Nous sommes partis dans le grand est, aux portes de l’Allemagne, à la découverte de Strasbourg et sommes revenus totalement conquis par la capitale alsacienne. Au-delà de son iconique Petite France, de sa grande Dame de grès rose et de sa gastronomie gourmande, c’est son architecture, son folklore et son art de vivre qui nous a en définitive séduit. Alors, que faire à Strasbourg le temps d’un week end ? Que vous choisissez de visiter Strasbourg à vélo, en bateau ou à pied, vous trouverez de belles idées et bonnes adresses dans notre article de blog détaillé. D’Ill en île, 2 jours de découverte nature et architecturale nous attendent dans la seule ville de France qui se voit doublement classée à l’Unesco (rien que ça!).




Visiter Strasbourg d’Ill en île

Douceur de vivre dans le grand est

Coup de cœur pour Strasbourg. D’abord, pour son lifestyle très nordique où tout est facilité pour le déplacement à vélo. C’est en effet un régal de déambuler de quartier en quartier, d’enjamber à deux roues les nombreux canaux du cœur de ville et de s’échapper en quelques minutes dans les coins nature. Ou bien pour les plus courageux jusqu’en Allemagne (oui oui c’est la porte d’à-côté). Ensuite, parce que l’architecture typique et si bien préservée nous inspire la France d’antan. Alors même qu’en parallèle, Strasbourg à la pointe de la modernité nous bluff avec des architectures nouvelles et des café-restos-bars à la pointe des tendances. On passe ainsi d’une église gothique à un torréfacteur bobo. D’un palais épiscopal à une cantine street-food asiatique.

Parmi les classiques à voir en Alsace, nombreux viennent visiter Strasbourg pour son marché de Noël (parmi les plus beaux d’Alsace et les plus grands d’Europe d’ailleurs) ou pour son parlement. Il y a aussi sa rituelle cuisine à base de choucroute et tarte flambée. Mais loin de cliché bien établi, nous voulions en voir un peu plus. Pas de bretzels noués cette fois-ci, mais une capitale alsacienne lumineuse au cœur de l’automne. 






Une visite GRATUITE de Strasbourg ça vous dit ?

Visite guidée d’1h30 proposée par un local pour vous imprégner de l’histoire de la capitale de l’Alsace.

>> RÉSERVEZ VOTRE VISITE GRATUITE <<














QUE FAIRE À STRASBOURG ?

L’incontournable quartier de la Petite France

Iconique, le quartier de la Petite France est incontestablement le hot spot pour commencer votre visite de Strasbourg. Cet ancien quartier de tanneurs, meuniers et pêcheurs, à l’âme romantique est classé au patrimoine de l’Unesco depuis 1988. Si aujourd’hui il fait le bonheur des voyageurs, à savoir que la Petite France était autrefois un quartier mal-aimé. C’est ainsi qu’à la fin du XVe siècle les malades atteints de syphilis furent isolés ici dans l’hôpital des Vérolés. Les Strasbourgeois le surnommèrent alors ironiquement « Petite France », laissant des siècles plus tard ce surnom .. toujours aussi ironique.

On apprécie particulièrement la promiscuité des ruelles pavées d’où s’observent, tête en l’air, les belles maisons à colombages. C’est au sein de ces greniers que séchaient autrefois les peaux des tanneurs. Puis depuis le barrage panoramique Vauban, on apprécie le quartier dans sa globalité délimité par les anciens ponts couverts et ses trois tours de garde. Quant à la place Benjamin Six, elle est parfaite pour manger ou boire un verre et profiter du cadre bucolique qu’offre la proximité de l’Ill. Mais parmi les plus beaux endroits de la Petite France, c’est la passerelle des Anciennes-Glacières qui rafle notre préférence, offrant vue sur le Pont du Faisan ainsi que la plus ancienne tannerie de Strasbourg (1572). En été avec les géraniums en fleur ou à l’automne sous une lumière dorée, c’est de toute évidence « la carte postale » de Strasbourg.

