Enfin, il y a ceux qui prennent leur temps, comme nous, pour se reconnecter à la nature. Tant pis si nous avons loupé d’autres “hop spots”. On reviendra, c’est certain !



Retrouvez enfin l’intégralité de notre road trip de 10 jours en Alberta, de Calgary aux rocheuses Canadiennes :




Rocheuses Canadiennes — itinéraire 10 jours en Alberta


Jour 1 | Arrivée à Calgary depuis Montréal — 3500 KM

Jour 2 | Route vers le parc national de Banff puis nuit à Lake Louise — 187 KM

Jour 3 | Parc national de Banff, nuit à Lake Louise — 62 KM

Jour 4 |  Parc national de Banff et Yoho, nuit à Lake Louise — 140 KM

Jour 5 |  Route vers Jasper via la Icefields Parkway, nuit à Jasper — 230 KM

Jour 6 |  Parc national de Jasper, Lac Maligne, nuit à Jasper — 75 KM

Jour 7 |  Parc national de Jasper, nuit à Jasper

Jour 8 |  Icelfields Parkway en sens inverse, nuit à Mosquito Creek — 98 KM

Jour 9 |  Parc national de Banff, nuit à Canmore — 110 KM

Jour 10 |  Kananaski, nuit à Canmore — 25 KM

Jour 11 |  Retour à Calgary, vol pour Montréal — 25 KM



Jour 1 — Visite de Calgary

Pour retrouver notre city guide Calgary dans son intégralité notamment je vous invite à cliquez-ci-dessous :

visiter Calgary blog voyage

Où dormir à Calgary ?

Idéalement située dans l’East Village, nous avons testé l’auberge de jeunesse HI Calgary City Centre. Pas chère, très confortable, c’est un bon choix pour visiter Calgary à pieds. De plus, tout près se trouve le Studio Bell & la Central library, deux œuvres architecturales à ne pas manquer !




Jour 2, 3 & 4 — Le parc national de Banff

Ça y est, on rentre enfin dans le vif du sujet. On quitte en premier lieu Calgary pour rentrer dans le majestueux parc national de Banff. Traversée de son fief éponyme, charmant petit village alpin bien que touristique. On ne s’attarde pas plus que ça, mais si vous avez le temps ne manquez pas la Banff Gondola pour une vue panoramique sur toute la région, les sources thermales Upper Hot Springs et dans les environs proches les lacs de Vermilions et Minnewanka (que les premières nations appelés “Minn-Waki”, lac des esprits)(il y aurait une ville fantôme enfouie sous l’eau).


johnston Canyon, Plain of Six Glaciers & Lac Louise

Notre première (réelle) étape dans le parc national de Banff se fera alors au Johnston Canyon. Sculpté par les eaux limpides et tumultueuses de la rivière Bow, le canyon offre notamment des points de vue incroyables sur cette curiosité géologique. Si les Lower Johnston Falls sont les plus populaires, poussez par contre le chemin pour rejoindre les Upper Johnston Falls encore plus impressionnantes. C’est une visite gratuite qui demande un bon 2 à 3 heures pour en faire le tour.

Johnston Canyon Rocheuses Canadiennes
lower & upper falls Johnston Canyon Alberta


Le troisième jour nous irons sur les hauteurs du fameux Lac Louise pour faire la randonnée des Plain of Six Glaciers. Au fur et à mesure que nous prendrons de la hauteur, la neige fera son apparition. Début et mi-juin les zones d’avalanches sont toujours restreintes, attention donc. Pas réellement préparés, nous enjamberons à plusieurs reprises des barrages d’avalanches nous retrouvant parfois enfouie jusqu’au genou. La randonnée des Plain of Six Glaciers, impressionnante, vous permet alors de découvrir toute une série de pics dans une vallée glaciaire panoramique. Sur le chemin il y a une petite tea house à ne pas manquer mais aussi la vue sur le Lac Louise et sur le Château Fairmont.

Rocheuses Canadiennes : plain of six glaciers
plain of six glaciers ouest canada blog



Micro-itinéraire au parc national de Yoho (BC)

Quatrième jour, je souhaitais faire l’ascension du Mount Pollinger. Malheureusement ce dernier était encore sous la neige. L’accès y est donc totalement interdit. En conséquence, changement programme donc. On part explorer le Lac Emerald et franchirons la frontière invisible avec la Colombie-Britannique. Le parc national de Yoho est un magnifique joyau de l’ouest canadien, mais ce n’était pas notre programme d’explorer la BC. Nous nous sommes alors contentés du Lac Emerald, du Natural Bridge et de Spiral Tunnels (un chemin de fer tortueux qui passe sous les montagnes). Plus de temps à consacrer au parc national de Yoho ? Passez par les Chutes Takkakaw, le lac O’Hara, Wapta Icefield ou encore le Mont Victoria.

