Welkom in Brugge. Magnifique et romantique ville d’art, capitale de la Flandre occidentale, dont son épicentre est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Un condensé d’histoire d’une magnificence sans pareille qui nous a charmé instantanément. De ses périodes vastes à son apogée touristique, Bruges se visite et s’offre comme un écrin aux voyageurs. Un saut dans le temps où l’on déambule entre canaux poétiques et dédale de ruelles médiévales intactes. Ces artefacts lui ont d’ailleurs valu le surnom de « Venise du Nord ». Prenez le temps de vivre et ressentir la cité flamande à travers notre sélection de lieux incontournables et bonnes adresses. Pleins feux sur nos spots préférés où se promener à Bruges.




BRUGES, JOYAU DU PATRIMOINE FLAMAND

Bruges c’est la destination parfaite pour une échappée citadine à tout juste 1 heure de Lille et 3 heures de Paris. Il y a de ça 10 ans, nous visitions Bruges pour la toute première fois. D’emblée, le charme avait opéré. Lors de notre récente aventure à vélo sur les routes de Flandre, notre point d’arrivée était Bruges. L’occasion était trop belle, nous y sommes donc restés 2 jours le temps d’un grand weekend. La retrouver et la redécouvrir avec un œil plus mature des années plus tard n’a fait que confirmer cet amour que je porte à son histoire et son architecture si belle et si préservée. C’est d’ailleurs l’une de mes villes d’Europe préférées (avec Copenhague, Londres et Édimbourg).

Certes, celle qu’on surnomme la « Venise du Nord » se visite facilement en 1 journée. La ville est toute indiquée pour la déambulation à pied, à vélo et même en bateau lors d’une excursion sur les canaux de Bruges. J’ai pour ma part décidé d’y passer le weekend et je crois que ce fut notre meilleure idée. Visiter Bruges en 2 jours m’a permis de voir les incontournables et monuments les plus populaires sans touristes aux premières lueurs du jour. Une véritable bouffée d’air et de tranquillité dans la ville la plus touristique de Belgique.

En 2 jours nous avons rayonné dans de nombreuses rues et ruelles, le nez bien souvent en l’air. On ne prétendra jamais partager un guide intégral de Bruges car, on le sait très bien : on ne voit jamais tout ! Par contre, nous sommes ravis de vous proposer nos idées de sorties, visites, que ce soit la découverte d’un quartier, d’un monument ou bien d’un musée. En fin d’articles, comme à note habitude, nous partageons nos conseils pour préparer au mieux votre weekend ainsi que nos adresses coups de cœur où dormir et où manger.





vue sur le beffroi depuis la place du bourg
se promener dans le centre historique de Bruges
voir le quai du rosaire au lever du soleil




L’HISTOIRE DE BRUGES EN RÉSUMÉ

Apogée, déclin et renaissance touristique

Mais avant de commencer, il est bon de se rappeler (brièvement) l’histoire de Bruges. Le nom Bruges fut son apparition au IXe siècle. Intimement liée à la mer, son nom serait un dérivé de « brugj «  signifiant « embarcadère » en ancien allemand. Dès le Moyen-Âge, elle sera un port de commerce florissant (grâce à la draperie et autres produits de luxe) parmi les plus importants de l’actuelle Europe. La toute première bourse du monde y verra également le jour au XIIIe siècle. Vous pourrez notamment vous promener devant la maison des Van der Beurse qui donneront plus tard leur nom à la fameuse bourse. 

L’arrivée des ducs de Bourgogne au XIVe siècle va amener un autre souffle à Bruges, créant un véritable empire culturel. À cette époque de nombreux peintres y installeront même leur atelier. On appelle cette période le siècle d’Or de Bruges. Mais à la mort de Marie de Bourgogne, très populaire et appréciée, Bruges s’effondre et marque le début de son déclin. Guerre, changement de pouvoir, départ de la cour bourguignonne et des puisants commerçants, ensablement du Zwin …. Jusqu’au milieu du XIXe siècle Bruges n’est plus qu’une ville populaire, ouvrière presque malfamée. 