⇒ En journée la Petite France est très populaire. Nous vous conseillons alors d’y venir tôt, avant le bal des livreurs ou à la nuit tombée, lorsque les ruelles étroites ont retrouvé leur quiétude.


les anciens ponts couverts de la Petite-France
colombages Petite France Strasbourg
visite quartier la petite france a strasbourg
barrage vauban petite-france
la plus belle vue de la Petite France
balade dans le quartier de la petite france
detail quartier petite-france
que faire a Strasbourg ?
la maison des tanneurs de Strasbourg
la maison des ponts couverts de Strasbourg
visiter strasbourg et le quartier de la petite-france






Strasbourg, un paradis pour les cyclistes

Nous vous le disions plus haut : tout à Strasbourg est facilité pour le déplacement à vélo en raison de 600 km de pistes cyclables. C’est d’ailleurs le plus grand réseau de France. Plusieurs itinéraires touristiques sont ainsi balisés et les routes sont elles, agréables, larges et sécurisées. C’est pour cela que nous y avons retrouvé un peu de notre Montréal, Amsterdam et Copenhague. Par conséquent, nous avons dédié une journée pour visiter Strasbourg à vélo sur un itinéraire de 30 km.

Pour commencer, nous pédalons vers la presqu’ile Malraux. Ancienne zone portuaire, elle connaitra début 2000 un renouveau avec la réhabilitation de quelques bâtiments. Les deux grues du parvis de la médiathèque témoignent alors de son passé industriel. Puis, d’humeur aventureuse, nous enjamberons le Rhin sur le pont Beatus Rhenanus pour rejoindre la ville frontalière de Kehl. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour un currywurst ! Si le tram permet de revenir dans le centre rapidement (comptez 1,80€/ticket), nous décidons tout de même de continuer l’exploration à deux roues. De retour sur le sol français c’est tout en curiosité que nous découvrons ensuite l’église orthodoxe de Strasbourg et le parc de l’Orangerie. Véritable poumon vert, le parc paré de ses couleurs flamboyantes est un régal à vélo, à pied et même en barque. 

Une fois de plus, nous passons l’Ill (notre nouvelle routine) dans le but de rejoindre le quartier européen et le parlement. Une référence historique incontournable à voir à Strasbourg. Puis nous atteignons notre destination finale, le parc de Pourtalès et la Forêt de la Robertsau. Leur proximité immédiate nous montre une fois de plus cette symbiose de Strasbourg et de la nature. 

INFOS PRATIQUES : Louez un vélo (électrique ou hollandais) à Strasbourg chez Onecitytours (5 petite rue du Marché aux Vins)


la passerelle des deux-rives strasbourg velo
faire du vélo a Strasbourg
le parc de l'orangerie
le parc de l'orangerie en automne
visite du parc de l'orangerie en automne







Visiter Strasbourg en bateau

Laissez les croisières touristiques et optez plutôt pour une balade en bateau sans permis, plus intime. Très simple d’utilisation et grâce à différents itinéraires (ville ou nature) plus ou moins longs, c’est une manière slow de voir des points de vue totalement inédits de Strasbourg. Notez toutefois que sans permis fluvial, vous ne pourrez pas traverser la Petite France. L’expérience reste tout de même très cool, à faire en amoureux ou en famille.  

INFOS PRATIQUES : Balade en bateau électrique (sans permis) avec Marin d’eau douce (5 Quai du Woerthel)
Tarif location : 1h 40€ ; 2h 70€. Uniquement en haute-saison


visiter Strasbourg en bateau sans permis
visiter Strasbourg location de bateau





Grande-île et la Cathédrale de Strasbourg

Au cœur de la Grande-île, au moindre détour, comme un jeu de cache-cache, nous sommes à la recherche d’un détail gothique de grés rose des Vosges. Mais c’est depuis la place Gutenberg et la rue Mercière que la cathédrale de Strasbourg, majestueuse, semble s’enserrer aux maisons élancées. Imposante, une étrange illusion d’optique nous tire alors vers elle. Du haut de ses 142 mètres, la cathédrale de Strasbourg sera pendant 227 ans le plus haut édifice religieux de France (et même du monde). Détrônée, elle reste tout de même de nos jours en seconde position juste derrière la cathédrale de Rouen. 

