Nos conseils de photographes professionnels pour vous aider à voir des aurores boréales et bien les photographier ! Comment, quels sont les réglages optimaux et le matériel photo nécessaire ; tous nos conseils ! 

Vous partez bientôt en Laponie et vous rêvez de voir les aurores boréales mais vous ne savez pas comment les photographier. Ni où les observer ? Nous sommes fascinés par la photographie d’étoiles et d’aurores boréales (le dada de Benjamin). Ce phénomène naturel est si extraordinaire qu’il est difficile pour tout photographe ne pas vouloir les capturer en voyage. Après plusieurs essais (des ratés aussi, nous ne sommes pas parfaits), voici nos conseils pour voir et photographier les aurores boréales en Laponie suédoise (la partie sur les réglages s’adaptent bien évidemment aux autres régions). 

 

photographier les aurores boreales

 

 

 

Phénomène lumineux étonnant, les voyageurs espèrent bien souvent pouvoir observer des aurores boréales (ou aurores polaires) dès qu’ils franchissent le cercle polaire. Pour la brève histoire scientifique, cette interaction naturelle se produit entre les particules chargées du vent solaire et de la haute atmosphère. Des nuances de verts, roses, orange, violets et même bleues peuvent alors apparaître dans le ciel. Si les aurores s’observent à l’œil nu, notamment quand elles sont puissantes, il vous faudra néanmoins un bon matériel et suivre quelques conseils précis pour les photographier. 

 

 

 

voir les aurores boreales a abisko

 

 

Où voir les aurores boréales en Laponie suédoise ?

Je vais surtout m’attarder sur la Laponie suédoise (pour ne pas être encore allée en Norvège, ni en Finlande), mais évidemment les aurores boréales peuvent s’observer partout au-dessus du cercle polaire arctique. Nous avions eu la chance d’en voir pour notre première fois l’année dernière lors de notre stopover en Islande. Ce fut certes rapide lors de notre dernier jour à Reykjavik, mais cette première rencontre nous avait laissé déjà quelques frissons.

Durant ce voyage en Laponie notre semaine s’est partagée entre la région de Kiruna et celle d’Abisko. Du côté de Kiruna, peu de relief, les paysages rappellent ceux de la Finlande avec principalement de grandes étendues vierges et des forêts. Dans le secteur de Kiruna, le relief se rapproche de celui des montagnes et ce ne sont plus des grands sapins. Mais dans les deux régions, deux endroits se prêtent parfaitement à l’observation d’aurores boréales : les lacs. Privilégiez les espaces dégagés et avec une grande profondeur de champ.

À Abisko se trouve aussi l’Aurora Sky Station, qui d’après le Lonely Planet est “le meilleur endroit au monde pour observer les aurores boréales” dû à ses conditions optimales (zone la plus sec et la moins nuageuse de Suède). Suite à un problème technique non résolu (du télésiège) lors de notre séjour en Suède, nous n’avons pas pu nous y rendre. À regret mais ça ne nous a pas empêché d’observer les aurores boréales à d’autres endroits.

 

voir les aurores boreales laponieconseils photo aurores boréales

 

 

Quelle est la meilleure période pour photographier des aurores boréales ? 

La période la plus optimale pour voir les aurores boréales en Laponie s’étend de la fin septembre à la fin mars (c’est bien évidemment approximatif). Vos chances seront plus importantes lors des mois les plus actifs, c’est-à-dire en hiver (novembre, décembre, janvier et février). Rien n’empêche d’en observer en septembre, en octobre et en mars. Tout dépend des conditions climatiques le jour j. 

La météo sera le premier critère à prendre en compte. Mais attention ce n’est pas une science exacte non plus. Il se peut que le ciel soit dégagé mais que ce jour-là il ne fasse pas assez froid ou que l’aurore boréale ne soit pas assez puissante. La semaine où nous étions en Suède, il faisait froid, certains soirs étaient assez dégagés, mais nous n’avons pas eu énormément de chance. À l’inverse, à quelques kilomètres de notre emplacement (de l’Aurora Dome), d’autres voyageurs ont eu la chance d’en apercevoir. Comme quoi, tout peut se jouer à quelques minutes et/ou quelques kilomètres.

 

 

ou observer les aurores boréalesSur les hauteurs de Björkliden. Comptez une vingtaine de minutes de marche depuis l’hôtel Fjället pour rejoindre la petite cabane : point d’observation des aurores boréales. Seconde option si, comme nous, l’Aurora Sky Station d’Abisko est en panne !

 

 

Le matériel photo indispensable : 

Si nous avons observé beaucoup de touristes photographier les aurores boréales avec leur téléphone portable ou des petits compacts, si vous souhaitez ramener de belles photos d’aurores, voici la base du matériel à avoir : 

— le trépied : indispensable pour la pause longue et pour éviter de faire bouger l’appareil photo. (Plus d’informations sur notre équipement photo ici). Si vous en avez une, pensez aussi à la télécommande ! De nos jours il existe des petits trépieds, compacts et qui prennent peu de place. 

