Cet été tu souhaites enfin essayer le canot-camping et cherches une aventure outdoor fun à vivre entre potes ? Rien de mieux que d’aller camper sur une île déserte qu’il faut rejoindre en canot à bon coup de rame. Le canot-camping fait définitivement partie des activités plein-air préférées des Québécois ; je vous recommande vivement de le tester lors de vos vacances dans la Belle Province. Dans cet article, vous trouverez donc 4 idées de destinations où camper sur une île rien que pour vous !



aventures Kiamika canot
micro-aventure-canot-camping-au-poisson-blanc

⇒ Avant d’aller plus loin, si tu ne connais pas encore le concept de canot-camping je t’invite donc à lire cet article.
Il t’expliquera ainsi les bases, comment bien choisir ton parcours et l’équipement à prévoir pour ta future expédition en canot.


Canot-camper c’est l’expérience 100% outdoor à vivre en été au Québec. Et on l’aime tant car elle permet de vivre à la fois une micro aventure, de se dépasser physiquement, de passer de super moment entre potes. Mais surtout, pour profiter de cette nature : il faudra la mériter à grand coup de pagaie. S’il est vrai que l’on peut choisir son niveau de difficulté (tant sur la dangerosité de la rivière que des kilomètres à parcourir), dans tous les cas pour rejoindre votre île déserte il faudra un tant soit peu suer ! Ne râlez-pas car, on ne va pas se mentir mais si ces endroits étaient faciles d’accès, ils ne résonneraient plus comme le parfait week-end à la Robinson Crusoé.


Micro aventure en canot-camping

Un lifestyle à la québécoise

Après avoir lu notre mode d’emploi d’initiation au canot-camping, vous êtes fin prêt.es à embarquer. Voici alors 4 destinations au Québec où vous pourrez camper sur une île totalement déserte. Certes, les parcs et rivières ne manquent pas au Québec pour pratiquer le canot-camping. Le parc de la Mauricie, la rivière Bonaventure en Gaspésie, le fjord du Saguenay mais aussi le parc de la Jacques Cartier. Toutefois, dans cet article de blog je souhaitais me focaliser uniquement sur les îles. Pourquoi ? Parce qu’au-delà du simple fait de camper en pleine nature, rejoindre une île (plus ou moins) isolée vous procure la sensation d’être en réalité loin de tout !




N’oubliez pas avant de partir : LEAVE NO TRACE ! Lorsque vous canot-camper il est impératif de limiter l’impact de votre passage sur la nature. Comment ? C’est très simple ! Pour commencer, ne campez pas n’importe où. Les parcs québécois sont très bien faits pour que chacun puisse vivre son expérience “into the wild” tout en respectant les emplacements tentes appropriés. N’oubliez pas que dans le prix d’une nuitée, c’est l’entretien ainsi que la protection de l’environnement que vous financez. Enfin, (même si évident il est toujours bon de rappeler) : remportez avec vous tous vos déchets et n’essayez pas de brûler sur place des matières qui ne sont pas organiques !







4 îles où faire du canot-camping au Québec


1) Parc régional du Poisson Blanc

Difficile de faire mieux que le Parc régional du Poisson Blanc pour une première expérience de canot-camping au Québec. C’est au cœur de cet incroyable réservoir des Laurentides que nous sommes ainsi partis en “week-end 100% wild” canoter entre amis. L’un de mes meilleurs souvenirs de notre expatriation au Québec. 4 jours de robinsonnades, de déconnexion la plus totale sur l’une des îles les plus éloignées du parc. Seize, c’est le nombre de kilomètres que nous avons dû pagayer pour rejoindre l’île mystérieuse du Poisson Blanc. Au rendez-vous : la sainte paix la plus totale. Et un programme plein-air sous le soleil aux petits oignons. Canoter à travers un chapelet d’îles, par ailleurs, toutes plus belles les unes des autres. Randonner pour rejoindre trois beaux points de vue sur le parc. Mais aussi pêcher (autorisée avec un permis), baignade et escalade les pieds dans l’eau sur la paroi Éléphant. Le tout .. avec des s’mores au feu de bois bien entendu !