Sur ses parvis, nous restons bouche-bée devant la rosace d’Erwin von Steinbach et les trois portails. Richement taillés, ils représentent (de gauche à droite) d’abord les vertus, les prophètes de l’Ancien Testament puis la Parabole des Vierges Sages et des Vierges Folles. Quant aux tympans (ces arcs en forme de demi-lune) ils traduisent la vie du Christ. Ce ne sont là bien sûr que quelques détails architecturaux. Soyez curieux afin de plonger dans l’âme historique de ce patrimoine religieux sans précédent.


La plateforme panoramique pour voir la plus belle vue de Strasbourg

Enfin, pour prendre conscience de toute la hauteur de la cathédrale de Strasbourg, nous accédons à sa plateforme panoramique après 330 marches dans un escalier étroit en colimaçon. La vue sur Strasbourg est exceptionnelle et vaut bien les quelques efforts et sueur. Plus loin l’œil nous tire vers les Vosges et même la Forêt Noire en Allemagne. 


plateforme panoramique de la cathedrale de Strasbourg


Et assister au spectacle de l’horloge astronomique

Mais le trésor majeur de ce joyau gothique, se cache en son sein. Près du pilier des anges, l’horloge astronomique datant de la Renaissance et réparée par le strasbourgeois Schwilgué est un bijou qui traverse les âges. Inaugurée en 1842, son mécanisme toujours d’origine, est rodé de façon à calculer les fêtes, indiquer l’heure publique/légale, montrer les positions du Soleil, de la Lune et des étoiles (entre autre). Elle a depuis sa création brillait de justesse et précision. C’est ainsi que chaque jour, à midi trente précises, l’intégralité des automates se mettent en route. Les quatre âges de la vie défilent alors, accompagnés sur un étage supérieur des douze apôtres. Quant au coq, plus vieux automate au monde (celui d’origine est exposé au Palais Rohan), il chante à trois reprises pour rappeler le reniement de Pierre. C’est tout un spectacle assez exceptionnel qu’il faut absolument voir à Strasbourg ! 

L’ambiance est très tamisée, nous vous laisserons donc découvrir de vos propres yeux le spectacle de l’horloge astronomique.

INFOS PRATIQUES : Accès libre à la cathédrale. 
Tarif spectacle de l’horloge astronomique 3€ / adulte, 2€ / enfant de 6 à 18 ans
Tarif plateforme panoramique 8€ / adulte


visiter Strasbourg et sa Cathedrale
Strasbourg et ses nombreux canaux
détail architectural colombages Grande ile
visiter Strasbourg et le quartier de Grande-ile
quartier de Krutenau a Strasbourg
maison Kammerzell une institution a Strasbourg
quartier de krutenau





Voir le quartier impérial de la Neustadt

Nous quittons l’effervescence de la Grande-île pour rejoindre le quartier impérial de la Neustadt, lui aussi inscrit au patrimoine de l’Unesco. Si la Petite France et le cœur historique sont comme un labyrinthe de maisons à colombages, dans la Neustadt, les places sont grandioses et les avenues, elles, immenses. Le style architectural change du tout au tout. Construit pour imposer la puissance prussienne, le quartier post-haussmannien, sans équivoque, est un rappel au destin lié de Strasbourg à l’Allemagne car, rappelons-le, ce n’est que depuis le traité de Versailles que la capitale alsacienne est à nouveau française. 

