Cap à l’ouest sur la Route des Explorateurs pour un road trip pas comme les autres sur les traces du far west francophone. À la recherche des plus beaux paysages de l’ouest, à la rencontre de passionnés et producteurs locaux mais aussi d’une petite dose de frisson ? Cette route touristique de 10 jours est sûrement faites pour vous ! Au programme ? La découverte d’un Québec majuscule.

coucher de soleil Parc national Mont-Tremblant


Tout d’abord, la Route des Explorateurs est une belle route touristique et scénique qui permet de traverser le méconnu Québec de l’ouest. À savoir les régions limitrophes que sont l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue & les Laurentides. Un road trip original pour découvrir un Québec hors des sentiers battus. Une boucle de plus ou moins 1500km qui permet de déguster, loin des foules, toute la splendeur de l’Ouest.


La Route des Explorateurs : découverte du Québec de l'Ouest





Itinéraire hors des sentiers battus dans l’ouest du Québec

La Route des Explorateurs en 10 jours :

Ci-dessous l’intégralité de notre itinéraire à travers les régions de l’Outaouais, l’Abitibi-Témiscamingue & les Laurentides. Mais aussi les distances réalisées entre chaque point d’intérêt.


Jour 1 | Montréal – Musée des Pionniers, nuit au Fairtmont Montebello – 135 km

Jour 2 |  Matinée au Parc Oméga puis route vers Gatineau, cueillette au Potager Eardley, Parc de la Gatineau, nuit à Old Chelsea — 100 km

Jour 3 |  Route vers Wakefield, tyrolienne à Arbraska, nuit à HOM mini-chalet — 45 km

Jour 4 |  Route vers l’Abitibi, visite du Fort-Témiscamingue, nuit à Rouyn-Noranda — 600 km

Jour 5 |  Visite du magasin général Dumulon puis route vers le Parc national d’Aiguebelle — 55 km

Jour 6 |  Route vers Amos, Refuge Pageau — 114 km

Jour 7 |  Route vers les Laurentides, Microbrasserie du Lièvre, Miels d’Anicet, Parc régional Montagne du Diable — 385 km

Jour 8 |  Rabaska Lodge, nuit au village Windigo — 58 km

Jour 9 |  Découverte de la ferme aux Petits Oignons puis Parc national du Mont-Tremblant (via Ferrata & randonnées) nuit en prêt-à-camper — 175 km

Jour 10 |  Tour d’hélicoptère au-dessus de Mont-Tremblant et enfin cueillette de pommes chez LaBonté à Oka — 136 km




Le plus beau de la Route des Explorateurs

Avant d’aller plus loin : sur quel tempo parcourir la Route des Explorateurs ? Nous l’avons faites en 10 jours ; 3 jours par régions donc en comptant une journée de route entre chaque étape. Les distances sont longues, ne vous y méprenez-pas ! Si vous avez plus de temps, 15 jours reste l’idéal. Notez aussi qu’il n’y a pas d’itinéraire précis et établit pour la Route des Explorateurs. Vos intérêts dessineront alors l’itinéraire final. À vous donc de combiner vos envies sur les différents axes : nature, sport, culture mais aussi patrimoine.

route des Explorateurs : voyage au Québec

Beauté du parc national d’Opémican — le Lac Kipawa



Visiter l’Outaouais

Jour 1, 2 & 3

Le road trip commence enfin. Quittez Montréal pour prendre la direction de l’Ouest afin de rejoindre la frontière avec l’Ontario. Après un rapide passage au musée des pionniers, on s’installe enfin au renommé Fairmont Château Montebello. Profitez des grands espaces, du lac, des différents terrain de jeux, avant de manger un buffet spécial barbecue. Lendemain, après une matinée passée en compagnie de la faune nord-américaine au Parc Oméga, on prend la direction de Gatineau. Au programme : auto-cueillette de framboise, découverte du Domaine McKenzie King mais aussi du très beau Lac Pink.

Troisième et dernier jour dans la région de l’Outaouais alors consacré à la visite de Wakefield et de ses environs. Parenthèse frisson chez Arbraska LaFlèche à travers un parcours de plusieurs tyroliennes. Si l’expérience vous tente en hiver, sachez que c’est aussi possible ! La journée se termine au HOM mini-chalet, un hébergement coup de cœur à tester en Outaouais !

faune américaine parc oméga
lac pink parc de la Gatineau
pont couvert Wakefield en Outaouais



Visiter l’Abitibi-Témiscamingue

Jour 4, 5 & 6

Les routes semblent s’agrandir. Les panoramas aussi. Bienvenue en Abitibi-Témiscamingue une région encore sauvage et préservée de l’over-tourisme au Québec. La première étape commence alors ici, au Fort-Témiscamingue. Une ancienne plaque commerciale importante pour la traite des fourrures notamment où Français & Anglais s’en disputèrent l’exploitation. On file ensuite découvrir la ville la plus importante de la région : Rouyn-Noranda. Vibrante, jeune et dynamique, on y serait davantage rester un peu plus.