Notez que le parc du Poisson Blanc ce n’est pas moins de 80 petites iles. Vous y trouverez donc forcément votre île bonheur.

⇒ Pour plus d’informations si vous souhaitez camper sur une île du Poisson Blanc ; je consacre un article détaillé avec prix de l’emplacement, location de canot, activités à faire et plus belles îles où poser sa tente.

Site : Poissonblanc.ca
Ouverture des réservations en avril, attention les places partent vite. très vite !

louer-une-ambarcation-au-poisson-blanc





blog outdoor voyage au Canada
canot camping au Québec au parc Opémican



2) Parc national d’Opémican

C’est tout d’abord au cœur de l’Abitibi-Témiscamingue que nous avons vécu notre toute première expédition de canot-camping au Québec. Deux jours sur le réservoir de Kipawa au sein du récent parc national d’Opémican. Véritable écrin naturel, l’Abitibi c’est la promesse d’une micro aventure dépaysante et sauvage. Après 6 kilomètres de rame et une portion de portage, nous atteindrons finalement l’île aux fraises où le silence est d’or dans cet entrelacs de pins.

Quoi qu’il en soit, canot-camper c’est toute une organisation : fixer le canot, installer le campement, prendre ses repères dans une île déserte qui mesure à tout casser 20 mètres carrés. Avant de se lancer, il faut bien prévoir l’équipement de camping car une fois sur l’île vous serez livrés à vous-mêmes. Passés les préparatifs et l’organisation, profitez enfin de cette sensation de plénitude. Vous verrez, lorsque les étoiles brilleront au-dessus de votre tente, que le feu crépitera et qu’il n’y aura plus aucun bruit autour de vous .. vous verrez oui, combien le canot-camping c’est magique !

⇒ Le Parc national d’Opémican est géré par la Sépaq. Pour réserver votre emplacement tente et louer un canot rendez-vous sur leur site.






3) Parc régional Kiamika

Situé quant à lui plus près de Montréal, le parc régional de Kiamika dans les Laurentides est une autre destination pour canoter et camper sur une île rien que pour soi. Le réservoir compte en effet pas moins de 40 îles et îlots où poser sa tente. Rustiques, isolés, plus ou moins grandes et petites. Ce parc régional est encore un secret bien gardé au Québec et offre aussi mille et une possibilités de plein-air. Certes, moins populaire que le Poisson Blanc, Kiamika a pourtant de beaux atouts. Randonner sur l’ile de la perdrix blanche au milieu de fleurs sauvages, sillonner le réservoir en planche à pagaie ou encore pêcher du brochet et de la truite sont quelques-unes des activités proposées par le parc.

⇒ Les réservations pour le canot-camping à Kiamika ouvrent en avril

4) Parc régional du lac des 31 milles

Les Laurentides et l’Outaouais regorges de lacs et petits îlots. À vol d’oiseau du parc du Poisson Blanc et situé aux portes de la Vallée de la Gatineau, on retrouve un autre parc parfait pour le canot-camping : le parc du lac des 31 milles. Lui aussi moins populaire, un autre secret local, il compte tout de même 30 sites aménagés au grès des 136 iles du réservoir. Bien que rustiques, les îles sont elles aussi à minima agencées avec un espace feu, une table à pique-nique et toilette sèche. C’est aussi un spot idéal pour faire du SUP sur ces eaux limpides de l’Outaouais. Mais le plus bel endroit reste définitivement le lac de l’île de six-milles, appelé aussi le “lac dans le lac”. Vous trouverez cette zone propice à la baignade entre les emplacements #21 et #22.

⇒ Prix 25$/tente/jour, par contre réservation 2 jours minimum


canot paroi éléphant poisson blanc
microaventure canot-camping parc du poisson blanc





⇒ Si tu aimes le canoë kayak tu peux consulter notre rubrique dédiée ainsi que d’autres inspirations pour voyager au Québec !

Enfin épingle cet article de blog sur Pinterest pour le garder de côté.
À très vite pour de nouvelles aventures !

camper sur une ile déserte au Québec
canot camping au Québec ile déserte