natural bridge Yoho National Park
Emerald Lake Yoho Park
Lac Emerald Parc National Yoho Canada
visiter le parc national de Yoho BC

L’après-midi nous retournerons ensuite dans le secteur du Lac Moraine pour faire les randonnées du Lac Eiffel et de Sentinel Pass (via Larch Valley). En récompense une vue incroyable sur la Vallée des Dix Pics. D’après les locaux, l’automne est incroyable à voir avec les mélèzes tout d’orange vêtu. Le turquoise du Lac Morain si intense est hypnotique. On le voit souvent en photo mais la découverte reste magique !

randonnée Sentinel pass Lac Moraine
les conseils d'Hellolaroux pour voyager dans l'ouest canada
paysage Sentinel pass lac moraine


Où dormir dans le parc national de Banff ?

Nous avions choisi comme point de chute pour ces 3 jours l’auberge de jeunesse HI Lake Louise Alpine Center. Parfait pour rayonner dans le parc national de Banff et rejoindre les lacs Louise & Moraine. L’auberge arbore un style “chalet de montagne” rustique mais charmant, tout de bois, rose et vert. Elle propose aussi un restaurant (simple mais bon). Une belle salle commune trône dans le bâtiment principal avec une table de billard. Notre chambre privée (avec douche partagée) était petite mais juste ce qu’il fallait pour y dormir.

Auberge jeunesse HI Lake Louise
voyager pas cher Ouest Canadien blog
auberge de jeunesse HI Canada Lake Louise




Jour 5 — la Promenade des glaciers, trésor des Rocheuses Canadiennes

Cinquième jour de ce road trip dans les Rocheuses Canadiennes. Il est enfin temps d’emprunter l’une des plus belles routes scéniques au monde : la Promenade des Glaciers. 293 kilomètres séparant les deux villes emblématiques des Rockies : Banff & Jasper. Il y a tellement d’endroits photogéniques où s’arrêter qu’il faut prévoir une journée complète pour relier Jasper. C’est aussi une portion qui peut être très touristique, dépendamment des spots. La totalité des plus beaux points de vue de la Promenade des Glaciers est accessible très facilement !

Les plus beaux endroits à voir sur la Promenade des Glaciers :

— le Lac Herbert (Herbert Lake) au km 3 ; c’est le premier arrêt depuis Lake Louise.

— le Lac Hector (Hector Lake) au km 16

— le Lac Bow (Bow Lake) au km 34 ♡ ; grandiose, nous l’avons préféré sur le chemin retour à la tombée de la nuit.

— le Lac Peyto (Peyto Lake) au km 40 ♡ ; grand classique et étape incontournable de la Promenade des Glaciers. La fameux Lac Peyto qu’on aime comparé à la tête d’un loup est sublime. L’over-tourisme pourrait presque nous lasser (les gens sont tellement irrespectueux quand il s’agit de faire la photo instagram), mais la beauté de Peyto (prononcé Pi-to) rattrape le tout. Nous sommes revenus au petit matin faire un timelapse. Quel bonheur de profiter de ce panorama dans un silence monacal.

Comment rejoindre le Lac Peyto ?

Pour y accéder, en outre, c’est très facile, il suffit de marcher quelques minutes depuis le parking. Comme la totalité des endroits à photographier sur la icefields Parkway tout est très bien indiqué de toute manière !

Mistaya Canyon au km 71 ♡ ; coup de cœur pour ce canyon au caractère bien trempé que les touristes délaissent.

— la rivière Saskatchewan au km 76 ♡ ; belle route panoramique, si vous venez de Banff, gardez les yeux rivés à gauche !

— le Weeping Wall au km 109 ; bref arrêt pour contempler une fois de plus la Promenade des Glaciers depuis les hauteurs. Sur les conseils d’un local nous avons marché quelques pas depuis le parking pour nous engouffrer dans la forêt (là où personne ne va). Nous sommes tombés sur un canyon ; place idéal pour luncher et dans le calme.

— le champ de glace Columbia au km 127 ♡ ; arrêt incontournable. Ce glacier tristement beau nous rappelle combien notre nature est fragile et disparaît à vitesse grand V. Afin de sensibiliser à notre impact sur l’environnement, des repères sont placés pour vous montrer où se trouvait le glacier il y a 10, 20, 50 ans. Le constat est violent et triste. Ce qui n’arrêtent pas les voyageurs qui grimpent (avec leur enfant) sur le bord du glacier (interdit !).