À ne pas manquer : le Palais universitaire, l’avenue de la Liberté, la place de la République mais aussi les différentes façades de style Art nouveau ainsi que les détails des immeubles (porte, rez-de-chaussée surélevé ..). 


architecture de la neustadt a strasbourg
quartier de la neustadt a strasbourg
visiter strasbourg et la neustadt





Insolite : les bains municipaux de Strasbourg

Toujours dans le quartier impérial, le rendez-vous est donné devant l’œuvre de l’architecte Fritz Beblo. Derrière les portes de cette bâtisse colossale, inscrite aux monuments historiques, se cachent les bains municipaux de Strasbourg. À quelques jours de la ré-ouverture, la visite se fait dans un silence des plus monacal. La restauration avait l’ambition de garder l’architecture ainsi que l’éclairage d’origine tout en intégrant des valeurs plus responsables en réduisant la consommation d’eau. L’ensemble, royal et remodelé, a en effet su garder le prestige d’autrefois avec un style néo-classique et néo-baroque. Les bains romains, marbres, cabines, vitraux et cuivres sont tant de détails qui rendent l’expérience balnéaire davantage insolite. C’est l’activité parfaite pour une pause détente au cœur de l’hiver par exemple. 

INFOS PRATIQUES & TARIFS : 20€ l’entrée à l’espace bien-être, 5€ l’espace aquatique.
Plus d’informations sur les Bains municipaux de Strasbourg.


voir les bains municipaux de Strasbourg






Se mettre au vert au jardin botanique

Flâner dans les jardins et serres d’une ville est toujours synonyme d’une parenthèse slow bien appréciée. L’histoire du jardin botanique de Strasbourg est d’autant plus fascinant qu’il vit le jour très tôt (1619) mais pas sous cette forme actuelle. À la révolution française, une grande partie des jardins botaniques français jugés « aristocratiques » sont détruits mais la dévotion (et la fortune personnelle) du directeur d’époque, Jean Hermann, le sauvera d’un oubli certain. Plus tard, lors de la possession prussienne le jardin sera utilisé comme lieu de sépulture par les strasbourgeois privés de leur cimetière extra-muros. Finalement c’est sous Guillaume 1er que l’Université impériale verra le jour en 1884 créant ainsi de nouveaux jardins (à leur actuel emplacement). 

De nos jours il ne persiste plus que la serre de Bary, classée monument historique et unique rescapée d’un violent orage du milieu XXe siècle ainsi qu’un cadran solaire datant de 1694.


 

visiter le jardin botanique de Strasbourg
visiter Strasbourg en automne





Culture : Visiter Strasbourg et ses musées

Pour terminer, si vous cherchez d’autres idées culturelles à faire à Strasbourg, nous vous conseillons de visiter le Palais Rohan. Ce dernier (inscrit aussi aux monuments historiques) compte trois musées : les Beaux Arts, le musée des arts décoratifs et le musée archéologique. Lors de notre séjour à Strasbourg, l’artiste alsacien Jean-Jacques Henner était à l’affiche. Son exposition complétait la collection permanente qui elle, propose des œuvres allant des primitifs italiens au XIXe siècle balayant ainsi les plus grands courants artistiques.  

Enfin, et avant d’attraper notre train retour, nous sommes passés par le Musée d’Art Moderne et Contemporain. Situé près du barrage Vauban et du quartier de la Petite France, sa façade illustrée en bichromie invite déjà à la création. L’espace muséal très spacieux propose une belle collection moderne et locale. En effet, de jeunes artistes strasbourgeoises et/ou alsaciens y sont exposés. Quant à l’expo temporaire, La Marseillaise, elle nous rappelle l’origine de notre chant national. Conçue par l’Armée du Rhin à Strasbourg en 1792, c’est notre petit cil d’œil pour nous qui retournons justement sur Marseille. 

Cliquez pour plus de détails sur les expositions du Musée des Beaux Arts de Strasbourg. Et celles du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.


musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg
beaux arts au palais rohan de Strasbourg










CITY GUIDE STRASBOURG

Nos bonnes adresses restos :