C’est à la fin du XIXe siècle que le roman de Georges Rodenbach « Bruges-la-Morte » piquera la curiosité, peignant une ville endormie pourtant riche. Puis, lors de la Première Guerre mondiale, alors que de nombreuses villes seront détruites, les Allemands utiliseront Bruges comme base navale, l’épargnant ainsi des bombardements. C’est pour cela que le cœur médiéval est resté authentique, véritable joyau du patrimoine flamand. L’essor du tourisme a finalement et largement contribué à la renaissance de Bruges, avec une consécration en 2000, de voir inscrire son centre-ville au patrimoine mondial de l’UNESCO


















VISITER BRUGES EN UN WEEKEND,
NOS 12 COUPS DE CŒUR : 


1) Monter au beffroi de Bruges

Les beffrois belges ont montré au fil des siècles, la splendeur et la puissance des villes où ils s’étaient érigés. Le beffroi de Bruges, quant à lui, date du XIIIe siècle et mesure 83 mètres. Classé au patrimoine mondial de l’humanité, c’est au fil de ses 366 marches que l’on découvre la vue la plus spectaculaire de Bruges. C’est sans hésitation l’endroit à visiter à Bruges si vous n’avez que quelques heures devant vous. Lors de l’ascension, vous pourrez sur différents niveaux, en apprendre davantage sur l’importance du beffroi, découvrir la trésorerie où était gardée le sceau de la ville ainsi que le clavier et carillon.

Tarif 12€ 


visiter le beffroi de Bruges
vue de Bruges depuis le beffroi





2) Le Quai du Rosaire

Le Rozenhoedkaai, ou quai du Rosaire, est l’ancien port de sel de Bruges. Point d’excursion des promenades en bateau, c’est l’image qu’on a tous en tête quand on pense à Bruges. Plus de 8,3 millions de visiteurs se pressent dans la belle cité flamande chaque année. Vous imaginez bien qu’on peut très vite suffoquer dans ce dédale de ruelles étroites. Il faut savoir aussi que la plupart des touristes restent dans le secteur très proche du quai, du marché aux poissons et de la place du Bourg. Quant à moi, je vous invite à suivre le Groenerei jusqu’au pont du Moulin pour une belle balade bucolique loin des foules. Vous passerez ainsi d’abord le Meebrug (avec une belle vue sur le Blinde-Ezelstraat) puis le charmant Pont Peerdenbrug.


voir le quai du rosaire sans touristes


Visiter Bruges en bateau

Vous êtes en mesure de vous demander si la balade en bateau sur les canaux de Bruges est un attrape touriste ou non ? Il va s’en dire que la promenade en bateau est l’attraction la plus populaire. Bruges a une longue et intime relation avec ses canaux, véritables veines de la ville, qui ont permis de relier la ville au Zwim. Si le surnom le plus illustre de Bruges, est d’être appelée « Venise du Nord » c’est bien pour une raison. Et effectivement, les canaux de Bruges sont plus qu’une attraction touristique. Ils permettent avant tout de découvrir des passages cachés, des détails qu’on ne verrait pas à pied, et de s’imaginer le Bruges d’autrefois.


Notre conseil 🔎 profitez du quai du Rosaire, tôt, très tôt le matin, avant 8h/8h30 pour voir le cœur historique de Bruges sans un chat


promenade sur les canaux de Bruges
meebrug de Bruges promenade canaux
brugse vrije ancien tribunal franc de Bruges
se balader à Bruges de pont en pont
excursion bateau sur les canaux de Bruges
visiter Bruges et son centre historique
promenade Bruges pont peerdenbrug
se balader sur les canaux de Bruges





3) La place du Bourg

Depuis le beffroi, il faut emprunter la Winkelgalerij pour rejoindre la place du Bourg qui illustre le Bruge d’antan. Autour de la place du Bourg on retrouve quelques bâtiments notables qu’il ne faut pas manquer. À commencer par l’hôtel de ville datant du XIVe siècle qui ne passe pas inaperçu par son style architectural gothique. Près de l’ancien tribunal « Franc de Bruges » on retrouve également la Basilique du Saing-Sang. Cette ancienne église richement ornée, est connue pour contenir la relique du Saint-Sang, ramené par Léonius de Furnes lors de la deuxième croisade.