Sunwapta Falls ♡ au km 175 et Athabasca Falls au km 199 ; j’ai préféré la première mais les deux valent le coup d’œil.

Rocheuses Canadiennes voir lac bow
itinéraire Rocheuses Canadiennes Alberta
rocheuses canadiennes lac peyto sunrise


Petit bémol : c’est sur cette route que nous avons observé le plus d’incivilité. Entre les gens qui prennent la Icefields Parkway pour une piste de rallye et ceux qui veulent à tout prix approcher les ours ; on était servis. Pour rappel et afin de respecter la faune : il est interdit de trop se rapprocher des ours et de descendre de sa voiture ! À côté de ça, la route est absolument malade. Yeux écarquillés, ce fut un vrai bonheur de conduire au milieu de cette épine dorsale nord-américaine.




Jour 6 & 7 — parc national de Jasper

Bien que la ville de Jasper soit toute mignonne, on reprend la route vers le Lac Maligne. C’est mon anniversaire, on s’offre alors une croisière avec Pursuit sur le lac pour aller découvrir Spirit Island, cette petite île (qui n’en est d’ailleurs pas une réellement). L’escale est brève, tout juste le temps de prendre un peu de hauteur pour regarder ce cordon littoral. Je déguste les paysages de glace qui défilent. Les nuages crachent leur pluie, les micro-éclaircies, les sommets reluisants et le contraste de cet eau émeraude m’hypnotisent. Je reste sur le pont, sous la pluie, à regarder sans fin ce paysage qui s’éloigne. Le soir, après la tempête, nous irons nous promener à Valley of Five Lakes ; une randonnée familiale facile d’accès depuis Jasper.

croisière Pursuit Lac Maligne Jasper
voir Spirit Island Lac Maligne Jasper
rocheuses canadiennes lac maligne jasper
lac-maligne-parc-national-jasper-alberta
voir lac maligne et Spirit island

Lac Maligne, Mont Edith Cavell & Jasper

J’attendais le lendemain avec impatience priant que le beau temps soit de retour. Direction le mont Edith Cavell qui reste ma plus belle randonnée en l’Alberta. Une forêt subalpine, un glacier, une vue incroyable sur les sommets qui bordent la Promenade des Glaciers. Si le point culminant de la randonnée se situe sur un promontoire panoramique face au glacier Angel, sur les conseils d’autres randonneurs nous avons alors poussé l’ascension (qui n’est plus officielle). Plus abrupte, plus sèche, plus dure. Ces derniers efforts m’ont éreintés mais la vue au sommet à 360° en valait bien la peine. Tous les détails de nos randonnées dans l’Alberta seront à retrouver sur le blog dans un article dédié.

Pyramid Lake dans les environs proches de Jasper

Le soir nous profiterons enfin des dernières lumières pour découvrir Pyramid Lake. Un lac très populaire et situé dans les environs proches de Jasper. Sur les conseils de locaux d’ailleurs, le lever de soleil y est incroyable.

angel glacier hike Jasper
vue angel glacier trail Alberta
guide voyage Rocheuses Canadiennes Hellolaroux
angel glacier hike Jasper national park
voyager ouest canadien itinéraire conseils


Où dormir à Jasper ?

De la même manière qu’au parc national de Banff, à Jasper nous voulions nous poser au même endroit pour ces 3 nuits et ne pas devoir packer-unpacker chaque jour nos affaires. La toute nouvelle auberge de jeunesse HI Jasper a été un réel coup de cœur aussi. Elle prouve à elle-seule combien les auberges de jeunesse de nos jours peuvent être à la fois “économique” ET “design”. L’espace d’entrée est immense et très lumineux avec de hauts plafonds, un grand foyer, un petit café d’allure scandinave. Une autre grande salle commune offre divers places pour travailler, chiller ou se restaurer avec un foyer ici aussi. Les chambres quant à elles, sont très grandes, sobres et spacieuses (avec une bonne literie, c’est important de le préciser).





Jour 8 — la Promenade des glaciers

Il est temps de laisser Jasper et ses maisons colorées derrière nous pour reprendre la Promenade des Glaciers. En direction de Banff cette fois. On ajoute cette fois-ci le Canyon Maligne à notre itinéraire (que nous n’avions pas eu le temps de faire à l’aller) avant de filer à nouveau aux chutes Athabasca. Si vous voulez vous faire plaisir, il y a aussi le Maligne Canyon Wilderness Kitchen à essayer. Les miles défilent et l’impression de découvrir une toute nouvelle route. La lumière plus douce, beaucoup moins de trafic. On regagne le Lac Bow à la tombée de la nuit. Le lac, si paisible, éclairé par la lune, est d’une quiétude et d’une beauté incroyable. Une fois de plus, la Icefields Parkway a tenu ses promesses.