— un appareil photo avec un mode manuel, le Canon 5D mark IV pour nous. Même principe que pour photographier les étoiles, vous avez besoin de régler vous-même les ISO, la vitesse ainsi que l’ouverture. Pour un rendu optimal on vous conseille vraiment un réflex (à vous de voir si vous pouvez l’emprunter à quelqu’un) afin d’y monter une optique grand angle. À titre d’exemple, nous avions comme optique pour notre voyage en Laponie un 16-35, f2.8 de chez Canon. Si votre objectif possède le sigle “infini” c’est parfait, sinon il vous faudra faire la mise au point manuellement. Les réglages de base sont (à changer suivant l’intensité de l’aurore, de vos goûts mais aussi suivant la résistance au grain de votre boitier) : 800/1000 ISO (pour commencer), ouverture maximale de votre objectif pour faire rentrer un maximum de lumière (soit pour nous f2.8), vitesse 15 secondes. 

— on conseille de prendre plusieurs batteries de rechange, qui peuvent vite être KO à cause des températures négatives. Personnellement nos batteries ne nous ont jamais lâché. Elles ont gardé la même autonomie que lors d’un voyage “normal”. Cependant, nous avions toujours dans nos poches de parka intérieures, des batteries au cas où. 

— une lampe frontale pour vous éclairer lors de vos réglages

— optionnel : un thermos café ou comme nous, des bières :)

Autre conseil : il ne faudra pas subir le froid ! Photographier les aurores boréales demande du temps ; vous allez rester statique une bonne partie de la nuit. Et c’est pratiquement sûr que malgré le froid vous direz à votre compagnon “allez encore une”. Ce qui se répètera 2, puis 3, puis 10 fois. Avec Ben je commence à connaître la chanson :) . Il est alors primordial d’être bien équipé pour ne pas avoir froid (aux mains et pieds notamment). Nous avons écrit un article à ce sujet avec tous nos conseils à retrouver ici

 

 

voir les aurores boréales en Laponieconseils réglages aurores boreales

 

 

Quelques conseils pour optimiser vos chances

Si souvent on vous conseille de vous éloigner des villes et de la fameuse pollution lumineuse pour voir les aurores boréales, vous verrez qu’en Laponie suédoise (et je suppose de même dans les autres pays frontaliers) ce n’est pas l’espace vierge et l’obscurité qui manque, à condition d’être véhiculé pour bouger comme vous le souhaitez. L’option de faire appel à un prestataire peut être envisageable à condition de bien choisir l’entreprise. Certaines, malgré les chances très faibles d’observation, prendront votre argent (sans remords) et vous promèneront comme on aime dire pour passer le temps. Je trouve personnellement que ce n’est pas très sérieux. Alors, nous vous conseillons deux options (testées) si vous n’êtes pas véhiculé : 

— l’expérience Aurora Dome près de Kiruna avec Lapland Wilderness tours  : au milieu d’une toundra, vous passez toute la soirée à observer le ciel depuis une plateforme suspendue. Possibilité de faire des breaks à l’intérieur du dôme pour se réchauffer ou prendre un fika. Mais il est possible dans cette option que vous n’en voyez pas. Malgré ça, l’expérience du dôme est sympa, contrairement à une sortie basique où vous stagnerez dans le froid.

— ou de passer par Brice de Camp’Adventure (de l’autre côté de la rivière où se situe le ICEHOTEL). Brice est au taquet pour voir les aurores boréales (jugez par vous-même sur son compte twitter) et ne vous propose une sortie que s’il est sûr et certain que vous pourrez les observer. Ce qui est vraiment cool et si le temps est optimal et les webcams au vert, c’est qu’il est prêt à faire une heure de route pour vous emmener jusqu’à Abisko. 

Le mieux ça reste d’être véhiculé et de pouvoir bouger facilement, à condition de savoir où aller. Pour cela nous utilisions l’application Aurora pour juger la probabilité de voir les aurores boréales à notre emplacement précis ; le site yr.no pour les conditions climatiques et nos regardions les webcams placées à différents endroits (se renseigner suivant votre situation géographique). 

 

aurores boreales kirunaAurora dome tours kirunachasser les aurores boréales en suèdeexpérience Aurora Dome Laponie suédoisedome observation aurores boréales

 

 

 

 

 

 A R E  Y O U  O N  P I N T E R E S T ?

J’espère que cet article aura su vous apporter réponses et conseils
pour photographier les aurores boréales en Laponie (ou ailleurs) ! Mettez le de côté sur Pinterest :) 

voir et photographier les aurores boréales en Laponieconseils pour photographier les aurores boréales en Laponie

 

 

 

 

Voyager en Laponie

ITINÉRAIRE 1 SEMAINE EN LAPONIE SUÉDOISE|  DORMIR DANS UN HOTEL DE GLACE  | LA LAPONIE EN 15 PHOTOS|
BIEN S’ÉQUIPER POUR LE FROID EXTRÊME