Insolite 🔎 Nous sommes arrivés à Bruges lors de la Procession du Saint-Sang. Depuis le Moyen-Âge, cette dernière se déroule chaque année le jour de l’Ascension. Si vous souffrez de la foule, pensez à vérifier les dates en amont car toutes les rues de Bruges sont bloquées pour les défilés et cortèges qui débutent à la Basilique. À l’inverse, si vous souhaitez visiter Bruges d’une manière insolite, je ne peux que vous recommander d’assister à cette procession unique en son genre !


place du Bourg à Bruges






4) Grote Markt

Dominé par le beffroi et ceinturé de belles maisons colorées, le Markt est la place principale, le cœur névralgique de Bruges. Au centre, on y retrouve la statue de Jan Breydel et Pieter de Coninck, héros populaires de la résistance flamande. En levant les yeux, on observe un cadran solaire. Plus loin encore, le palais provincial et la résidence du gouverneur. Si jusqu’au XVIIIe siècle y siégeait la Waterhalle, de nos jours, c’est le marché de Noël qui prend place sur le Markt chaque année. Les ruelles adjacentes s’élancent en étoile autour de cette esplanade mythique et en font le point de départ idéal d’excursion (guidée ou non). 


architecture typique flammande
grote markt au lever du soleil
grote Markt à Bruges






5) Le Béguinage de Bruges

Fondé en 1245, le Béguinage de Bruges est un oasis de calme et de verdure qui impose l’absolu sérénité. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO (comme 12 autres béguinages de Flandre d’ailleurs), vivaient autrefois ici les béguines, ces femmes libres, religieuses n’ayant pas prononcé de vœux. De nos jours, ce sont quelques sœurs bénédictines et dames brugeoises ayant fait vœu de célibat qui vivent au cœur de cet havre de paix. La cour de l’imposant jardin est ombragé d’une myriade d’arbres longilignes qui semblent s’élancer vers le ciel. Anecdote : sur les pourtours de l’enceinte du béguinage se trouvent des dizaines de cygnes. Présents dès le début du XVe siècle comme des symboles prestigieux, ils étaient protégés par privilège urbain.

⇒ Les portes sont ouvertes de 6h30 à 18h30, gratuit


visiter le Béguinage de Bruges
voir le Béguinage de Bruges
visiter Bruges et son béguinage






6) Les Godshuis

Les “Godshuis”, ou Maisons-Dieu, sont des micro-villages au cœur même de Bruges. Il en existe 46. Ces clos résidentiels ont vu le jour dès le Moyen-Âge (à partir du XIVe siècle). Construit par charité par des artisans pour héberger leur aîné ou bien par des veuves et bourgeois voulant obtenir une place au paradis, ces hospices typiquement flamands reprennent les mêmes codes que les béguinages. Des maisons récurrentes blanchies à la chaux, des petits jardins, sans oublier la chapelle. Parmi celles que nous avons visité (toujours dans le respect du silence), il y a la Godshuis de Vos, Goderickx, Vette Vispport, Godshuis de Moor ainsi que Godshuis sint Jozef, la plus jolie de toutes.


les Godshuis de Bruges
Godshuis maisons-dieu de Bruges
Godshuis Sint-Jozef de Bruges






7) Bruges culturelle

Qu’il pleuve ou non. Amateurs d’art ou non. En voyage en amoureux ou en famille, il y a de nombreux musées à voir à Bruges. Parmi les plus illustres, le Musée Groeninge qui propose un panorama très complet de la peinture néerlandaise et belge du XVe au XXe siècle. De grands maitres primitifs flamands se sont installés à Bruges au XVe siècle, lors du siècle d’Or. C’est le cas de Jan van Eyck, Jérôme Bosch, Rogier van der Weyden ou encore Hans Memling. Visiter Bruges c’est indiscutablement découvrir les plus belles œuvres des primitifs flamands mais aussi certaines œuvres de peintres expressionnistes et surréalistes belges, à l’image de René Magritte.