Où dormir sur la Promenade des glaciers ?

À quelques kilomètres du Lac Peyto et du Lac Bow se trouve l’auberge de jeunesse rustique et totalement wild HI Mosquito Creek. Spartiate mais confortable pour autant, quelques chambres à partager seulement dans une cabane en bois. Une toilette sèche, mais pas de douche. Ici c’est l’aventure avec un grand A !

sunwapta falls Jasper




Jour 9 — parc national de Banff

Par la suite, nous regagnons le parc national de Banff pour faire une nouvelle randonnée au Lac Louise : celle du Lac Agnes et du Devil’s Thumb. Elle ne vous dit rien ? Normal ce n’est pas une randonnée référencée (et pas facile). Les voyageurs souhaitant un beau point de vue sur le Lac Louise optent pour le Little ou Big Beehive. Sur les recommandations de locaux, nous avons bifurqué sur le sentier initial pour contourner le sommet et profiter d’un point de vue extraordinaire sur le Lac Louise mais aussi sur le Lac Agnes. Le tout, totalement seuls !





Jour 10 — Canmore & Pays de Kananaski

Dernière étape et grande randonnée de notre voyage dans les Rocheuses Canadiennes. Nous roulons en direction du Pays de Kananaski (oui je sais ce nom est trop drôle !). Puis départ de notre dernière randonnée (non-officielle) : Smutwood Peak . Une randonnée de 19km, longue et technique dans la dernière partie avec beaucoup de neige. J’y ai d’ailleurs presque perdu mon genou. Une zone non reconnue par Parcs Canada dû à la forte activité des grizzlis. Avec la malchance qui nous suit, nous n’en avons vu … aucun.

smutwood peak hike Kananaski Alberta
smutwood peak hike Kananaski Alberta


Où dormir à Canmore ?

Enfin pour nos dernières nuits dans les Rocheuses Canadiennes nous étions à l’auberge HI Canmore Alpine Club. Coup de cœur pour sa situation mais aussi son style vintage. Notre petite chambre privée était cosy mais c’est surtout la salle commune du séjour avec le grand foyer et la terrasse en bois offrant une superbe vue sur la ville de Canmore qui m’ont charmé. Tout au long des couloirs de l’auberge se trouvent des artefacts de l’époque des premières ascensions de l’ouest canadien. Des photos, vieux habits, mousquetons, on y ressent alors toute l’âme du début du siècle quand les premiers alpinistes et explorateurs sont venus dans la région se frotter aux parois des Rocheuses.

auberge HI Canmore Alpine Club
auberge HI Canmore Alberta




Jour 11 — retour à Calgary

Notre road trip dans les Rocheuses Canadiennes touche bientôt à son fin. Avant de rejoindre l’aéroport nous passerons par l’Heritage Park historical Village pour en apprendre plus sur la conquête du “far west canadien”. Puis vint l’heure de reprendre notre vol en direction de Montréal. On laisse derrière nous ces paysages grandioses qui semblent infinies, d’une beauté figé dans le temps et pourtant bien fragiles. On regarde depuis les airs et au loin le parc national de Banff se dessiner puis s’évanouir dans une poudreuse molletonné.




Notre avis sur ce road trip dans les Rocheuses Canadiennes :

Beaucoup parlent de l’Ouest Canadien comme de leur plus beau voyage. Le Nunavik a une place particulière dans mon cœur, mais en terme de paysages, les Rocheuses Canadiennes m’ont mis une claque monumentale. En effet, tout y est démesuré, beau et somptueux. Les couleurs irréelles et sommets par centaines qu’on veut grimper. Les canyons, routes, ours, biches, cerfs, sapins eux aussi par milliers. Tout y est décuplé. On veut profiter à la fois du lever de soleil mais aussi du coucher. Et même quand il pleut et que la tempête gronde, les Rocheuses ont ce je-ne-sais-quoi d’énigmatique qui nous fascinent.


Pour finir, j’espère que notre itinéraire dans l’ouest canadien vous donnera quelques idées et pourra profondément vous inspirer. Si vous suivez nos traces n’hésites pas à nous en aviser. Ainsi se termine notre voyage dans les Rocheuses Canadiennes qui j’espère vous aura donner envie. ♡





Prêt(e) pour un road trip dans l’Ouest Canadien ?
⇒ Épingle notre itinéraire 10 jours en Alberta sur Pinterest 

itinéraire road trip Ouest Canada blog
rocheuses canadiennes itinéraire 10 jours




Reportage en collaboration avec Hostelling International Canada
Nous gardons, comme toujours, notre liberté éditoriale.