Nous consacrons ensuite une journée entière au parc national d’Aiguebelle. Énorme coup de cœur pour cet écrin sauvage de nature à perte de vue. Le temps maussade n’a pas gâché notre découverte. De toute manière et par chance, nous avons même découvert la passerelle et le Lac La Haie en canot sous un soleil puissant. Les forêts à perte de vue jaunissaient, nous laissant présager combien l’automne doit être magique ici.

Enfin, dernier jour en Abitibi, on découvre le fameux Refuge Pageau situé à Amos. Cette pension pour animaux blessés qui retrouve là attention, amour mais aussi soins dont ils ont besoin pour être réintroduit en liberté. Une visite touchante ; on s’éprend vite des différents pensionnaires. N’oubliez pas que votre visite permet aussi de maintenir le refuge en activité !

Extensions possibles : le parc national d’Opémican, dernier bijou de la Sépaq & visite minière de Val D’Or

que faire en Abitibi-Témiscamingue blog
à voir et à faire en Abitibi-Témiscamingue
paysages Route des Explorateurs
voir le plus beau de l'Abitibi-Témiscamingue



Visiter Les Laurentides

Jour 7, 8 & 9

Cap ensuite vers les Laurentides. On laisse derrière nous les panoramas gigantesques de l’Abitibi-Témiscamingue pour entrer dans le territoire majestueux des pourvoiries. Les Laurentides, cette région du Québec proche de Montréal, que tout le monde pense connaître mais qui pourtant réserve encore de belles surprises. On s’attarde surtout dans les Hautes-Laurentides, la partie la plus sauvage mais aussi la moins touristique. On passera d’abord notre première journée au parc régional de la Montagne du Diable, avec un bref crochet par la chute Windigo. Quelques instants pour découvrir les baies sablonneuses du réservoir Baskatong grâce à Rabaska Lodge, une nuit bienfaisante au village Windigo, il est déjà temps de retrouver le sud.

Notre road trip sur la route des Explorateurs se terminera alors au parc national de Mont-Tremblant (qu’on adore, pour l’avoir visité 3 fois cette année). Ses 400 lacs en font, à cet égard, une réserve naturelle de choix pour différentes espèces (comme le castor ou le cerf de Virginie). C’est aussi une place terriblement agréable pour pratiquer le canot. Le point d’orgue de cette étape dans les Laurentides ? Un exceptionnel survol en hélicoptère de la station de ski préférée des Québécois : Mont-Tremblant. Une expérience, vous l’imaginez-bien, incroyable !

Extensions possibles : camper au Lac du Poisson Blanc ou au parc régional de Kiamika.
+ Dormir aux refuges perchés.

où dormir dans Les Laurentides ?
paysages des Laurentides Québec
hébergement chalet nature : parc montagne du diable



La Route des Explorateurs c’est aussi :

Ce voyage nous aura permis aussi d’en apprendre un peu plus sur les producteurs locaux qui font briller la région partout au Québec. Qu’ils viennent d’Outaouais, Abitibi ou encore des Laurentides. Je pense volontiers aux Miels d’Anicet, à laBonté de la Pomme, la ferme aux petits oignons mais aussi au potager Eardley.

labonte cabane à pommes du Québec
autocueillette pommes vallée Oka Laurentides
cueillette framboise potager Eardley



Finalement notre itinéraire sur la Route des Explorateurs se terminera ici, dans la vallée bucolique d’Oka. Après 10 magnifiques jours passés dans un Québec de l’ouest surprenant, sauvage mais aussi authentique ! J’espère que ce dossier spécial vous aura ainsi donner envie de découvrir une autre partie, moins populaire, de la Belle Province. Et d’aller au-delà des itinéraires classiques. De partir à la conquête de l’Ouest, ces terres marquées par les aventuriers et chercheurs d’Or.




Tous nos articles sur la Route des Explorateurs :

route des Explorateurs visiter l'Outaouais
route des Explorateurs : visiter l'Abitibi-Témiscamingue
visiter Les Laurentides Québec autrement




Reportage en collaboration avec les offices de l‘Outaouais, de l’Abitibi-Témiscamingue et des Laurentides
Nos propos restent les nôtres comme toujours !