  • Aux Douze Apôtres aux pieds de la Cathédrale, bistronomique parfait pour la pause déjeuner. On aime particulièrement la décoration très léchée du rdc et des caveaux. 
  • Le Café Bâle pour leurs vins biodynamiques
  • Le Calmos, bonne bouffe. On aime l’esprit design danois
  • Drunky stork social club : situé dans une ancienne banque, c’est the place to be !
  • Le Météor : une institution pour manger une tarte flambée entre amis
  • East Canteen : une cantine asiatique street food
  • Harmonie Bowl and Juice : végétarien
  • La corde à linge : dit-on la plus belle terrasse de la Petite France
  • Lobster roll bar : pour manger sur le pouce
  • Tzatzi cuisine méditerranéenne. Colorée aussi bien dans l’assiette qu’en déco
  • Les p’tites cocottes pour une cuisine traditionnelle généreuse
  • Anticafé & coffee stub

city guide ou manger a Strasbourg
ou manger a strasbourg city guide
restaurant aux 12 apotres strasbourg


Ci-dessous retrouvez aussi l’intégralité de nos bonnes adresses et choses à faire à Strasbourg :






Où dormir à Strasbourg ?

L’Hôtel Voco Strasbourg (9 rue des Magasins) : appartenant au groupe Voco et à deux pas du centre-ville, nous avons particulièrement aimé la décoration des espaces de vie, les terrasses très “nature” et arborées aussi bien que l’espace bien-être et la qualité du petit-déjeuner. Nous avions la chance de dormir dans l’une des suites au dernier étage avec une terrasse privative.

L’Hôtel Cathédrale (12-13 place de la Cathédrale) : parfaitement situé sur le parvis de la Cathédrale de Strasbourg et face à la maison Kammerzell, aux premières loges, on ne peut pas rêver meilleure situation pour apprécier cette Dame de grés à toutes les heures.


D’autres hôtels à Strasbourg :


hotel voco Strasbourg









Visiter Strasbourg en pratique : 


  • Se rendre à Strasbourg en train : depuis Paris comptez 2h de trajet en TGV ou depuis Marseille, un changement à Lyon est nécessaire.
  • Strasbourg sans voiture : À Strasbourg tout est à porté de main. Les incontournables strasbourgeois sont proches les uns des autres. Le vélo, encore une fois, est roi, c’est très agréable de pédaler en couple et même en famille. Il y a enfin le tram (1,80€/ticket) qui passe régulièrement et vous mène jusqu’en Allemagne. Il faut savoir aussi que pendant les marchés de Noël de Strasbourg, la circulation en centre-ville est suspendu.
  • Pour résumer, que faire à Strasbourg en 2 jours ? 
    • Les quartiers de Grande-île et de la Neustadt, inscrits tous deux au patrimoine de l’Unesco, deux quartiers majeurs à ne pas manquer
    • Le quartier des tanneurs de la Petite-France
    • Si vous avez le temps, le quartier Krutenau est tout aussi charmant
    • Visiter Strasbourg en vélo le long de ses nombreux canaux
    • Voir et monter en haut de la Cathédrale de Strasbourg
    • Le Palais Rohan et les nombreux musées de Strasbourg (parfait si il pleut). Parmi eux : les Beaux-Arts, le musée d’Art moderne et contemporain, le Musée Alsacien ou encore celui des arts décoratifs
    • Les bains municipaux (à faire en hiver sous la neige)
    • Le jardin botanique et le parc de l’Orangerie
    • La cave historique des Hospices de Strasbourg




Qu’importe la saison, Strasbourg est séduisante. Au printemps quand ses glycines sont en fleurs ou à l’automne sous ses lumières chaudes et gracieuses. Et même en hiver, lorsque les maisons de la Grande-île arborent fièrement leur décoration. Les marchés de noël strasbourgeois sont en effet réputés au-delà des frontières. Un verre de vin chaud et un pain d’épice en main, la magie opère instantanément dans celle qu’on surnomme d’ailleurs “la capitale de Noël”. Enfin, Strasbourg est un point de chute propice à l’exploration, pour un road trip en Forêt Noire ou dans les Vosges.






⇒ Si notre city guide de Strasbourg vous a plu, soutenez-nous en l’épinglant sur Pinterest


city guide : visiter Strasbourg







Un reportage réalisé en collaboration avec l’office du tourisme de Strasbourg