Les musées de Bruges :



musée Groeninge peintre flamand






8) Le Pont Saint-Boniface

Assurément, le pont Saint-Boniface est l’endroit le plus romantique de Bruges, à condition d’y venir très tôt ou très tard pour profiter de l’ambiance médiévale sans touriste. Situé à côté de l’Ancien hôpital Saint-Jean et L’église Notre-Dame de Bruges, le pont enjambe un discret et timide canal (qu’emprunte par ailleurs les excursions bateau). En s’asseyant très tôt, lorsque la coursive est encore déserte, il y règne une atmosphère très particulière, assurément magique.


vue depuis le pont saint-boniface
se promener à Bruges sur le pont-saint-boniface
hotel Bonifacius à Bruges
le pont-saint-boniface de Bruges
se promener à Bruges






9) Se mettre au vert au Koningin Astridpark et Minnewaterpark

Ce sont les poumons verts de Bruges. Le premier, le Koningin Astridpark, est un parc arboré, très agréable où l’on retrouve un kiosque romantique, situé au cœur de Bruges à quelques ruelles seulement du quai du Rosaire. Le deuxième, le Minnewater (ou Lac des Amours), ne vous est surement pas inconnu. Ancien débarcadère pour les barges faisaient la liaison Bruges Gand, le parc a été rendu célèbre par le film « Bons Baisers de Bruges ».






10) Les moulins de Bruges

 Il faut savoir qu’au XVIe siècle, Bruges comptait près de 25 moulins à vent situés sur les « Vesten » autour de la ville. Tombés peu à peu en désuétude, ne persiste de nos jours que quatre moulins. Parmi eux, seul le moulin Sint-Janshuis (le Moulin Saint-Jean, datant de 1770) se visite encore. Une balade de 15 minutes permet de rejoindre le moulin depuis le centre historique (un parcours est proposé par l’Office de tourisme de Bruges, passez-y récupérer une brochure). 






11) L’ancien quartier de la Hanse

Cet ancien quartier où vivaient riches commerçants espagnols et allemands est boudé des touristes. Le contraste est saisissant, pourtant à quelques ruelles seulement du Markt. Au départ de la place Jan van Eyck, imprégnez-vous de l’histoire bourguignonne, continuez au grès de vos envies à longer les canaux où s’élancent de très belles maisons.


visiter Bruges et le quartier de la hanse
quartier de la hanse
promenade dans le quartier de la hanse à Bruges






12) L’Église Notre-Dame

Voici quatre arguments pour lesquels vous ne pouvez visiter Bruges sans rentrer dans l’église Notre-Dame (ou Church of Our Lady Bruges). En plus d’avoir été restaurée et d’être tout bonnement magnifique, l’église Notre-Dame représente la tour la plus haute de Bruges (122 mètres contrairement au beffroi qui lui n’en mesure que 83). Construite en pierre bleue de Tournai et brique jaune, elle fait partie des plus hauts bâtiments en brique construits au monde.

Mais c’est au cœur de ses artefacts que se cachent trois bijoux d’histoire bien particulier. D’abord on y trouve, le mausolée de Charles le Téméraire ainsi que celui de sa fille, Marie de Bourgogne, qui a laissé une empreinte importante dans le cœur des brugeois. Enfin, vous pourrez admirer la vierge à l’enfant, La Madone de Bruges, réalisée par le brillant Michel-Ange au début du XVIe siècle. Fait anecdotique : elle serait l’unique œuvre à avoir quitté l’Italie du vivant de l’artiste.







Bruges regorge d’histoire, de ruelles cachées. Chacune de ses façades est un livre d’histoire ouvert. Une ville aussi bien conservée mérite plus qu’une journée. Visiter Bruges avec un guide est pour moi incontournable pour comprendre son passé, sa place stratégique marchande, politique, religieuse.





Que diriez-vous de visiter Bruges GRATUITEMENT ?

Free tour guidé de 2h00 pour découvrir l’histoire de Bruges
>> RÉSERVEZ <<

ou

Free tour guidé sur le thème “mystères et légendes de Bruges” (tour d’1h30)
>> RÉSERVEZ <<







visiter Bruges pour un weekend














GUIDE PRATIQUE BRUGES


Se rendre à Bruges : 1h de Lille en voiture, 3h depuis Paris. En train le Thalys relie Paris à Bruxelles en moins d’1h30. Un train régional permet ensuite de rejoindre Bruges en une heure.


Quand visiter Bruges ? C’est une ville très populaire, la première destination touristique de Belgique (plus encore que Bruxelles). Pour visiter Bruges en toute tranquillité, on ne peut que vous recommander de privilégier les hors-saison (comme l’automne lorsque les lumières sont esquisses et puissantes) et d’y aller en semaine. À l’inverse, si vous aimez les bains de foule et souhaitez visiter Bruges de manière insolite, on vous recommande d’assister à la procession du Saint-Sang.


Combien de temps pour visiter Bruges ? Si 80% des visiteurs ne restent qu’une journée, 2 jours sont, à mon sens, essentiels pour profiter comme il se doit. 3 jours ne seraient pas de top. 


Où dormir à Bruges ?

Nous sommes restés deux nuits à l’Hotel Le Bois de Bruges. Parfaite localisation, à deux pas du centre-ville. Chambre moderne et spacieuse. Et surtout, très bon petit-déjeuner !



🔎 Manque de disponibilités ? Nous avons repéré d’autres beaux hôtels à Bruges :



  • K•O•OJ – Kind Of OJ : une maison de designer dans le centre historique de Bruges. Tout y est beau, tout y est design !
  • La suite Sans Cravate : design et modernité dans un bâtiment du 17ème siècle 
  • The White Queen B&B
  • Boutiquehotel ‘t Fraeyhuis
  • L’hôtel Bonifacius, B&B situé près du pont du même nom dans une vieille maison médiévale. Typique assuré et central.
  • Luxe et historique : dormir à Prinsenhof, l’ancien palais des comtes de Flandre et des ducs de Bourgogne. Résidence de Philippe le Bon et Marie de Bourgogne, tous deux décédés ici-même. Tombés en lassitude, des religieuses anglaises transforma la demeure en internat pour filles avant qu’il ne devienne, de nos jours, un hôtel, de luxe : le Kempinski Hotel Dukes Palace.

⇒ Comparez les tarifs et (autres) hôtels ici.

Les bonnes tables :

  • Gran Kaffe de Passage : réservation conseillée, très populaire des locaux
  • Books & Brunch : belle carte fraîche
  • Bayu : café et concept store
  • L.E.S.S Eatery : très belle adresse bistronomique. Réservation ici aussi vivement recommandée
  • The Republic : the place to be !
  • That’s Toast : pour des tartines healthy
  • Li O Lait : pour une pause café, smoothie, gâteaux
  • Sans cravate : restaurant étoilé
  • Monkey Eleven : cuisine healthy
  • Réliva : belle table cachée des regards
  • Basiel Urban Greenhouse : cuisine saine et boutique déco
  • Franco Belge, si vous cherchez une table cette fois-ci plutôt gastronomique

🔎 Bon plan : procurez-vous la City Car de Bruges qui offre l’accès dans 27 musées et monuments de la ville. Tarif : 47€ pour 48 heures, idéal pour votre weekend à Bruges.





city guide de Bruges






Pour terminer, retrouvez en un clic nos bonnes adresses et incontournables de Bruges (ainsi que de Gand et Anvers) sur notre carte dédiée :









⇒ Si cet article pour visiter Bruges vous a plu, n’hésitez pas à commenter ou à le partager sur Pinterest

⇒ Vous aimez les escapades citadines ? Retrouvez l’intégralité de nos city guides ici ainsi que tous nos voyages en Belgique